Bientôt une navette autonome au sein de la ZAC des Gaulnes

La Métropole de Lyon va permettre le projet de navette autonome « MIA » sur ce site situé à Meyzieu-Jonage, en consacrant un budget de 180.000 euros pour l’aménagement des voiries du secteur.

Les navettes autonomes ne se limitent plus au territoire de la Confluence. Déjà présentes à Paris dans le quartier d’affaires de la Défense, elles investiront bientôt le secteur Est de la Métropole, avec le projet de navette « MIA » amené à se mettre en place sur le site de la ZAC des Gaulnes à Meyzieu-Jonage. Pour ce faire, la Métropole va consacrer un budget de 180.000 euros pour aménager les voiries du secteur, et permettre ainsi sa réalisation. Sa mise en service est prévue en janvier 2019.

La navette « MIA » constituera une nouvelle étape par rapport à la navette Navly de la Confluence, celle-ci devant circuler en route ouverte. Elle aura ainsi à opérer des manœuvres complexes. « En lien avec le tramway T3 depuis l’arrêt ZI Meyzieu, MIA contribuera à promouvoir le territoire concerné par cette desserte tout en accompagnant le développement technique et économique des partenaires industriels soutenus par la dynamique d’innovation du territoire », précise la Métropole.

Partenariat public-privé

Un groupement public-privé porte ce projet, où chacun des partenaires porte un rôle unique dans la mise en œuvre de cette expérimentation. Son ainsi impliqués la Métropole de Lyon, Eiffage Énergie Systèmes, Berthelet, la Serl et le Sytral. Le projet, reconnu également pour son intérêt par les acteurs de la zone, est soutenu par les groupes RTE et Veolia.

Pour la SERL, cette navette va permettre de contribuer à faciliter les déplacements et la vie quotidienne. Pour le SYTRAL accompagne pleinement le développement des entreprises innovantes en matière de transport public, il apporte tout son soutien à MIA, nouvelle solution de déplacement qui vient compléter l’offre existante et répondre aux enjeux de la desserte du dernier kilomètre.

« Elle soutiendra de la même manière le projet du Sytral d’intégrer au réseau TCL, deux nouvelles navettes autonomes sans chauffeur, afin d’améliorer encore la desserte du Groupama Stadium. La desserte du dernier kilomètre est un enjeu majeur pour la mobilité urbaine. Une expérimentation comme MIA sur le territoire de la ZAC des Gaulnes est une formidable opportunité d’expérimenter un service destiné à faciliter la vie quotidienne des habitants du territoire », indique la Métropole de Lyon.

Pour David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon, « notre territoire doit innover sans cesse, en particulier dans le domaine des mobilités, avec une volonté permanente de construire un territoire plus attentif, attractif et agréable à vivre. Cela passe par un système de mobilité à la fois performant et durable, sobre en énergie et en carbone, pour répondre aux enjeux de cadre de vie, économiques et environnementaux. »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Christophe Demerson, nouveau président de l’UNPI

Le président de l’UNPI Auvergne succède à Jean Perrin et devient président de l’union nationale des propriétaires immobiliers.


Des perspectives favorables pour les travaux publics

La fédération régionale des travaux publics a participé fin novembre à Pollutec.


Vélo’v : succès pour les nouveaux vélos en libre-service

null
Les vélos en libre service avaient été changés en juillet dernier sur la totalité du territoire de la Métropole. Les locations sont en hausse par rapport à l’année dernière.


La Métropole de Lyon veut un «approfondissement du dialogue avec les autres territoires»

Le président de la Métropole, David Kimelfeld, souhaite développer la solidarité territoriale au sein de l’aire urbaine lyonnaise.


Pollutec : la navette Mia officiellement présentée

La navette a été présentée mardi avant sa mise en service sur le site de la ZAC des Gaulnes à Meyzieu-Jonage en janvier prochain.


Gecina vend un portefeuille d’immeuble pour 266 millions d’euros

L’immeuble comprend notamment les immeubles Terralta et Panoramic.


Les prix de l’immobilier en baisse à Lyon sur 3 mois, selon LPI Seloger

LPI Seloger a fait état lundi de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier, sur trois mois et un an.


Lyon, métropole la plus recommandée par ses actifs

null
RégionsJob et Hays ont publié une étude basée sur plusieurs critères, comme le marché du travail, la qualité des infrastructures, ou encore la culture et l’environnement.


HOP et Ouibus lancent une offre intermodale bus/avion

La compagnie aérienne a lancé mercredi une nouvelle offre de transport intermodale en partenariat avec Ouibus à Lyon-Saint Exupéry.


Le plan hivernal 2018-2019 a été présenté mardi

Sur la circonscription du Rhône, l’État va mobiliser 1.200 places, dont 880 places mobilisables dans le courant de l’hiver et 320 places mobilisables en période de grand froid.


Bientôt une navette autonome au sein de la ZAC des Gaulnes

La Métropole de Lyon va permettre le projet de navette autonome « MIA » sur ce site situé à Meyzieu-Jonage, en consacrant un budget de 180.000 euros pour l’aaménagement des voiries du secteur.


Vers une péréquation horizontale des recettes de droits de mutation

C’est ce que Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, a annonce vendredi devant le congrès de l’Assemblée des départements de France.


Lyon a reçu le prix de « Capitale européenne du tourisme durable »

Lyon a été distinguée lors de la « Journée Européenne du Tourisme », organisée hier à Bruxelles par la Commission européenne.


Lyon 5 : Le local du Bastion Social, quai Pierre Scize, fermé

La Ville de Lyon a pris un arrêté, motivant celui-ci par l’état des locaux, qui « compromet gravement la sécurité du public ».


Sully Promotion rachète Copra Rhône-Alpes

La fusion de ces deux acteurs de la promotion immobilière va permettre de constituer une entité générant plus de cent millions d’euros de chiffre d’affaires.