La ZAC de la Saulaie a été lancée

Le conseil de la Métropole de Lyon a voté vendredi la consultation d’aménageurs pour la réalisation de cette zone d’aménagement concertée.

Le conseil de la Métropole de Lyon a, ce vendredi, lancé la ZAC de la Saulaie, située sur les communes d’Oullins et de la Mulatière. Il s’agit là de l’une des plus grosses opérations d’aménagement du sud de la Métropole avec le vallon des hôpitaux, à Saint-Genis-Laval. Le conseil a ainsi voté en séance la consultation d’aménageurs pour la réalisation de cette zone d’aménagement concertée. La Zac totalisera 17 hectares, mais sa conception s‘envisage dans un périmètre d’intervention urbaine plus global de 40 hectares.

Une phase de concertation préalable s’était déroulée du 26 septembre 2017 au 8 janvier 2018 pour ce quartier qui constituera une nouvelle porte d’entrée au sud-ouest de la Métropole. « En lien avec l’arrivée du pôle multimodal et la requalification prochaine en boulevard urbain de l’A6-A7, sa mutation est un projet urbain majeur pour notre territoire et pour les habitants d’Oullins », explique dans un communiqué David Kimelfeld, président de la Métropole.

Une mutation engagée pour le territoire

Le territoire a, d’ores et déjà, connu des évolutions majeures avec l’arrivée du prolongement de la ligne métro B en décembre 2013, qui a vocation à se prolonger dans les années à venir jusqu’au centre d’Oullins et aux hôpitaux sud. En 2007, 20 hectares de friches avaient ainsi été acquis auprès de la SNCF, dont une partie a servi à la création du pôle multimodal de la Saulaie. Celui-ci comprend une nouvelle halte ferroviaire, la ligne B du métro, une gare de bus et un parking relais de 410 places.

Dans les prochaines années, la mue de ce quartier va se poursuivre, à la faveur de la reconversion des anciennes friches de la SNCF situées au cœur de ce site. Celles-ci sont situées entre le quartier historique de la Saulaie et le centre-ville d’Oullins. Elles sont la propriété de la Métropole de Lyon depuis 2007, et totalisent une surface d’environ 17 hectares. Mais le projet est englobé dans un périmètre d’intervention urbain de 40 hectares, bien plus large.

Le quartier a vocation à compléter le positionnement de certains territoires voisins comme la Vallée de la chimie, le biodistrict de Gerland ou les hôpitaux sud. Desservi par l’axe A6/A7 déclassé, il bénéficiera de fait de la requalification à venir de cette voirie.

650 logements

Le projet s’inscrit dans une optique de mixité des fonctions, avec des surfaces à vocation économique, mais aussi à destination résidentielle. Environ 650 nouveaux logements devraient voir le jour dans cette ZAC, dont des logements en accession sociale, en locatif social pour répondre au parcours résidentiel. Ils devraient ainsi compléter l’offre de logements réhabilités du quartier actuel. Cette constructibilité estimée correspondrait à environ 2 000 habitants supplémentaires.

Du côté économique, une offre de bureaux et de commerces en pied d’immeubles sera constituée, avec des bureaux pour 65.000 m² de surface de plancher, tant sur les anciennes friches qu’en mutations potentielles dans le tissu urbain existant, auxquelles il faut ajouter près de 2 hectares d’assiette foncière dédiée à l’implantation de nouvelles activités.Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Ouverture des rendez-vous « Habiter et se loger »

nullDavid Kimelfeld et Michel le Faou ont ouvert mardi cette nouvelle édition de ces rendez-vous thématiques entre la collectivité et les professionnels du logement, qui se tiendront jusqu’au 8 octobre.


Villeurbanne : de nombreux chantiers en cours dans la ville

null
Le maire de Villeurbanne, Jean-Paul Bret, a évoqué mardi les prochaines échéances électorales, ainsi que les nombreux chantiers en cours dans la deuxième ville de la Métropole.
» L’autre soie : la vente du foncier est actée


L’autre soie : la vente du foncier est actée

Le maire de Villeurbanne a confirmé que la vente de l’ancien IUFM, dans le quartier du Carré de Soie, devrait bientôt aboutir.


« Tous les atouts pour devenir un territoire attractif »

Nathalie Frier est maire de Saint-Fons. Nous évoquons avec elle la troisième édition de l’appel des 30.


Part-Dieu, quartier en mutation

null
Pour leur visite de rentrée, le maire de Lyon, Georges Képénékian, et le président de la Métropole, David Kimelfeld, avaient donné rendez-vous à la presse au coeur de ce quartier en pleine transformation.


« On peut intensifier, mais il s’agit de le faire de manière raisonnée »

null
Thierry Pouzol est maire de Fontaines-sur-Saône. Il lançait il y a près d’un mois avec Grand Lyon Habitat le chantier du « Bois des Roy », une résidence en accession sociale à la propriété. Nous évoquons avec lui les grands enjeux en matière de logement sur sa ville.
»
Grand Lyon Habitat a lancé le chantier de la résidence « Bois des Roy »


Le parc Zénith, nouvel espace vert à l’est du 3ème arrondissement 

Faisant partie des parcs nouvellement créés à Lyon, celui-ci est issu de la restructuration de l’ex-friche RVI.


Lyon, 1ère ville française du classement Spotahome

null
Celui-ci classe les villes les plus saines en France et à l’international.
» Le parc Zénith, nouvel espace vert à l’est du 3ème arrondissement


Revaison, nouveau quartier de près de 500 logements à Saint-Priest

null
Nexity développe sur cette zone plusieurs opérations, et a inauguré il y a quelques semaines ce quartier, dont les ilots «Intim’East» et «Jardin Plein Sud».


«Les richesses créées par l’attractivité de Lyon doivent bénéficier à des villes comme Tarare»

Bruno Peylachon est maire de Tarare, vice-président de la communauté d’agglomération de l’Ouest rhodanien et vice-président du conseil départemental du Rhône. Il évoque avec Lyon Pôle Immo les relations de sa ville avec le reste du tissu urbain régional.


«2018 est une année de chantiers à Tarare»

null
Nous avons, dans le courant du mois dernier, rencontré Bruno Peylachon, maire de Tarare, vice-président de la communauté d’agglomération de l’Ouest rhodanien et vice-président du conseil départemental du Rhône. Nous évoquons avec lui les différents projets en cours dans sa ville.
» «Les richesses créées par l’attractivité de Lyon doivent bénéficier à des villes comme Tarare»


Une loi ELAN remaniée adoptée par le Sénat

La Chambre haute du Parlement a adopté jeudi la loi ELAN, après quelques modifications du texte voté par l’Assemblée nationale.


Mézard en visite en Mayenne sur Action cœur de ville et le NPNRU

Le ministre de la Cohésion des territoires se rendra ce vendredi à Laval pour signer la convention-cadre « Action cœur de ville ».


Signature d’un pacte et d’une convention tripartite pour les quartiers populaires

Le ministre de la Cohésion des territoires et son secrétaire d’État avaient réuni mercredi les acteurs des quartiers en politique de la ville.


La requalification du cours Vitton au menu du Conseil de la Métropole

Les premiers travaux de requalification de l’axe porteront sur le tronçon entre la rue Garibaldi et la rue Tête-d’Or.