La loi ELAN a été votée définitivement mardi

Les sénateurs ont voté ce texte mardi à une large majorité. Le texte est désormais adopté par le Parlement. 

Avec 201 voix et 127 voix contre sur 328 suffrages exprimés, la loi portant évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (ELAN) a été adoptée ce mardi. Cette loi vise à « faciliter la construction et la rénovation du parc bâti », à « redonner la nécessaire confiance aux acteurs de l’aménagement et du bâtiment et d’accompagner une société en mouvement ». « Il s’agit de lutter contre les fractures territoriales, d’améliorer les solutions de logement pour les plus démunis et de fluidifier les parcours résidentiels notamment des plus fragiles », rappelle le ministère.

« Je tiens à saluer le travail que nous avons mené ensemble et qui a permis d’arriver au vote solennel de cette loi qui répond aux enjeux essentiels pour la vie quotidienne des Français. Faciliter, accélérer l’action de ceux qui construisent, rénovent, aménagent : collectivités locales, aménageurs, bailleurs sociaux, investisseurs, promoteurs, entreprises, artisans. Tout cela pour apporter le meilleur service possible à nos concitoyens, aux habitants de nos territoires. Nous venons de franchir une étape importance car la loi ELAN va apporter des solutions aux besoins de nos concitoyens. Il s’agit de répondre au manque de logements en facilitant l’acte de construire tout en protégeant les plus fragiles», a précisé Julien Denormandie, le ministre chargé de la Ville et du logement, dans un communiqué.

Des mesures pour la location

La loi permettra d’améliorer l’accès au logement, d’améliorer le cadre de vie en dynamisant l’aménagement des territoires, de simplifier les normes et faciliter la construction, selon le ministère.

Dans le parc privé, on notera la création d’un « bail mobilité », pour faciliter la location de logements et répondre aux besoins des étudiants ou professionnels en mobilité. Il est également prévu de favoriser le bail numérique au bénéfice des locataires. Enfin, l’encadrement des loyers pourra être expérimenté avec les collectivités qui le souhaitent, dans les agglomérations les plus tendues. La loi prévoit également l’encadrement de la location touristique dans les grandes agglomérations afin qu’elles ne réduisent pas l’offre locative privée.

Du point de vue des locataires en difficulté, la loi prévoit une prévention des expulsions des locataires surendettés, en améliorant et en coordonnant les procédures de prévention des expulsions et de surendettement. Les bureaux vacants pourront être réquisitionnés pour héberger les sans-abris.

Favoriser le regroupement des organismes HLM

Dans le secteur du logement social, la loi prévoit de favoriser le regroupement des organismes HLM pour une meilleure efficacité dans leur gestion, et pour permettre de construire et rénover plus de logements sociaux. La mixité sociale sera favorisée, et les moyens financiers des bailleurs seront, selon le gouvernement, renforcés, avec la simplification de la vente des logements sociaux, qui permettra à davantage de locataires HLM d’accéder à la propriété. La loi prévoit davantage de mobilité dans le parc social avec un réexamen de la situation des locataires HLM tous les 3 ans.

Faciliter la construction

La loi porte la logique de logements évolutifs dans le neuf, « pour pouvoir s’adapter facilement aux besoins des habitants tout au long de la vie. 20 % de ces logements seront directement adaptés au handicap moteur ».

Parmi les mesures attendues par les promoteurs, on trouve l’accélération des recours et lutter contre les recours abusifs. L’objectif est de limiter les délais de jugement des contentieux d’urbanisme à 10 mois au lieu de 24 mois. Le but est également d’engager la mutation de la ville en transformant les bureaux vacants en logements. Le gouvernement vise d’ici fin 2020, la transformation d’au moins 500.000 m² de bureaux en logement.

La loi prévoit en outre la simplification des procédures d’aménagement et l’accompagnement des collectivités territoriales grâce au projet partenarial d’aménagement (PPA), à la grande opération d’urbanisme (GOU) et à l’opération de revitalisation du territoire (ORT).






