La loi ELAN a été votée définitivement mardi

Les sénateurs ont voté ce texte mardi à une large majorité. Le texte est désormais adopté par le Parlement. 

Avec 201 voix et 127 voix contre sur 328 suffrages exprimés, la loi portant évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (ELAN) a été adoptée ce mardi. Cette loi vise à « faciliter la construction et la rénovation du parc bâti », à « redonner la nécessaire confiance aux acteurs de l’aménagement et du bâtiment et d’accompagner une société en mouvement ». « Il s’agit de lutter contre les fractures territoriales, d’améliorer les solutions de logement pour les plus démunis et de fluidifier les parcours résidentiels notamment des plus fragiles », rappelle le ministère.

« Je tiens à saluer le travail que nous avons mené ensemble et qui a permis d’arriver au vote solennel de cette loi qui répond aux enjeux essentiels pour la vie quotidienne des Français. Faciliter, accélérer l’action de ceux qui construisent, rénovent, aménagent : collectivités locales, aménageurs, bailleurs sociaux, investisseurs, promoteurs, entreprises, artisans. Tout cela pour apporter le meilleur service possible à nos concitoyens, aux habitants de nos territoires. Nous venons de franchir une étape importance car la loi ELAN va apporter des solutions aux besoins de nos concitoyens. Il s’agit de répondre au manque de logements en facilitant l’acte de construire tout en protégeant les plus fragiles», a précisé Julien Denormandie, le ministre chargé de la Ville et du logement, dans un communiqué.

Des mesures pour la location

La loi permettra d’améliorer l’accès au logement, d’améliorer le cadre de vie en dynamisant l’aménagement des territoires, de simplifier les normes et faciliter la construction, selon le ministère.

Dans le parc privé, on notera la création d’un « bail mobilité », pour faciliter la location de logements et répondre aux besoins des étudiants ou professionnels en mobilité. Il est également prévu de favoriser le bail numérique au bénéfice des locataires. Enfin, l’encadrement des loyers pourra être expérimenté avec les collectivités qui le souhaitent, dans les agglomérations les plus tendues. La loi prévoit également l’encadrement de la location touristique dans les grandes agglomérations afin qu’elles ne réduisent pas l’offre locative privée.

Du point de vue des locataires en difficulté, la loi prévoit une prévention des expulsions des locataires surendettés, en améliorant et en coordonnant les procédures de prévention des expulsions et de surendettement. Les bureaux vacants pourront être réquisitionnés pour héberger les sans-abris.

Favoriser le regroupement des organismes HLM

Dans le secteur du logement social, la loi prévoit de favoriser le regroupement des organismes HLM pour une meilleure efficacité dans leur gestion, et pour permettre de construire et rénover plus de logements sociaux. La mixité sociale sera favorisée, et les moyens financiers des bailleurs seront, selon le gouvernement, renforcés, avec la simplification de la vente des logements sociaux, qui permettra à davantage de locataires HLM d’accéder à la propriété. La loi prévoit davantage de mobilité dans le parc social avec un réexamen de la situation des locataires HLM tous les 3 ans.

Faciliter la construction

La loi porte la logique de logements évolutifs dans le neuf, « pour pouvoir s’adapter facilement aux besoins des habitants tout au long de la vie. 20 % de ces logements seront directement adaptés au handicap moteur ».

Parmi les mesures attendues par les promoteurs, on trouve l’accélération des recours et lutter contre les recours abusifs. L’objectif est de limiter les délais de jugement des contentieux d’urbanisme à 10 mois au lieu de 24 mois. Le but est également d’engager la mutation de la ville en transformant les bureaux vacants en logements. Le gouvernement vise d’ici fin 2020, la transformation d’au moins 500.000 m² de bureaux en logement.

La loi prévoit en outre la simplification des procédures d’aménagement et l’accompagnement des collectivités territoriales grâce au projet partenarial d’aménagement (PPA), à la grande opération d’urbanisme (GOU) et à l’opération de revitalisation du territoire (ORT).






