Les Métropoles de Lyon et Saint-Etienne lauréates de «Territoires d’innovation»

Celles-ci viennent d’être sélectionnées parmi les lauréats de l’appel à projets lancé par le Gouvernement.

La Métropole de Lyon, en partenariat avec Saint-Etienne Métropole, vient d’être sélectionnée parmi les lauréats de l’Appel à Projets lancé par le Gouvernement, plus d’un an et demi après avoir été sélectionnée, début janvier 2018, comme lauréate de l’appel à manifestation d’intérêts «Territoires d’innovation».

Les métropoles précisent que les deux métropoles ont su se démarquer, aux côtés de 30 partenaires publics et privés, « en présentant un projet novateur qui mise sur l’industrie intégrée et (re)connectée à son territoire et à ses habitants ». « Plébiscité parmi les lauréats, le projet d’envergure en faveur de l’industrie du futur va permettre la réalisation d’un portefeuille de 17 actions représentant un budget d’un peu plus de 200 millions d’euros », notent les Métropoles.

"Une alliance unique"

« Avec le projet TIGA, les métropoles de Lyon et Saint-Etienne créent une alliance unique qui illustre notre capacité à fédérer des territoires industriels complémentaires », s’est félicité dans un communiqué David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon. « L’industrie est source de développement économique et d’attractivité pour nos territoires. En tant que 1ère métropole industrielle, je souhaite que notre industrie soit un formidable moteur de création d’emplois, de mixité des métiers, de reconversion et de développement des compétences, pour nos deux territoires. Remporter cet Appel à projets va nous permettre de lancer plus rapidement des expérimentations inédites, d’accélérer la mutation industrielle, de réussir sa transition numérique et énergétique et de permettre sa réappropriation par le citoyen et les jeunes en particulier », a-t-il ajouté.

« Saint-Etienne Métropole, 3ème métropole de France en matière de dépôt de brevets, est aussi le 2ème bassin de PME-PMI après l’Ile de France. Elle est un territoire de créativité, d’innovation et de design, complémentaire de celui de nos voisins lyonnais, a pour sa part précisé Gaël Perdriau, président de Saint-Etienne Métropole.

L’édile précise que cette complémentarité, qui se manifeste aujourd’hui à travers l’appel à manifestation d’intérêts, s’inscrit également dans le cadre de partenariats en direction de l’’enseignement supérieur avec notre soutien à la candidature de l’Université de Lyon à l’initiative d’excellence IDEX, ou encore par la labellisation commune « French Tech One Lyon-Saint-Étienne ». « L’appel à projets TIGA nous permet de saisir, ensemble, l’opportunité de la 4ème révolution industrielle, vecteur de dynamisme, d’attractivité et de rayonnement pour nos territoires et leurs habitants », souligne Gaël Perdriau.

Le territoire bénéficie d’une dynamique de reconquête industrielle et attire les grands noms de l’industrie avec l’implantation de centres de R&D mondiaux ou d’usines de production, à l’image de Solvay, de Safran, de Renault Trucks, de Boehringer Ingelheim ou encore d’Elkem Silicones. Elle connaît une forte croissance en matière de créations d’emplois (plus de 1400 en 2018) avec un rayonnement en faveur du développement économique local et national.

Le projet présenté par les métropoles de Lyon et de Saint-Etienne et leurs partenaires économiques et académiques a pour objectif d’accélérer les conditions du développement de l’industrie du futur, celle qui concilie haute technologie et réduction de l’empreinte carbone.

4 territoires de projets identifiés

4 grands territoires de projets industriels ont été identifiés pour leur fort potentiel de transformation et la diversité des secteurs industriels qu’ils accueillent, à savoir Lyon Parilly Factories à Vénissieux) et Lyon Vallée de la Chimie sur le territoire de la Métropole de Lyon et Saint-Etienne Vallée du Gier, et Saint-Etienne Manufacture sur le territoire de Saint-Etienne Métropole.

Des axes forts ont été privilégiés dans la stratégie Lyon-Saint-Etienne, à l’image de la cybersécurité, l’énergie verte, les nouvelles mobilités, l’accompagnement à l’industrialisation ou encore la sensibilisation et la formation des publics, notamment des jeunes.

