Un accord-cadre dans le BTP pour la transition numérique et écologique

Les représentants des entreprises du BTP de la région ont signé jeudi cet accord-cadre avec l'État, représenté par le directeur de la DIRECCTE.

Plusieurs fédérations représentant les entreprises du bâtiment et des travaux publics régionales ont signé ce jeudi un accord-cadre pour la période 2018-2020 avec l'État, représenté par Jean-François Benevie, le directeur de la DIRECCTE Auvergne-Rhône-Alpes. Etaient notamment présents Philippe Lansard, président de la commission régionale formation de la FFB Auvergne-Rhône-Alpes, Pierre Berger, président de la FRTP Auvergne-Rhône-Alpes, Dominique Guiseppin, Président de la CAPEB Auvergne Rhône-Alpes, et Franck Prouteau, le président de SCOP BTP.

Par cette signature, il s’agissait ainsi de montrer l'engagement collectif de l'Etat et de la profession dans l'accompagnement des entreprises dans les transitions numériques et écologiques.

5 objectifs prioritaires

D'une durée de 3 ans, cet accord cadre comprend 5 objectifs prioritaires, prévoyant 1,5 millions d’euros pour le financement de formations. Il favorise ainsi le développement des petites et moyennes entreprises de la région et leur adaptation aux transitions numériques et écologiques, mais aussi la sécurisation des parcours professionnels et le développement des compétences des salariés les plus éloignés de la formation. L’accord vise également à développer l’amélioration des conditions d'exercice de l'activité du bâtiment et des travaux publics dans la région Auvergne Rhône-Alpes.

Parmi les objectifs, l’accord vise à inciter et accompagner les entreprises dans leur évolution et développement. Il tend également à accompagner les entreprises dans leurs démarches d'évolution en matière organisationnelle et de ressources humaines. L’accord a également pour but de sécuriser les parcours professionnels et de répondre aux besoins d'évolution des compétences, mais aussi de lutter contre la concurrence déloyale et la fraude au détachement. Enfin, le dernier objectif de cet accord cadre est d’agir pour la prévention des risques professionnels, et ce afin de renforcer la culture prévention des dirigeants et futurs dirigeants des PME/TPE et prévenir ainsi l'usure professionnelle et les risques de désinsertion professionnelle pour raisons de santé.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un accord-cadre dans le BTP pour la transition numérique et écologique

Les représentants des entreprises du BTP de la région ont signé jeudi cet accord-cadre avec l’État, représenté par le directeur de la DIRECCTE.


Vieux Lyon : GrandLyon Habitat rénove la résidence Tramassac

null
L’office public de l’habitat métropolitain réalise une rénovation urbaine complexe en secteur UNESCO.


Rillieux-la-Pape : inauguration de la maison de la justice et du droit


Le bâtiment, rénové en cours d’année dernière, s’inscrit dans le prolongement des programmes immobiliers neufs construits ou en cours d’édification dans le centre-ville du Bottet.


«Un climat morose qui se confirme en ce début d’année»

Dominique Guiseppin est le président de la CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes. Nous évoquons l’activité des petites entreprises du bâtiment.


Morosité pour les artisans en Auvergne-Rhône-Alpes

La CAPEB régionale a fait état ce jeudi de sa note de conjoncture du 4ème trimestre 2018.


PLU-H, foncier, commande publique: les craintes de BTP Rhône pour 2019

Pour la traditionnelle cérémonie des vœux de la fédération, son président, Samuel Minot, a tiré le bilan de 2018 et fait part de ses inquiétudes pour 2019.


L’UNPI dresse un bilan de son action en 2018

A l’occasion de sa cérémonie des vœux, la Chambre de l’UNPI du Rhône a dressé un bilan de son action. Était présent le vice-président de la Métropole de Lyon, Michel Le Faou, qui a évoqué dans son discours la question de l’aménagement du territoire.


En 2019, un nouveau siège et un changement de bureau pour la CAPEB Rhône

null
Arrivé au terme de son mandat, Sylvain Fornes quittera cette année la présidence de l’organisation. La livraison du nouveau siège local de la confédération sera quant à elle réalisée au 2ème semestre.
» Ralentissement de la croissance dans l’artisanat du bâtiment


Ralentissement de la croissance dans l’artisanat du bâtiment

La confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB) a présenté son bilan de l’activité au quatrième trimestre et ses perspectives pour 2019.


Logement des salariés : Action Logement va mobiliser 9 milliards d’euros

Le groupe vise par de plan à accompagner les salariés les plus pauvres dans l’accès au logement.


Retour de l’éligibilité au CITE à 15%, les fédérations satisfaites

La FFB et la CAPEB ont salué le retour de l’éligibilité au CITE à 15 % du remplacement des fenêtres à simple vitrage dès le 1erjanvier 2019.  François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, a annoncé le retour de l’éligibilité au CITE à 15 % du remplacement des fenêtres à simple vitrage […]


Transition énergétique : les fédérations du bâtiment se félicitent du moratoire

La CAPEB a dans un communiqué indiqué accueillir favorablement les mesures d’apaisement annoncées par le Premier ministre et l’ouverture d’un dialogue constructif sur cette question.


Reprise d’activité fragile pour l’artisanat régional

Les indicateurs stagnent par rapport au trimestre précédent, selon les CAPEB d’Auvergne-Rhône-Alpes.


Habitat dégradé : la Métropole de Lyon se veut rassurante

Le vice-président de la Métropole en charge de l’habitat a souligné la mobilisation ancienne de la collectivité sur ces questions.


La CAPEB veut un maintien du taux réduit de TICPE pour le bâtiment

null
La suppression de cet avantage est prévue dans le projet de loi de finances pour 2019.