Une bonne année 2017 pour l’hôtellerie lyonnaise

La CCI organisait mercredi une conférence de presse visant à tirer le bilan de l’année 2017 en matière d’hôtellerie.

Le bilan de l’année 2017 a été plutôt positif pour l’hôtellerie lyonnaise. La CCI organisait mercredi une conférence de presse visant à tirer le bilan annuel dans le secteur au sein de la Métropole de Lyon. Et malgré une baisse de 2,3% des prix moyens, l’hôtellerie de l’agglomération lyonnaise a connu de très bons chiffres en termes de fréquentation.

La CCI note que le taux d’occupation moyen de 69,3% est en hausse par rapport à 2016, toutes catégories confondues, et les performances de l’an dernier sont supérieures à celles de 2015, année où s’était aussi tenu le SIRHA. La fréquentation a augmenté de 2,5 points, permettant ainsi au revenu par chambre de rester en hausse. En termes de nuitées, le marché hôtelier de la métropole a progressé de 4,4%, soit un volume de près de 5 millions de nuitées. Le RevPar augmente lui de 1,2 % pour atteindre 59,7€ HT. Le prix moyen s’établit à 86,2€ HT. Toutes les catégories enregistrent une diminution de leur prix moyen à l’exception des hôtels 1*.

Une année marquée par le SIRHA

2017 avait, comme c’est le cas tous les deux ans, bénéficié de la tenue du SIRHA en janvier. Mais c’est pourtant en juillet que la demande a été la plus importante dans la Métropole, avec 463.825 nuitées. Un fait qui confirme que Lyon n’est plus seulement perçue comme une destination « business », mais aussi comme une destination touristique. L’augmentation constante du nombre de nuitées est ainsi un phénomène structurel, avec une hausse de 4,4% de 2016 à 2017 et de 12,9% de 2015 à 2017. « C’est sans doute le fruit de la notoriété croissante de Lyon qui en 2016 avait remporté le prix de la meilleure destination de week-end d’Europe – World Travel Awards 2016 », souligne la CCI. Le SIRHA, évènement professionnel, a néanmoins permis au secteur d’enregistrer de bonnes performances en janvier, avec un taux d’occupation en hausse de 18% et un RevPar en progression de 44,5%.

Une offre en développement

Pour faire face à cette bonne fréquentation, l’offre continue à se développer. À mi-parcours du schéma de développement de l’hébergement touristique, le parc hôtelier se stabilise et monte en gamme. Depuis le 1 er janvier 2016, un volume net de 356 chambres a été créé, soit 36% des 1.000 chambres préconisées sur 4 ans. Le CCI note l’ouverture de 5 hôtels milieu et haut de gamme ainsi que de 2 résidences hôtelières, pour un total de 655 chambres. Mais 5 hôtels d’entrée de gamme ont fermé, qui ont principalement été transformés en hébergement d’urgence. Ceci représente une fermeture de 299 chambres. « Le parc poursuit ainsi doucement sa montée en gamme, mais aussi sa diversification avec l’ouverture de 2 hôtels pour 208 lits, soit 26% du volume à développer. Les projets en cours viendront étoffer cette nouvelle offre et les objectifs devraient être atteints d’ici 2020, participant ainsi à la mise en œuvre de la stratégie d’attractivité touristique globale métropolitaine », indique la CCI.

5 établissements ont été accompagnés en 2017 par l’Aide à la Modernisation de l’hôtellerie indépendante mise en place par la Métropole et ses partenaires. Les 4 lauréats 2018 viennent d’être désignés, à savoir le Globe et Cecil, l’hôtel Le Lumière, l’hôtel Le Verdun et le Patio des Terreaux. Ces établissements seront accompagnés pour une enveloppe totale de 136 000€.

Un parc hôtelier stabilisé

Le parc hôtelier de l’agglomération lyonnaise totalise au global 14.454 chambres, soit une capacité d’accueil en hausse de 0,47 % par rapport à 2016. Il totalise à ce jour 228 hôtels dont 123 établissements à Lyon. 203 établissements sont classés selon les nouvelles normes, soit 89% du parc en 2017.

