Une bonne année 2017 pour l’hôtellerie lyonnaise

La CCI organisait mercredi une conférence de presse visant à tirer le bilan de l’année 2017 en matière d’hôtellerie.

Le bilan de l’année 2017 a été plutôt positif pour l’hôtellerie lyonnaise. La CCI organisait mercredi une conférence de presse visant à tirer le bilan annuel dans le secteur au sein de la Métropole de Lyon. Et malgré une baisse de 2,3% des prix moyens, l’hôtellerie de l’agglomération lyonnaise a connu de très bons chiffres en termes de fréquentation.

La CCI note que le taux d’occupation moyen de 69,3% est en hausse par rapport à 2016, toutes catégories confondues, et les performances de l’an dernier sont supérieures à celles de 2015, année où s’était aussi tenu le SIRHA. La fréquentation a augmenté de 2,5 points, permettant ainsi au revenu par chambre de rester en hausse. En termes de nuitées, le marché hôtelier de la métropole a progressé de 4,4%, soit un volume de près de 5 millions de nuitées. Le RevPar augmente lui de 1,2 % pour atteindre 59,7€ HT. Le prix moyen s’établit à 86,2€ HT. Toutes les catégories enregistrent une diminution de leur prix moyen à l’exception des hôtels 1*.

Une année marquée par le SIRHA

2017 avait, comme c’est le cas tous les deux ans, bénéficié de la tenue du SIRHA en janvier. Mais c’est pourtant en juillet que la demande a été la plus importante dans la Métropole, avec 463.825 nuitées. Un fait qui confirme que Lyon n’est plus seulement perçue comme une destination « business », mais aussi comme une destination touristique. L’augmentation constante du nombre de nuitées est ainsi un phénomène structurel, avec une hausse de 4,4% de 2016 à 2017 et de 12,9% de 2015 à 2017. « C’est sans doute le fruit de la notoriété croissante de Lyon qui en 2016 avait remporté le prix de la meilleure destination de week-end d’Europe – World Travel Awards 2016 », souligne la CCI. Le SIRHA, évènement professionnel, a néanmoins permis au secteur d’enregistrer de bonnes performances en janvier, avec un taux d’occupation en hausse de 18% et un RevPar en progression de 44,5%.

Une offre en développement

Pour faire face à cette bonne fréquentation, l’offre continue à se développer. À mi-parcours du schéma de développement de l’hébergement touristique, le parc hôtelier se stabilise et monte en gamme. Depuis le 1 er janvier 2016, un volume net de 356 chambres a été créé, soit 36% des 1.000 chambres préconisées sur 4 ans. Le CCI note l’ouverture de 5 hôtels milieu et haut de gamme ainsi que de 2 résidences hôtelières, pour un total de 655 chambres. Mais 5 hôtels d’entrée de gamme ont fermé, qui ont principalement été transformés en hébergement d’urgence. Ceci représente une fermeture de 299 chambres. « Le parc poursuit ainsi doucement sa montée en gamme, mais aussi sa diversification avec l’ouverture de 2 hôtels pour 208 lits, soit 26% du volume à développer. Les projets en cours viendront étoffer cette nouvelle offre et les objectifs devraient être atteints d’ici 2020, participant ainsi à la mise en œuvre de la stratégie d’attractivité touristique globale métropolitaine », indique la CCI.

5 établissements ont été accompagnés en 2017 par l’Aide à la Modernisation de l’hôtellerie indépendante mise en place par la Métropole et ses partenaires. Les 4 lauréats 2018 viennent d’être désignés, à savoir le Globe et Cecil, l’hôtel Le Lumière, l’hôtel Le Verdun et le Patio des Terreaux. Ces établissements seront accompagnés pour une enveloppe totale de 136 000€.

Un parc hôtelier stabilisé

Le parc hôtelier de l’agglomération lyonnaise totalise au global 14.454 chambres, soit une capacité d’accueil en hausse de 0,47 % par rapport à 2016. Il totalise à ce jour 228 hôtels dont 123 établissements à Lyon. 203 établissements sont classés selon les nouvelles normes, soit 89% du parc en 2017.

« Le parc hôtelier de la métropole lyonnaise s’est stabilisé en capacité d’accueil et a amorcé, sous l’impulsion du schéma de développement de l’hébergement touristique (SDHT) 2016-2020, des dispositifs d’aides à la modernisation de l’hôtellerie de la région Auvergne-Rhône-Alpes, de la Métropole de Lyon ainsi que des partenaires, une montée en gamme de son offre afin de se présenter comme une destination d’excellence, tant pour la clientèle d’affaires, que pour la clientèle de loisir », a rappelé la CCI dans un communiqué.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Grigny : MS Automobile preneur d’un local de stockage

C’est NAI Kyrios qui était, pour cette transaction, conseil de l’offreur et preneur.


Corbas : DCB Logistics développe une messagerie sur deux étages

nullValoris Real Estate est en charge de la commercialisation de ce nouveau projet.


Les centres commerciaux supérieurs à 10.000 m² devraient rouvrir le 19 mai

Certaines mesures déjà en place resteront en vigueur jusqu’à la mi-mai.


La Ville et l’UMIH anticipent la réouverture des terrasses

La Ville de Lyon a fait un point jeudi sur les réouvertures des terrasses. La collectivité travaille depuis plusieurs semaines avec l’UMIH.


Foncière Magellan acquiert le K-Ouest

Cette acquisition a été réalisée pour le compte de l’un de ses véhicules d’investissement, a indiqué Brice Robert Arthur Loyd, qui était conseil de l’opération.


Un département logistique urbaine créé chez Arthur Loyd Logistique

Erick Schiller va prendre la direction de cette nouvelle équipe.


2.5 M€ dédiés à des acteurs économiques et des réseaux d’accompagnement

La Métropole de Lyon poursuit la transformation de son territoire aux côtés des acteurs économiques pour accélérer la transition écologique et sociale sur son territoire.


Saint-Priest: prise à bail d’un local d’activité

NAI Kyrios a communiqué l’une de ses dernières transactions.


Lyon 9 : Poste Immo loue des surfaces de bureaux et d’activités

Cette location a été réalisée sur le parc Gorge de Loup.


Corbas : Transports Breger & Cie prend à bail 2.809 m²

Brice Robert Arthur Loyd a fait part de ses dernières transactions.


Estrablin : em2c réalise 3.000 m² de locaux mixtes pour Marchal

Le promoteur en immobilier d’entreprise a communiqué sur la construction d’un site de fabrication dans cette commune du Nord Isère.


Lyon 3 : transaction dans le Millenium

NAI Kyrios était conseil dans cette transaction.


Villeurbanne : cession de bureaux place Grandclément

nullRudigoz & Associés accompagnait Lyon Immeubles Vendôme dans cette transaction.


Saint-Martin-d’Hères : Lyon Immeubles Vendôme cède des bureaux

Rudigoz & Associés a accompagné la structure dans le cadre de la cession d’un actif.


« Une certaine résilience de l’immobilier tertiaire à Lyon »

Benoît de Fougeroux est le président de la FNAIM Entreprises de Lyon. Nous évoquons avec lui les grandes tendances du premier trimestre en matière d’immobilier d’entreprise. Si le marché des bureaux est stable par rapport au premier trimestre 2020, l’industriel affiche pour sa part une certaine dynamique.