Signature d’un pacte et d’une convention tripartite pour les quartiers populaires

Le ministre de la Cohésion des territoires et son secrétaire d’État avaient réuni mercredi les acteurs des quartiers en politique de la ville.

Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, et Julien Denormandie, secrétaire d’État auprès du ministre, avaient réuni mercredi des acteurs engagés pour les quartiers populaires (QPV), et notamment des associations, élus, des acteurs du monde HLM et Action Logement, des chefs d’entreprise et des membres du Conseil national des Villes. Ceux-ci avaient été réunis autour de trois axes majeurs, à avoir l’appui des associations, l’engagement des entreprises dans un pacte avec les quartiers, et l’accélération du nouveau programme de renouvellement urbain (NPNRU).

Cette réunion faisait suite à la mobilisation nationale lancée en novembre 2017 par le président de la République en faveur des habitants des quartiers, et s’inscrivait dans la continuité du travail de co-construction à laquelle plus de 15.000 personnes ont participé sur le territoire et à la remise du rapport de Jean-Louis Borloo.

Crédits sanctuarisés

Pour le ministre, Jacques Mézard, «il se dégage une énergie formidable de nos quartiers, et notre objectif c’est de valoriser ces talents, ces idées dans tous nos territoires ». Il a ainsi rappelé l’engagement de l’Etat auprès des associations, en soulignant que les le secrétaire d’État auprès du Ministre, sont sanctuarisés à hauteur de 430 millions d’euros par an sur le quinquennat. Il a évoqué le rôle de facilitateur que l’État doit jouer pour conforter les associations et leurs bénévoles dans leurs actions au profit des quartiers populaires.

C’est la raison pour laquelle le ministre a annoncé un partenariat national entre l’Etat et le monde associatif avec un budget de 15 millions d’euros par an dès 2019 pour soutenir, mettre en réseau, faire essaimer des grands réseaux associatifs présents et actifs dans les quartiers. Le ministre a également évoqué la création en 2019 de 1.000 adultes relais supplémentaires, lesquels sont des médiateurs sociaux financés par l’Etat, et employés principalement par des associations et œuvrant pour favoriser le lien social entre les habitants, les service publics et les institutions.

Signature du PAQTE

Le ministre a annoncé le doublement et la revalorisation de l’aide à l’emploi associatif du fonds de coopération de la jeunesse et de l’éducation prioritaire (Fonjep). Cette aide va être revalorisée de 5.000 à 7.000 euros et le nombre de postes FONJEP financés dans les quartiers passer de 750 à 1500 postes. «C’est grâce à l’implication de leurs salariés et de leurs bénévoles que des dizaines de milliers d’associations agissent pour la cohésion des territoires», a souligné le ministre.

Jacques Mézard et Julien Denormandie ont également signé le pacte avec les quartiers pour toutes les entreprises (PAQTE), avec le MEDEF et 3 premières entreprises pionnières (Adecco, la fédération régionale des travaux publics d’Ile-de-France et Accor Hotel Group). Celui-ci vise à des engagements concrets des entreprises sur quatre axes : sensibiliser, former, recruter et acheter.

L’action de sensibiliser passe par une meilleure compréhension du monde de l’entreprise, de l’entrepreneuriat, des secteurs d’activité et des métiers avec des accès aux stages renforcés. La formation passera pour sa part par un accès à l’apprentissage facilité, tant en termes d’appui à l’orientation que d’accès à l’alternance et d’accompagnement des apprentis

Le troisième axe, celui de  recruter vise à un développement de l’emploi renforcé dans les QPV, des méthodes de recrutement sans discrimination ainsi que du soutien à l’inclusion. Le quatrième axe, « acheter », passe par un développement des achats responsables et inclusifs avec un soutien et une prise en compte des engagements d’entreprises dans les marchés publics.

«Chaque axe correspond à une priorité gouvernementale et à des actions précises: la découverte des métiers avec les stages de 3e, la formation avec l’apprentissage, le recrutement avec les emplois francs et le testing, les achats avec les clauses d’insertion. Nous innovons car si les entreprises volontaires prendront des engagements, l’Etat aussi. Des indicateurs très clairs ont été mis en place pour assurer un suivi de ces engagements. Par ailleurs, l’objet de ce PAQTE c’est bien de mettre en lien les entreprises et les associations et habitants œuvrant dans ces quartiers», a indiqué Julien Denormandie dans le communiqué.

