Saint-Etienne : une liste des enseignes de Steel dévoilée par un ex-adjoint, la Ville réagit

Lionel Saugues, ancien adjoint, a dévoilé une liste d’enseignes du futur centre commercial. La Ville a rappelé que celles-ci n’étaient pas destinées à être communiquées, car non définitives, et constituaient des éléments de travail du groupe Apsys.

La Ville de Saint-Etienne a, dans un communiqué jeudi, fait part de son étonnement quant à la divulgation par Lionel Saugues, ancien adjoint de Gaël Perdriau, d’une « première liste des enseignes qui s’installeront dans le centre commercial Steel », porté par le groupe Apsys. Lionel Saugues avait en effet siégé à l'ensemble des comités de commercialisation relatif au projet Steel qui ont eu lieu depuis 2016, en sa qualité, à l'époque, d'adjoint. La municipalité a ainsi précisé que ces informations, par nature confidentielles, ne sont normalement pas « destinées à être communiquées car non définitives, et constituent des éléments de travail du groupe Apsys ».

Un investissement de 150 millions d’euros

« La ville de Saint-Etienne regrette que cette communication vienne fragiliser le contexte commercial très positif à Saint-Etienne, dont la redynamisation est incontestable depuis 2014. Le meilleur indicateur en est le solde d’ouverture et de fermetures des commerces, positif depuis maintenant 3 années », a indiqué la Ville, qui souligne que l’installation croissante et continue de nouvelles enseignes démontre une confiance renouvelée des investisseurs pour le bassin stéphanois.

« Cette nouvelle sortie sur les réseaux sociaux fragilise par ailleurs de manière substantielle le projet Steel, qui constitue le plus gros investissement privé de ces dernières décennies dans la Loire à hauteur de 150 millions d’euros. La ville de Saint-Etienne rappelle que le projet demeure soumis au strict respect du cahier des charges tel que défini lors de l'appel à projets et qui n'a pas changé», a déploré la municipalité, qui rappelle la pertinence du projet visant à compléter l’offre commerciale du centre-ville.

Le projet représente, selon la Ville, « une opportunité pour Saint-Etienne notamment avec la création de plusieurs centaines d'emplois directs et indirects générées par le chantier lui-même, et par la future exploitation commerciale du site ». Il contribuera également à réduire le risque d'évasion commerciale vers la région lyonnaise, lequel est estimé par la CCI à quelque 176 millions d'euros au minimum. « A ce stade, la ville de Saint-Etienne laisse le soin au groupe Apsys, investisseur et futur gestionnaire du centre commercial, de réagir à ces pseudo-révélations », a conclu la Ville.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Alliance stratégique pour OpenBox avec le spécialiste du parking aérien Astron

null
Depuis quelques semaines, le contactant général lyonnais OpenBox est partenaire du fabricant de parkings aériens Astron. Il peut désormais intégrer un nouveau lot à ses offres et proposer des solutions d’optimisation de l’espace qu’il estime stratégiques.


Lyon 9 : 6e Sens Entreprises acquiert un ensemble de 18.000 m²

La filiale du groupe 6e Sens Immobilier a fait l’acquisition de cet ensemble immobilier situé dans le 9e arrondissement de la ville.


«On est monté, en 2020, à 90.000 m² placés en locaux d’activité»

Cédric Serre est le président de l’observatoire évolutif de l’immobilier local (OEIL) Auvergne et responsable de la FNAIM Auvergne Entreprise. Nous évoquons avec lui le marché de l’immobilier d’entreprise de Clermont Auvergne Métropole.


Le CIEL 2021 programmé les 6 et 7 octobre

nullLa CCI Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne a programmé à l’automne 2021 deux évènements : le CIEL et le Forum Franchise.


Grigny : MS Automobile preneur d’un local de stockage

C’est NAI Kyrios qui était, pour cette transaction, conseil de l’offreur et preneur.


Saint-Priest: prise à bail d’un local d’activité

NAI Kyrios a communiqué l’une de ses dernières transactions.


Lyon 9 : Poste Immo loue des surfaces de bureaux et d’activités

Cette location a été réalisée sur le parc Gorge de Loup.


Corbas : Transports Breger & Cie prend à bail 2.809 m²

Brice Robert Arthur Loyd a fait part de ses dernières transactions.


Estrablin : em2c réalise 3.000 m² de locaux mixtes pour Marchal

Le promoteur en immobilier d’entreprise a communiqué sur la construction d’un site de fabrication dans cette commune du Nord Isère.


« Une certaine résilience de l’immobilier tertiaire à Lyon »

Benoît de Fougeroux est le président de la FNAIM Entreprises de Lyon. Nous évoquons avec lui les grandes tendances du premier trimestre en matière d’immobilier d’entreprise. Si le marché des bureaux est stable par rapport au premier trimestre 2020, l’industriel affiche pour sa part une certaine dynamique.


Patriarca vise un doublement de chiffre d’affaires dans les cinq ans

null
Le groupe basé à Chassieu et intervenant dans toute la France, vient de mettre en place un nouvel MBO qui va lui permettre de changer de dimension. Première offensive de cette nouvelle stratégie : la mise en place d’un nouveau véhicule d’investissement avec Omnes.


Ideal Formation preneur de 1.824 m² à Saint Quentin Fallavier

C’est NAI Kyrios qui a installé la société.


Villeurbanne : Bel Air Camp lance son coworking d’ateliers

nullLa structure lance un appel à candidature afin d’accueillir, dans son bâtiment Bel Air Industrie, des artisans innovants, startups industrielles, logisticiens et e-commerçants.


Lyon 7 : Ref’R prend à bail des bureaux

Rudigoz & Associés accompagnait la société dans sa recherche de bureaux à la location.


Focus prend à bail 1.019 m² dans « Le Mat’ »

Brice Robert Arthur Loyd a dévoilé cette semaine ses dernières transactions.