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Christophe Geourjon veut une rue de l’Université plus multimodale

L’élu du 7ème arrondissement a demandé l’achèvement de la requalification de la rue Garibaldi et propose que la rue de l’Université soit à son tour repensée, avec davantage de transports en commun et de modes doux.


La Confluence récompensée aux Green Solutions Awards


L’édition 2019 de cette cérémonie organisée par l’association Construction 21 a consacré le quartier du 2e arrondissement de Lyon, parmi 192 candidats issus de 37 pays.


Marseille : Denormandie veut accélérer la réhabilitation de l’habitat

1 an après le drame de la rue d’Aubagne, le ministre chargé de la Ville et du Logement veut désormais accélérer la réhabilitation de l’habitat à Marseille. Un an après le drame de la rue d’Aubagne, qui avait vu un immeuble s’effondrer au coeur de la cité phocéenne, le ministre chargé de la Ville et […]


Prolongement du métro B : le tunnelier va bientôt creuser

Le tunnelier du métro B a été inauguré vendredi matin. Il creusera bientôt un tunnel souterrain de 2,4 kilomètres, qui permettra de prolonger la ligne jusqu’à Saint-Genis-Laval.


Grand Trou/Moulin-à-Vent: 1 M€ bientôt débloqués pour des travaux en 2020

Une démarche inédite réalisée au sein d’un comité de suivi participatif était intervenue suite au drame intervenu début février au 125 route de Vienne.


Les berges : d’une utilité fonctionnelle à un rapport apaisé à la ville


Après une période dédiée à des fonctions industrielles ou utilitaires, les rives des fleuves et des cours d’eau sont, depuis quelques années, réinvesties de différentes manières, des berges du Rhône aux rives de l’Yzeron ou de la Brévenne.
» EVENEMENT PARTENAIRE : le CAUE organise l’exposition « Franchir la berge »


Lyon 5 : lancement des travaux du futur parc Élise Rivet


À partir de lundi, la direction des espaces verts de la Ville de Lyon va lancer le chantier du futur parc promenade.


Nouvelle journée de piétonisation ce samedi


Pour la deuxième fois, la Métropole de Lyon expérimente la piétonisation de la Presqu’île ce samedi 12 octobre.


La Métropole de Lyon consacrée «capitale française de la Biodiversité»

Le titre a été décerné à la collectivité durant la 9e édition du concours organisé par l’Agence française pour la biodiversité.


La maitrise du foncier a fait débat au dernier Conseil de la Métropole

La séance du 30 septembre dernier a vu s’opposer François-Noël Buffet d’un côté et Michel Le Faou et David Kimelfeld de l’autre sur l’opportunité de créer un outil de maitrise foncière.


ZAC des Gratte-Ciel : Altarea Cogedim lauréat du macro-lot A

Le groupe a été désigné lauréat de la consultation portant sur ce macro-lot situé au sein de la zone d’aménagement.


« Ce livre blanc, c’est un appel à travailler ensemble »

null
Samuel Minot est le président de la fédération BTP Rhône et Métropole. Il évoque avec nous la présentation d’un livre blanc réalisé par la fédération et d’autres organisations professionnelles à l’attention des candidats aux élections municipales et métropolitaines.
»
Un livre blanc présenté aux candidats avant les élections de 2020


Un livre blanc présenté aux candidats avant les élections de 2020

En amont des élections métropolitaines et municipales, les fédérations professionnelles de l’immobilier, des TP, et de la construction ont présenté jeudi dernier leur livre blanc.


La Métropole de Lyon entérine la création d’un organisme foncier solidaire

Le Conseil de la Métropole de Lyon a voté ce lundi en faveur de la création de cet outil, qui vise à faire émerger une nouvelle offre de logements abordables, accessibles aux classes moyennes.


« La ZAC est bouclée »

Christiane Charnay est maire de Givors. Nous évoquons avec elle l’implantation du pôle entrepreneurial de la ville.