Meyzieu : un lycée « Arnaud Beltrame » bientôt en construction

Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, a annoncé lundi la construction d’un nouveau lycée dans l’Est lyonnais.

Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, était hier en déplacement à Meyzieu. Il a annoncé à cette occasion qu’un nouveau lycée allait être construit dans l’Est lyonnais, et qu’il porterait le nom du Colonel Arnaud Beltrame. « J’ai souhaité que le nouveau lycée de Meyzieu porte le nom d’un héros français, le colonel Arnaud Beltrame qui a sacrifié sa vie pour sauver celle d’un autre. Donner le nom d’un héros à un lycée n’est pas une décision anodine, elle engage. La figure d’Arnaud Beltrame nous rassemble à l’heure où les divisions de la France sont nombreuses. Elle est un modèle pour les générations futures » explique Laurent Wauquiez.

Il s’agir, via la construction de ce nouvel établissement, d’accompagner le développement de l’Est lyonnais. Le chantier devrait s’élever à 47 millions d’euros, et sera « permis par les économies de la Région », précise le communiqué de l’institution. Il sera en pointe sur les enjeux numériques de demain et offrira des formations générales et technologiques. Il introduira de nouvelles pratiques digitales (wifi, tablettes, vidéoprojection...) afin de rendre la relation élèves-enseignants plus inter active.

Une livraison pour une rentrée en 2022

La Région a choisi d’engager une construction rapide et une livraison du lycée dans les 5 ans, pour « répondre à une situation d’urgence ». Dès 2022, le nouveau lycée accueillera 1.600 élèves.  Le lycée aura principalement recours au bois comme matériau. Il sera construit dans une logique de protection des accès et de l’enceinte en intégrant les nouveaux besoins de sécurisation. La Région a fait le choix de sanctuariser ses établissements scolaires.

La Région précise les raisons de la construction de ce nouveau lycée. « Depuis 10 ans, la Région a sous-investi dans ses lycées et n’a pas anticipé les évolutions démographiques, en particulier sur les zones très dynamiques comme l’Est lyonnais. Les lycées de Bron, Décines et même Vaulx-en-Velin sont saturés depuis plusieurs années » explique Laurent Wauquiez. Ceci a conduit la Région à engager un « Plan Marshall » d’un montant exceptionnel de 1,5 milliard d’euros d’investissements sur la durée du mandat.

Accompagner les flux démographiques

Au sein de ce plan, 500 millions d’euros sont spécifiquement affectés afin d’anticiper et d’accompagner les flux démographiques en accroissant la capacité d’accueil d’une vingtaine de lycées et en créant 5 établissements supplémentaires.

La Région explique également le choix de la localisation. « Trois raisons nous ont poussés à choisir Meyzieu. D’abord, sa démographie extrêmement dynamique, ensuite la qualité de la desserte par les transports en commun et enfin, l’offre d’équipements sportifs et culturels à proximité particulièrement dense » a indiqué Béatrice Berthoux, vice-présidente déléguée aux Lycées.

Le lycée de Meyzieu sera ainsi desservi par le tramway et le Rhônexpress, et reliée à la Communauté de Communes de l’Est lyonnais par la RD147. La communauté de communes de l’est lyonnais (CCEL) a par ailleurs pris l’engagement de conduire toutes les études pour mettre en œuvre de nouvelles lignes, d’ici 2022, afin de desservir au mieux le nouveau lycée. Celui-ci sera en outre situé à quelques mètres d’un complexe sportif, du centre nautique et du centre de formation de l’OL.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon 2 : l’«espace de santé et prévention» vendu à Alliance Santé Confluence


Ce groupement de trois opérateurs de santé et de la Banque des territoires a acquis auprès de Linkcity ce programme situé au cœur du quartier du 2ème arrondissement de Lyon.


La nouvelle RE2020 présentée


La ministre de la Transition écologique et la ministre chargée du Logement ont fait part ce mardi des principales orientations de la réglementation environnementale 2020. L’une des principales mesures est l’élimination, à terme, du chauffage au gaz.


La CAPEB Rhône et Grand Lyon demande un report de la ZFE

Pour la CAPEB Rhône et Grand Lyon, la zone de faibles émissions aura des conséquences sur l’emploi. Les responsables demandent ainsi de rencontrer les élus de la Métropole.


La promotion attend un déblocage des projets au niveau local


La déclinaison locale du pacte pour la relance de la construction durable récemment signé par les professionnels et le ministère en charge du logement devrait permettre de faire avancer un certain nombre de projets.


La promotion immobilière face à la crise de l’offre

La fédération des promoteurs immobiliers présentait la semaine dernière ses chiffres de ventes pour le troisième trimestre au niveau national.


Après Epure, Youse planche sur 3 nouveaux dossiers


Alors qu’elle a livré sa première opération cet été à Lyon Gerland, la jeune société de promotion lyonnaise Youse mène aujourd’hui trois dossiers de front : People Connect à Grenoble, la Villa Monoyer à Lyon 3e ainsi que la All In Academy à Décines.
» La « All In Academy », conseillée par JLL


Immobilier: premières baisses de prix à Lyon

Le constat a été dressé dans la dernière note immobilière de conjoncture immobilière des notaires de Rhône-Alpes publiée chaque trimestre.


Immobilier neuf : les prix en forte hausse dans le Rhône sur un an


Plusieurs acteurs du secteur ont publié lundi le 1er baromètre digital de l’immobilier neuf.


Un pacte national pour la relance de la construction durable


Ce pacte matérialise l’engagement pour la relance de la construction de logements avec les principales fédérations et organisations.


Un nouvel effort sur l’accession sociale souhaité par les Coop’HLM et Procivis


Si les deux organisations se sont montrées satisfaites du report à fin 2022 la disparition du PTZ, elles demandent la mise en place d’une prime exceptionnelle à l’achat et un soutien aux dispositifs PSLA et BRS.


Malgré une reprise sur un trimestre, les ventes de logements neufs baissent


24.300 logements ont été réservés au 3eme trimestre, ce qui marque un redressement par rapport au 2ème trimestre. Ce niveau reste néanmoins inférieur à celui observé un an plus tôt à la même période.
» L’activité du marché immobilier neuf en chute libre à Lyon
» « Nous n’avons pas connu ça depuis 20 ans »


L’activité du marché immobilier neuf en chute libre à Lyon

Si les prix continuent de s’envoler, les ventes et les mises en vente de logements neufs sont en nette baisse dans la Métropole de Lyon.


« Nous n’avons pas connu ça depuis 20 ans »


Hervé Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’activité du secteur et l’impact du second confinement.


La FPI alerte sur le niveau des permis de construire

La fédération des promoteurs immobiliers faire remarquer que la baisse de la construction publiée ce mercredi est antérieure à l’épidémie.


Malgré un rebond au 3ème trimestre, les mises en chantier chutent sur un an

Le SDES du ministère de la Transition énergétique a fait part ce mercredi ses statistiques de mises en chantier et d’autorisations de logements au troisième trimestre 2020.