Lyon 2: inauguration de « République Grôlée Carnot »

Firce Capital inaugurait vendredi cette nouvelle marque, qui vise à revaloriser et affermir la nouvelle identité de ce quartier.

Georges Képénékian, maire de Lyon, Denis Broliquier, maire du deuxième arrondissement de Lyon, le député Hubert Julien-Laferrière et Christophe Fournage, président de la société Firce Capital, ont participé vendredi au geste inaugural de « République Grôlée Carnot », le nouveau quartier de ce secteur. Ils ont découvert l’univers de Fernando Volken Togni, illustrateur brésilien, auteur d’une fresque de 470 m² réalisée au sol en 20.000 petits carreaux colorés que les Lyonnais ont co-construit ce week-end place de la République à l’occasion d’un street art collectif.

Cette nouvelle marque « République Grôlée Carnot » vise à revaloriser le quartier et affermir sa nouvelle identité, qui sera prochainement confortée par l’arrivée de nouvelles enseignes internationales qui viendra renforcer celles, assez récentes, d’Uniqlo et du Hard Rock Café.

Redevenir une centralité commerciale

L’objectif vise à redevenir une polarité attractive face à l’autre grande centralité commerciale de la Métropole, la Part-Dieu. Celle-ci, avec 300 commerçants, réalise un chiffre d’affaires de 700 millions d’euros, alors même que, dans la Presqu’ile, le chiffre d’affaires plafonne à 650 millions d’euros avec 1.500 commerçants a indiqué Christophe Fournage, le président de la société Firce Capital, commercialisateur des espaces. Pourtant, le quartier compte 1,5 kilomètre de pieds d’immeubles commerçants.

« A l’heure où Lyon fête les 20 ans de son inscription au patrimoine mondial de l’Unesco, le cœur de la ville s’embellit et se redynamise. Avec le projet Cœur Presqu’île d’abord, qui révèlera la beauté patrimoniale du centre historique grâce à 6,2 hectares d’espaces publics rénovés et requalifiés d’ici fin 2019 et particulièrement avec le quartier République Grôlée Carnot ensuite, qui reprend vie aujourd’hui », a indiqué Georges Képénékian. « La revitalisation commerciale de cet axe, en lien avec l’ouverture prochain du Grand Hôtel-Dieu est un véritable atout pour le centre de Lyon. La place de la République agrandie et embellie révèle une nouvelle surface piétonne qui permet une entrée dégagée et facilitée vers le nouvel ensemble commercial de la rue Grolée. Avec l’implantation de grandes enseignes, ce nouvel axe suscite un important dynamisme commercial qui vient compléter l’offre déjà présente en presqu’île », a-t-il poursuivi.

La redynamisation de ce secteur était pour la mairie un dossier sensible, le quartier ayant été, pendant des années, marqué par des pieds d’immeubles vides. « La reconversion du secteur Grolée a été l’une de nos priorités ces dernières années, et cette volonté d’associer tous les acteurs : propriétaires, enseignes et riverains porte aujourd’hui ses fruits. Le travail mené avec les architectes des bâtiments de France afin de respecter le patrimoine de ce quartier du centre-ville et de ses immeubles haussmanniens a été fructueux. Les Lyonnais et les visiteurs peuvent désormais se réapproprier totalement les rues Grolée et Carnot, ainsi que la place de la République », a indiqué le maire de Lyon.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Confluence : expérimentation d’un dispositif de feu de signalisation innovant

Le SYTRAL mène cette expérimentation sur le cours Charlemagne conjointement avec la Métropole de Lyon et le CEREMA, avec la participation d’Egis. Objectif : favoriser les mobilités actives.


Villeurbanne : en mai, un nouveau secteur du centre-ville en zone 30


Ce changement en matière de vitesse de circulation sera accompagné par la mise en circulation à double sens pour les vélos dans certaines rues.


Un nouvel outil mis en place par la FFB pour la RSE

La FFB a annoncé avoir créé le site « bâtisseur responsable » pour accompagner ses adhérents dans la mise en place d’une démarche RSE.


Oudara Outhabong, nouveau directeur national développement de Pitch Promotion

Il occupe ce poste depuis le 1er janvier 2021.


Alexandre Vincendet reste président de la fédération LR du Rhône

Les adhérents Les Républicains élisaient ce lundi leur nouveau président départemental et leurs représentants aux diverses instances. Ils ont réélu le président sortant, maire de Rillieux-la-Pape.


Nominations chez Capelli

Le promoteur annonce l’arrivée de Damien Borne, Marion Baur et Ivan Ugidos.


La Fondation Abbé Pierre a livré son éclairage régional annuel

A cette occasion la fondation est revenue sur les actions menées en Auvergne-Rhône-Alpes depuis le début de la crise sanitaire, il y a un an.


La Région veut accompagner Railcoop pour recréer la ligne Montluçon-Lyon

La Région propose de céder des rames à Railcoop pour l’accompagner dans son projet visant à terme à recréer la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon en juin 2022.


QPV : Gaël Perdriau veut plus de moyens pour l’inclusion des jeunes

Le maire de Saint-Étienne demande au Premier ministre, face à l’émergence de violences urbaines, davantage de moyens pour l’inclusion des jeunes.


Vénissieux accueillera la cité internationale des arts du cirque

Ce nouveau lieu de la création circassienne unique à l’échelle nationale, européenne et internationale sera implanté dans le quartier du Grand Parilly, a indiqué la Métropole de Lyon.


L’offre TCL s’adapte au reconfinement

Le SYTRAL adapte une fois de plus son offre au regard de l’évolution de la situation sanitaire.


Covid-19 : Auvergne-Rhône-Alpes, 2e région en termes de surmortalité

Après l’Île-de-France, la région est celle où la surmortalité est la plus élevée sur un an.


Villeurbanne : extension du stationnement payant

Le conseil municipal a adopté une délibération sur l’extension du stationnement payant à l’ensemble de la rue Léon Blum et à certaines rues du Carré de Soie.


Villeurbanne sera « capitale francaise de la culture » en 2022

nullLa ministre de la culture, Roselyne Bachelot, a attribué le label « capitale francaise de la culture » à la ville pour l’année prochaine.


Ouverture de la Clermont Innovation Week

Clermont Auvergne Métropole organise de nouveau cet évènement cette année. Prévue initialement au printemps 2020, la 3e édition n’avait pas pu se tenir du fait du confinement.