Un nouveau territoire d’industrie va se construire à travers la réalisation de ce plan. « De la Vallée du Gier, à l’Ondaine Loire-sud en passant par Roanne-Tarare ou encore Vienne-Condrieu, les métropoles de Lyon et Saint-Etienne créent ici une vraie dynamique avec ses territoires en faveur de l’industrie du futur et son développement », concluent les métropoles.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le chantier du « Campus Région du Numérique » avance à grand pas


Le président de la Région Auvergne Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, était ce lundi à Charbonnières pour visiter le chantier de ce futur pôle dédié au digital.


Laurent Wauquiez veut inciter à la relocalisation de sièges sociaux dans la Région


Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes était mercredi dans les locaux de Vicat à L’Isle-d’Abeau, à l’occasion de l’annonce de la relocalisation du siège social du groupe de Paris à L’Isle-d’Abeau.


Importante acquisition par 6ème Sens Immobilier à Grenoble

Le groupe a fait état de l’acquisition d’un site de 62.000 m² dans la préfecture de l’Isère, baptisé 6nergy Valley.


Lyon 6 : The Other’s Perfumers prend à bail des bureaux de 200 m²

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses dernières transactions.


CIEL 2020 : la CMA s’associe à la CCI


La 2ème édition du « carrefour de l’immobilier d’entreprise à Lyon » associera cette année la Chambre de métiers et d’artisanat du Rhône, qui avait organisé l’an dernier la première édition de « l’Artisan et le Territoire ».


BNP Paribas Real Estate va davantage intégrer la biodiversité


Le conseil a indiqué s’engager à l’intégrer dans toutes ses activités en Europe.


La suppression de 463 postes chez Renault Trucks « inacceptable » pour Michèle Picard

L’édile de Vénissieux a interpellé le président de la République sur cette annonce faite par le groupe Volvo, qui va toucher de plein fouet le site de Lyon/Saint-Priest/Vénissieux.


Sanofi va créer un nouveau site de production à Neuville-sur-Saône


A l’occasion de la visite d’Emmanuel Macron à Marcy-l’Etoile, Sanofi a annoncé qu’il allait investir près d’un demi-milliard d’euros pour créer ce site de production flexible et digitalisé. 120 millions d’euros seront par ailleurs investis pour créer un nouveau centre de R&D sur le site de Marcy-l’Etoile.


12 millions d’euros de la Métropole pour les labos de l’ANSES et de l’ANSM

null
La collectivité investit cette sommme pour le futur site de leurs laboratoires lyonnais à Gerland, au cœur du biodistrict.


Les anciennes usines Fagor Brandt accueillent Boldoduc

L’usine de production de masques de l’entreprise a été installée sur le site.


Une certification pour de nombreux bâtiments du groupe La Poste

Le groupe obtenu la certification ISO 50001 pour 26 bâtiments situés en région Auvergne Rhône-Alpes.


Brice Robert Arthur Loyd avec « l’entreprise des possibles » contre le Covid-19

La société lyonnaise se mobilise contre le Covid-19 avec le collectif d’entreprises agissant pour la cause des sans-abris. Un local de 500 m2 a été mis à disposition à Vaulx-en-Velin.


La question des loyers évoquée lors du conseil de la Métropole


David Kimelfeld a évoqué la question des loyers des entreprises, mais aussi celle des loyers d’habitation.


« Hors Covid, nous savions que nous ne reproduirions pas le score de 2019 »

Benoit de Fougeroux est le président de la FNAIM Entreprises à Lyon. Nous évoquons avec lui les chiffres de l’immobilier d’entreprise dans la Métropole au premier trimestre. Le segment de l’immobilier de bureaux marque le pas après une année 2019 d’exception.


Un appel aux bailleurs pour annuler 3 mois de loyers pour les TPE

Sous pression de Bruno Le Maire, les principales fédérations de bailleurs et la Caisse des dépôts ont appelé leurs adhérents à annuler trois mois de loyers pour les très petites entreprises.