Les Métropoles de Lyon et Saint-Etienne lauréates de «Territoires d’innovation»

Celles-ci viennent d’être sélectionnées parmi les lauréats de l’appel à projets lancé par le Gouvernement.

La Métropole de Lyon, en partenariat avec Saint-Etienne Métropole, vient d’être sélectionnée parmi les lauréats de l’Appel à Projets lancé par le Gouvernement, plus d’un an et demi après avoir été sélectionnée, début janvier 2018, comme lauréate de l’appel à manifestation d’intérêts «Territoires d’innovation».

Les métropoles précisent que les deux métropoles ont su se démarquer, aux côtés de 30 partenaires publics et privés, « en présentant un projet novateur qui mise sur l’industrie intégrée et (re)connectée à son territoire et à ses habitants ». « Plébiscité parmi les lauréats, le projet d’envergure en faveur de l’industrie du futur va permettre la réalisation d’un portefeuille de 17 actions représentant un budget d’un peu plus de 200 millions d’euros », notent les Métropoles.

"Une alliance unique"

« Avec le projet TIGA, les métropoles de Lyon et Saint-Etienne créent une alliance unique qui illustre notre capacité à fédérer des territoires industriels complémentaires », s’est félicité dans un communiqué David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon. « L’industrie est source de développement économique et d’attractivité pour nos territoires. En tant que 1ère métropole industrielle, je souhaite que notre industrie soit un formidable moteur de création d’emplois, de mixité des métiers, de reconversion et de développement des compétences, pour nos deux territoires. Remporter cet Appel à projets va nous permettre de lancer plus rapidement des expérimentations inédites, d’accélérer la mutation industrielle, de réussir sa transition numérique et énergétique et de permettre sa réappropriation par le citoyen et les jeunes en particulier », a-t-il ajouté.

« Saint-Etienne Métropole, 3ème métropole de France en matière de dépôt de brevets, est aussi le 2ème bassin de PME-PMI après l’Ile de France. Elle est un territoire de créativité, d’innovation et de design, complémentaire de celui de nos voisins lyonnais, a pour sa part précisé Gaël Perdriau, président de Saint-Etienne Métropole.

L’édile précise que cette complémentarité, qui se manifeste aujourd’hui à travers l’appel à manifestation d’intérêts, s’inscrit également dans le cadre de partenariats en direction de l’’enseignement supérieur avec notre soutien à la candidature de l’Université de Lyon à l’initiative d’excellence IDEX, ou encore par la labellisation commune « French Tech One Lyon-Saint-Étienne ». « L’appel à projets TIGA nous permet de saisir, ensemble, l’opportunité de la 4ème révolution industrielle, vecteur de dynamisme, d’attractivité et de rayonnement pour nos territoires et leurs habitants », souligne Gaël Perdriau.

Le territoire bénéficie d’une dynamique de reconquête industrielle et attire les grands noms de l’industrie avec l’implantation de centres de R&D mondiaux ou d’usines de production, à l’image de Solvay, de Safran, de Renault Trucks, de Boehringer Ingelheim ou encore d’Elkem Silicones. Elle connaît une forte croissance en matière de créations d’emplois (plus de 1400 en 2018) avec un rayonnement en faveur du développement économique local et national.

Le projet présenté par les métropoles de Lyon et de Saint-Etienne et leurs partenaires économiques et académiques a pour objectif d’accélérer les conditions du développement de l’industrie du futur, celle qui concilie haute technologie et réduction de l’empreinte carbone.

4 territoires de projets identifiés

4 grands territoires de projets industriels ont été identifiés pour leur fort potentiel de transformation et la diversité des secteurs industriels qu’ils accueillent, à savoir Lyon Parilly Factories à Vénissieux) et Lyon Vallée de la Chimie sur le territoire de la Métropole de Lyon et Saint-Etienne Vallée du Gier, et Saint-Etienne Manufacture sur le territoire de Saint-Etienne Métropole.

