Une bonne année 2017 pour l’hôtellerie lyonnaise

La CCI organisait mercredi une conférence de presse visant à tirer le bilan de l’année 2017 en matière d’hôtellerie.

Le bilan de l’année 2017 a été plutôt positif pour l’hôtellerie lyonnaise. La CCI organisait mercredi une conférence de presse visant à tirer le bilan annuel dans le secteur au sein de la Métropole de Lyon. Et malgré une baisse de 2,3% des prix moyens, l’hôtellerie de l’agglomération lyonnaise a connu de très bons chiffres en termes de fréquentation.

La CCI note que le taux d’occupation moyen de 69,3% est en hausse par rapport à 2016, toutes catégories confondues, et les performances de l’an dernier sont supérieures à celles de 2015, année où s’était aussi tenu le SIRHA. La fréquentation a augmenté de 2,5 points, permettant ainsi au revenu par chambre de rester en hausse. En termes de nuitées, le marché hôtelier de la métropole a progressé de 4,4%, soit un volume de près de 5 millions de nuitées. Le RevPar augmente lui de 1,2 % pour atteindre 59,7€ HT. Le prix moyen s’établit à 86,2€ HT. Toutes les catégories enregistrent une diminution de leur prix moyen à l’exception des hôtels 1*.

Une année marquée par le SIRHA

2017 avait, comme c’est le cas tous les deux ans, bénéficié de la tenue du SIRHA en janvier. Mais c’est pourtant en juillet que la demande a été la plus importante dans la Métropole, avec 463.825 nuitées. Un fait qui confirme que Lyon n’est plus seulement perçue comme une destination « business », mais aussi comme une destination touristique. L’augmentation constante du nombre de nuitées est ainsi un phénomène structurel, avec une hausse de 4,4% de 2016 à 2017 et de 12,9% de 2015 à 2017. « C’est sans doute le fruit de la notoriété croissante de Lyon qui en 2016 avait remporté le prix de la meilleure destination de week-end d’Europe – World Travel Awards 2016 », souligne la CCI. Le SIRHA, évènement professionnel, a néanmoins permis au secteur d’enregistrer de bonnes performances en janvier, avec un taux d’occupation en hausse de 18% et un RevPar en progression de 44,5%.

Une offre en développement

Pour faire face à cette bonne fréquentation, l’offre continue à se développer. À mi-parcours du schéma de développement de l’hébergement touristique, le parc hôtelier se stabilise et monte en gamme. Depuis le 1 er janvier 2016, un volume net de 356 chambres a été créé, soit 36% des 1.000 chambres préconisées sur 4 ans. Le CCI note l’ouverture de 5 hôtels milieu et haut de gamme ainsi que de 2 résidences hôtelières, pour un total de 655 chambres. Mais 5 hôtels d’entrée de gamme ont fermé, qui ont principalement été transformés en hébergement d’urgence. Ceci représente une fermeture de 299 chambres. « Le parc poursuit ainsi doucement sa montée en gamme, mais aussi sa diversification avec l’ouverture de 2 hôtels pour 208 lits, soit 26% du volume à développer. Les projets en cours viendront étoffer cette nouvelle offre et les objectifs devraient être atteints d’ici 2020, participant ainsi à la mise en œuvre de la stratégie d’attractivité touristique globale métropolitaine », indique la CCI.

5 établissements ont été accompagnés en 2017 par l’Aide à la Modernisation de l’hôtellerie indépendante mise en place par la Métropole et ses partenaires. Les 4 lauréats 2018 viennent d’être désignés, à savoir le Globe et Cecil, l’hôtel Le Lumière, l’hôtel Le Verdun et le Patio des Terreaux. Ces établissements seront accompagnés pour une enveloppe totale de 136 000€.

Un parc hôtelier stabilisé

Le parc hôtelier de l’agglomération lyonnaise totalise au global 14.454 chambres, soit une capacité d’accueil en hausse de 0,47 % par rapport à 2016. Il totalise à ce jour 228 hôtels dont 123 établissements à Lyon. 203 établissements sont classés selon les nouvelles normes, soit 89% du parc en 2017.

« Le parc hôtelier de la métropole lyonnaise s’est stabilisé en capacité d’accueil et a amorcé, sous l’impulsion du schéma de développement de l’hébergement touristique (SDHT) 2016-2020, des dispositifs d’aides à la modernisation de l’hôtellerie de la région Auvergne-Rhône-Alpes, de la Métropole de Lyon ainsi que des partenaires, une montée en gamme de son offre afin de se présenter comme une destination d’excellence, tant pour la clientèle d’affaires, que pour la clientèle de loisir », a rappelé la CCI dans un communiqué.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La Banque de France étudie la macroéconomie du télétravail

Dans sa dernière note publiée en cours de semaine dernière, la Banque de France a voulu se pencher sur les conséquences macro-économiques du développement du télétravail.


Steel, un nouveau pôle commercial, a ouvert à Saint-Étienne


Ardoix : pose de la première pierre de l’usine ASF 4.0

La Région Auvergne-Rhône-Alpes accompagne ce projet, qui devrait à terme permettre la création de 40 emplois.


« Il n’y a pas de risque de déséquilibre du marché »


Stéphane Jullien est le directeur du département bureaux de JLL à Lyon.


Villeurbanne : Yamada Dobby Co prend à bail 500 m² de locaux

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses dernières transactions.


6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance


Hertz prend à bail 1.091 m² de locaux d’activités à Gerland


Valoris Real Estate a annoncé installer à la location la société Hertz dans un local industriel de 1.091 m² dans ce quartier du 7ème arrondissement de Lyon.


Saint-Priest : JSC France prend à bail un local d’activité de 780 m²

EOL est intervenu en tant que conseil des deux parties.


Le président de la Métropole s’est rendu mardi dans la Vallée de la Chimie

Il était accompagné des différents maires du secteur, afin d’évoquer les principaux projets sur le territoire.


«Le télétravail est une bonne chose pour Roanne»

Philippe Madelrieux est le vice-président de la FNAIM de la Loire. Selon lui, une proportion plus importante de télétravailleurs devrait bénéficier au bassin roannais.


«La crise ne remet pas en cause l’idée de développer le tram, les télécabines et les bus»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les transports, le renouvellement urbain, et les changements à venir dans le quartier de la Part-Dieu.


La Compagnie Foncière Lyonnaise acquiert le Cubiik


Vinci Immobilier et la compagnie ont signé la vente en l’état futur d’achèvement de l’immeuble en construction à Gerland, dans le septième arrondissement de Lyon.


Grégory Doucet et Bruno Bernard se sont rendus à l’OMS

Les deux élus étaient ce mercredi à Genève pour rencontrer les dirigeants de l’organisation mondiale de la santé et évoquer le projet d’académie de l’OMS à Lyon.


Le confinement a impacté la construction de locaux

Le service des données et études statistiques (SDES) du ministère de la Transition écologique a dévoilé ce mercredi ses chiffres d’autorisations à la construction et de mises en chantier de locaux non résidentiels.


Inova Software prend à bail 1.105 m² dans Villa Crillon


Brice Robert Arthur Loyd a fait part de ses dernières transactions au cours du mois de juillet.