« Le parc hôtelier de la métropole lyonnaise s’est stabilisé en capacité d’accueil et a amorcé, sous l’impulsion du schéma de développement de l’hébergement touristique (SDHT) 2016-2020, des dispositifs d’aides à la modernisation de l’hôtellerie de la région Auvergne-Rhône-Alpes, de la Métropole de Lyon ainsi que des partenaires, une montée en gamme de son offre afin de se présenter comme une destination d’excellence, tant pour la clientèle d’affaires, que pour la clientèle de loisir », a rappelé la CCI dans un communiqué.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vill’Arborea Plaza et Brickwall ont été inaugurés


GERLAND, LA MUTATION –
DCB International, 6e Sens Immobilier, et Nexity ont inauguré lundi cet ensemble immeuble en présence d’élus de la Ville et de la Métropole.


Anaïs Pigeroulet rejoint le département investissement de JLL Lyon

Elle a rejoint la structure en tant que consultante senior.


Lyon 2 : 6eme sens retail acquiert un immeuble place Bellecour

nullLa structure devient propriétaire d’un immeuble mixte.


Nicolas de Driésen, directeur adjoint de 6e Sens Immobilier Entreprises

Le professionnel a rejoint l’équipe de Jacques Garces, directeur général associé de la filiale de 6ème Sens Immobilier.


Le site Fagor-Brandt sera transformé en centre de remisage pour le SYTRAL

Dès 2024, l’ancienne friche, qui fait pour l’heure l’objet d’une démarche d’urbanisme temporaire, sera aménagé en centre de remisage et de maintenance.


Saint-Fons : em2c lance Booster

nullCet ensemble mixte de laboratoires et bureaux sera situé au coeur de la « Vallée de la chimie ».


Dardilly : Radioproptech prend à bail des locaux

La société Rudigoz et Associés – Knight Frank était conseil de la transaction.


La Région en soutien d’une implantation de l’IVI

Un projet d’implantation d’un siège européen de l’ organisation internationale « International Vaccine Institute » est actuellement en cours.


Champagne-au-Mont-d’Or : Premium Finance acquiert un plateau de bureaux

nullValoris Real Estate était conseil de cette opération.


La logistique fluviale arrive bientôt à Lyon

null
La société strasbourgeoise ULS a remporté le premier appel à projets lancé par VNF et la CNR pour la création d’un service de logistique fluviale à Lyon. Dès 2022, des bateaux circuleront entre le port Herriot et le pont Morand, sur le Rhône, pour transporter des marchandises qui seront ensuite livrées par des vélos cargo électriques.


Immobilier de bureaux à Lyon : une demande placée de 180.531 m² sur 9 mois

nullAvec une progression de 12% sur un an, le rythme de commercialisation en 2021 revient à ses niveaux enregistrés avant 2018. JLL, qui a analysé le marché, prévoit sur l’année un niveau de demande placée assez proche de celui de 2020.


La Ville de Lyon et la Chambre des métiers signent une convention

Une visite d’acteurs de l’artisanat local du 9ème arrondissement était organisée par la Ville de Lyon et la Chambre des métiers et de l’artisanat, préalablement à la signature de cette convention visant à un développement économique local durable, créateur d’emplois et d’animation de proximité.


Le dispositif « loyers » autorisé par la Commission Européenne

Bercy s’est félicité de cette annonce.


Notapierre acquiert les parts de « Silky Way »

null
La SCPI a réalisé cette acquisition de parts de l’immeuble situé à Villeurbanne, dans le quartier du Carré de Soie. Une transaction réalisée par le département Capital Market de BNP Paribas Real Estate.


Immobilier logistique : 2.468.000 m² commercialisés, selon JLL

Sur neuf mois, le marché de l’immobilier logistique de plus de 10 000 m² est en hausse de 29 % par rapport au volume de l’an dernier.