Parc de Lacroix-Laval : un appel à projets pour le château

Le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, était mercredi en visite dans cet espace vert de l’ouest lyonnais.

David Kimelfeld, le président de la Métropole de Lyon, était mercredi en visite au parc de Lacroix-Laval. L’espace vert, situé sur trois communes, à savoir Marcy-L’Étoile, Charbonnières-les-Bains et La Tour de Salvagny, a ainsi permis à David Kimelfeld de rappeler les nombreux enjeux liés aux parcs métropolitains.

Le parc de Lacroix-Laval,qui s’étend sur 140 hectares, est tout comme le parc de Parilly, situé sur Vénissieux et Bron, géré par la Métropole depuis le 1er janvier 2015. Ces deux parcs d’agglomération étaient auparavant sous la responsabilité du Département du Rhône.

Plusieurs vocations

Ces parcs ont vocation à accueillir du public au quotidien et lors d’événements, à entretenir et valoriser le bâti, les équipements sportifs, les aires de jeux, et inscrire les pratiques dans une démarche de développement durable. Ils favorisent en outre la biodiversité et la qualité paysagère, et permettent de développer des conservatoires de variétés de fruits, de légumes et de leurs originaires de la région lyonnaise.

David Kimelfeld a ainsi rappelé, lors de cette visite, l’importance de la préservation des espaces naturels dans la Métropole lyonnaise. Pour lui, « entretenir et développer les espaces comme le Domaine de Lacroix-Laval, c’est non seulement permettre aux 900 000 visiteurs annuels de ce très beau parc de profiter d’un lieu agréable, mais c’est aussi participer à notre politique en faveur de la qualité de l’air et à la réduction des températures pendant les périodes de canicule grâce à ces grands espaces arborés et végétalisés. Disposer d’espaces verts de qualité, c’est aussi une façon de renforcer l’attractivité de notre Métropole auprès des entreprises qui cherchent à s’implanter sur notre territoire en proposant une meilleure qualité de vie . Le développement durable, l’écologie ne s’opposent pas au développement économique, au contraire ils le renforcent. »

Labels

Le Domaine de Lacroix-Laval est reconnu à l’inventaire des Espaces Naturels Sensibles (ENS), est inscrit à l’inventaire des Zones Naturelles d’Intérêt Écologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF), et a été labellisé Jardin remarquable par la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC), labellisé Écojardin en 2015.

Il est en outre adhérent au réseau national des Potagers de France, et abrite aussi le Centre de Ressources en Botanique Appliquée (CRBA) qui est le référent scientifique en charge de la documentation sur les variétés, la recherche des graines dans le monde entier, la caractérisation des végétaux, la gestion des collections et l’animation du réseau de conservation. « Le CRBA a pour objectif principal de retrouver les variétés originaires de la région lyonnaise, de les remettre en culture afin de les multiplier et de les conserver puis de les réintroduire dans des réseaux de professionnels et de particuliers afin de les faire connaître au plus grand nombre », rappelle la Métropole dans un communiqué.

Appel à projets pour le château

La visite a également été l’occasion d’évoquer le château du Domaine de Lacroix-Laval. Celui-ci abritait, jusqu’en octobre 2017, plusieurs activités de restauration. En octobre prochain, la Métropole va lancer un appel à projets pour le château et son orangerie, lequel visera à « mettre en œuvre un concept innovant revitalisant le site tout en respectant le caractère exceptionnel de son environnement et de son usage », indique la Métropole..

Le préimètre du projet sera toutefois très encadré. « Il n’est pas question de privatiser ce lieu de 5 000m² ou d’en faire un hôtel. Nous attendons de cet appel d’offres que notre futur partenaire nous propose un concept nouveau, pérenne sur le plan économique et en lien étroit avec les milliers de visiteurs qui fréquentent le parc,» a indiqué David Kimelfeld, lors de cette visite.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vers une péréquation horizontale des recettes de droits de mutation

C’est ce que Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, a annonce vendredi devant le congrès de l’Assemblée des départements de France.


Lyon a reçu le prix de « Capitale européenne du tourisme durable »

Lyon a été distinguée lors de la « Journée Européenne du Tourisme », organisée hier à Bruxelles par la Commission européenne.


Lyon 5 : Le local du Bastion Social, quai Pierre Scize, fermé

La Ville de Lyon a pris un arrêté, motivant celui-ci par l’état des locaux, qui « compromet gravement la sécurité du public ».


Sully Promotion rachète Copra Rhône-Alpes

La fusion de ces deux acteurs de la promotion immobilière va permettre de constituer une entité générant plus de cent millions d’euros de chiffre d’affaires.


Gérard Collomb réélu maire de Lyon

Le conseil municipal de Lyon procédait ce matin à l’élection du maire de Lyon. L’ex-ministre de l’Intérieur a, sans surprise, retrouvé son fauteuil.


Vers une desserte quotidienne du Grand Stade

Le Sytral a lancé un appel d’offres pour une mission de maîtrise d’oeuvre afin de réaliser une étude sur les évolutions de la ligne T3, avec notamment une desserte quotidienne du Grand Stade.


Premier coup de pelle pour la station de métro « Oullins-Centre »

Cette station sera reliée au point d’arrêt actuel de la ligne B, situé à la gare d’Oullins, et au futur terminus de la ligne B de métro qui sera mise en service en 2023, « Saint-Genis-Laval/Hôpitaux-Sud ».


Ouverture ce jeudi de Viving, salon des projets de la maison

null
Ce salon se tient du 18 au 21 octobre à Eurexpo Lyon, et vise à préparer et concrétiser tous les projets de la maison.


Vers l’apparition de péages urbains

Un avant-projet de loi d’orientation des mobilités a été publié par Contexte. La possibilité d’un péage urbain fait son apparition dans le texte, qui pourrait, de fait, être utilisé pour l’agglomération de Lyon.


Le projet d’A45 abandonné, les élus réagissent

Laurent Wauquiez, Georges Ziegler, et Gaël Perdriau ont dénoncé une «méthode indigne et le double discours du gouvernement».


Gérard Collomb de retour à la mairie de Lyon

null
Georges Képénékian, maire de Lyon, David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon, et Gérard Collomb organisaient, avant l’élection du nouveau maire de Lyon le 5 novembre, une conférence de presse.


Jacqueline Gourault, nouvelle ministre de la Cohésion des territoires

null
L’ex-ministre auprès du ministre de l’Intérieur remplace Jacques Mézard, qui quitte le gouvernement. Elle sera secondée par Julien Denormandie, qui devient ministre délégué, mais aussi Sébastien Lecornu.


L’extension de la ligne B entre dans sa phase opérationnelle

null
Le prolongement de la ligne de métro qui relie pour l’heure Charpennes à la gare d’Oullins a été initié vendredi, avec le lancement des travaux à proximité des hôpitaux sud de Lyon, futur terminus.


Davantage de bornes pour voitures électriques dans la Métropole

La Métropole de Lyon soutient le développement de l’électromobilité sur le territoire en facilitant l’accès des opérateurs privés au domaine public.


Clôture des rendez-vous 2018 de « Habiter et Se Loger »

Ces rencontres, qui ont permis des échanges entre la collectivité et les différents acteurs de l’habitat sur le territoire métropolitain, se sont achevées ce lundi.