Transition énergétique : les fédérations du bâtiment se félicitent du moratoire

La CAPEB a dans un communiqué indiqué accueillir favorablement les mesures d’apaisement annoncées par le Premier ministre et l’ouverture d’un dialogue constructif sur cette question.

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé ce matin un moratoire gouvernemental de six mois sur la transition énergétique. Celui-ci a été accueilli favorablement par la confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB). « Le secteur du bâtiment, qui s’était ému des « non-décisions » gouvernementales de la semaine dernière, accueille favorablement le moratoire annoncé par Edouard Philippe. Je souhaite que la suspension des augmentations fiscales contestées permette de réconcilier les forces vives de notre pays. Les entreprises du bâtiment approuvent par ailleurs les propos du Premier Ministre, qui fait appel aux acteurs économiques pour poursuivre la transition énergétique des logements. La CAPEB, ses représentants nationaux et locaux, participeront au grand débat et seront force de propositions en faveur du secteur », a indiqué dans un communiqué Patrick Liébus, président de la CAPEB.

Cette dernière, qui défend depuis plusieurs mois l’efficacité écologique et économique des dispositifs fiscaux, tel le CITE, auprès des pouvoirs publics, a accueilli favorablement le moratoire. Elle a salué « tout particulièrement la suspension de la suppression brutale du taux réduit de TICPE sur le gazole non routier pour les entreprises du bâtiment », une revendication portée depuis des semaines par la confédération. « L’ensemble du secteur espère que ces mesures d’apaisement s’accompagneront d’un retour au calme dans le pays. Les entreprises du bâtiment commençaient à subir une gêne d’approvisionnement dommageable pour leur activité et pour l’économie de proximité dans son ensemble », a souligné l’organisation.

La CAPEB prête à participer au grand débat national

Son président se dit d’ailleurs prêt à participer dans les six mois à venir au grand débat national que le Premier ministre appelle de ses vœux, ainsi qu’à la consultation de la filière pour accélérer la transition énergétique que les ministres concernés vont solliciter avant la fin de l’année. Pour la confédération, le moratoire est certes une bonne nouvelle, mais le Gouvernement doit désormais s’engager durablement et prendre des mesures constructives. « L’une des premières étapes est de ‘réussir’ la nouvelle version du CITE : le dispositif d’aides aux travaux, que ce soit sous la forme de prime ou de crédit d’impôt, doit être élargi aux fenêtres et ainsi sanctuarisé », a indiqué la confédération.

Pour Patrick Liébus, « l’urgence à agir pour la transition énergétique dans le bâtiment est triple. Elle est écologique bien sûr, car nous devons sans délais réduire drastiquement l’impact carbone du chauffage sur la planète. Elle est économique aussi, car les entreprises qui sont en première ligne pour réaliser les travaux de performance énergétique sont aussi au cœur de la croissance verte. Enfin, l’urgence est sociale : nous devons en finir au plus vite avec les passoires thermiques pour résoudre le drame de la précarité énergétique qui touche près de 7 millions de Français ».

Un moratoire également salué par la FFB

La décision du Premier ministre de suspendre pour six mois la hausse de la fiscalité sur le carburant et la mesure sur le GNR (gasoil non routier) a également été salué par la fédération française du bâtiment, qui indique que «le gouvernement a ainsi apporté une réponse de bon sens, de nature à ramener l’apaisement et la sérénité sur le territoire». Le projet de loi de finances pour 2019 prévoyait pour les entreprises de construction l’abrogation de la possibilité de recourir au GNR, ce qui se serait traduit par «une hausse brutale de 500 millions d’euros de la fiscalité supporté par les entreprises».

Pour Jacques Chanut, le président de la fédération, «la FFB salue la décision raisonnable du gouvernement et se tient à sa disposition afin que la courte période de moratoire soit mise à profit pour trouver une voie de sortie supportable par les entreprises et le budget de l’État, au profit de la transition écologique».

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Worldskills 2023 : le comité de coordination est créé


La création de ce comité nommé « Génération Lyon 2023 » a été réalisée mercredi à l’occasion du lancement du compte à rebours de ces olympiades des métiers. Les sélections régionales se dérouleront ce trimestre.


Ecoreno’v : nouvel effort de la Métropole pour le dispositif


Le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, a annoncé ce jeudi une rallonge de 10 millions d’euros pour le dispositif d’écorénovation.


Inscriptions record aux sélections régionales Worldskills

Le bâtiment en Auvergne-Rhône-Alpes totalise 343 inscrits des 1088 candidats.


Rénovation énergétique : l’État veut rétablir la confiance

Trois ministres ont présenté mardi les actions pour renforcer la lutte contre la fraude, améliorer l’information des consommateurs et rétablir la confiance en matière de rénovation énergétique.


La construction bois adoptée dans les lycées d’Auvergne-Rhône-Alpes

La vice-présidente de la Région était vendredi à Villefranche-sur-Saône aux côtés de Fibois 69 et de nombreux professionnels du secteur.


Déjà plus de 11.000 logements financés pour une rénovation Ecoréno’v

Plus de 184 millions d’euros de travaux ont été cumulés depuis le début du dispositif, qui a été lancé en 2015.


« Garantir l’équité »

Eric Fournier est le vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Il participait ce jeudi en présence du ministre chargé de la Ville et du logement à une réunion de concertation portant sur le SPPEH. Nous l’avons interrogé à cette occasion sur le déploiement de ce service public, et sur les annonces réalisées par Julien Denormandie.


7 entreprises primées aux trophées des artisans du patrimoine et de l’environnement

La cérémonie s’est déroulée vendredi au Musée de la Bresse, à Saint-Cyr-sur-Menthon dans le département de l’Ain.


La CAPEB Rhône engagée contre les arnaques à la création d’entreprise

Avec la hausse des créations d’entreprises, la confédération regroupant les structures artisanales du bâtiment note une hausse des arnaques visant ces nouvelles structures. L’organisation veut accompagner les créateurs.


Gérard Collomb va inaugurer la Maison pour tous des Rancy

Après avoir rencontré mardi le président de la République, Emmanuel Macron, le maire de la Ville inaugurera et visitera ce mercredi les nouveaux espaces de la Maison pour Tous – Salle des Rancy.


L’Anah apporte sa contribution au Grand Débat National

L’agence nationale pour l’habitat a apporté sa contribution en matière d’amélioration de l’habitat privé.


Travail illégal : l’État et les acteurs du BTP signent une convention

Les principales fédérations et le préfet de Région ont signé mercredi à Vaulx-en-Velin un engagement pour le lutte contre le travail irrégulier en Auvergne-Rhône-Alpes.


Vieux Lyon : GrandLyon Habitat rénove la résidence Tramassac

null
L’office public de l’habitat métropolitain réalise une rénovation urbaine complexe en secteur UNESCO.


«Un climat morose qui se confirme en ce début d’année»

Dominique Guiseppin est le président de la CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes. Nous évoquons l’activité des petites entreprises du bâtiment.


PLU-H, foncier, commande publique: les craintes de BTP Rhône pour 2019

Pour la traditionnelle cérémonie des vœux de la fédération, son président, Samuel Minot, a tiré le bilan de 2018 et fait part de ses inquiétudes pour 2019.