Les écologistes favoris pour remporter la Ville de Lyon

À l'issue du premier tour des élections municipales à Lyon, les écologistes arrivent en tête dans la plupart des arrondissements.

C’est un tournant majeur pour la métropole lyonnaise. La ville centre de l’agglomération pourrait en effet être, avec Grenoble, une des grandes villes de France à être demain, dirigée par un maire écologiste. Avec la victoire de ses têtes de listes écologistes dans la majeure partie des arrondissements de Lyon, Grégory Doucet pourrait en effet ravir à Gérard Collomb et à son successeur désigné la mairie de la troisième ville de France.

Car avec plus de 28% selon les dernières estimations, l’écologiste arriverait nettement devant ses concurrents. Le dauphin de l’ancien maire, Yann Cucherat, avec un score de près de 15%, arrive en effet derrière les listes «Les Républicains» d’Etienne Blanc (16%), et loin derrière le candidat EELV. On notera qu’il devance uniquement l’ancien maire de Lyon, Georges Képénékian, qui obtient près de 12,5%.

Les divisions pointées par Collomb

Gérard Collomb, dans sa prise de parole devant les journalistes à la sortie de l’Hôtel de Ville, a pointé la responsabilité des divisions dans cette défaite pour la conquête de la mairie centrale. « Sur la ville de Lyon, il y a incontestablement une poussée des verts, et en même temps il y a le fruit de nos divisions. Si l’on ajoute les deux listes de l'ancienne majorité, on s’aperçoit que l’on serait partout en tête et que l’on serait en position de l'emporter sur le second tour. Je pense qu’une erreur a été commise et qu’il convient de la réparer. J'appelle donc les électrices et électeurs à pouvoir pour le deuxième tour, s’il a lieu, se rassembler autour des listes que nous avons présentées et qui peuvent encore l’emporter »

A la question de savoir qui était responsable de la division qu’il évoque dans son propos, l’actuel maire de Lyon a souligné que la division ne payait jamais. « Quand on se divise on en subit les conséquences, et c’est ce qui se passe ce soir ». Il a néanmoins appelé à un rassemblement autour de sa candidature et de celle de Yann Cucherat. « J'appelle les électeurs à se tourner vers nos listes. Ce sont celles qui peuvent l'emporter sur la ville de Lyon, et notamment sur le 9ème arrondissement ».

Pour Doucet, Lyon est prête à répondre à l'appel du climat

Le vainqueur du soir, Grégory Doucet, a tenu dans un premier temps à montrer sa préoccupation pour la situation que connaissant actuellement les français. «Nous devons nous montrer solidaires, animés par la fraternité et par le souci de préserver des vies, de protéger nos familles, nos voisins, et la communauté nationale toute entière », a indiqué le candidat.

« Les prochaines décisions relatives au processus électoral qui seront prises devront l’être avec le souci de protéger, avec l’objectif d’expliquer, de partager les informations. Cela est indispensable pour tous rester disciplinés et concentrés face au virus. J'attends de nos plus hautes autorités qu'elles soient à l'écoute et qu'elles ne décident pas seules », a-t-il poursuivi.

« Malgré une abstention notable, aujourd'hui dimanche 15 mars, les lyonnaises et les lyonnais se sont malgré tout clairement exprimés. Le dimanche, par la participation, les lyonnais et les lyonnais ont manifesté qu'ils étaient pleinement conscients de l’enjeu crucial que représentait le destin de notre ville. Ils ont décidé de porter les écologistes tout en haut des suffrages. Je les remercie pour leur confiance, et je mesure l'honneur et l'insigne responsabilité qui ainsi me revient. Nous ne nous étions pas trompés. Lyon est audacieuse et Lyon a l’âme écologiste ».

Il a ensuite affirmé que Lyon était prête à répondre à l'appel du climat. « Il est temps maintenant d'entamer la grande transition écologiste dont notre cité a besoin », a-t-il affirmé. «Nous avons la responsabilité historique de faire de cette ville une cité exemplaire, La première ville de ce pays de plus de 500.000 habitants à pouvoir basculer dans le temps et dans le camp de l’écologie en actes. Pour cela, il nous reste une semaine pour être pour de bon au rendez-vous de l'histoire ».

