Un nouveau président pour la chambre des notaires de l’Isère

Maître Philippe Wuthrich a été élu nouveau président par les 235 notaires du département.

Les notaires de l’Isère tenaient ce vendredi 25 mai leur assemblée générale. Les 235 notaires de l’Isère ont élu leur nouveau président de Chambre pour la période mai 2018 - mai 2020. Pour cette période, Maître Philippe Wuthrich succède à Maître Jacques Espie.

Maître Philippe Wüthrich est notaire à Rives sèr , une commune située non loin de Voiron et Beaucroissant. Il est, depuis février 2001, associé avec son épouse Catherine Guerin-Wüthrich. Il fut étudiant de la faculté de droit de Grenoble. Il obtient par la suite son diplôme d’aptitude aux fonctions de notaire au C.F.P.N. de Lyon en 1994, puis il effectue son stage de notaire stagiaire à l’étude de Maîtres Gros, Gagnière et Champenois, à Grenoble, où il restera en qualité de notaire assistant jusqu’à son installation à Rives en 2001.

Il a occupé les fonctions de membre de la Chambre des notaires de 2006 à 2008, de secrétaire de la Chambre de 2008 à 2009, puis de syndic de 2014 à 2015. Il fut par la suite vice-président de 2015 à 2017. Il est actuellement délégué à l’institut notarial des collectivités locales au conseil supérieur du notariat (CSN). Côté familial, il est père de trois enfants et est un adepte de la course à pied (marathons) depuis 25 ans.

Parmi les autres membres du bureau, Maître Marie Krampac-Duverneuil, notaire à Domène, a été élue vice-présidente, et Maître Patrice Galves, notaire à Vif, a été élu premier syndic. On trouve également, comme syndics, Maître Véronique Terry, notaire à Saint-Marcellin, Maître Virginie Lechner-Resillot, notaire à Saint Georges d’Espéranche, Maître Fanny Saramito-Sottilini, notaire à Morestel.

Maître Vincent Richaud, notaire à Vienne, a été élu rapporteur. Maître Franck Malatray, notaire à Grenoble, est secrétaire, et Maître Jacques Espié, notaire à Pont-de-Cheruy, trésorier.

Parmi les membres, on trouve également Maître Gilles Pagliaroli, notaire à Saint-Alban-de-Roche, Maître Alice Vincent, notaire à La Tronche, Maître Catherine Labertrandie, notaire à La Côte-Saint-André, Maître Aurélie Guillaumot, notaire à Moirans, et Maître Jean-Louis Vulliez, notaire à Saint Martin d’Hères, Maître Florent Gascon, notaire à Vienne, Maître Christian Sollier, notaire à Saint-Jean-de-Bournay, Maître Nadine Simon, notaire à Grenoble, Maître Florent Renesme, notaire à Meylan, Maître Emmanuelle Dufresne, notaire à Allevard, Maître Emmanuelle Grosjean, notaire à Eybens, et Maître Clément Dubreuil, notaire à Grenoble.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un incendie probablement d’origine criminelle route de Vienne

Les élus de la Métropole et de la Ville ont réagi suite à cet acte vraisemblablement d’orgine criminelle.


Les collectivités investissent en cette fin de mandat

La Métropole de Lyon et le département du Rhône investissent en cette fin de mandat, et alimentent le secteur des travaux publics.


La ZFE mise en place de façon progressive d’ici 2021 dans la Métropole

La mise en place de la zone à faibles émissions a été votée lundi par le Conseil de la Métropole de Lyon. Elle va se concrétiser progressivement jusqu’à la fin 2021.


Hébergement d’urgence : le préfet se rend jeudi matin au CNSMD

Des locaux inoccupés au sein du Conservatoire national supérieur de musique et de danse sont mis à disposition par l’État.


Tunnel des deux amants : des études votées par la Métropole

Le financement d’études financées conjointement par la Région, l’Etat et la Métropole a été acté lundi en Conseil via une délibération.


Baisse du chômage au 4ème trimestre dans la Métropole de Lyon

Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A baisse de 1,5% sur les trois mois.


David Kimelfeld sera candidat à la Métropole de Lyon en 2020

null
L’actuel président de la Métropole de Lyon a annoncé dans l’édition de mardi du Talk / Le Figaro son intention de briguer la présidence de la collectivité l’année prochaine.


Place Bellecour : Louis XIV va bénéficier d’un diagnostic patrimonial

null
La statue placée au centre de la place Bellecour depuis 1825 souffre de nombreuses dégradations, et va bénéficier la semaine prochaine d’investigations poussées.


Alila soutient l’école Espérances banlieues de Pierre Bénite

Un chèque de 5 000 euros a été remis à l’association dont le groupe est partenaire depuis plusieurs années.


Dans ses vœux, Gérard Collomb évoque la fracture territoriale


Gérard Collomb présentait ce lundi ses vœux à la presse. L’occasion pour lui de revenir sur le mouvement des gilets jaunes et d’analyser les raisons profondes de ce mouvement.


Le PLU-H passera en conseil de la Métropole le 13 mai

Le vice-président de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme, Michel le Faou, nous a confirmé ce lundi la date de vote définitif du document référent en matière d’urbanisme.
» La commission d’enquête donne un avis favorable pour le PLU-H


Selon l’INSEE, l’activité régionale a été en dents de scie au 3ème trimestre

L’INSEE faisait état ce vendredi de sa note de conjoncture régionale sur la période allant de juillet à septembre.


Villeurbanne : le bidonville du chemin de la Feyssine évacué

97 personnes occupaient depuis plusieurs mois ce site, qui se trouvait à proximité directe du Rhône.


Auvergne-Rhône-Alpes : chômage faible dans le Cantal, l’Ain et les 2 Savoie

La situation de l’emploi est meilleure dans la région qu’au niveau national. Le taux de chômage est moins élevé dans certains départements, avec toutefois des explications diverses suivant les territoires. La situation de l’emploi reste meilleure en région Auvergne-Rhône-Alpes que dans le reste du territoire national. En 2017, en moyenne annuelle, 8,1% de la population […]


Lyon-Turin : le sort du projet connu avant les européennes

Une commission d’experts doit rendre un rapport coûts-bénéfices, ce qui amènera le gouvernement italien à prononcer une décision sur la poursuite ou non du projet avant les élections du Parlement européen.