Parc de Lacroix-Laval : un appel à projets pour le château

Le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, était mercredi en visite dans cet espace vert de l’ouest lyonnais.

David Kimelfeld, le président de la Métropole de Lyon, était mercredi en visite au parc de Lacroix-Laval. L’espace vert, situé sur trois communes, à savoir Marcy-L’Étoile, Charbonnières-les-Bains et La Tour de Salvagny, a ainsi permis à David Kimelfeld de rappeler les nombreux enjeux liés aux parcs métropolitains.

Le parc de Lacroix-Laval,qui s’étend sur 140 hectares, est tout comme le parc de Parilly, situé sur Vénissieux et Bron, géré par la Métropole depuis le 1er janvier 2015. Ces deux parcs d’agglomération étaient auparavant sous la responsabilité du Département du Rhône.

Plusieurs vocations

Ces parcs ont vocation à accueillir du public au quotidien et lors d’événements, à entretenir et valoriser le bâti, les équipements sportifs, les aires de jeux, et inscrire les pratiques dans une démarche de développement durable. Ils favorisent en outre la biodiversité et la qualité paysagère, et permettent de développer des conservatoires de variétés de fruits, de légumes et de leurs originaires de la région lyonnaise.

David Kimelfeld a ainsi rappelé, lors de cette visite, l’importance de la préservation des espaces naturels dans la Métropole lyonnaise. Pour lui, « entretenir et développer les espaces comme le Domaine de Lacroix-Laval, c’est non seulement permettre aux 900 000 visiteurs annuels de ce très beau parc de profiter d’un lieu agréable, mais c’est aussi participer à notre politique en faveur de la qualité de l’air et à la réduction des températures pendant les périodes de canicule grâce à ces grands espaces arborés et végétalisés. Disposer d’espaces verts de qualité, c’est aussi une façon de renforcer l’attractivité de notre Métropole auprès des entreprises qui cherchent à s’implanter sur notre territoire en proposant une meilleure qualité de vie . Le développement durable, l’écologie ne s’opposent pas au développement économique, au contraire ils le renforcent. »

Labels

Le Domaine de Lacroix-Laval est reconnu à l’inventaire des Espaces Naturels Sensibles (ENS), est inscrit à l’inventaire des Zones Naturelles d’Intérêt Écologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF), et a été labellisé Jardin remarquable par la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC), labellisé Écojardin en 2015.

Il est en outre adhérent au réseau national des Potagers de France, et abrite aussi le Centre de Ressources en Botanique Appliquée (CRBA) qui est le référent scientifique en charge de la documentation sur les variétés, la recherche des graines dans le monde entier, la caractérisation des végétaux, la gestion des collections et l’animation du réseau de conservation. « Le CRBA a pour objectif principal de retrouver les variétés originaires de la région lyonnaise, de les remettre en culture afin de les multiplier et de les conserver puis de les réintroduire dans des réseaux de professionnels et de particuliers afin de les faire connaître au plus grand nombre », rappelle la Métropole dans un communiqué.

Appel à projets pour le château

La visite a également été l’occasion d’évoquer le château du Domaine de Lacroix-Laval. Celui-ci abritait, jusqu’en octobre 2017, plusieurs activités de restauration. En octobre prochain, la Métropole va lancer un appel à projets pour le château et son orangerie, lequel visera à « mettre en œuvre un concept innovant revitalisant le site tout en respectant le caractère exceptionnel de son environnement et de son usage », indique la Métropole..

Le préimètre du projet sera toutefois très encadré. « Il n’est pas question de privatiser ce lieu de 5 000m² ou d’en faire un hôtel. Nous attendons de cet appel d’offres que notre futur partenaire nous propose un concept nouveau, pérenne sur le plan économique et en lien étroit avec les milliers de visiteurs qui fréquentent le parc,» a indiqué David Kimelfeld, lors de cette visite.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Nominations chez Capelli

Le promoteur annonce l’arrivée de Damien Borne, Marion Baur et Ivan Ugidos.


La Fondation Abbé Pierre a livré son éclairage régional annuel

A cette occasion la fondation est revenue sur les actions menées en Auvergne-Rhône-Alpes depuis le début de la crise sanitaire, il y a un an.


La Région veut accompagner Railcoop pour recréer la ligne Montluçon-Lyon

La Région propose de céder des rames à Railcoop pour l’accompagner dans son projet visant à terme à recréer la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon en juin 2022.


QPV : Gaël Perdriau veut plus de moyens pour l’inclusion des jeunes

Le maire de Saint-Étienne demande au Premier ministre, face à l’émergence de violences urbaines, davantage de moyens pour l’inclusion des jeunes.


Vénissieux accueillera la cité internationale des arts du cirque

Ce nouveau lieu de la création circassienne unique à l’échelle nationale, européenne et internationale sera implanté dans le quartier du Grand Parilly, a indiqué la Métropole de Lyon.


L’offre TCL s’adapte au reconfinement

Le SYTRAL adapte une fois de plus son offre au regard de l’évolution de la situation sanitaire.


Covid-19 : Auvergne-Rhône-Alpes, 2e région en termes de surmortalité

Après l’Île-de-France, la région est celle où la surmortalité est la plus élevée sur un an.


Villeurbanne : extension du stationnement payant

Le conseil municipal a adopté une délibération sur l’extension du stationnement payant à l’ensemble de la rue Léon Blum et à certaines rues du Carré de Soie.


Villeurbanne sera « capitale francaise de la culture » en 2022

nullLa ministre de la culture, Roselyne Bachelot, a attribué le label « capitale francaise de la culture » à la ville pour l’année prochaine.


Ouverture de la Clermont Innovation Week

Clermont Auvergne Métropole organise de nouveau cet évènement cette année. Prévue initialement au printemps 2020, la 3e édition n’avait pas pu se tenir du fait du confinement.


Le prolongement de la ligne T2 à Confluence a été mis en service

nullLe Sytral renforce par ce biais la desserte de ce quartier du deuxième arrondissement de Lyon.


Villeurbanne : réunion publique sur la 3ème tranche du cours Emile-Zola le 30 mars

Cette réunion sur le réaménagement de la troisième tranche du cours Émile-Zola, mais aussi sur le projet Liberté-Faÿs, se tiendra en visioconférence.


Pierre Taillardat, président du directoire du fonds souverain Auvergne-Rhône-Alpes

Le dirigeant, qui possède a été recruté par Siparex, qui assure la gestion du nouveau fonds présenté lundi par le président de la collectivité, Laurent Wauquiez.


Le projet de ligne LCE lancé entre Part-Dieu et Genas / Saint Exupéry

Le Sytral a voté ce lundi l’engagement de cette opération de ligne de bus à haut niveau de service dans l’Est lyonnais.


Ligne par câble Francheville / Lyon: un garant de la CNDP pour la concertation

Le Sytral a évoqué lundi les modalités de concertation pour la ligne par câble entre Francheville et Lyon 7ème, amenée à desservir à terme Sainte-Foy-lès-Lyon, Francheville, et la Mulatière.