Réforme de la formation : la FFB veut des évolutions au parlement

La fédération du bâtiment attend des évolutions notables sur la réforme de la formation professionnelle lors du débat parlementaire.

Le rapport de la formation professionnelle, présenté vendredi, a été salué dans la foulée par la fédération du bâtiment. Celle-ci souscrit totalement aux objectifs de renforcement de l’apprentissage, de simplification pour les entreprises et de développement des compétences.

Pour elle, le texte comprend des mesures assez satisfaisantes pour le secteur, à l’image de l’alignement du temps de travail maximum des apprentis mineurs sur celui de leurs maîtres d’apprentissage, de l’assouplissement des modalités de ruptures du contrat d’apprentissage, du financement assuré de tous les contrats d’apprentissage, et de la contribution formation unique pour les entreprises, qui s’inscrit en baisse pour les moins de 250 salariés.

Des réserves

Mais la FFB se veut toutefois plus mesurée sur un certain nombre de points. Elle regrette ainsi que ce projet de loi conduise à renforcer le rôle de l’Etat dans le pilotage du système, notamment avec une collecte des contributions formations confiée aux URSSAF corrélée avec la création d’une agence nationale « France compétences ». Pour l’organisation, cette centralisation laisse présager des marges de manœuvres réduites pour les branches.

Des inquiétudes se font également jour sur un certain nombre de points au sein des entreprises, en particulier en ce qui concerne le déroulement de la période transitoire, les capacités de financement de la formation continue des salariés ou encore l’équilibre financier à terme des CFA (centre de formation des apprentis).

Le secteur du bâtiment formant nombre d’apprentis - 60.000 actuellement - ce manque de visibilité risque de générer un attentisme préjudiciable au développement de l’apprentissage et de la formation. « L’effet est déjà à l’œuvre avec l’annonce du désengagement de certaines régions de nombreux projets de financement de CFA ». Pour Jacques Chanut, le président de la FFB, « cette réforme se veut ambitieuse. Il faut donc veiller à ce que les conditions de mise en œuvre soient réalistes, sans confondre vitesse et précipitation ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les artisans du bâtiment restent vigilants

La CAPEB d’Auvergne-Rhône-Alpes a publié vendredi sa dernière étude de conjoncture.


Néopolis, 1er chantier de logement de la ZAC Gratte-Ciel de Villeurbanne

null
UTEI organisait lundi 23 avril la pose de première pierre de cette résidence de 53 logements située à l’ouest de la zone d’aménagement.


Les ventes de maisons neuves en chute libre

null
La commercialisation de maisons individuelles neuves est en très nette baisse sur le premier trimestre.


« Acte 1 », nouveau programme pour Lyon Métropole Habitat dans le 8ème

null
Ce programme de 244 logements est situé dans le 8ème arrondissement de Lyon, à proximité de la Maison de la danse.


Petite baisse de la construction de logements au 1er trimestre

Les mises en chantier de logements neufs ont diminué sur le 1er trimestre par rapport au quatrième trimestre 2017, alors que le nombre d’autorisations à la construction, lui, progresse.


Réforme de la formation : la FFB veut des évolutions au parlement

La fédération du bâtiment attend des évolutions notables sur la réforme de la formation professionnelle lors du débat parlementaire.


La FFB appuie les conclusions du rapport Borloo

Pour la fédération comme pour le rapport Borloo, les grues doivent revenir dans les quartiers dès la fin de l’année.


Michael Jones : « Je me suis placé en tant que client »

null
Le président du jury des pyramides d’argent 2018 en région lyonnaise, le musicien Michaël Jones, a évoqué ce rôle qu’il endossait pour la première fois.


Ycone, grand prix régional 2018 en région lyonnaise

La FPI en région lyonnaise organisait mardi au Carré de Soie sa traditionnelle cérémonie des pyramides d’argent. Le programme dessiné par Jean Nouvel succède au Grand Hôtel-Dieu.


Meyzieu : un lycée « Arnaud Beltrame » bientôt en construction

Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, a annoncé lundi la construction d’un nouveau lycée dans l’Est lyonnais.


Une croissance de l’artisanat du bâtiment ralentie au 1er trimestre

La CAPEB a fait part vendredi de sa note de conjoncture sur l’activité de l’artisanat du bâtiment.


Une remarquable opération de rénovation au 117-125 rue Baraban

null
L’opération menée par Promoval et Regency à l’est de la Part-Dieu concilie construction de logements neufs et réhabilitation, au sein d’un ensemble de trois immeubles.
» Régis Fouque : « Tout a été vendu dans un délai assez rapide »


« Tout a été vendu dans un délai assez rapide »

Régis Fouque est le directeur général de Promoval. Il évoque l’opération du 117-125 rue Baraban.


La FFB fait la promotion des métiers du bâtiment

null
La fédération du bâtiment fait face, suite à la reprise de l’activité dans le secteur, à d’importants besoins en main d’œuvre. Elle a donc lancé une campagne de promotion des métiers.


Capelli prévoit 400 M€ d’opérations immobilières en 6 mois

Le groupe a communiqué mardi des prévisions, avant la publication de son chiffre d’affaires fin mai.