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La commission d’enquête donne un avis favorable pour le PLU-H

Le président de la Métropole a présenté ce lundi les conclusions du rapport de la commission d’enquête du projet de révision du plan local d’urbanisme tenant lieu de programme local de l’habitat.
»
Le PLU-H passera en conseil de la Métropole le 13 mai


Le PPRT de la vallée de la chimie annulé

Le plan de prévention des risques technologiques a été annulé par une décision du tribunal administratif de Lyon en date de ce jeudi 10 janvier, avec un effet différé de 2 ans.


Des balades urbaines à venir à la Part-Dieu, de février à juin

Des promenades urbaines sont proposées par la SPL Lyon Part-Dieu. 5 balades sont programmés sur le premier semestre.


Nouvelle gouvernance pour le syndicat métropolitain des transports

Thierry Kovacs devient le nouveau président du syndicat mixte des transports pour l’aire métropolitaine lyonnaise, le SMTAML. David Kimelfeld en est désormais le 1er vice-président.


Saint-Fons : 42,68 M€ de l’ANRU pour le projet Arsenal / Carnot / Parmentier

null

La somme a été confirmée par Nathalie Frier en conseil municipal jeudi 13 décembre.


Cœur de Ville : une consultation des 222 territoires du programme

Le ministère de la Cohésion des territoires a lancé un appel à projets intitulé « Réinventons nos cœurs de ville ».


La Duchère passe la 4ème étape du label «EcoQuartier»

Parmi les 35 labels EcoQuartiers décernés jeudi dernier, La Duchère est le seul territoire à obtenir cette 4e étape.


Caserne Raby : le grignotage des barres a débuté

null

La démolition des barres bordant le périphérique Laurent Bonnevay, localisées à Bron, a débuté ce lundi.


La dynamique immobilière, facteur positif pour la Métropole

La Métropole de Lyon débattait lundi des orientations budgétaires 2019. La bonne dynamique des ventes immobilières profite à la collectivité.


La densité et la mixité, au centre d’une table ronde de la FPI

La FPI région lyonnaise organisait jeudi 29 novembre une table ronde sur ces thèmes en présence de Michel Le Faou, adjoint au maire de Lyon et vice-président de la Métropole de Lyon.


La place de Francfort ouverte au public

L’espace public situé à l’est de la gare Part-Dieu, côté Villette a connu 15 mois de travaux.


L’Hôtel-Dieu, projet urbain majeur de Clermont-Ferrand

null
Il n’y a pas qu’à Lyon que la rénovation de l’historique Hôtel-Dieu constitue un enjeu majeur pour la ville-centre de l’agglomération. A Clermont-Ferrand, la même opération initiée par la Ville entre dans sa phase opérationnelle. Bouygues Immobilier a récemment posé la 1ère pierre d’un des projets urbains majeurs d’Auvergne-Rhône-Alpes.
» François Bertière, Bouygues Immobilier : «L’opération la plus complexe en monument historique»


« Nous avons aujourd’hui 600 conventions en cours »

null
Nous interrogeons le président de l’EPORA, Hervé Reynaud, par ailleurs maire de Saint-Chamond, sur l’action de l’établissement public foncier.


L’OPAC du Rhône a lancé les travaux de l’îlot de la gare à Brignais


L’office public de l’habitat a posé la première pierre, le 16 novembre dernier, de l’îlot de la gare à Brignais, où sera situé son futur siège.
» Advivo et l’OPAC du Rhône préparent leur fusion
» Jean-Xavier Bonnet, BPD Marignan : « notre offre est très répartie »


Saint-Etienne: la 3ème ligne de tram primée aux Victoires de l’investissement local

La troisième ligne de tramway de Saint-Etienne Métropole a été lauréate des premières « Victoires de l’investissement local », au titre du développement économique.