Blanc plaide pour le choix d’un « projet solide, sérieux et ambitieux »

Le candidat LR à la mairie, Etienne Blanc, a réagi par le biais d’un communiqué. « Placé en duel face aux Verts, les Lyonnaises et les Lyonnais ont désormais un choix très clair si le deuxième tour de l’élection est maintenu dimanche prochain. Soit le choix des verts et de l’extrême gauche, avec les conséquences très fortes et durables pour la ville de Lyon, en matière économique, de sécurité, de gestion, et l’incertitude qui accompagnera chacun de leurs choix politiques. Soit, pour les 70% d’électeurs qui ne veulent pas des extrêmes, le choix d’un projet solide, sérieux et ambitieux pour notre ville, en matière de sécurité, d’environnement comme de proximité, conduit par une équipe renouvelée et déterminée à affronter toutes les circonstances.En politique, il y a les discours et il y a les actes. »

Quant à Georges Képénékian, soutien de David Kimelfeld, il a indiqué qu’un rassemblement était possible pour le deuxième tour avec les verts, ayant notamment porté son projet autour de la thématique « santé et environnement ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


QPV : Gaël Perdriau veut plus de moyens pour l’inclusion des jeunes

Le maire de Saint-Étienne demande au Premier ministre, face à l’émergence de violences urbaines, davantage de moyens pour l’inclusion des jeunes.


Vénissieux accueillera la cité internationale des arts du cirque

Ce nouveau lieu de la création circassienne unique à l’échelle nationale, européenne et internationale sera implanté dans le quartier du Grand Parilly, a indiqué la Métropole de Lyon.


L’offre TCL s’adapte au reconfinement

Le SYTRAL adapte une fois de plus son offre au regard de l’évolution de la situation sanitaire.


Covid-19 : Auvergne-Rhône-Alpes, 2e région en termes de surmortalité

Après l’Île-de-France, la région est celle où la surmortalité est la plus élevée sur un an.


Villeurbanne : extension du stationnement payant

Le conseil municipal a adopté une délibération sur l’extension du stationnement payant à l’ensemble de la rue Léon Blum et à certaines rues du Carré de Soie.


Villeurbanne sera « capitale francaise de la culture » en 2022

nullLa ministre de la culture, Roselyne Bachelot, a attribué le label « capitale francaise de la culture » à la ville pour l’année prochaine.


Ouverture de la Clermont Innovation Week

Clermont Auvergne Métropole organise de nouveau cet évènement cette année. Prévue initialement au printemps 2020, la 3e édition n’avait pas pu se tenir du fait du confinement.


Le prolongement de la ligne T2 à Confluence a été mis en service

nullLe Sytral renforce par ce biais la desserte de ce quartier du deuxième arrondissement de Lyon.


Villeurbanne : réunion publique sur la 3ème tranche du cours Emile-Zola le 30 mars

Cette réunion sur le réaménagement de la troisième tranche du cours Émile-Zola, mais aussi sur le projet Liberté-Faÿs, se tiendra en visioconférence.


Pierre Taillardat, président du directoire du fonds souverain Auvergne-Rhône-Alpes

Le dirigeant, qui possède a été recruté par Siparex, qui assure la gestion du nouveau fonds présenté lundi par le président de la collectivité, Laurent Wauquiez.


Le projet de ligne LCE lancé entre Part-Dieu et Genas / Saint Exupéry

Le Sytral a voté ce lundi l’engagement de cette opération de ligne de bus à haut niveau de service dans l’Est lyonnais.


Ligne par câble Francheville / Lyon: un garant de la CNDP pour la concertation

Le Sytral a évoqué lundi les modalités de concertation pour la ligne par câble entre Francheville et Lyon 7ème, amenée à desservir à terme Sainte-Foy-lès-Lyon, Francheville, et la Mulatière.


Auvergne-Rhône-Alpes lance un fonds souverain de 100 millions d’euros

null
La Région a annoncé lancer un fonds visant « à renforcer les champions régionaux de l’industrie et conforter la souveraineté économique du territoire ».


Prolongement du métro B : le tunnelier est arrivé à Oullins Centre

Le président du SYTRAL, Bruno Bernard, s’est rendu cette semaine sur le chantier de la future station Oullins Centre à l’occasion de l’arrivée du tunnelier.


Piétonisation du cours Charlemagne à Lyon : 46 arbres en cours de plantation

Cette plantation s’inscrit dans l’expérimentation de piétonisation d’une portion du cours Charlemagne à proximité de la darse.