Saint-Julien-en-Genevois: Bouygues Immobilier aménagera le quartier de la gare

La filiale du groupe Bouygues va ainsi réaménager les 60.000 m² du quartier.

Le réaménagement des 60.000 m² du quartier de la gare, à Saint-Julien-en-Genevois, sera opéré par Bouygues Immobilier. Ce dernier a en effet annoncé mardi que la ville de Saint-Julien-en-Genevois et la communauté de communes avaient notifié le 10 janvier dernier un traité de concession en faveur d'UrbanEra, sa direction "Grands Projets Urbains".

La commune, qui touche Genève, connaît une forte croissance démographique, à l’instar des autres communes du Genevois Français, comme l’ont récemment souligné les chiffres de l’INSEE. Aussi, les besoins en logement accessibles pour les habitants se font particulièrement importants sur ce secteur. Il s’agit également de réorganiser les mobilités à l'échelle du territoire tout en préservant l'environnement.

Le projet UrbanEra repose sur 3 piliers, à savoir l’environnement, la mobilité et la mixité. Elle « apporte une réponse sur mesure à ces enjeux », met en avant Bouygues Immobilier.

UrbanEra développera le premier quartier bas carbone de Haute-Savoie, avec, à l'échelle des bâtiments, un objectif qui sera atteint à la faveur de l'utilisation de matériaux biosourcés pour la construction, en majorité le bois. Un partenariat local est cité avec le «Pôle excellence bois ». Cet objectif sera également atteint grâce au recours aux énergies renouvelables, à savoir le photovoltaïque et la biomasse. Par ailleurs, à l'échelle du quartier, le projet favorise la renaturation de la rivière l'Arande et la création d'espaces paysagers au cœur des constructions.

Connectivité et double mixité

Ce réaménagement de ce secteur de Saint-Julien-en-Genevois s'articule autour du pôle d'échange multimodal, dont la livraison est prévue fin 2023, concomitamment à l'arrivée du Tramway à St-Julien, reliant Genève en 30 minutes. Ce pôle sera un véritable lieu de connexion de toutes les mobilités à l'échelle du territoire, du tramway au bus, en passant par le train. Cette offre sera complétée par la création d'un parking de 500 places dans ce quartier, de pistes cyclables et de zones piétonnes, pour limiter la circulation des voitures en centre-ville et à favoriser les mobilités douces.

Le projet intègre une offre de logements intégrant une mixité sociale, avec 60% d’accession libre, mais aussi 10% de logement abordable et 30% de logement social. La mixité des fonctions sera aussi au rendez-vous avec un hôtel, des commerces, des bureaux, une crèche, un pôle de santé, une conciergerie, un équipement public, et des services liés à la mobilité.

La réalisation du projet s'étendra sur une dizaine d'années, et sera articulée en plusieurs phases, note Bouygues Immobilier.

« UrbanEra contribue au développement du Genevois français sur plusieurs communes. Avec l'aménagement du quartier de la gare de Divonne et celui de la Zac Etoile à Annemasse, ce sont au total près de 300 000 m² qui seront aménagés dans les années à venir par la Direction des grands projets urbains de Bouygues immobilier », conclut ce dernier.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Reprise des travaux sur les grands chantiers des parcs LPA

Les chantiers Saint-Antoine, Antonin Poncet et Béraudier ont redémarré ou sont en phase de reprise.


Déconfinement à Lyon : les écologistes affirment leurs positions

Grégory Doucet et Bruno Bernard organisaient ce mercredi une conférence de presse pour exprimer leurs positions en matière de déconfinement et de reprise de l’activité à Lyon et dans la Métropole.


Villeurbanne : réaménagement de la rue du 8 mai 1945

La requalification de l’axe et les travaux réalisés sur les rues principales du quartier se poursuivent.


La Métropole de Lyon organise son déconfinement et la relance

David Kimelfeld, a présenté ce mardi la stratégie de déconfinement du territoire, et organisé mercredi une première réunion du comité métropolitain de relance.


La Métropole de Lyon détaille son plan d’urbanisme tactique


Dans l’optique du déconfinement, 77 kilomètres de nouvelles pistes cyclables vont être déployés d’ici septembre. Le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, a détaillé lundi le plan de la collectivité en la matière.


Plan vélos : la Ville de Lyon fait ses propositions

La Ville de Lyon a fait ses propositions pour la mise en place d’un plan vélos, répondant à la stratégie d’urbanisme tactique de la Métropole.


Le confinement réinterroge les schémas urbains

La période de confinement est bien vécue pour une part importante des français. Mais elle a toutefois fait évoluer les critères du logement idéal, selon une étude de BNP Paribas Real Estate.


Métropole de Lyon : l’instruction des demandes d’autorisations maintenues

C’est ce qu’a indiqué la collectivité ce samedi. Celle-ci veut éviter toute rupture d’activité.


Esplanade devant l’Hôtel-Dieu, Guillotière, piscine sur le Rhône : les projets de Kimelfeld


David Kimelfeld et Georges Képénékian, candidats à la présence de la Métropole et à la mairie de Lyon, souhaitent développer un certain nombre de projets urbains sur divsers points de la Métropole, et notamment à Lyon.


« Le centre d’échanges de Perrache, une sorte de scarification urbaine »


Eric Lafond est le candidat 100 % Citoyens à la Métropole de Lyon. Il s’est uni avec Denis Broliquier, qui sera candidat lui à la mairie de Lyon.


Kimelfeld et Képénékian veulent végétaliser la place du Bachut

Le président de la Métropole, candidat à sa succession, et le candidat à la mairie de Lyon veulent faire de cette place une place jardin. Ils proposent également, dans le 8ème, une rénovation de l’avenue des Frères Lumière et l’expérimentation de la piétonisation.


Le projet de Képénékian et Kimelfeld pour la tour du CIRC

Les candidats à la mairie de Lyon et à la Métropole veulent faire de la tour que le centre international de recherche contre le cancer quittera en 2022 un lieu autour de la santé pour tous.


«On est en train de faire une région parisienne bis. Ce n’est pas notre modèle»


Renaud Payre, est le candidat de la Gauche Unie à la présidence de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui son programme, qui intègre des métros légers de surface, l’abandon de l’Anneau des sciences, de nouvelles relations avec les territoires environnants, mais aussi une coopérative pour la rénovation énergétique et l’encadrement des loyers.


Saint-Julien-en-Genevois: Bouygues Immobilier aménagera le quartier de la gare

La filiale du groupe Bouygues va ainsi réaménager les 60.000 m² du quartier.


Givors : bientôt un hôtel d’entreprises à proximité de la gare


La SERL a récemment présenté la future réalisation d’un hôtel d’entreprises à proximité du pôle entrepreneurial LYVE et de la gare.