Le projet de Képénékian et Kimelfeld pour la tour du CIRC

Les candidats à la mairie de Lyon et à la Métropole veulent faire de la tour que le centre international de recherche contre le cancer quittera en 2022 un lieu autour de la santé pour tous.

Que va devenir, après 2022, la tour du CIRC, située cours Albert Thomas, à Grange Blanche, dans le 8ème arrondissement de Lyon ? Car le Centre international de recherche contre le cancer (CIRC) va quitter en 2022 cet immeuble pour s’installer à Gerland, dans un immeuble dont la première pierre a été récemment posée par le maire de Lyon, le président de la Métropole et le vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Georges Képénékian, candidat à la mairie de Lyon, David Kimelfeld, actuel président de la Métropole candidat à sa succession, on livré leur vision pour cette tour de 18 étages, ainsi que l’amphithéâtre à son pied, propriétés de la Ville de Lyon. Selon cet ensemble pourra faire l’objet d’une reconversion, en vue d’en faire un lieu autour de la santé pour tous

Ce projet de réhabilitation et de reconversion porté par les listes « Respirations » avec Georges Képénékian et « Ensemble avant tout ! » avec David Kimelfeld consiste en effet « à en faire un lieu totem autour de la santé pour tous et de la nature en ville, avec des fonctions et des usages mixtes, qui s’intègrera parfaitement dans ce quartier où l’empreinte des activités autour de la santé est très forte (Hôpital Édouard Herriot, Centre Léon Bérard, facultés de médecine et de pharmacie, école Rockefeller, clinique Natecia…) ».

Vers un appel à projets

Un appel à projets pourrait être lancé. Dans ce cadre, le programme pourrait comprendre une tour réhabilitée et végétalisée (toiture et façades), un jardin ouvert au public, véritable espace de convivialité et de détente arboré, mais aussi un amphithéâtre préservé et ouvert sur la vie de quartier, à vocation associative et culturelle (réunions publiques, conférences, animations, spectacles, etc.).

Le projet pourrait également comprendre une ferme urbaine et un jardin partagé, ainsi que des activités ouvertes sur l’extérieur, comme des commerces, des services axés autour de la santé (nutrition, paramédical…), ainsi qu’une maison de santé pluridisciplinaire et un tiers lieu autour des métiers de la santé globale, de la prévention au soin (fablab, espace de coworking, couveuse/incubateur/pépinière d’entreprises…).

Un hôtel des patients pourrait être mis en place, en lien avec les structures hospitalières du quartier dont l’Hôpital Édouard Herriot et le Centre Léon Bérard, afin d’accueillir des patients ayant reçu des soins en hôpital de jour, des familles et des proches de patients hospitalisés, etc. L’ensemble pourrait également intégrer une partie résidentielle, avec des logements étudiants, des logements adaptés (PMR), des logements seniors autonomes et des logements intergénérationnels…

«Une forme de patrimoine urbain »

Pour Laura Ferrari, tête de liste municipale « Respirations » sur le 8e arrondissement, « cette reconversion permettra d’ouvrir cet espace sur le quartier, d’en faire un lieu de vie, d’habitation, de travail, de loisirs mais aussi de services, de prévention et de soin et de nature en ville. Il s’inscrit parfaitement dans l’axe santé-environnement du projet porté par Georges Képénékian pour la ville».

Quant à Michel Le Faou, tête de liste métropolitaine « Ensemble avant tout ! » sur le 8ème et actuel vice-président de la Métropole, « la tour du CIRC représente une forme de patrimoine urbain. Nous ne souhaitons pas la détruire mais plutôt la réhabiliter, ce qui ouvrira le champ des possibles, dans un partenariat public-privé qui permettra d’aller plus vite et de proposer un lieu atypique, utile à nos concitoyens. »

« Demain, cette tour du XXe siècle deviendra un lieu symbolique de nos ambitions pour le XXIe siècle, autour de deux enjeux majeurs que sont la santé pour tous et la nature en ville, que nous portons fortement avec Georges Képénékian. C’est un beau projet, qui s’inscrit dans l’histoire et la vocation du quartier tout en relevant les défis contemporains», a pour sa part conclu David Kimelfeld, Président de la Métropole et candidat aux élections métropolitaines.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


21,4 millions d’euros pour le recyclage des friches en AURA

En Auvergne-Rhône-Alpes, l’enveloppe dédiée au fonds de recyclage foncier des friches s’élève à 21,4 millions d’euros sur deux ans.


