«On est en train de faire une région parisienne bis. Ce n’est pas notre modèle»

Renaud Payre, est le candidat de la Gauche Unie (PS , PCF, Génération.s, Manufacture de la Cité, Gauche Démocratique et Sociale, Nouvelle Donne, Place Publique) à la présidence de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui son programme, qui prévoit des métros légers de surface, l’abandon de l’Anneau des sciences, de nouvelles relations avec les territoires environnants, mais aussi une coopérative pour la rénovation énergétique et l’encadrement des loyers.

Qu'est-ce qui est, selon vous, le plus urgent d'un point de vue urbain pour la Métropole de Lyon?

Je crois que nous sommes arrivés à un moment où le modèle qui a été développé depuis le début des années 2000 arrive à son terme, et produit ses effets pervers. Et c'est ce modèle qui a été proposé par Gérard Collomb. Je pense que c'était probablement le bon modèle dans les années 2000. En cela, c’était le bon maire des années 2000, avec ce modèle d’un développement de Lyon avec une vraie attractivité économique. Ce serait franchement complètement caricatural de critiquer cela. Néanmoins, aujourd'hui, nous devons passer une autre étape, qui est l’étape de la Métropole. Pourquoi ? Parce que la Métropole peut nous permettre de transformer et d'améliorer la vie quotidienne des habitantes et des habitants.

Ce que je veux dire de manière très concrète, c'est que Gérard Collomb et David Kimelfeld dans sa continuité ont, d'une certaine manière, proposé un modèle, une vision de la Métropole centralisée sur quelques kilomètres carrés, et notamment sur la Part-Dieu. Il y a donc un centre fort mais qui sature, et quand ce centre sature, c'est l'ensemble de la métropole qui s'asphyxie.

Pourquoi ? La première couronne vient sur ce centre-là, mais au-delà de la métropole, c'est l'ensemble de la région urbaine de Lyon qui est entièrement centralisé sur une partie de la ville de Lyon. Ça, c'est un modèle qui n'est plus du tout en phase avec les enjeux actuels, en terme d'égalité sociale et territoriale, en terme de transition écologique. Nous sommes donc face à la nécessité de proposer une autre vision de la Métropole.

Celle que je porte au nom de la « Gauche unie », c'est celle de la Métropole qui relie, c'est-à-dire qui s'adresse à l'ensemble des territoires de cette métropole, et même un peu plus largement, c'est-à-dire l’aire urbaine.

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Saint-Priest : livraison d’une résidence de Lyon Métropole Habitat

null
Cette nouvelle résidence est située dans le quartier des Ilots Verts à Saint-Priest.


La nouvelle vision du maire de Lyon pour la Part-Dieu

null
À l’occasion de l’inauguration d’«Orange Lumière», Grégory Doucet, maire de Lyon et président de la SPL Lyon Part-Dieu, a présenté le nouveau cap qu’il entend insuffler pour ce quartier.


Confluence: Rue Royale / Petitdidierprioux désignés lauréats de l’îlot ICF


Au nord du quartier, non loin de Perrache, le binôme lyonnais Rue Royale et Petitdidierprioux ont été désignés lauréats de l’îlot ICF Habitat Sud-Est Méditerranée.


Bruno Bernard a rencontré Jean Castex ce jeudi

Le président de la Métropole a rencontré ce jeudi le Premier ministre, en présence de Grégory Doucet, le maire de Lyon pour évoquer la crise sanitaire. Ce vendredi, il rencontrera le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau.


Politique de la ville : hausse de 46 millions d’euros des moyens en 2021

Le projet de loi de finances pour 2021 se traduit par une hausse des moyens pour la politique de la ville.


Renaud Payre, nouveau président de l’OFS métropolitain

Le vice-président de la Métropole de Lyon délégué à l’habitat, au logement social et à la politique de la ville, a été élu ce lundi président de l’organisme de foncier solidaire métropolitain.


«Il y aura un plan piéton métropolitain»


Bruno Bernard est le président de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’opération de pétionisation « la voie est libre », organisée ce week-end à Lyon et Villeurbanne.


Et Perrache s’ouvrit au sud…


Le pavillon sud de la gare de Perrache, qui permet un accès direct aux quais par la place des archives, a été inauguré ce mardi.


Villeurbanne veut l’encadrement des loyers au 1er janvier

null
Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne, organisait ce jeudi une conférence de presse durant laquelle il a évoqué diverses thématiques.


«Suivant les époques, on a associé la ville au végétal ou on l’a dissociée»


Frédéric Ségur est responsable ingénierie et prospective du patrimoine végétal de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’exposition « La ville-forêt. Vers une nouvelle culture urbaine », présentée au CAUE


Steel, un nouveau pôle commercial, a ouvert à Saint-Étienne

Après plusieurs mois de report en raison de la Covid, l’inauguration de ce centre commercial majeur de l’entrée Est de la ville a été réalisée ce mercredi.


Le NPNRU Minguettes-Clochettes, ligne forte du mandat à Vénissieux

Michèle Picard, maire de Vénissieux et vice-présidente de la Métropole de Lyon, organisait vendredi dernier sa conférence de presse.


L’Europe retient l’offre d’un consortium piloté la SPL Lyon Confluence

La Commission Européenne a retenu l’offre du consortium Scale, coordonné par la SPL. Il s’agit du plus gros réseau de villes européennes engagées dans la lutte contre le réchauffement climatique.


Hélène Geoffroy, nouvelle présidente de la SERL


Le conseil d’administration du groupe SERL s’est réuni ce lundi. Les administrateurs, dont certains sont des nouveaux administrateurs représentant la Métropole de Lyon, ont élu la nouvelle présidente de la structure.


Projet de salle Aréna à Décines-Charpieu : la concertation continue

Des sessions de visites de terrain sont organisées ce samedi 12 septembre.