Les Métropoles de Lyon et Saint-Étienne bénéficieront d’aides pour les commerçants

Cette somme permettra de soutenir les commerçants de la Presqu’île de Lyon afin de reconquérir la clientèle suite à la perte d’attractivité connue depuis le début du mouvement des gilets jaunes.

Le Gouvernement a annoncé ce jeudi que la Métropole bénéficierait d’une enveloppe de 150.000 euros, afin de soutenir les commerçants de la Presqu’île de Lyon, en vue de mener des opérations de reconquête de la clientèle pour rattraper la perte d’attractivité connue depuis novembre 2018.

« Je me réjouis de cette décision qui va permettre au territoire de mener un plan d’actions efficace pour soutenir les commerces de notre Métropole et redynamiser le centre-ville. Nous souhaitons donner envie aux habitants et aux touristes de revenir en Presqu’île, de profiter de son animation et de faire leur shopping dans un souci de proximité avec nos commerçants» s’est félicité David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon.

Saint-Étienne obtient également une aide

La veille, Gaël Perdriau, maire de Saint-Étienne et président de Saint-Étienne Métropole, avait lui aussi annoncé dans un communiqué l'obtention d'une enveloppe de 300 000 euros destinée à soutenir le commerce stéphanois à la suite des manifestations des gilets jaunes et dans le cadre de l’opération nationale « Revitalisation et animation des commerces ».

L’élu avait jugé cette aide comme une « une excellente nouvelle pour le commerce en général, les commerçants et consommateurs stéphanois ». Il avait officiellement remercié le Premier ministre Edouard Philippe, qui a répondu « rapidement et favorablement » au dossier stéphanois, démontrant selon lui « une réelle compréhension des besoins constatés au niveau local ». Il a également remercié le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, qu’il avait rencontré il y a quelques semaines à Bercy, en tant que maire de Saint-Etienne mais également représentant l'Association des maires de France (AMF).

Enveloppe de 3 millions d'euros au niveau national

Le maire de Lyon a montré sa satisfaction suite à cette annonce. « Saint-Etienne a été entendue et je m'en félicite. Nous avions en effet porté et présenté auprès du ministère de l'Economie plusieurs projets tels qu’une braderie de déstockage, des facilités de stationnement en centre-ville ou le Festival des arts numériques, élaborés par les associations de commerçants et les chambres consulaires, dans le cadre de l'opération nationale ‘revitalisation et animation des commerces’ dotée sur le plan national d'une enveloppe de 3 millions d'euros pour aider les commerces touchés par le mouvement des gilets jaunes ».

Il a rappelé qu’un travail collectif avait été mené, associant et remerciant les commerçants, unions commerciales telles que l’association de commerçants Sainté Shopping et chambres consulaires. Le coût direct des dégâts des premières manifestations avait été estimé à quelque 1 million d'euros pour l'espace public et l'équivalent concernant l'activité commerciale.

Le soutien financier complète le plan d'urgence que la ville de Saint-Etienne avait mis en place, dès décembre dernier pour un montant identique de 300.000 euros. « Nous pourrons ainsi renouveler ces opérations qui avaient constitué une véritable bouffée d'oxygène permettant de passer ce cap difficile, par un accompagnement sans précédent », a souligné le maire de Saint-Étienne.

Plusieurs actions à venir dans la Métropole de Lyon

Avec ce financement accordé par le Gouvernement et dès la fin des troubles liés aux manifestations, le plan d’actions mis en œuvre sur le territoire de la Métropole de Lyon permettra de mettre en œuvre des animations portées par les associations de commerçants. Une dizaine d’associations sont intéressées pour organiser des animations visant à ramener de la fréquentation en centre-ville. Ceci pourrait permettre de renforcer l’événement « Retrouvailles » organisé du 3 au 13 octobre 2019.

A la faveur de cette aide financière, des campagnes d’affichage seront effectuées pour revaloriser le centre-ville et donner envie aux clients de venir flâner et faire du shopping en centre-ville. Un film promotionnel « pôle commercial Presqu’île » sera créé pour valoriser les différents atouts du territoire de la Presqu’île. Ce film sera diffusé sur les réseaux sociaux et les supports publicitaires des partenaires, comme ceux de Keolis par exemple.

Un guide des ambiances commerciales et quartiers de la Presqu’île sera édité en 50 000 exemplaires et destiné aux touristes. Il sera publié en anglais. En complément de l’aide accordée par l’État, la Métropole apportera une enveloppe exceptionnelle supplémentaire de 70 000 euros. Ce financement sera proposé au vote du conseil de septembre 2019.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon célèbre la «journée internationale de la lumière»

La ville, qui fête cette année le trentième anniversaire du plan Lumière, a notamment célébré cette journée par le lancement de la mise en lumière pérenne de la façade du Grand Hôtel-Dieu.


Les Métropoles de Lyon et Saint-Étienne bénéficieront d’aides pour les commerçants

Cette somme permettra de soutenir les commerçants de la Presqu’île de Lyon afin de reconquérir la clientèle suite à la perte d’attractivité connue depuis le début du mouvement des gilets jaunes.


H7 a été inauguré


Ce mardi, avait lieu à Lyon Confluence l’inauguration de l’ancienne Halle Girard transformée en haut lieu de la french tech, en présence d’Etienne Blanc, de Gérard Collomb et de David Kimelfeld.


Le SMT présente son plan « intermodalité »

Le syndicat mixte des transports pour l’aire métropolitaine lyonnaise a présenté ce jeudi son plan d’action en faveur de l’intermodalité.


Capteurs sonores : Saint-Etienne attend l’avis définitif de la CNIL

Ces capteurs permettent de repérer un bruit anormal sur l’espace public. Une réunion d’information des habitants va être organisée.


La Ville de Lyon interdit la circulation de trottinettes sur les trottoirs

Il sera désormais interdit de circuler avec une trottinette électrique sur les trottoirs de la ville et sur les Berges de Saône.


David Kimelfeld participera au comité de suivi du quartier route de Vienne

Ce comité de suivi se tiendra ce vendredi.


Effondrement d’immeubles à Marseille : 6 mois après, l’État reste engagé

Le ministre en charge du logement, Julien Denormandie, a tenu à rappeler dans un communiqué que son ministère restait « pleinement mobilisé ».


RBC prend à bail l’ancien magasin Grange

Celui-ci est situé en presqu’île de Lyon, non loin de la place Bellecour. La transaction a été accompagnée par le conseil en immobilier Sorovim.


Métro E : Kimelfeld favorable «à titre personnel» à un prolongement vers Part-Dieu

Cette idée avait notamment été proposée par l’association déplacements citoyens.


Le président de la Métropole poursuit ses « belles rencontres »

null
Dans le cadre de ces régulières visites de terrain, David Kimelfeld s’est rendu jeudi à Vaulx-en-Velin, Meyzieu et Décines pour rencontrer divers acteurs du territoire.


Métro E de Lyon : 2000 avis recueillis lors de la concertation

Le Sytral a indiqué que plus de 5.000 personnes ont été rencontrées lors des 30 événements organisés sur le territoire.


Les derniers jours du périphérique à 90 km/h

null
Lundi, la vitesse maximum sur l’ensemble du boulevard périphérique Laurent Bonnevay sera limitée à 70 km/h contre 90 km/h.


Grand Parilly : une voie verte pour accéder au site

Cette voie permettra de franchir le boulevard périphérique en toute sécurité.


Fitch note la Métropole de Lyon « AA+ »

L’agence de notation Fitch a salué la très bonne qualité de gestion de la collectivité.