La réforme des « APL en temps réel » prévue le 1er avril reportée

Du fait de l’épidémie de coronavirus - COVID-19, le Gouvernement va décaler la mise en œuvre de cette réforme.

Nouveau report dû à l’épidémie de coronavirus. Dans un communiqué, le ministère du logement a indiqué que le gouvernement allait décaler la mise en œuvre de cette réforme, suite à l’allocution du président de la République aux Français de ce lundi. Cette réforme des « APL en temps réel » était planifiée au 1er avril.

« Les mesures prises pour faire face à l’accélération de l’épidémie du coronavirus - COVID 19 réduisent en effet la disponibilité des personnels des CAF et des MSA. Dans ce contexte, il est essentiel de mobiliser les moyens disponibles des caisses pour assurer la continuité de leur mission de service public de maintien des droits de tous les allocataires », indiquent le ministère chargé de la Ville et du Logement.

Cette réforme des « APL en temps réel » visé à déterminer de façon plus juste le niveau d’APL en fonction des ressources actuelles des allocataires et non de celles d’il y a deux ans.

« Néanmoins, comme toute réforme, son lancement nécessite une mobilisation accrue des effectifs des caisses qui ne paraît pas compatible avec la situation actuelle. Le Ministre chargé de la Ville et du Logement a demandé à la CNAF et à la CCMSA de prévenir tous les allocataires et les bailleurs de ce décalage », conclut le ministère.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La CGL s’inquiète de la séparation entre les ministères du Logement et celui de la Ville

Le fait que le logement soit désormais séparé de la politique de la ville inquiète profondément la Confédération Générale du Logement.


Encadrement des loyers : l’un des sujets phare du mandat en matière de logement

La mesure figurait en bonne place dans le programme des écologistes, mais aussi de la « Gauche unie ».


Trêve hivernale : l’UNPI prend acte de l’interdiction des expulsions

Christophe Demerson, le président de l’UNPI, a indiqué prendre acte du choix du ministre du Logement, Julien Denormandie, d’interdire les expulsions jusqu’à fin de la prochaine trêve hivernale.


Une nouvelle aide pour les salariés fragilisés par la crise

Le ministère chargé de la Ville et du Logement et Action Logement proposent aux salariés fragilisés par la crise une aide pour payer leur loyer ou leur crédit immobilier.


La FNAIM dévoile ses pistes pour un « plan de relance du logement »

La fédération de l’immobilier a listé ce mercredi ses 8 propositions visant à soutenir le secteur du logement.


La Métropole crée un fonds d’urgence pour les impayés de loyers


Ce dispositif, doté de 1,3 millions d’euros, doit permettre à la collectivité de prendre en charge 50% à 100% d’un loyer ou d’échéances impayés pour les ménages modestes, locataires ou propriétaires.


Cécile Mazaud, présidente de l’Association Foncière Logement

Les membres du conseil d’administration ont élu jeudi, à l’unanimité, la présidente de l’entreprise générale de bâtiment Mazaud, à la présidence de la structure.


Vacances : un guide pour les professionnels de la location

La FNAIM a édité un guide de préconisations sanitaires pour tous les professionnels réglementés.


Le report de la trêve hivernale adopté par l’Assemblée nationale

Ce report a été adopté par les députés ce vendredi.


« On s’est adapté à la situation du jour au lendemain »


Patrick Lozano est le président de l’UNIS Lyon Rhône. Nous évoquons avec lui la manière dont se sont adaptés les syndics et régies à la crise du Covid-19.


La question des loyers évoquée lors du conseil de la Métropole


David Kimelfeld a évoqué la question des loyers des entreprises, mais aussi celle des loyers d’habitation.


Un appel aux bailleurs pour annuler 3 mois de loyers pour les TPE

Sous pression de Bruno Le Maire, les principales fédérations de bailleurs et la Caisse des dépôts ont appelé leurs adhérents à annuler trois mois de loyers pour les très petites entreprises.


Les loyers pourront augmenter de 0,92%

L’indice de référence des loyers, publié de manière trimestrielle, a été communiqué ce mercredi par l’INSEE. L’amplitude de son augmentation est quasiment identique à celle du quatrième trimestre 2019.


Une « nécessité urgente de légiférer », selon la CGL

Pour la confédération générale du logement, nombre de personnes sont perdues face aux conséquences du confinement en matière de logement.


Location : la CGL veut une clarification législative face au Covid-19

La confédération a alerté sur la nécessité urgente de légiférer face à des problèmes liés par exemple aux états des lieux d’entrée.