Ventes de logements neufs en repli au 1er trimestre en Auvergne-Rhône-Alpes

La DREAL Auvergne-Rhône-Alpes avait diffusé il y a quelques semaines les niveaux de commercialisation de logements neufs dans la région.

La FFB organisait mercredi son point marché semestriel, au cours duquel elle faisait notamment part d'une baisse des ventes de logements neufs dans la première partie de l'année. Un  constat qui avait déjà été tiré lors de la diffusion par la DREAL, fin mai-début juin, de l'enquête sur la commercialisation de logements neufs  dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Et déjà, les ventes de logements neufs s’avéraient être en net repli sur la période de trois mois, avec 19.000 maisons et appartements vendus entre le deuxième trimestre 2017 et le premier trimestre 2018, soit un retrait de 7% par rapport à la même période de l’année précédente (deuxième trimestre 2016 au premier trimestre 2017). Pour leur part, les annulations sont au plus haut depuis 10 ans, avec un niveau qui représente 11% des réservations.

Sur le territoire national, le repli des ventes est moindre, de l’ordre de 1 %. En Auvergne-Rhône-Alpes, le cumul des trois derniers mois, de janvier à mars 2018, est inférieur de 9 % à celui du premier trimestre 2017. Le repli est sensible pour les appartements, qui représentent la plus grande partie du champ de l’enquête, de 8 % en année glissante. « La baisse est particulièrement marquée pour les T1 (-19 %), mais affecte l’ensemble des typologies. Les réservations de maisons progressent de 4 % », indique la DREAL dans son étude.

Des mises en vente en repli

Cette baisse des ventes a tendance à conduire les promoteurs à la prudence. Aussi, les mises en vente s’établissent, en données corrigées, à 18.600 logements, en repli de 11 % en glissement annuel. On notera, comme pour les ventes, qu’au niveau national, le repli des mises en vente est lui aussi moindre, de l’ordre de 5%. Sur le 1er trimestre, on observe une baisse de 4% de celles-ci par rapport à celui de début 2017.

Les mises en vente diminuent en glissement annuel de 11 % pour les appartements et de 5 % pour les maisons. Toutes les typologies sont concernées par ce repli, avec une baisse un peu moins sensible pour les T3, qui voient leur nombre diminuer de 7 %.

Les ventes effectives s’avérant proches des mises en vente, les stocks évoluent peu. 18.000 références (en données corrigées) sont disponibles dans les catalogues des promoteurs en mars 2018, un chiffre de 1 % supérieur à celui de 2017. Au niveau national, l’encours proposé à la vente est en hausse de 4 %. En Auvergne-Rhône-Alpes, il augmente de 1% en collectif et se réduit de 1% en individuel. Enfin, on notera que le délai d’écoulement est en hausse d’un mois par rapport au premier trimestre 2017, à 11 mois en collectif et 12 mois en individuel.

Diminution des ventes dans la région

Les réservations d’appartements neufs hors stations se replient de 8% en un an, avec des diminutions significatives à Lyon, Annecy, dans le bas-Chablais, mais une forte progression dans le bassin d’Annemasse.

La baisse des appartements mis en vente hors stations au cours de l’année est de 15 % en données brutes et est particulierement sensible à Lyon. Toutefois, le nombre d’appartements mis en vente progresse à Clermont-Ferrand et dans la communauté de communes Faucigny-Glières. Quant au stock de logements, il « se réduit de 2 % en données brutes, notamment à Bourg-en-Bresse et dans le Genevois, alors qu’il augmente à Villefranche-sur-Saône », note la DREAL.

Des prix toujours en hausse

Les prix demeurent, eux, dans une spirale haussière, avec un m² au sein des appartements en augmentation de 2% en euros constants. Les logements collectifs neufs sont, en moyenne des quatre derniers trimestres, vendus 3.950€ le m² en Auvergne-Rhône-Alpes. Le prix moyen des T4 et plus en collectif augmente fortement, de 6%, tandis que celui des T2 diminue de 1%. Au niveau national, le prix moyen au m² en collectif est de 4.000 €, en hausse de 1 % en un an.

En individuel, les prix sont, eux, en forte hausse, avec des tarifs négociés des maisons à 330.000 euros le lot en moyenne de l’année, soit une augmentation de 9% par rapport à la même période de l’année précédente.

