Saint-Etienne : une liste des enseignes de Steel dévoilée par un ex-adjoint, la Ville réagit

Lionel Saugues, ancien adjoint, a dévoilé une liste d’enseignes du futur centre commercial. La Ville a rappelé que celles-ci n’étaient pas destinées à être communiquées, car non définitives, et constituaient des éléments de travail du groupe Apsys.

La Ville de Saint-Etienne a, dans un communiqué jeudi, fait part de son étonnement quant à la divulgation par Lionel Saugues, ancien adjoint de Gaël Perdriau, d’une « première liste des enseignes qui s’installeront dans le centre commercial Steel », porté par le groupe Apsys. Lionel Saugues avait en effet siégé à l'ensemble des comités de commercialisation relatif au projet Steel qui ont eu lieu depuis 2016, en sa qualité, à l'époque, d'adjoint. La municipalité a ainsi précisé que ces informations, par nature confidentielles, ne sont normalement pas « destinées à être communiquées car non définitives, et constituent des éléments de travail du groupe Apsys ».

Un investissement de 150 millions d’euros

« La ville de Saint-Etienne regrette que cette communication vienne fragiliser le contexte commercial très positif à Saint-Etienne, dont la redynamisation est incontestable depuis 2014. Le meilleur indicateur en est le solde d’ouverture et de fermetures des commerces, positif depuis maintenant 3 années », a indiqué la Ville, qui souligne que l’installation croissante et continue de nouvelles enseignes démontre une confiance renouvelée des investisseurs pour le bassin stéphanois.

« Cette nouvelle sortie sur les réseaux sociaux fragilise par ailleurs de manière substantielle le projet Steel, qui constitue le plus gros investissement privé de ces dernières décennies dans la Loire à hauteur de 150 millions d’euros. La ville de Saint-Etienne rappelle que le projet demeure soumis au strict respect du cahier des charges tel que défini lors de l'appel à projets et qui n'a pas changé», a déploré la municipalité, qui rappelle la pertinence du projet visant à compléter l’offre commerciale du centre-ville.

Le projet représente, selon la Ville, « une opportunité pour Saint-Etienne notamment avec la création de plusieurs centaines d'emplois directs et indirects générées par le chantier lui-même, et par la future exploitation commerciale du site ». Il contribuera également à réduire le risque d'évasion commerciale vers la région lyonnaise, lequel est estimé par la CCI à quelque 176 millions d'euros au minimum. « A ce stade, la ville de Saint-Etienne laisse le soin au groupe Apsys, investisseur et futur gestionnaire du centre commercial, de réagir à ces pseudo-révélations », a conclu la Ville.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Bertrand Rudigoz prend la direction générale de DCB International

null
Pour la société, cette nomination vise à renforcer davantage la stratégie mise en place par le groupe.


Bruno Le Maire a visité le site pilote de l’industrie du futur à Vénissieux

Le ministre de l’Economie a notamment visité l’entreprise Boostheat, entreprise en forte croissance qui se développe sur le site.


Lyon 2 : JLL accompagne DM Sports

Le conseil en immobilier d’entreprise a accompagné la structure dans sa future implantation rue de la République, au coeur de la presqu’ile lyonnaise.


Les halles du Grand Hôtel-Dieu ont ouvert

null Cette nouvelle offre au sein du site est proposée depuis mercredi. Ce nouveau lieu propose sur 1.200 mètres carrés les produits de 9 professionnels du goût, dont plusieurs maisons traditionnelles lyonnaises.


Lyon gagne 5 places au classement «Emerging Trends» de Pwc

null
Lyon est désormais 16ème dans ce classement réalisé par le cabinet d’audit et l’Urban Land Institute.


Grenoble Alpes Métropole également présente au SIMI

La Métropole de Grenoble était présente sur le salon de l’immobilier d’entreprise au travers de Grenoble Territoires, structure qui rassemble différentes intercommunalités et acteurs privés.


Le Grand Hôtel-Dieu de Lyon remporte le prix spécial du jury au SIMI

Le salon de l’immobilier d’entreprise a récompensé, comme chaque année, des immeubles de bureaux, logistiques et de services particulièrement remarquables.


King Jouet signe la dernière grande surface du projet Grolée Carnot

null
L’enseigne disposera d’une surface totale de plus de 800 m² sur trois niveaux, dans ce projet situé dans le 2ème arrondissement de Lyon.


Rovaltain : 6ème sens Immobilier annonce la signature d’un bail

Le groupe lyonnais a officialisé mercredi cette signature réalisée avec Solystic.


Le SIMI 2018 ouvre ses portes

Le salon de l’immobilier d’entreprise ouvre aujourd’hui à Paris, et constitue l’un des rendez-vous majeur du secteur.


Investissement immobilier : la barre du milliard d’euros sera franchie à Lyon

CBRE organisait  jeudi son point marché au cours duquel le conseil en immobilier d’entreprise a présenté ses anticipations sur le segment de l’investissement immobilier pour l’année 2018 et sur l’année 2019.


Locaux d’activité à Lyon : CBRE prédit un nouveau passage de la barre des 400.000 m²

CBRE organisait jeudi sa réunion annuelle portant sur les marchés immobiliers en Auvergne-Rhône-Alpes.


Portefeuille renforcé pour Héraclès à la Confluence

Héraclès a renforcé son portefeuille de commerces dans ce secteur du deuxième arrondissement de Lyon.


Lyon 3 : un espace commercial acquis par Swiss Life Asset Managers

Swiss Life Asset Managers, Real Estate France a annoncé jeudi avoir signé l’acquisition ce cet espace situé dans le quartier de la Part-Dieu.


Villarte, un nouveau siège régional pour RTE

null
L’immeuble situé dans le quartier de Gerland a été inauguré la semaine dernière en présence du préfet, du président de la Métropole et du maire de Lyon.
» Jonage : vers une extension du campus de RTE