Télécabines, lignes de tram : le plan de mandat du Sytral dévoilé

null
Le syndicat des transports de l’agglomération lyonnaise a présenté ce jeudi son plan de mandat 2021/2026. Si aucune ligne de métro ne sera initiée dans le mandat, une première ligne par câble sera mise en place entre Francheville et Gerland. 4 nouvelles lignes de tram vont voir le jour.


Alliade développe une ferme urbaine dans la ZAC des Girondins

null
Le bailleur social réalise une exploitation maraîchère avec ses serres au sein d’un projet de 120 logements en accession et locatif social.


Vallée de la chimie : la Métropole de Lyon satisfaite du rétablissement du PPRT

null

La cour administrative d’appel du tribunal administratif de Lyon a rétabli le plan de prévention des risques technologiques qui avait annulé en 2019.


La Métropole veut racheter le foncier du site de Gifrer à Décines

Ce rachat par la Métropole de Lyon vise à permettre le maintien des activités productives du site et tenter de sauver les 125 postes menacés de suppression.


Demandes d’autorisation d’urbanisme : nouvelle démarche en ligne

Celle-ci vise à accompagner et simplifier la procédure.


Concertation sur la piétonisation d’une partie du Cours Charlemagne


La Métropole et la Ville de Lyon vont expérimenter pendant 3 mois cette piétonisation entre la rue Montrochet et le quai Antoine Riboud à compter de la mise en service du T2. Et ce pour permettre de vérifier la pertinence du dispositif et de le faire évoluer si nécessaire.


La Ville de Lyon veut un éclairage urbain plus économe

Deux délibérations ont été présentées au conseil municipal de la ville de Lyon jeudi pour la rénovation de l’éclairage urbain.


La profession agricole se mobilise pour défendre le foncier


Les représentants des Chambres d’agriculture, de la FNSafer, de la FNSEA et de Jeunes Agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes font des propositions communes pour vraiment réguler le foncier agricole.


Fonds friches : premier appel à projet

Un premier appel à projets, doté de 40 millions d’euros sur deux ans sur les 300 millions du fonds, a été lancé.


La Métropole de Lyon et les villes organisent la continuité du service public


Les collectivités ont détaillé ce vendredi les mesures destinées à assurer la continuité du service public à destination des habitants et habitants du territoire.


Les démolitions se poursuivent à Saint-Étienne

La politique de rénovation urbaine basée sur des démolitions d’ampleur suit son cours dans la préfecture de la Loire, avec un nouvel écroulement de près de 4.000 m² de bâtiments dans le coeur de la ville.


Saint-Priest : livraison d’une résidence de Lyon Métropole Habitat

null
Cette nouvelle résidence est située dans le quartier des Ilots Verts à Saint-Priest.


La nouvelle vision du maire de Lyon pour la Part-Dieu

null
À l’occasion de l’inauguration d’«Orange Lumière», Grégory Doucet, maire de Lyon et président de la SPL Lyon Part-Dieu, a présenté le nouveau cap qu’il entend insuffler pour ce quartier.


Confluence: Rue Royale / Petitdidierprioux désignés lauréats de l’îlot ICF


Au nord du quartier, non loin de Perrache, le binôme lyonnais Rue Royale et Petitdidierprioux ont été désignés lauréats de l’îlot ICF Habitat Sud-Est Méditerranée.