Le rapport Nogal « Louer en confiance » présenté

Le député de Haute-Garonne a présenté ce rapport visant à faciliter la mise en location de logements et simplifier les relations entre propriétaires et locataires.

Mickael Nogal, député LREM de Haute-Garonne avait été chargé en fin d’année dernière par le Premier ministre d’une mission sur la thématique du logement, avec pour objectif de faire évoluer le modèle des agences immobilières pour faciliter la mise en location de logements et simplifier les relations entre propriétaires et locataires.

Mickaël Nogal a présenté ce mardi au Premier ministre son rapport parlementaire « Louer en confiance », avec 37 propositions visant à sécuriser la mise en location des logements et améliorer les relations entre bailleurs et locataires. Il s’est avant cela attaché à se déplacer sur le terrain, à Paris, Marseille mais également Alençon, afin de pouvoir proposer un rapport répondant aux problématiques des zones tendues, très tendues, mais également des zones sans tension.

Aujourd’hui, dans un parc locatif privé qui compte 6,7 millions de logements, en augmentation de 27% en trente ans, deux tiers des propriétaires préfèrent gérer leur bien en direct plutôt que de faire appel à une agence immobilière. Ceci s’explique pour deux raisons principales, à savoir le coût des honoraires et le manque de confiance envers les agents immobiliers.

Dans le cadre des zones tendues, l’affluence de candidatures pour un même logement pousse à une sélectivité accrue des locataires et renforce la difficulté des profils hors CDI notamment à se loger. Dans un même temps, la gestion directe est pointée du doigt car elle est parfois synonyme d’un plus grand nombre de discriminations, de litiges et d’infractions à la loi, du côté du propriétaire comme du locataire. Au sein des propositions de ce rapport, on trouve une consignation du dépôt de garantie, une fiscalité énergétique incitative, une meilleure information des parties, une meilleure qualité avec la certification « Immo + », une lutte renforcée contre les discriminations, mais aussi un nouveau type de mandat de gestion, avec l’obligation pour les agents immobiliers d’assurer le paiement de son loyer au propriétaire,

Un rapport plutôt objectif pour la FNAIM

Côté professionnels, ce rapport est jugé plutôt satisfaisant. La FNAIM a salué un rapport qui dresse « une vision objective et juste de la situation ». Elle remercie Mickaël Nogal, « qui s’est montré à l’écoute de l’ensemble des acteurs ». « Par ses propositions, le rapport affirme, tout comme nous, que les professionnels sont la clé du rétablissement de la confiance entre locataires et propriétaires », a déclaré Jean-Marc Torrollion, le président de la fédération nationale de l’immobilier.

Selon la FNAIM, les pistes de travail « apparaissent intéressantes et vont dans le bon sens, à l’image de l’établissement d’une grille de vétusté ou la prise en charge des loyers et charges impayés par les agents immobiliers ». « Cette dernière proposition aurait pu aller plus loin avec la mise en place d’un fichier national des incidents de paiements comme en disposent les banques » fait toutefois remarquer Jean-Marc Torrollion.

La FNAIM émet toutefois quelques réserves, prenant note du fait que le rapport privilégie la centralisation des dépôts de garantie via un fonds de sécurisation géré par un organisme agréé. « Cela peut être un mauvais signal envoyé aux bailleurs en amoindrissant cette garantie » explique Jean-Marc Torrollion, et poursuit « Il aurait été plus clair et sécurisant pour l’ensemble des acteurs que les dépôts de garantie soient centralisés par les agents immobiliers, réels tiers de confiance. »

Jean-Marc Torrollion fait aussi remarquer que « le rapport aurait pu s’appuyer sur la protection des titres d’agents immobiliers et d’administrateurs de biens pour renforcer la notion de tiers de confiance et articuler les filières de qualification. La profession a d’ailleurs d’ores et déjà entamée une réflexion sur la mise en place d’un insigne spécifique et reconnaissable qui marque le gage du professionnalisme, de la sécurité et du sérieux qu’apportent les professionnels de l’immobilier ».

Il regrette également l’absence de mise en place du statut de bailleur privé, élément essentiel dans la reconnaissance des particuliers dans leur rôle d’investisseur.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Notariat : les nouvelles orientations suite à l’élection de David Ambrosiano


Le nouveau président souhaite notamment mettre en œuvre la convention d’objectifs 2021-2024 signée le 8 octobre avec l’État.


David Ambrosiano, nouveau président du Conseil supérieur du notariat

L’ancien président de la Chambre des notaires de l’Isère a été élu président de l’organisation professionnelle du notariat.


Une offre de community management dédiée aux agents immobiliers lancée par Kuso

Paul de Framond, diplômé d’une école de commerce et Jérôme Carle, jeune ingénieur, travaillaient tout deux en indépendants sur des chantiers de communication digitale pour les agents immobiliers quand ils ont eu l’idée de proposer une offre de gestion des réseaux sociaux baptisée Kuso.


Accès au logement : une charte de lutte contre les discriminations

Cette charte a été signée par le gouvernement et les professionnels de l’immobilier.


La justice donne raison au CSN face à la FNAIM concernant « Vesta »

Le juge des référés a ordonné la cessation de l’utilisation du caducée de la FNAIM. La fédération a immédiatement fait appel.


La FNAIM anticipe une baisse des ventes et une stabilisation des prix


La fédération nationale de l’immobilier tenait mardi matin sa conférence de presse visant à tirer un bilan du premier semestre 2020.


Une nouvelle agence ERA Immobilier à Oullins

Le réseau renforce sa présence dans la Métropole de Lyon avec l’ouverture d’une agence dans le quartier de La Saulaie en plein redéveloppement.


AC Environnement adhère à la CDI FNAIM

Le groupe adhère à la fédération pour sa capacité à fédérer et à peser sur l’avenir de la profession.


La FNAIM dévoile ses pistes pour un « plan de relance du logement »

La fédération de l’immobilier a listé ce mercredi ses 8 propositions visant à soutenir le secteur du logement.


Les notaires assignent la FNAIM en justice

Dans un communiqué, le Conseil supérieur du notariat annonce avoir initié en début d’année une action en justice à l’encontre de la fédération nationale de l’immobilier.


Les déménagements et visites de logement désormais autorisés à plus de 100 km

C’est ce qu’a confirmé ce vendredi le ministère du logement et de la Ville.


Le confinement a eu un impact sur les projets immobiliers


Orpi a fait ce lundi un point sur l’impact du confinement sur les projets immobiliers, quand IAD a note que le déconfinement a un impact direct sur le secteur de l’immobilier.


Agences immobilières et régies se préparent à la reprise

Le secteur immobilier se prépare au déconfinement. L’accueil du public et les visites vont redémarrer, sous conditions sanitaires. Un guide a été établi par les agents et les cabinets d’administrateurs de biens.


Déconfinement : Edouard Philippe a fixé le cap

null
Le Premier ministre, dans un discours à l’Assemblée Nationale, a précisé la stratégie du gouvernement en matière de déconfinement. Les commerces non alimentaires, dont les agences immobilières, pourront ouvrir le 11 mai prochain.


Un nouvelle ordonnance pour le BTP et de l’immobilier

L’ordonnance du 22 avril vient en continuité de l’ordonnance du 15 avril. Elle concerne les copropriétés et l’élargissement des dispositions concernant les délais d’instruction.