Ventes de logements neufs en repli au 1er trimestre en Auvergne-Rhône-Alpes

La DREAL Auvergne-Rhône-Alpes avait diffusé il y a quelques semaines les niveaux de commercialisation de logements neufs dans la région.

La FFB organisait mercredi son point marché semestriel, au cours duquel elle faisait notamment part d'une baisse des ventes de logements neufs dans la première partie de l'année. Un  constat qui avait déjà été tiré lors de la diffusion par la DREAL, fin mai-début juin, de l'enquête sur la commercialisation de logements neufs  dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Et déjà, les ventes de logements neufs s’avéraient être en net repli sur la période de trois mois, avec 19.000 maisons et appartements vendus entre le deuxième trimestre 2017 et le premier trimestre 2018, soit un retrait de 7% par rapport à la même période de l’année précédente (deuxième trimestre 2016 au premier trimestre 2017). Pour leur part, les annulations sont au plus haut depuis 10 ans, avec un niveau qui représente 11% des réservations.

Sur le territoire national, le repli des ventes est moindre, de l’ordre de 1 %. En Auvergne-Rhône-Alpes, le cumul des trois derniers mois, de janvier à mars 2018, est inférieur de 9 % à celui du premier trimestre 2017. Le repli est sensible pour les appartements, qui représentent la plus grande partie du champ de l’enquête, de 8 % en année glissante. « La baisse est particulièrement marquée pour les T1 (-19 %), mais affecte l’ensemble des typologies. Les réservations de maisons progressent de 4 % », indique la DREAL dans son étude.

Des mises en vente en repli

Cette baisse des ventes a tendance à conduire les promoteurs à la prudence. Aussi, les mises en vente s’établissent, en données corrigées, à 18.600 logements, en repli de 11 % en glissement annuel. On notera, comme pour les ventes, qu’au niveau national, le repli des mises en vente est lui aussi moindre, de l’ordre de 5%. Sur le 1er trimestre, on observe une baisse de 4% de celles-ci par rapport à celui de début 2017.

Les mises en vente diminuent en glissement annuel de 11 % pour les appartements et de 5 % pour les maisons. Toutes les typologies sont concernées par ce repli, avec une baisse un peu moins sensible pour les T3, qui voient leur nombre diminuer de 7 %.

Les ventes effectives s’avérant proches des mises en vente, les stocks évoluent peu. 18.000 références (en données corrigées) sont disponibles dans les catalogues des promoteurs en mars 2018, un chiffre de 1 % supérieur à celui de 2017. Au niveau national, l’encours proposé à la vente est en hausse de 4 %. En Auvergne-Rhône-Alpes, il augmente de 1% en collectif et se réduit de 1% en individuel. Enfin, on notera que le délai d’écoulement est en hausse d’un mois par rapport au premier trimestre 2017, à 11 mois en collectif et 12 mois en individuel.

Diminution des ventes dans la région

Les réservations d’appartements neufs hors stations se replient de 8% en un an, avec des diminutions significatives à Lyon, Annecy, dans le bas-Chablais, mais une forte progression dans le bassin d’Annemasse.

La baisse des appartements mis en vente hors stations au cours de l’année est de 15 % en données brutes et est particulierement sensible à Lyon. Toutefois, le nombre d’appartements mis en vente progresse à Clermont-Ferrand et dans la communauté de communes Faucigny-Glières. Quant au stock de logements, il « se réduit de 2 % en données brutes, notamment à Bourg-en-Bresse et dans le Genevois, alors qu’il augmente à Villefranche-sur-Saône », note la DREAL.

Des prix toujours en hausse

Les prix demeurent, eux, dans une spirale haussière, avec un m² au sein des appartements en augmentation de 2% en euros constants. Les logements collectifs neufs sont, en moyenne des quatre derniers trimestres, vendus 3.950€ le m² en Auvergne-Rhône-Alpes. Le prix moyen des T4 et plus en collectif augmente fortement, de 6%, tandis que celui des T2 diminue de 1%. Au niveau national, le prix moyen au m² en collectif est de 4.000 €, en hausse de 1 % en un an.

En individuel, les prix sont, eux, en forte hausse, avec des tarifs négociés des maisons à 330.000 euros le lot en moyenne de l’année, soit une augmentation de 9% par rapport à la même période de l’année précédente.