Convention tripartite

Une convention tripartite relative au financement du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) a par ailleurs été signée entre l'État, l’ANRU et Action Logement. Outre les ministres, étaients présents Jean-Louis Dumont, président de l’union sociale pour l’habitat (USH), Olivier Klein, président de l’ANRU et Bruno Arcadipane, président d’Action Logement . 7 projets d’intérêt national et 45 d’intérêt régional ont depuis fin mai été validés.

«La convention signée aujourd’hui est la preuve de la relance de la rénovation urbaine, du retour des grues dans les quartiers. Avec les partenaires et les élus locaux, nous allons faire repartir la dynamique et encourager l’ambition des projets locaux» a conclu Jacques Mézard.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


PPRT de la vallée de la chimie: la préfecture fait un point après l’annulation

null
Le secrétaire général de la préfecture du Rhône, Emmanuel Aubry, a réuni fin mars l’ensemble des collectivités et des industriels impliqués dans la mise en œuvre du plan.


Aménagement de la place Grandclément : reprise de la concertation

Des ateliers sont programmés entre le 5 avril et le 3 mai autour des fonctions et usages de la place.


Métropole de Lyon : les élus LR inquiets pour l’Anneau des sciences

null
Les élus « Les Républicains et Apparentés » ont mercredi rappelé dans un communiqué leur attachement au bouclage du périphérique de Lyon, qui serait selon eux, « otage du conflit Collomb/Kimelfeld ».


Place Saint-Nizier : les travaux ont débuté

C’est en ce début de semaine que les travaux d’aménagement de cette place – qui s’inscrivent dans le cadre du projet des Terrasses de la Presqu’île – ont débuté. Ils dureront jusqu’à fin septembre.


Les professionnels de l’immobilier prudents pour 2019

A l’occasion de l’inauguration du salon de l’immobilier de Lyon, les professionnels ont exprimé leurs inquiétudes et espoirs pour 2019.


Signature de la convention NPNRU de Saint-Etienne Metropole

Gaël Perdriau et les représentants de l’ANRU ont procédé jeudi à la signature de la convention portant sur les projets métropolitains compris au sein du nouveau programme national de renouvellement urbain.


Ycone clôt la première phase de la Confluence


L’immeuble, conçu par Jean Nouvel sur le dernier terrain de la première phase de la Confluence, a été inauguré ce jeudi.
» Ycone : des logements vendus de 4.500€ à 10.000€ le m²


Bron : les architectes de « La Clairière » désignés

Lyon Métropole Habitat a annoncé les architectes sélectionnés pour les premiers programmes de l’ancienne caserne Raby. Nexity, la Sier et Icade opèrent sur ce site.


Vaulx-en-Velin : nouvelle phase dans la rénovation urbaine

Le ministre du logement, Julien Denormandie, était en visite à Vaulx-en-Velin lundi. Il a signé la déclaration d’engagement pour le renouvellement urbain du quartier d’intérêt national Vaulx-en-Velin Grande Ile.


Le ministre chargé de la Ville et du Logement était à Lyon lundi

null
Julien Denormandie a signé lundi une déclaration d’engagement pour le renouvellement urbain du quartier Vaulx-en-Velin Grande Ile et la convention NPNRU du projet Mermoz-sud. Il s’est rendu dans ces deux villes en présence du président de la Métropole.


La Métropole de Lyon va lancer un plan d’urgence pour l’accès au logement

null
Après Michel Le Faou, le président de la Métropole, David Kimelfeld, a exprimé lundi lors du déplacement du ministre du logement, Julien Denormandie, sa volonté de mettre rapidement en place un office foncier solidaire, outil créé par la loi ALUR.


Julien Denormandie sera à Lyon et Vaulx-en-Velin lundi

Le ministre chargé de la Ville et du Logement y évoquera la thématique de la rénovation urbaine.
»
Julien Denormandie : « L’État et les bailleurs sociaux avancent dans le même sens »


Immobilier neuf : nette baisse des ventes à Lyon en 2018

null
Les ventes de logements neufs sont élevées à 5.370 unités l’an dernier, en recul par rapport à 2017 . La faute notamment à un recul des ventes à investisseur et au renouvellement insuffisant de l’offre.


Foncier, construction : la Métropole se veut rassurante

Selon le vice-président de la Métropole de Lyon, l’opposabilité du PLU-H en juin va permettre à certaines opérations de sortir de terre.


«Nous ne sommes plus dans une réalité de marché raisonnable»

null
Cédric Van Styvendael est le directeur général d’Est Métropole Habitat. Nous évoquons avec lui la réflexion sur l’évolution à venir des offices publics de l’habitat métropolitains, les conséquences de la RLS sur les offices, et les évolutions du prix du foncier.
» La RLS a coûté 2,9M€ à Est Métropole Habitat en 2018