Emploi salarié en augmentation régulière dans la construction

L’INSEE a publié ce vendredi son estimation flash de l'emploi salarié au deuxième trimestre 2018. Celui-ci continue de progresser dans le secteur de la construction.

L’INSEE a fait part vendredi matin de son estimation flash de l'emploi salarié au deuxième trimestre 2018. Durant cette période, l'emploi salarié privé a continué de croître modérément, avec une hausse de l’ordre de 0,2%, après une hausse du même ordre au premier trimestre Les créations nettes d’emploi atteignent 31 000 unités, après un chiffre de 46.000 au premier trimestre. Sur un an, l’emploi salarié s'accroît de 1,3% (soit une hausse 241.100). Hors intérim, l’augmentation est également de 0,2% sur le trimestre (soit une hausse de 29 900) et de 1% sur un an (+186.500).

Dans la construction, l’emploi salarié privé augmente au même rythme que le trimestre précédent avec une hausse de 0,3%, soit une augmentation de 4.100, après 3.600 le trimestre précédent. Il se replie de 0,1% dans l'industrie (soit −3 800 après −700). Sur un an, l'emploi privé s’est accru de 23.200 emplois dans la construction, contre une hausse de seulement 3.800 dans l'industrie.

« L'emploi privé continue d'augmenter dans les services marchands : +0,2 % (soit +29 600), un peu moins vite qu'aux trimestres précédents (+0,3 % au premier trimestre). Sa hausse sur un an atteint 199 900. Hors intérim, il croît au même rythme que le trimestre précédent : +0,3 %. L'emploi non marchand privé se stabilise au deuxième trimestre (après +0,1 %), supérieur de 0,4 % à son niveau un an auparavant », note l’INSEE.

Deuxième trimestre négatif en Auvergne-Rhône-Alpes

En région Auvergne-Rhône-Alpes, on notera qu’au deuxième trimestre, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A (inscrits à Pôle Emploi et n’ayant exercé aucune activité) s’élève en moyenne à 382.220. La progression du nombre de demandeurs s’élève ainsi à 0,5% sur un trimestre. On notera toutefois que ce chiffre est en baisse de de 1,7% sur un an. Cette hausse trimestrielle avait concerné tous les départements, hormis en Ardèche, où l’on avait observé une baisse de 1,4%, et dans la Loire, où une stabilité avait été observée.

On observe toutefois que le nombre de demandeuses d’emploi augmente légèrement, de 0,2%, tandis que ce chiffre diminue assez sensiblement pour les hommes, de l’ordre de 3,4%. Il recule chez les moins de 25 ans (-2,4 %) et les 25/49 ans (-2,5 %), mais pas chez les seniors (+0,7 %).

Pour les autres catégories, un même constat avait été observé dans la région. Si l’on prend en compte les personnes qui cumulent emploi et chômage (catégories B et C), le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégories ABC a légèrement augmenté (+0,4%) au deuxième trimestre et s’est élevé en moyenne à 645.210. 

On observera que le nombre de personnes ayant exercé une activité réduite courte (moins de 78h, cat. B) avait baissé de 1% sur un trimestre tandis que celui des personnes ayant exercé une activité longue (cat. C) avait progressé de 0,9%. « Sur un an, la hausse de l’ensemble des catégories ABC s’établit à 1,6 % et concerne tout particulièrement la catégorie C (+8,6 %) », avait indiqué la DIRECCTE Auvergne-Rhône-Alpes courant juillet.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lancement d’une plateforme pour la qualité de l’air, «Air’Attitude»

L’observatoire ATMO Auvergne-Rhône-Alpes a lancé cette plateforme collaborative avec pour objectif que chacun puisse contribuer à améliorer la qualité de l’air et l’environnement.


Une démographie dynamique dans la périphérie des grandes villes de la région

L’INSEE a fait part d’une étude qui révèle que la population croît fortement dans les couronnes des grandes et très grandes aires d’attraction des villes.


Castex et Wauquiez signent le plan de relance Etat-Région

3 milliards d’euros d’investissements sont prévus au total dans ce plan dans les deux ans à venir.


Fin de la pédagogie pour les voies de covoiturage M6/M7

null
Les automobilistes seuls à bord de leur véhicule et empruntant ces voies pourront, dès ce lundi, être verbalisés.


Vers davantage de sécurité pour le Boulevard Urbain Est

La Métropole de Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin ont annoncé mettre en place des mesures immédiates, suite au décès d’un cycliste.


La définition de « logement décent » élargie

Ceci va permettre d’exclure les premières passoires énergétiques du marche locatif.


Les professionnels de l’événementiel en quête de visibilité

Ceux-ci souhaitent une date prévisionnelle et de modalités de réouverture des activités événementielles.


La Région soutient un centre superviseur urbain mutualisé

La Région s’engage à hauteur de 100.000 euros pour le futur centre superviseur urbain mutualisé de 5 communes du sud-ouest lyonnais : Grigny, Pierre-Bénite, Vernaison, Charly et Saint-Genis-Laval.


28 millions d’euros de travaux immobiliers pour les policiers du Rhône

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, portera sur la réalisation de projets de rénovation et de modernisation des bâtiments de la police nationale.


La ligne de bus express 15E mise en service entre Gare d’Yvours et Bellecour

null
Cette nouvelle ligne offre désormais une desserte du sud-ouest lyonnais via la voie métropolitaine M7.


Auvergne-Rhône-Alpes approche des 8 millions d’habitants

null L’INSEE a fait part ce jour des populations légales des territoires, dont ceux des régions et des départements.


Saint-Étienne poursuit son rebond démographique

La préfecture de la Loire compte aujourd’hui plus de 175.000 habitants, et conforte un peu plus sa position de deuxième ville d’Auvergne Rhône-Alpes.


Nouvelle réunion sur la liaison Lyon – Saint-Étienne

La préfecture a fait un point sur la poursuite des projets d’amélioration des déplacements multimodaux entre les métropoles de Lyon et Saint-Étienne.


L’aide aux loyers et prêts immobiliers prolongée et élargie

Cette aide exceptionnelle avait été mise en place par Action Logement pour les salariés fragilisés par la crise.


Une concertation engagée entre le gouvernement et Action Logement

Le ministère du logement, le ministère des comptes publics et Action Logement engagent une concertation au service de la relance économique et sociale, et de la transformation du groupe.