La FFB veut le maintien des CMA départementales

Dans le cadre du projet de loi PACTE, la fédération s’oppose à une régionalisation forcée des Chambres de Métiers et de l’Artisanat.

La FFB ne veut pas d’une « régionalisation forcée » des Chambres de Métiers et de l’Artisanat, dans le cadre de la loi PACTE. Lors des débats entourant ce projet de loi, les députés ont adopté un amendement visant à généraliser l’organisation du réseau des Chambres de Métiers et de l’Artisanat (CMA) en établissements publics régionaux, autrement dit selon le modèle des Chambres de Métiers et de l’Artisanat de Région (CMAR).

Mais les présidents de CMA « Fiers d’être artisans » ne veulent pas d’une telle organisation et se disent « stupéfaits de cette décision qui supprime de fait l’échelon départemental et donc le lien de proximité avec les artisans ». Certains élus vivent déjà au quotidien ce modèle dans les trois régions métropolitaines qui sont déjà passées en CMAR, à savoir les Pays de la Loire, PACA, et les Hauts-de-France. Aussi, avec la mise en place d’une telle organisation, la fédération affirme que les délégations départementales n’auront aucune capacité d’action, de décision et encore moins de rôle opérationnel. Elles n’auront plus, selon elle les moyens de répondre à leur mission de proximité, seront éloignées voire écartées des instances décisionnaires régionales, et participeront, malgré elles, à la fracture territoriale.

Ne pas cautionner la généralisation des CMAR

En outre, les élus de ces délégations vont perdre « toute légitimité et crédibilité auprès des artisans et des élus locaux dans la mesure où le système électoral deviendra régional ». Les présidents « Fiers d’être artisans » refusent ainsi de cautionner la généralisation des CMAR, poussée de façon précipitée par l’Assemblée permanente des Chambres de Métiers et de l’Artisanat (APCMA) avec la complicité de l’U2P, et sans l’aval des élus des CMA concernées.

Selon la FFB, une telle démarche soulève un réel problème de gouvernance de cette organisation. Les élus demandent donc « avec force le maintien de CMA de proximité, autonomes, et qui restent un outil au service des artisans et pour les artisans ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Garantir l’équité »

Eric Fournier est le vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Il participait ce jeudi en présence du ministre chargé de la Ville et du logement à une réunion de concertation portant sur le SPPEH. Nous l’avons interrogé à cette occasion sur le déploiement de ce service public, et sur les annonces réalisées par Julien Denormandie.


7 entreprises primées aux trophées des artisans du patrimoine et de l’environnement

La cérémonie s’est déroulée vendredi au Musée de la Bresse, à Saint-Cyr-sur-Menthon dans le département de l’Ain.


La CAPEB Rhône engagée contre les arnaques à la création d’entreprise

Avec la hausse des créations d’entreprises, la confédération regroupant les structures artisanales du bâtiment note une hausse des arnaques visant ces nouvelles structures. L’organisation veut accompagner les créateurs.


Gérard Collomb va inaugurer la Maison pour tous des Rancy

Après avoir rencontré mardi le président de la République, Emmanuel Macron, le maire de la Ville inaugurera et visitera ce mercredi les nouveaux espaces de la Maison pour Tous – Salle des Rancy.


L’Anah apporte sa contribution au Grand Débat National

L’agence nationale pour l’habitat a apporté sa contribution en matière d’amélioration de l’habitat privé.


Travail illégal : l’État et les acteurs du BTP signent une convention

Les principales fédérations et le préfet de Région ont signé mercredi à Vaulx-en-Velin un engagement pour le lutte contre le travail irrégulier en Auvergne-Rhône-Alpes.


Vieux Lyon : GrandLyon Habitat rénove la résidence Tramassac

null
L’office public de l’habitat métropolitain réalise une rénovation urbaine complexe en secteur UNESCO.


«Un climat morose qui se confirme en ce début d’année»

Dominique Guiseppin est le président de la CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes. Nous évoquons l’activité des petites entreprises du bâtiment.


PLU-H, foncier, commande publique: les craintes de BTP Rhône pour 2019

Pour la traditionnelle cérémonie des vœux de la fédération, son président, Samuel Minot, a tiré le bilan de 2018 et fait part de ses inquiétudes pour 2019.


L’UNPI dresse un bilan de son action en 2018

A l’occasion de sa cérémonie des vœux, la Chambre de l’UNPI du Rhône a dressé un bilan de son action. Était présent le vice-président de la Métropole de Lyon, Michel Le Faou, qui a évoqué dans son discours la question de l’aménagement du territoire.


En 2019, un nouveau siège et un changement de bureau pour la CAPEB Rhône

null
Arrivé au terme de son mandat, Sylvain Fornes quittera cette année la présidence de l’organisation. La livraison du nouveau siège local de la confédération sera quant à elle réalisée au 2ème semestre.
» Ralentissement de la croissance dans l’artisanat du bâtiment


Logement des salariés : Action Logement va mobiliser 9 milliards d’euros

Le groupe vise par de plan à accompagner les salariés les plus pauvres dans l’accès au logement.


Transition énergétique : les fédérations du bâtiment se félicitent du moratoire

La CAPEB a dans un communiqué indiqué accueillir favorablement les mesures d’apaisement annoncées par le Premier ministre et l’ouverture d’un dialogue constructif sur cette question.


Reprise d’activité fragile pour l’artisanat régional

Les indicateurs stagnent par rapport au trimestre précédent, selon les CAPEB d’Auvergne-Rhône-Alpes.


La CAPEB veut un maintien du taux réduit de TICPE pour le bâtiment

null
La suppression de cet avantage est prévue dans le projet de loi de finances pour 2019.