Hausse des ventes dans les stations

En moyenne des quatre derniers trimestres, le prix des appartements neufs dans les zones hors stations s’établit à 3.800 € le m². L’évolution moyenne est de +1 % par rapport à la même période de l’année précédente. Annemasse, Clermont-Ferrand et Lyon connaissent des augmentations de prix particulièrement significatives.

Dans les stations, les réservations d’appartements sont pour leur part en forte croissance au premier trimestre, se traduisant par une augmentation de 8% en année glissante, avec une envolée particulièrement significative en Isère.

« Les mises en vente explosent, progressant de 56%. Elles se développement fortement en Savoie. Globalement, les mises en vente dépassent les réservations, et les stocks croissent de 22 %, avec une forte augmentation en Savoie », indique la DREAL. Le prix des appartements neufs dans ces zones est en moyenne de 5.900 € le m² en année glissante actualisée en mars 2018, en augmentation de 2 % par rapport à la même période de l’année précédente. « Les prix augmentent en Haute-Savoie et Isère, mais baissent en Savoie », précise-t-elle.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Jazz » a été bien accueilli aux Minguettes

null
Lyon Métropole Habitat, office public de l’habitat métropolitain, a lancé le week-end dernier son nouveau programme d’accession sociale à la propriété dans ce secteur de Vénissieux.


Les mises en ventes de logements neufs en chute libre à Lyon

La fédération des promoteurs immobiliers a communiqué il y a quelques jours les derniers chiffres en matière de réservations de logements neufs, et de prix, toujours orientés à la hausse.


Immobilier neuf : les craintes des promoteurs

La fédération des promoteurs immobiliers (FPI) a fait un point la semaine dernière sur l’activité du secteur au cours du premier semestre, marqué par le confinement.


Ardoix : pose de la première pierre de l’usine ASF 4.0

La Région Auvergne-Rhône-Alpes accompagne ce projet, qui devrait à terme permettre la création de 40 emplois.


Entrée en vigueur des logements évolutifs au 1er janvier prochain

Dans un peu plus de trois mois, l’obligation de construire des logements neufs avec des salles de bain adaptables avec zéro ressaut de douche sera effective.


LCA-FFB devient le « Pôle habitat FFB »

null
LCA-FFB organisait ce jour sa convention nationale. Elle a émis des propositions pour une reprise du secteur et annoncé son changement de dénomination


Le dispositif Pinel et le PTZ seront prolongés en 2022

C’est ce qu’a confirmé la ministre déléguée au logement à plusieurs reprises ces derniers jours. Le gouvernement a par ailleurs entamé un dialogue avec les professionnels dans le cadre du plan de relance.


«Nous sommes entrés dans une crise de l’offre»


Hervé Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’activité du marché immobilier neuf.


Hélène Geoffroy, nouvelle présidente de la SERL


Le conseil d’administration du groupe SERL s’est réuni ce lundi. Les administrateurs, dont certains sont des nouveaux administrateurs représentant la Métropole de Lyon, ont élu la nouvelle présidente de la structure.


BTP Rhône et Métropole redoute l’inertie des aides étatiques et des projets locaux

null
Pour sa rentrée, Samuel Minot, le président de la Fédération BTP Rhône et Métropole a une nouvelle fois tiré la sonnette d’alarme. S’il reconnait que les mesures de soutien à l’économie et au secteur sont nombreuses, il craint leur inertie et par là-même, le risque qui pèse sur l’emploi.


Pierre Berger, nouveau président de la CERC Auvergne-Rhône-Alpes

Le président de la fédération régionale des travaux publics Auvergne-Rhône-Alpes a été élu à la tête de la cellule économique régionale de la construction Auvergne-Rhône-Alpes.


La CAPEB mitigée sur le plan de relance

La confédération s’est montré satisfaite des intentions du gouvernement en matière de rénovation énergétique, mais elle lui demande de lever les freins existants pour une relance efficace de l’activité du secteur.


Alila déçu par le plan de relance

Le groupe présidé par Hervé Legros a regretté un « manque total d’ambition » du plan de relance pour sortir de la crise du logement.


La FFB satisfaite du plan de relance, mais émet des réserves sur le neuf

La fédération s’est montré positive sur le plan, qui comprend 7 milliards d’euros d’aides supplémentaires pour la rénovation énergétique du parc existant. Elle émet toutefois des réserves sur le logement neuf.


Chiffres mitigés pour la construction de logements en juillet

Si la construction de logements est toujours en phase de reprise après le trou d’air de mars-avril, juillet a été marqué par un léger reflux de la construction après un vif rebond suite au déconfinement.