Hausse des ventes dans les stations

En moyenne des quatre derniers trimestres, le prix des appartements neufs dans les zones hors stations s’établit à 3.800 € le m². L’évolution moyenne est de +1 % par rapport à la même période de l’année précédente. Annemasse, Clermont-Ferrand et Lyon connaissent des augmentations de prix particulièrement significatives.

Dans les stations, les réservations d’appartements sont pour leur part en forte croissance au premier trimestre, se traduisant par une augmentation de 8% en année glissante, avec une envolée particulièrement significative en Isère.

« Les mises en vente explosent, progressant de 56%. Elles se développement fortement en Savoie. Globalement, les mises en vente dépassent les réservations, et les stocks croissent de 22 %, avec une forte augmentation en Savoie », indique la DREAL. Le prix des appartements neufs dans ces zones est en moyenne de 5.900 € le m² en année glissante actualisée en mars 2018, en augmentation de 2 % par rapport à la même période de l’année précédente. « Les prix augmentent en Haute-Savoie et Isère, mais baissent en Savoie », précise-t-elle.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Wellcome », vaste opération résidentielle sur Gerland, a été lancée

Le premier arbre de ce programme situé dans le 7ème arrondissement de Lyon a été planté en juillet par Vinci Immobilier, BNP Paribas Immobilier et les élus de la Ville et de la Métropole.


Petit reflux des permis de construire

Au deuxième trimestre, les logements autorisés sont en baisse de 9,5% par rapport au premier trimestre.


Vicat : chiffre d’affaires semestriel en hausse, mais résultats en baisse

nullLe chiffre d’affaires du cimentier a progressé de 12,5% au premier semestre. Toutefois, le bénéfice net du groupe recule de 16,8% du fait de la forte hausse des coûts de l’énergie.


Convention de partenariat entre la CAPEB AURA et Pôle emploi

nullLe président de la CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes et le directeur régional de Pôle emploi ont signé ce mardi cette convention.


Vicat a dévoilé « Carat », son liant « puits de carbone »

Ce nouveau liant se veut comme une réponse concrète à la RE2020.


Olean lève des fonds pour développer ses services aux promoteurs

Bulles de ventes phygitales, logiciel de qualification clients, marketplace… Olean multiplie les services aux promoteurs. Et pour renforcer son maillage territorial, la société d’Ecully vient de lever 1 million d’euros.


L’inquiétude grandit chez les artisans du bâtiment d’Auvergne-Rhône-Alpes

C’est ce qui ressort de l’étude conduite par les CAPEB de la région auprès de ses adhérents.


Le recul d’activité se modère dans le secteur des matériaux

L’UNICEM a fait part, dans sa lettre mensuelle de conjoncture des matériaux de construction, d’un recul d’activité se modérant en mai dans le secteur des matériaux.


Dépenses de construction stables en Suisse l’année dernière

L’Office fédéral de la statistique (OFS) a publié les résultats provisoires de l’enquête suisse sur la statistique de la construction.


Une déclaration de solidarité de la filière signée par les acteurs du BTP

Cette déclaration a été signée lundi lors d’une réunion organisée à Bercy sous l’égide de Bruno Le Maire et d’Olivia Grégoire.


«Il faut que l’on puisse proroger les dérogations»


Olivier Aubert est le président de la commission environnement & innovation de la FFB AURA. Nous évoquons avec lui les « journées de la mobilité » organisées par la fédération dans la perspective de la mise en place des ZFE, les zones à faible émission.


Une « Journée de la Mobilité » a eu lieu ce mercredi à Villeurbanne

nullCet évènement était organisé par la FFB Auvergne-Rhône-Alpes & la Fédération BTP Rhône et Métropole.


La FPI lance « l’appel de Strasbourg »

Cet appel vise à élaborer une stratégie nationale du logement qui réunirait toutes les parties prenantes.


«Une grande satisfaction de montrer que le BTP compte»

Samuel Minot est président de BTP Rhône. Nous évoquons avec lui l’assemblée générale de BTP Rhône et Métropole, et les grandes problématiques actuelles du secteur.


Les assemblées générales de BTP Rhône et de la FNAIM se sont tenues jeudi

nullSans concertation entre les fédérations, toutes deux se tenaient jeudi au Matmut Stadium. L’assemblée générale de BTP Rhône et Métropole avait pour thème « Un monde en transition(s) ».