Un plan de 120 millions d’euros pour la « French Fab » régionale

Laurent Wauquiez, président du Conseil régional, et Nicolas Dufourq, directeur général de Bpifrance, ont lancé lundi la French Fab Auvergne-Rhône-Alpes.

Plus de 1.500 chefs d’entreprise étaient présents lundi 19 mars à l’Hôtel de Région pour la deuxième édition du Digital Summit, placée sous le signe de la transformation numérique des entreprises. Etaient présents à cette occasion Laurent Wauquiez, président du Conseil régional, et Nicolas Dufourq, directeur général de Bpifrance. A été lancée, lors de l'évènement, la French Fab Auvergne-Rhône-Alpes, grâce à un plan de 120 millions d’euros, dont 54 millions d’euros apportés par la Région.

Laurent Wauquiez a rappelé, dans un communiqué, l’importance du secteur dans la région : « une économie sans industrie est une économie sans colonne vertébrale. A la fois une marque et un mouvement, la French Fab fédère les entreprises et fait rayonner à l’international ‘l’industrie française du présent et du futur’. Avec elle, les entreprises vont pouvoir accélérer leur transformation numérique, se moderniser, et investir davantage pour innover. C’est pourquoi la Région a décidé de renforcer son offre d’accompagnement pour les activités industrielles».

Auvergne-Rhône-Alpes est la première Région de France à mettre en place une French Fab régionale. Celle-ci propose un dispositif complet dédié aux entre prises industrielles, TPE, PME et ETI, en matière d’innovation et de digitalisation. Celui-ci va du diagnostic au financement en passant par le soutien à l’investissement et à l’accompagnement de la croissance.

« En tant que membre fondateur de La French Fab, Bpifrance se mobilise pour redynamiser l’industrie française et en faire un sujet de fierté nationale. A ce titre, la transformation numérique des entreprises constitue une de nos priorités. Je suis ravie de lancer aujourd’hui, à l’occasion du Digital Summit, la French Fab Auvergne-Rhône-Alpes pour porter haut l’étendard de l’excellence industrielle française et renforcer ainsi notre partenariat fort avec la Région» a déclaré Nicolas Dufourq.

30 millions d’euros d’aides directes

La Région va impulser, dans le cadre de son engagement, de nouvelles initiatives et consolider son intervention, avec 30 millions d’euros d’aides directes pour les investissements productifs stratégiques en matière d’«Industrie du futur». Comme par exemple, de nouveaux logiciels de pilotage industriels...

15 millions d’euros seront dédiés à la mise en place du « prêt croissance » avec Bpifrance qui permettra de mobiliser au global 75 millions d’euros de prêt à taux bonifié pour les entreprises.

9 millions d’euros (18 millions d’euros au total avec l’Etat) seront dédiés à la mise en œuvre du PIA3 qui serviront à financer les projets d’innovation des entreprises et des filières régionales.

La French Fab Auvergne-Rhône-Alpes va connaître plusieurs temps fort cette année. Du 27 au 30 mars à Paris, lors de la Global Industrie - qui s'avère être le plus grand rassemblement industriel multisectoriel français - la Région sera représentée par une délégation de 390 industriels.

La Région se déplacera ensuite à la Foire Internationale de Hanovre du 23 au 27 avril, avec une dizaine d’entreprises régionales qui participera à cet événement. Enfin, Rhône Alpes Entreprise organisera les rendez-vous d’affaires Advanced Manufacturing Metting et Innomat à Clermont-Ferrand les 29 et 30 mai. Ces deux événements régionaux sont dédiés aux technologies e t process innovants comme la fabrication additive ou encore la robotique.

« En Auvergne-Rhône-Alpes nous croyons en l’industrie. Depuis toujours, ce qui caractérise l’ADN de notre région, c’est son esprit pionnier, sa capacité à sentir ces tournants qui font l’époque, les moments où des inno vations surgissent. C’est cela pour moi le cœur de notre industrie, et c’est le souffle que je veux renforcer en Auvergne-Rhône-Alpes » conclut Laurent Wauquiez.

