Signature d’un pacte et d’une convention tripartite pour les quartiers populaires

Le ministre de la Cohésion des territoires et son secrétaire d’État avaient réuni mercredi les acteurs des quartiers en politique de la ville.

Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, et Julien Denormandie, secrétaire d’État auprès du ministre, avaient réuni mercredi des acteurs engagés pour les quartiers populaires (QPV), et notamment des associations, élus, des acteurs du monde HLM et Action Logement, des chefs d’entreprise et des membres du Conseil national des Villes. Ceux-ci avaient été réunis autour de trois axes majeurs, à avoir l’appui des associations, l’engagement des entreprises dans un pacte avec les quartiers, et l’accélération du nouveau programme de renouvellement urbain (NPNRU).

Cette réunion faisait suite à la mobilisation nationale lancée en novembre 2017 par le président de la République en faveur des habitants des quartiers, et s’inscrivait dans la continuité du travail de co-construction à laquelle plus de 15.000 personnes ont participé sur le territoire et à la remise du rapport de Jean-Louis Borloo.

Crédits sanctuarisés

Pour le ministre, Jacques Mézard, «il se dégage une énergie formidable de nos quartiers, et notre objectif c’est de valoriser ces talents, ces idées dans tous nos territoires ». Il a ainsi rappelé l’engagement de l’Etat auprès des associations, en soulignant que les le secrétaire d’État auprès du Ministre, sont sanctuarisés à hauteur de 430 millions d’euros par an sur le quinquennat. Il a évoqué le rôle de facilitateur que l’État doit jouer pour conforter les associations et leurs bénévoles dans leurs actions au profit des quartiers populaires.

C’est la raison pour laquelle le ministre a annoncé un partenariat national entre l’Etat et le monde associatif avec un budget de 15 millions d’euros par an dès 2019 pour soutenir, mettre en réseau, faire essaimer des grands réseaux associatifs présents et actifs dans les quartiers. Le ministre a également évoqué la création en 2019 de 1.000 adultes relais supplémentaires, lesquels sont des médiateurs sociaux financés par l’Etat, et employés principalement par des associations et œuvrant pour favoriser le lien social entre les habitants, les service publics et les institutions.

Signature du PAQTE

Le ministre a annoncé le doublement et la revalorisation de l’aide à l’emploi associatif du fonds de coopération de la jeunesse et de l’éducation prioritaire (Fonjep). Cette aide va être revalorisée de 5.000 à 7.000 euros et le nombre de postes FONJEP financés dans les quartiers passer de 750 à 1500 postes. «C’est grâce à l’implication de leurs salariés et de leurs bénévoles que des dizaines de milliers d’associations agissent pour la cohésion des territoires», a souligné le ministre.

Jacques Mézard et Julien Denormandie ont également signé le pacte avec les quartiers pour toutes les entreprises (PAQTE), avec le MEDEF et 3 premières entreprises pionnières (Adecco, la fédération régionale des travaux publics d’Ile-de-France et Accor Hotel Group). Celui-ci vise à des engagements concrets des entreprises sur quatre axes : sensibiliser, former, recruter et acheter.

L’action de sensibiliser passe par une meilleure compréhension du monde de l’entreprise, de l’entrepreneuriat, des secteurs d’activité et des métiers avec des accès aux stages renforcés. La formation passera pour sa part par un accès à l’apprentissage facilité, tant en termes d’appui à l’orientation que d’accès à l’alternance et d’accompagnement des apprentis

Le troisième axe, celui de  recruter vise à un développement de l’emploi renforcé dans les QPV, des méthodes de recrutement sans discrimination ainsi que du soutien à l’inclusion. Le quatrième axe, « acheter », passe par un développement des achats responsables et inclusifs avec un soutien et une prise en compte des engagements d’entreprises dans les marchés publics.

«Chaque axe correspond à une priorité gouvernementale et à des actions précises: la découverte des métiers avec les stages de 3e, la formation avec l’apprentissage, le recrutement avec les emplois francs et le testing, les achats avec les clauses d’insertion. Nous innovons car si les entreprises volontaires prendront des engagements, l’Etat aussi. Des indicateurs très clairs ont été mis en place pour assurer un suivi de ces engagements. Par ailleurs, l’objet de ce PAQTE c’est bien de mettre en lien les entreprises et les associations et habitants œuvrant dans ces quartiers», a indiqué Julien Denormandie dans le communiqué.

