Christophe Geourjon veut une rue de l’Université plus multimodale

L’élu du 7ème arrondissement a demandé l’achèvement de la requalification de la rue Garibaldi et propose que la rue de l’Université soit à son tour repensée, avec davantage de transports en commun et de modes doux.

Christophe Geourjon, élu UDI de la Métropole et du 7ème arrondissement de la Ville de Lyon, veut la poursuite de la réduction de la place de la voiture en ville. Le réaménagement de l’avenue Tony Garnier, dont la dernière phase de réaménagement est lancée, doit permettre de continuer à̀ réduire celle-ci. « Il aura donc fallu près de 15 ans pour réhabiliter la totalité́ de l’avenue Tony Garnier, avenue qui est la porte d’entrée du dynamique et attractif quartier de Gerland. Le réaménagement de l’avenue Tony Garnier doit permettre de continuer à̀ réduire la place de la voiture en ville », note l’élu dans un communiqué.

Selon lui, l’avenue Tony Garnier « ne doit plus être le bouclage par défaut du périphérique », et le réaménagement « doit donc clairement être en faveur des modes actifs et des transports en commun ». Il rappelle qu’il a demandé en Conseil de la Métropole et en Conseil d’arrondissement que ce réaménagement intègre une piste cyclable et un cheminement piéton qui connectent notamment la station de métro « Stade de Gerland » à la ZAC Lyon TechSud, mais aussi une voie réservée pour les transports en commun , et un aménagement de la voirie végétalisé pour une voirie apaisée.

La fin de la requalification de Garibaldi, « une priorité »

L’élu a par ailleurs demandé l’achèvement de la requalification de la rue Garibaldi, le lancement des travaux entre la rue d’Arménie dans le troisième arrondissement et l’avenue Berthelot dans le 7e devant être selon lui « une priorité du début du prochain mandat ». « Cette requalification est essentielle pour les riverains de Garibaldi, pour le quartier de la Guillotière et aussi pour que l’entrée du Parc Blandan soit enfin à la hauteur du Parc en lui- même », note l’élu.

Il propose que la rue de l’Université « soit à son tour repensée ». Cette autoroute urbaine, qui compte au total 4 voies plus du stationnement sur les 2 cotés, coupe en effet en deux le quartier de la Guillotière, souligne-t-il. « Demain, elle doit être une rue multimodale (voiture, transports en commun, vélo, trottinette et piétons), une desserte du quartier, ainsi qu’un accès apaisé et végétalisé à la presqu'île de Lyon et qu’au quartier des facultés. »

Il est selon lui « indispensable d'accélérer le réaménagement des voiries actuelles en voies respirables et apaisées » dans le 7ème arrondissement, mais aussi de créer « de véritables espaces publics agréables où chaque habitant ait sa place ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La SERL a injecté 165 millions d’euros dans l’économie en 2019

null
La société d’économie mixte organisait mardi dernier sa traditionnelle cérémonie de vœux en présence d’élus et de nombreux professionnels du secteur.


La SERL, futur aménageur de la Saulaie

Le quartier situé à Oullins sera l’un des principaux pôles en mutation dans les prochaines années au sein de la Métropole de Lyon.


Villeurbanne : le groupe Rosa Parks a été inauguré mardi


Le groupe scolaire est le premier équipement public livré au sein de la ZAC Gratte-Ciel Centre-Ville.


Cours Vitton : la 1ère tranche de requalification inaugurée

Cette inauguration a été effectuée ce vendredi.


Collomb se targue d’être « le seul à défendre l’Anneau des sciences »


Le maire de Lyon et candidat à la présidence de la Métropole passait ce mercredi son grand oral devant les acteurs du BTP : BTP Rhône, mais aussi la FFB et la FPI.


Villeurbanne : inauguration du cours Émile-Zola réaménagé


Les travaux portant sur une partie de cet axe structurant de la ville concernaient la tranche comprise entre l’avenue Thiers et la rue Hippolyte Kahn.


Villeurbanne : les réalisations et projets de 2020

 
L’année prochaine verra la livraison d’équipements majeurs, et la poursuite de projets urbains tels que Gratte-Ciel centre ville, la ZAC Grandclément, le « Terrain des Soeurs », et le quartier de la Soie.


Grenoble-Alpes Métropole : le PLUi a été adopté

Le Conseil de la Métropole de Grenoble a approuvé le projet de plan local d’urbanisme intercommunal ce vendredi.


Béatrice Vessiller veut bâtir rapidement une école sur la ZAC Grandclément

La candidate écologiste à la mairie de Villeurbanne présentait mercredi dernier ses propositions en matière d’éducation.


Patrick Bouchain, Grand Prix de l’urbanisme 2019

Jacqueline Gourault et Julien Denormandie ont remis mardi ce prix à l’architecte et scénographe.


Comment les rivières ont accompagné l’essor industriel de Tarare

FRANCHIR LA BERGE – L’essor de l’industrie dans cette petite ville de l’ouest rhodanien a été permis par l’exploitation des rivières la traversant.
» EVENEMENT PARTENAIRE : le CAUE organise l’exposition « Franchir la berge« 


Le club de l’OURS reçoit David Kimelfeld ce jeudi

Le président de la Métropole va clore ce 12 décembre les petits déjeuners de l’année du club de l’OURS, « Ouvrage, Urbanisme, Réflexion, Société ».


Signature du contrat de ville métropolitain


Le préfet délégué pour l’égalité des chances et le vice-président de la Métropole de Lyon délégué à la politique de la ville ont signé vendredi un protocole d’engagements réciproques renforcés.


T7, métro B vers Rillieux : probables axes de développement des TCL

La Métropole a, ces dernières années, travaillé sur certains futurs axes de transports en commun, tandis que d’autres font consensus tant chez les élus de la majorité qu’au sein de la droite métropolitaine.


Les projets de Bouzerda et Kimelfeld satisfont les élus du nord de la Métropole

La présentation des «projets secrets» de la présidente du Sytral et ceux de David Kimelfeld, qui prévoient une extension du métro jusqu’à Rillieux, sont de nature à satisfaire les élus qui avaient récemment plaidé en ce sens.