Transformation numérique des entreprises

Le Digital Summit a également permis de présenter un plan régional de transformation numérique. Auvergne-Rhône-Alpes a lancé  une stratégie globale d’accélération de cette mutation. Concrètement, ce plan inédit de 36 millions d’euros entend passer de 1.000 PME et TPE accompagnées chaque année à plus de 40.000 par an ainsi que favoriser la création de 10.000 emplois liés au numérique à l’horizon 2021.

En unissant les forces de L’Espace Numérique Entreprises, de la Chambre régionale de commerce et d’industrie, de la Chambre régionale de Métiers et de l’Artisanat, de la Chambre régionale d’Agriculture, du Medef, de la Cpme, de Digital League, de Minalogic, d’Imaginove et de l’Agence Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises, c’est tout l’écosystème régional que se mobilise pour la réussite de la transition numérique des TPE /PME.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Genas : Approsud Environnement prend à bail des locaux de 393 m²

Brice Robert Arthur Loyd a récemment fait part de ses transactions de décembre.


Malgré la crise, le PIPA a accueilli davantage de salariés en 2020


Malgré la crise sanitaire, les entreprises du parc industriel de la plaine de l’Ain ont accueilli près de 400 salariés supplémentaires l’an dernier.


Le parc d’activités des Platières accueille le Groupe Ducreux

null
Em2c a annoncé implanter le futur siège social du groupe sur le pôle agri-agroalimentaire du parc situé à Beauvallon.


Gauthier Denys à la tête du pôle activités et logistique de Valoris Real Estate

null
La société a annoncé restructurer son service activités et logistique, et l’arrivée de deux nouveaux collaborateurs, pour répondre à sa croissance.


Nhood dévoile ses projets à Saint-Priest, Caluire et Clermont-Ferrand

Cette nouvelle entreprise de services immobiliers mixtes ambitionne de transformer le business model du retail. Elle a notamment dévoilé ses projets à Saint-Priest, où elle va développer un concept éphémère « Sofo ».


Yohan Chiner prend le management du département industriel de JLL à Lyon

nullL’ancien responsable du pôle activité de CGI Real Estate à Lyon sera sous la responsabilité d’Olivier Durif, directeur Régions département industriel et logistique.


Le CEI 4, quatrième bâtiment du centre d’entreprises et d’innovation

Ce nouveau bâtiment situé sur le campus LyonTech‐La Doua propose des surfaces modulables dédiées à l’hébergement d’entreprises technologiques et innovantes.


Matias Jérôme rejoint BNP Paribas Real Estate Transaction à Lyon

nullIl vient étoffer l’équipe investissement de l’entité lyonnaise.


Le Campus Région du numérique accueillera le 1er «Orange 5G Lab» en région

C’est qu’ont annoncé mercredi la Région et Orange ce mercredi lors d’une visioconférence de presse portant sur ce nouvel espace qui ouvrira début mars à Charbonnières-les-Bains.


Une opération d’aménagement pour Em2c et Valoripolis en Pays Mornantais

Le groupe et sa filiale portent un projet de développement territorial de 24 hectares.


Communay : Martinon MSE acquiert 1.369 m² de locaux

Cette acquisition a été conseillée par NAI Kyrios.


Investissement immobilier à Lyon : 2020, deuxième meilleure année de tous les temps

Malgré la crise sanitaire, le volume d’investissement en immobilier d’entreprise a atteint un niveau élevé, de 1,6 milliard d’euros dans la Métropole de Lyon.


Bonne résistance du marché des locaux à Lyon en 2020

Selon les chiffres dévoilés vendredi par la FNAIM Entreprises, la baisse de la demande placée en locaux industriels et mixtes s’est limitée à 7% en 2020 à l’intérieur et autour de la Métropole de Lyon.


Un nouveau parc Artipolis à Communay

nullDéjà développé à Vourles, le Groupe em2c duplique son modèle de parc d’activités à destination des artisans, TPE et PME dans cette commune du sud de Lyon.


Jonage : un immeuble d’activité acquis en VEFA

Roche Dubar & Associés a acquis un immeuble d’activité en VEFA sur la zone industrielle de Jonage Meyzieu auprès d’un investisseur privé.