Construction: la FFB critique la fin du PTZ en zone B2 et C

La fédération du bâtiment voit le dispositif comme un « outil indispensable contre la ségrégation territoriale ».

La FFB ne décolère pas contre la fin du PTZ dans le neuf en zone B2 et C, c’est à dire dans les zones où la tension sur le front du logement est peu ou pas perceptible. Le projet de loi de finances pour 2020 ne proroge, en effet, pas le PTZ neuf hors grandes métropoles. « Selon les propos du ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, cette décision relèverait de la volonté de contenir l’artificialisation des sols », rappelle la fédération, qui indique que l’expérience du rabotage dudit dispositif sur ces mêmes territoires « révèle pourtant le contraire ».

« De fait, après le temps de mise en place de cette révision en 2018, période aussi marquée par la suppression de l’APL accession, l’assouplissement des conditions de crédit a permis un rebond du neuf depuis le début 2019, qui se concentre sur les seuls territoires les moins denses. Ainsi, les ventes dans l’individuel diffus progressent de 4 % en glissement annuel sur huit mois à fin août 2019, alors que l’individuel groupé plonge de 9 % et que le collectif se stabilise tout juste sur le premier semestre 2019 rapporté au premier semestre 2018 », souligne la fédération.

Des logements individuels autorisés en baisse, sauf en zone C

Les logements individuels autorisés sont même en baisse, en glissement annuel, sur les huit premiers mois de l’année, « de 7 % à 8 % partout, à la seule exception des territoires les moins urbanisés (la zone C) où la progression se lit à 4 % ! ». Le redressement, de l’ordre de 2.300 logements autorisés, permet même de compenser pour moitié le recul sur le reste du territoire (-4.200).

« Contrairement aux attentes, le rabotage du PTZ neuf n’a pas conduit à un reploiement du PTZ dans l’ancien, les deux segments ayant reculé en 2018 avant qu’en zones ‘non tendues’ (B2 et C), le premier n’accélère 3,5 fois plus vite que le second sur le premier semestre 2019 », note ainsi la fédération.

Pour Jacques Chanut, le président de la FFB, « tous ces éléments convergent pour démontrer que la suppression du PTZ neuf hors grandes métropoles se traduira par encore plus d’artificialisation des sols ». « Les ménages jeunes ou modestes, sans apport personnel, iront chercher des terrains moins chers, donc plus loin des zones urbaines pour réaliser leur rêve d’accession. Il y a là une injustice sociale difficile à comprendre, qui empêche les jeunes de pouvoir « construire au pays » ! Faute d’y parvenir, certains se trouveront assignés à résidence, un non-sens économique et social tout aussi difficile à comprendre. »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La demande de logements neufs s’améliore toujours selon les promoteurs

Selon l’enquête trimestrielle dans la promotion immobilière réalisée par l’INSEE, l’opinion des promoteurs sur la demande continue de s’améliorer.


Worldskills 2023 : le comité de coordination est créé


La création de ce comité nommé « Génération Lyon 2023 » a été réalisée mercredi à l’occasion du lancement du compte à rebours de ces olympiades des métiers. Les sélections régionales se dérouleront ce trimestre.


Artisanat du bâtiment : ralentissement au 4e trimestre

La CAPEB a publié ce vendredi sa note de conjoncture sur le trimestre écoulé au niveau national. L’artisanat du bâtiment affiche une croissance annuelle de 1,5%. 2020 pourrait être encore moins dynamique.


Bérengère Servat nommée DG des entités CIS Promotion et CIS Habitat

Elle est, depuis début janvier, la nouvelle directrice générale des deux entités.


Collomb se targue d’être « le seul à défendre l’Anneau des sciences »


Le maire de Lyon et candidat à la présidence de la Métropole passait ce mercredi son grand oral devant les acteurs du BTP : BTP Rhône, mais aussi la FFB et la FPI.


Le site d’Orange Dauphiné vit ses dernières heures

La restructuration immobilière d’Orange en région lyonnaise avance. Tandis que de nombreuses équipes ont déjà rejoint l’immeuble Sky 56, le nouveau quartier général Lacassagne, avec ses 25.000 m², sera mis en service en 2020, entraînant la restructuration des anciens sites comme celui de la rue du Dauphiné par exemple.


Les mises en chantier de logements toujours en repli

Les dernières données du SDES montrent une baisse des mises en chantier sur un an, malgré un rebond des permis observé sur trois mois.


Béatrice Vessiller veut bâtir rapidement une école sur la ZAC Grandclément

La candidate écologiste à la mairie de Villeurbanne présentait mercredi dernier ses propositions en matière d’éducation.


Inscriptions record aux sélections régionales Worldskills

Le bâtiment en Auvergne-Rhône-Alpes totalise 343 inscrits des 1088 candidats.


Le PTZ maintenu dans le neuf en zone B2 et C

L’Assemblée nationale a voté définitivement ce jeudi le projet de loi de finances pour 2020, qui intègre la mesure.


Inauguration du programme « Les Balcons de l’Aviation »


Arcole Développement a inauguré vendredi dernier à Bron cette résidence de 42 logements, en présence d’Annie Guillemot, sénatrice du Rhône et de Jean-Michel Longueval, maire de la ville.


Nexity signe un partenariat en vue de la zéro artificialisation nette

Le promoteur a signé une convention avec Humanité et Biodiversité. Ceci amènera notamment Nexity à lancer un audit sur sa propre empreinte sur l’artificialisation des sols.


PTZ neuf en zone B2 et C : la FFC se félicite des avancées

Le maintien du PTZ neuf en zone B2 et C est, selon l’organisation, en bonne voie. Elle se félicite de la position du gouvernement, qui a indiqué ne pas vouloir revenir sur le maintien du dispositif.


Capelli clôture sa première opération de tokenisation

Le groupe immobilier Capelli a annoncé mardi avoir clôturé celle-ci avec la plateforme Wecan Tokenize.


« Nous voulons une régularité de l’action publique »

null
Samuel Minot est le président de BTP Rhône et Métropole.