Des axes forts ont été privilégiés dans la stratégie Lyon-Saint-Etienne, à l’image de la cybersécurité, l’énergie verte, les nouvelles mobilités, l’accompagnement à l’industrialisation ou encore la sensibilisation et la formation des publics, notamment des jeunes.

Un nouveau territoire d’industrie va se construire à travers la réalisation de ce plan. « De la Vallée du Gier, à l’Ondaine Loire-sud en passant par Roanne-Tarare ou encore Vienne-Condrieu, les métropoles de Lyon et Saint-Etienne créent ici une vraie dynamique avec ses territoires en faveur de l’industrie du futur et son développement », concluent les métropoles.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


CB group a réalisé un exercice «excellent» en 2020, malgré la crise

nullLa holding est constituée par le groupe DCB International et par Real Blue Group, activité de services en immobilier.


La Côte-Saint-André : extension du laboratoire de Traiteur Guillaud

em2c réalise cette extension du laboratoire agroalimentaire de l’entreprise.


Loïc de Villard devient président de la FNAIM Entreprises


Le directeur du bureau de Lyon de CBRE succède à Benoit de Fougeroux, qui était aux commandes de la commission FNAIM Entreprises du Rhône depuis 2011.


Demeter va gérer le fonds d’amorçage industriel Lyon/Saint-Etienne

Les Métropoles de Lyon et de Saint-Étienne ont annoncé avoir sélectionné cette société pour la gestion de leur fonds d’amorçage industriel.


Villeurbanne : Warm Up Immobilier acquiert un bâtiment industriel

Valoris Real Estate était conseil de cette opération, qui consiste en une rénovation de l’ensemble immobilier.


2020, année record pour les externalisations de patrimoine immobilier

JLL a dévoilé ce mercredi une étude sur les externalisations de patrimoine immobilier par les entreprises en Europe.


Re-Fund offre une solution de refinancement d’actifs immobiliers

Une conférence de presse a récemment été organisée sur la création de cette société qui vise à offrir une solution « flexible et adaptée ».


Beaune : DCB International vend au groupe Brilhac un terrain de 3.600 m²

Ce terrain est aménagé et viabilisé à usage logistique, et destiné à Veolia Eau.


Chaponnay : Axiom s’installe dans un local d’activité

La transaction a été réalisée par Nai Kyrios et Malsch.


Les Métropoles de Lyon et Saint-Étienne créent un fonds d’amorçage industriel

nullBruno Bernard, président de la Métropole de Lyon, et Gaël Perdriau, président de Saint-Etienne Métropole, ont présenté ce lundi ce projet lors d’une conférence de presse à Lyon, sur le site des voies navigables de France à Gerland.
» Les Métropoles de Saint-Étienne et Clermont s’associent dans le capital-risque


Fleurieu-sur-Saône : la «Distillerie du Rhône» prend à bail des locaux

nullRudigoz et Associés a accompagné l’entreprise dans sa recherche de locaux d’activité à la location.


Alliance stratégique pour OpenBox avec le spécialiste du parking aérien Astron

null
Depuis quelques semaines, le contactant général lyonnais OpenBox est partenaire du fabricant de parkings aériens Astron. Il peut désormais intégrer un nouveau lot à ses offres et proposer des solutions d’optimisation de l’espace qu’il estime stratégiques.


Lyon 9 : 6e Sens Entreprises acquiert un ensemble de 18.000 m²

La filiale du groupe 6e Sens Immobilier a fait l’acquisition de cet ensemble immobilier situé dans le 9e arrondissement de la ville.


«On est monté, en 2020, à 90.000 m² placés en locaux d’activité»

Cédric Serre est le président de l’observatoire évolutif de l’immobilier local (OEIL) Auvergne et responsable de la FNAIM Auvergne Entreprise. Nous évoquons avec lui le marché de l’immobilier d’entreprise de Clermont Auvergne Métropole.


Le CIEL 2021 programmé les 6 et 7 octobre

nullLa CCI Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne a programmé à l’automne 2021 deux évènements : le CIEL et le Forum Franchise.