Cédric Van Styvendael en tête à Villeurbanne

La liste soutenue par l’ancien maire, « Villeurbanne en commun », est arrivé en tête, devant les écologistes.

A Villeurbanne, c’est Cédric Van Styvendael qui, avec 33,29 %, a pris la tête du premier tour, devant Béatrice Vessiller (27,48%), qui représentait les écologistes. Le candidat LREM Prosper Kabalo (14,90%) arrive derrière, devant Emmanuelle Haziza (7,27%).

On notera que pour les élections métropolitaines ce sont les écologistes, avec Bruno Bernard (30,72%) qui arrivent devant la gauche unie, portée par Cédric Van Styvendael (27,69%), et Villeurbanne, c’est vous, de Prosper Kabalo, qui obtient 15,12%. La liste « Villeurbanne au cœur », portée par Bruno Bonnell, obtient 8,73%.

Jean-Paul Bret se félicite de ces résultats

L’ancien maire de la ville, Jean-Paul Bret, s’est félicité de ces résultats. « Les résultats de ce premier tour confirment la dynamique que j’ai pu observer pendant la campagne autour de Cédric Van Styvendael, candidat de la gauche rassemblée, qui arrive en tête du scrutin municipal avec 33,29 % des voix, et près de 6 points d’avance sur Béatrice Vessiller, candidate d’Europe Ecologie Les Verts (EELV). Une mobilisation d’autant plus remarquable qu’en tant que maire sortant, je ne me représentais pas. Ce score conforte ma décision et mon choix. Les électeurs et électrices ont voté en fonction d’enjeux différents à la Métropole plaçant le candidat d’EELV en tête, avec un écart de 3 points. Quelles que soient les incertitudes qui pèsent sur le second tour en raison de la situation sanitaire du pays, ces résultats témoignent d’une réalité politique à Villeurbanne où la gauche rassemblée reste la force principale.»

« Les candidats qui se réclamaient de la République en marche enregistrent des résultats sévères. Ils reçoivent une sanction pour leur politique clairement marquée à droite, qui méprise les classes moyennes et populaires. Ils pâtissent de leur division et du combat de trop de celui qui a incarné En marche à l’échelle de la métropole, Gérard Collomb. Lyon, hier laboratoire de la Macronie, est aujourd’hui le symbole de son échec. Dans les circonstances difficiles que nous affrontons, je souhaite que les Villeurbannais et les Villeurbannaises fassent preuve de sang-froid et de responsabilité. Il est difficile aujourd’hui de savoir dans quelles conditions d’organisation se déroulera le second tour des élections municipales. C’est au Président de la République et au gouvernement d’en décider. En ce qui me concerne, je saurai assumer mes devoirs le temps qu’il faudra », a conclu l’élu.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le CSN et le SNPI lancent un appel

Le syndicat national des professionnels immobiliers et le Conseil supérieur du notariat appellent à une relance rapide de l’activité. Et critiquent par cette occasion la FNAIM, contre laquelle le CSN a récemment engagé une action en justice.


Le PIB pourrait diminuer de 20 % au deuxième trimestre

Suite au déconfinement, l’activité reste à un niveau inférieur de 21% par rapport à une situation normale, selon une note de conjoncture de l’INSEE.


Immobilier neuf : les prix toujours orientés à la hausse

C’est le constat tiré par le baromètre de Trouver-un-logement-neuf.com, publié ce mercredi.


Fitch confirme la note AA de la Métropole de Lyon


L’agence de notation met en avant une capacité de désendettement qui s’est nettement améliorée, un environnement économique des plus favorables en France.


Immobilier : pas de pertes d’emploi en avril, selon ADP

Selon le rapport national sur l’emploi d’ADP®, le secteur privé en France a enregistré la perte de 18.500 emplois en avril.


Le groupe Cabinet Hermès s’implante à Valence

Le spécialiste de la transaction immobilière destinée aux professionnels poursuit son déploiement en Auvergne-Rhône-Alpes via une collaboration avec Didier Lacoste, associé de Lacoste Cabinet Conseil.


Les parcs à nouveau ouverts à Lyon, réouverture prochaine des terrasses

null
La Ville rappelle que si les parcs sont a nouveau ouverts, les aires de jeux et de fitness restent fermées. Elle a également indiqué qu’en prévision de la réouverture envisagée des restaurants, elle allait autoriser l’installation des terrasses estivales.


A Lyon, cet automne, une 2ème édition du salon immobilier de montagne

Le salon est programmé les 15, 16 et 17 octobre 2020, à la Cité Internationale de Lyon.


Rhône et Haute-Savoie: en mars-avril, une surmortalité supérieure à 30%

L’INSEE Auvergne Rhône-Alpes a fait un point ce mardi sur la surmortalité observée dans les territoires de la région du 2 mars au 26 avril, période marquée par l’épidémie de coronavirus.


Christophe Geourjon pousse à la création d’un Réseau Express Métropolitain

Les propositions que l’UDI porte depuis 3 ans pour la création d’un « RER à la lyonnaise » sont, selon lui, plus que jamais d’actualité.


Une fréquentation moyenne de l’ordre de 25% sur le réseau TCL


Le SYTRAL a fait un bilan de la première semaine de déconfinement et annoncé des dispositifs affinés et renforcés dans les jours et semaines à venir.


Auvergne-Rhône-Alpes : 420.000 habitants dans un logement suroccupé

Selon l’INSEE, cette situation concerne, en situation de confinement, 5,5 % des habitants de la grande région, soit une proportion inférieure à celle observée en France métropolitaine.


La crise sanitaire n’arrête pas LPA


Malgré une activité ralentie en cette période de crise sanitaire, cette dernière s’est traduite, chez Lyon Parc Auto, par l’expérimentation de nouveaux services, du parking relais «modes doux» au «drive des producteurs».


Lyon, 1ère ville en nombre de très hauts revenus, derrière Paris et Neuilly


L’INSEE a publié une étude sur les très hauts revenus. En Auvergne-Rhône-Alpes, ceux-ci sont souvent localisés dans les métropoles et près de la frontière suisse.


Déconfinement : une charte pour préciser le recours aux transports en commun

Une charte a été signée ce mardi par nombre d’acteurs afin de préciser les modalités d’organisation pour les transports en commun en période de déconfinement.