Convention tripartite

Une convention tripartite relative au financement du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) a par ailleurs été signée entre l'État, l’ANRU et Action Logement. Outre les ministres, étaients présents Jean-Louis Dumont, président de l’union sociale pour l’habitat (USH), Olivier Klein, président de l’ANRU et Bruno Arcadipane, président d’Action Logement . 7 projets d’intérêt national et 45 d’intérêt régional ont depuis fin mai été validés.

«La convention signée aujourd’hui est la preuve de la relance de la rénovation urbaine, du retour des grues dans les quartiers. Avec les partenaires et les élus locaux, nous allons faire repartir la dynamique et encourager l’ambition des projets locaux» a conclu Jacques Mézard.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Ouverture des rendez-vous « Habiter et se loger »

nullDavid Kimelfeld et Michel le Faou ont ouvert mardi cette nouvelle édition de ces rendez-vous thématiques entre la collectivité et les professionnels du logement, qui se tiendront jusqu’au 8 octobre.


Villeurbanne : de nombreux chantiers en cours dans la ville

null
Le maire de Villeurbanne, Jean-Paul Bret, a évoqué mardi les prochaines échéances électorales, ainsi que les nombreux chantiers en cours dans la deuxième ville de la Métropole.
» L’autre soie : la vente du foncier est actée


L’autre soie : la vente du foncier est actée

Le maire de Villeurbanne a confirmé que la vente de l’ancien IUFM, dans le quartier du Carré de Soie, devrait bientôt aboutir.


« Tous les atouts pour devenir un territoire attractif »

Nathalie Frier est maire de Saint-Fons. Nous évoquons avec elle la troisième édition de l’appel des 30.


Part-Dieu, quartier en mutation

null
Pour leur visite de rentrée, le maire de Lyon, Georges Képénékian, et le président de la Métropole, David Kimelfeld, avaient donné rendez-vous à la presse au coeur de ce quartier en pleine transformation.


« On peut intensifier, mais il s’agit de le faire de manière raisonnée »

null
Thierry Pouzol est maire de Fontaines-sur-Saône. Il lançait il y a près d’un mois avec Grand Lyon Habitat le chantier du « Bois des Roy », une résidence en accession sociale à la propriété. Nous évoquons avec lui les grands enjeux en matière de logement sur sa ville.
»
Grand Lyon Habitat a lancé le chantier de la résidence « Bois des Roy »


Le parc Zénith, nouvel espace vert à l’est du 3ème arrondissement 

Faisant partie des parcs nouvellement créés à Lyon, celui-ci est issu de la restructuration de l’ex-friche RVI.


Lyon, 1ère ville française du classement Spotahome

null
Celui-ci classe les villes les plus saines en France et à l’international.
» Le parc Zénith, nouvel espace vert à l’est du 3ème arrondissement


Revaison, nouveau quartier de près de 500 logements à Saint-Priest

null
Nexity développe sur cette zone plusieurs opérations, et a inauguré il y a quelques semaines ce quartier, dont les ilots «Intim’East» et «Jardin Plein Sud».


«Les richesses créées par l’attractivité de Lyon doivent bénéficier à des villes comme Tarare»

Bruno Peylachon est maire de Tarare, vice-président de la communauté d’agglomération de l’Ouest rhodanien et vice-président du conseil départemental du Rhône. Il évoque avec Lyon Pôle Immo les relations de sa ville avec le reste du tissu urbain régional.


«2018 est une année de chantiers à Tarare»

null
Nous avons, dans le courant du mois dernier, rencontré Bruno Peylachon, maire de Tarare, vice-président de la communauté d’agglomération de l’Ouest rhodanien et vice-président du conseil départemental du Rhône. Nous évoquons avec lui les différents projets en cours dans sa ville.
» «Les richesses créées par l’attractivité de Lyon doivent bénéficier à des villes comme Tarare»


Une loi ELAN remaniée adoptée par le Sénat

La Chambre haute du Parlement a adopté jeudi la loi ELAN, après quelques modifications du texte voté par l’Assemblée nationale.


Mézard en visite en Mayenne sur Action cœur de ville et le NPNRU

Le ministre de la Cohésion des territoires se rendra ce vendredi à Laval pour signer la convention-cadre « Action cœur de ville ».


Signature d’un pacte et d’une convention tripartite pour les quartiers populaires

Le ministre de la Cohésion des territoires et son secrétaire d’État avaient réuni mercredi les acteurs des quartiers en politique de la ville.


La requalification du cours Vitton au menu du Conseil de la Métropole

Les premiers travaux de requalification de l’axe porteront sur le tronçon entre la rue Garibaldi et la rue Tête-d’Or.