La Métropole n’appliquera aucune pénalité de retard pour l’arrêt des chantiers

A l’instar de la Région, les chantiers engagés par la Métropole sont stoppés. Cette dernière a par ailleurs créé un fonds d’urgence de 100 millions d’euros pour soutenir les entreprises jusqu’à fin juin.

La Métropole n’appliquera aucune pénalité de retard pour les chantiers qui sont stoppés à l’initiative des entreprises de travaux. C’est ce qu’a indiqué ce vendredi la Métropole. Seuls sont maintenus les travaux de voiries urgents et de sécurité. L’État considère en effet l’émergence du COVID 19 comme un cas de force majeure en matière de marchés publics. La Métropole de Lyon a donc dans la foulée indiqué qu’elle n’appliquerait aucune pénalité en cas de retard de livraison des fournisseurs et de retard pour les chantiers de la Métropole.

Un fonds d’urgence créé

Par ailleurs, la Métropole de Lyon a annoncé créer un fonds d’urgence de 100 millions d’euros pour soutenir les entreprises jusqu’à fin juin 2020. Est ainsi créée une aide exceptionnelle de 1.000 euros par mois, en mars et en avril, pour les indépendants, auto-entrepreneurs et les TPE (très petites entreprises) de la Métropole éligibles au fonds de solidarité lancé par l’État ces derniers jours. L’aide s’adresse aux TPE, indépendants et micro-entrepreneurs dont l’établissement a dû fermer, dans la restauration ou les débits de boisson (bars-cafés) par exemple. Elles s’adresse également aux TPE, indépendants, micro-entrepreneurs sur la base des critères fixés par l’Etat ayant perdu plus de 70% de chiffre d’affaires (CA), à condition de réaliser un chiffre d’affaires inférieur à 1 million d’euros et sous réserve qu’il s’agisse de l’activité principale pour les micro-entrepreneurs.

Aide de 1.000€ par mois par indépendant-TPE ou micro entrepreneur

L’aide de la Métropole vient ainsi compléter celle de l’État (1.500€) à hauteur de 1.000€ par mois par indépendant-TPE ou micro entrepreneur éligible. Environ 30.000 bénéficiaires pourraient percevoir cette aide exceptionnelle en mars et en avril. « En fonction de l’évolution de la situation, cette mesure pourra être prolongée en mai et en juin », indique la Métropole.

La Métropole a également annoncé la suspension des loyers des entreprises hébergées dans son patrimoine (pépinières, incubateurs...) durant toute la durée de confinement. Ceci concerne ainsi 220 entreprises, pour un total de 1 million d’euros par mois. La perception de la Taxe de séjour est en outre échelonnée, en lien avec les services de l’État. « Cette mesure vise à soulager immédiatement la trésorerie des hôteliers et hébergeurs du territoire », explique la collectivité.

Le président de la Métropole David Kimelfeld note dans un communiqué que « ce fonds d’urgence permettra d’aider les entreprises à passer cette crise inédite. La Métropole ajustera le montant de ce fonds en fonction des besoins réels et surtout de la durée de la crise. Un travail avec l’ensemble des acteurs de l’économie sera engagé dans les prochains jours pour mettre en place un plan de rebond économique après la crise. Mais, l’urgence est bien de soutenir toutes les entreprises qui vont se retrouver en difficultés financières dans les prochains mois ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Réhabilitation des centres-villes : Nexity signe un partenariat avec Meridiam

Cet accord porte sur l’accompagnement des collectivités dans la réhabilitation des centres-villes en France.


Worldskills France 2022 : Vicat partenaire métiers

La phase 2 des finales nationales se déroule du 12 au 15 janvier à Lyon. Le groupe va fournir, dans ce cadre, tous types de produits.


«Un état mixte où on est à la fois locataire et propriétaire»

Mireille Vernerey est la présidente d’OGIC. Nous évoquons avec elle deux nouvelles solutions d’accession progressive à la propriété immobilière développées par le promoteur.


Le rebond de la construction de logements se poursuit

null
Le nombre de mises en chantier est désormais assez supérieur aux 12 mois précédant le premier confinement. Cette dynamique observée au niveau national est également sensible en Auvergne-Rhône-Alpes.


Le promoteur montpelliérain GGL s’implante dans la région

Aménageur et promoteur né à Montpellier il y a quarante ans, le groupe GGL a initié il y a deux ans une politique de conquête territoriale qui l’amène naturellement à envisager le secteur Rhône-Alpes. Deux projets sont déjà bien avancés au sein du pôle économique Techlid.


«Nous créons le lien entre investisseurs et promoteurs »

Mathieu Descout est président de Novaxia Investissement. Nous évoquons avec lui l’activité de la société de gestion, qui opère dans le recyclage urbain.


Vincent Davy, nouveau président de la FPI Alpes

nullLe directeur régional de Credit Agricole Immobilier succède à Oliver Gallais, qui présidait la FPI Alpes depuis presque 9 ans.


BLB Constructions devient Demathieu Bard Bâtiment Sud-Est

nullLe groupe basé à Villeurbanne a annoncé entamer une démarche d’uniformisation de ses entités et filiales.


Villefranche Beaujolais Saône : lancement du projet « Beau Parc »

nullSitué sur la commune d’Arnas, ce lancement constitue le plus grand projet de développement économique de la communauté d’agglomération.


Un comité local lancé en faveur de la jeunesse et de l’emploi

Ce comité a été lancé lundi en présence d’élus et de professionnels.


1e pierre d’un Intermarché au sein de la résidence «Le Liberty»

Le commerce s’implantera en rez-de-chaussée de la future résidence en cours de réalisation à Pierre-Bénite.


La FFB demande une mesure fiscale exceptionnelle

La fédération a été reçue par le ministre du Budget à Bercy, mardi matin.


Logement : forte hausse des permis de construire sur un an

null
468.000 logements ont été autorisés à la construction, soit 71.200 de plus qu’au cours des douze mois précédents. La hausse est ainsi de 17,9%. Sur 3 mois, les logements commencés sont, eux, en progression de 6%. La tendance s’observe aussi en Auvergne-Rhône-Alpes.


Un taux d’utilisation des capacités en hausse dans le bâtiment

nullPublié jeudi, le climat des affaires dans le bâtiment s’est affiché en légère hausse en novembre. Le taux d’utilisation des capacités de production augmente, lui, de façon continue.


Vill’Arborea Plaza et Brickwall ont été inaugurés


GERLAND, LA MUTATION –
DCB International, 6e Sens Immobilier, et Nexity ont inauguré lundi cet ensemble immeuble en présence d’élus de la Ville et de la Métropole.