Forte demande d’entrepôts, selon BureauxLocaux

Le site d’annonces immobilières pour les entreprises a publié une étude basée sur 100.000 recherches d’entrepôts à l’achat ou à la vente effectuées sur sa plateforme entre novembre 2017 et avril 2018.

BureauxLocaux a publié ce jour une étude sur la demande d’entrepôts qui se base sur les 100.000 recherches effectuées sur sa plateforme lors des six derniers mois. Et celle-ci montre une explosion de la demande d’entrepôts, alors même que les besoins en logistique urbaine devraient doubler en France d’ici 5 ans.

“ Sur fond de croissance économique et d’explosion de la vente en ligne (multipliée par 5 en 10 ans ) la course à l’implantation d’entrepôts et de méga hubs logistiques s’accélère. L’année 2017 a connu une activité record sur ce marché : 3,39 millions de m² de demande placée et des investissements en hausse de 24% en un an,” a indiqué Sophie Desmazières, présidente et fondatrice de BureauxLocaux.

Le site note ainsi que la demande d’entrepôts se concentre toujours plus sur la dorsale nord-sud, articulée autour des quatre pôles majeurs que sont Lille, Paris, Lyon et Marseille. Ces agglomérations rassemblent 84% des recherches d’entrepôts à l’achat ou à la location. « Les récentes et futures installations des géants du e-commerce se regroupent sur cette dorsale, illustrant ainsi une volonté toujours plus forte de s’implanter au plus près des grands bassins de consommation », note le site. La Métropole de Lyon et le Rhône représentent 8,2% des recherches.

L’enjeu du dernier kilomètre

La région parisienne y reste de très loin le secteur géographique le plus prisé avec 54% des recherches d’entrepôts en France. La demande est, au sein de la région Île-de-France, en plein boom à Paris et en petite couronne, où l’offre de surfaces logistiques est quasi-inexistante. La grande couronne et en particulier la Seine-et-Marne, département le plus demandé de France avec 10% des recherches, sont les zones de report d’un marché francilien extrêmement tendu.

Selon Bureauxlocaux, le dernier kilomètre est à la fois un enjeu stratégique et un véritable casse-tête pour les e-commerçants qui développent des stratégies multiples pour y répondre : dépôts urbains, entrepôts à étages, alliances avec le commerce physique. Ce dernier kilomètre représente 25% du coût total du transport.

Les loyers restent assez homogènes au sein du corridor logistique, avec, pour les grandes surfaces (plus de 5.000 m²), un loyer compris entre 40 et 50€ par m² par an. « Pour les entrepôts de moins de 500 m² en bordure des grandes villes, ceux-ci sont 3 à 4 fois plus élevés. Pour ces petits espaces de stockage particulièrement demandés, les loyers atteignent jusqu’à 200€ par m² par an en région parisienne, 144€ près de Marseille et 133€ autour de Lyon », précise Bureauxlocaux.

La concurrence se durcit sur le dernier kilomètre, lequel pèse pour 25% du coût global de la livraison. Malgré la forte demande, “les entreprises intéressées par ces actifs ont une sensibilité extrême aux valeurs locatives,” indique Magali Marton, Head of Research chez Cushman & Wakefield. “Chaque Euro supplémentaire les pénalise dans leur objectif d’optimiser les coûts d’acheminement. Jusqu’à présent, il n'y a pas de flambée des prix car il n’y a pas encore de surenchère agressive. ”






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


200.000 m² disponibles à 6 mois dans la région, selon EOL

Le spécialiste a fait un point sur l’immobilier logistique en région Auvergne-Rhône-Alpes.


Immobilier logistique : demande placée en hausse logique au 1er trimestre

Arthur Loyd Logistique a fait état d’un rattrapage de la demande placée, après un premier trimestre 2020 affecté par la crise sanitaire.


Corbas : prise à bail d’une plateforme logistique par le groupe La Poste

La transaction a été finalisée par le département industriel & logistique de Cushman & Wakefield.


Wide : la plateforme qui veut accélérer les transactions

nullBelge de naissance et lyonnaise de cœur, Justine Petit Bramon a travaillé douze comme commercialisatrice chez CBRE et JLL avant de créer son entreprise. Cette entreprise, c’est Wide, une plateforme Web dont l’objectif est de partager le plus largement possible les offres afin d’accélérer les ventes.


Malgré la crise, le PIPA a accueilli davantage de salariés en 2020


Malgré la crise sanitaire, les entreprises du parc industriel de la plaine de l’Ain ont accueilli près de 400 salariés supplémentaires l’an dernier.


Logistique : «Track» vendu à un des clients de CBRE Global Investors

6e Sens Immobilier a vendu cette plateforme située à Villette d’Anthon.


Gauthier Denys à la tête du pôle activités et logistique de Valoris Real Estate

null
La société a annoncé restructurer son service activités et logistique, et l’arrivée de deux nouveaux collaborateurs, pour répondre à sa croissance.


Matias Jérôme rejoint BNP Paribas Real Estate Transaction à Lyon

nullIl vient étoffer l’équipe investissement de l’entité lyonnaise.


Investissement immobilier à Lyon : 2020, deuxième meilleure année de tous les temps

Malgré la crise sanitaire, le volume d’investissement en immobilier d’entreprise a atteint un niveau élevé, de 1,6 milliard d’euros dans la Métropole de Lyon.


Immobilier logistique: une bonne année 2020 en région lyonnaise

A la faveur de nombreuses transactions émanant de prestataires logistiques, l’année dernière a vu une progression du segment par rapport à 2019.


Légère baisse de la demande placée en immobilier logistique

Immostat, le GIE des quatre grands conseils en immobilier d’entreprise (BNP Paribas Real Estate, CBRE, JLL et Cushman & Wakefield) a présenté ce vendredi les chiffres des grands indicateurs du marché de l’immobilier logistique en Île-de-France et en France.


La demande placée de bureaux s’est effondrée en 2020 en Île-de-France

Immostat a publié ce vendredi ses principaux chiffres de l’immobilier de bureaux dans la région. La crise sanitaire a poussé les acteurs à l’attentisme.


2020, année positive pour le PIPA

null
Le parc industriel de la plaine de l’Ain a fait part ce jeudi de ses chiffres d’implantations au cours de l’année écoulée.


Thomas Vantorre et Emmanuel Mazille reprennent Malsch

Les deux dirigeants s’associent pour reprendre le cabinet de conseil en immobilier d’entreprise dans la région Auvergne Rhône-Alpes.


CBRE s’engage dans une réduction drastique de ses émissions

null
Le conseil en immobilier d’entreprise a annoncé ce mercredi la validation par l’initiative Science Based Targets (SBTi) de ses objectifs de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre.