La Métropole n’appliquera aucune pénalité de retard pour l’arrêt des chantiers

A l’instar de la Région, les chantiers engagés par la Métropole sont stoppés. Cette dernière a par ailleurs créé un fonds d’urgence de 100 millions d’euros pour soutenir les entreprises jusqu’à fin juin.

La Métropole n’appliquera aucune pénalité de retard pour les chantiers qui sont stoppés à l’initiative des entreprises de travaux. C’est ce qu’a indiqué ce vendredi la Métropole. Seuls sont maintenus les travaux de voiries urgents et de sécurité. L’État considère en effet l’émergence du COVID 19 comme un cas de force majeure en matière de marchés publics. La Métropole de Lyon a donc dans la foulée indiqué qu’elle n’appliquerait aucune pénalité en cas de retard de livraison des fournisseurs et de retard pour les chantiers de la Métropole.

Un fonds d’urgence créé

Par ailleurs, la Métropole de Lyon a annoncé créer un fonds d’urgence de 100 millions d’euros pour soutenir les entreprises jusqu’à fin juin 2020. Est ainsi créée une aide exceptionnelle de 1.000 euros par mois, en mars et en avril, pour les indépendants, auto-entrepreneurs et les TPE (très petites entreprises) de la Métropole éligibles au fonds de solidarité lancé par l’État ces derniers jours. L’aide s’adresse aux TPE, indépendants et micro-entrepreneurs dont l’établissement a dû fermer, dans la restauration ou les débits de boisson (bars-cafés) par exemple. Elles s’adresse également aux TPE, indépendants, micro-entrepreneurs sur la base des critères fixés par l’Etat ayant perdu plus de 70% de chiffre d’affaires (CA), à condition de réaliser un chiffre d’affaires inférieur à 1 million d’euros et sous réserve qu’il s’agisse de l’activité principale pour les micro-entrepreneurs.

Aide de 1.000€ par mois par indépendant-TPE ou micro entrepreneur

L’aide de la Métropole vient ainsi compléter celle de l’État (1.500€) à hauteur de 1.000€ par mois par indépendant-TPE ou micro entrepreneur éligible. Environ 30.000 bénéficiaires pourraient percevoir cette aide exceptionnelle en mars et en avril. « En fonction de l’évolution de la situation, cette mesure pourra être prolongée en mai et en juin », indique la Métropole.

La Métropole a également annoncé la suspension des loyers des entreprises hébergées dans son patrimoine (pépinières, incubateurs...) durant toute la durée de confinement. Ceci concerne ainsi 220 entreprises, pour un total de 1 million d’euros par mois. La perception de la Taxe de séjour est en outre échelonnée, en lien avec les services de l’État. « Cette mesure vise à soulager immédiatement la trésorerie des hôteliers et hébergeurs du territoire », explique la collectivité.

Le président de la Métropole David Kimelfeld note dans un communiqué que « ce fonds d’urgence permettra d’aider les entreprises à passer cette crise inédite. La Métropole ajustera le montant de ce fonds en fonction des besoins réels et surtout de la durée de la crise. Un travail avec l’ensemble des acteurs de l’économie sera engagé dans les prochains jours pour mettre en place un plan de rebond économique après la crise. Mais, l’urgence est bien de soutenir toutes les entreprises qui vont se retrouver en difficultés financières dans les prochains mois ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Wellcome », vaste opération résidentielle sur Gerland, a été lancée

Le premier arbre de ce programme situé dans le 7ème arrondissement de Lyon a été planté en juillet par Vinci Immobilier, BNP Paribas Immobilier et les élus de la Ville et de la Métropole.


Petit reflux des permis de construire

Au deuxième trimestre, les logements autorisés sont en baisse de 9,5% par rapport au premier trimestre.


Vicat : chiffre d’affaires semestriel en hausse, mais résultats en baisse

nullLe chiffre d’affaires du cimentier a progressé de 12,5% au premier semestre. Toutefois, le bénéfice net du groupe recule de 16,8% du fait de la forte hausse des coûts de l’énergie.


Convention de partenariat entre la CAPEB AURA et Pôle emploi

nullLe président de la CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes et le directeur régional de Pôle emploi ont signé ce mardi cette convention.


Vicat a dévoilé « Carat », son liant « puits de carbone »

Ce nouveau liant se veut comme une réponse concrète à la RE2020.


Olean lève des fonds pour développer ses services aux promoteurs

Bulles de ventes phygitales, logiciel de qualification clients, marketplace… Olean multiplie les services aux promoteurs. Et pour renforcer son maillage territorial, la société d’Ecully vient de lever 1 million d’euros.


L’inquiétude grandit chez les artisans du bâtiment d’Auvergne-Rhône-Alpes

C’est ce qui ressort de l’étude conduite par les CAPEB de la région auprès de ses adhérents.


Le recul d’activité se modère dans le secteur des matériaux

L’UNICEM a fait part, dans sa lettre mensuelle de conjoncture des matériaux de construction, d’un recul d’activité se modérant en mai dans le secteur des matériaux.


Dépenses de construction stables en Suisse l’année dernière

L’Office fédéral de la statistique (OFS) a publié les résultats provisoires de l’enquête suisse sur la statistique de la construction.


Une déclaration de solidarité de la filière signée par les acteurs du BTP

Cette déclaration a été signée lundi lors d’une réunion organisée à Bercy sous l’égide de Bruno Le Maire et d’Olivia Grégoire.


«Il faut que l’on puisse proroger les dérogations»


Olivier Aubert est le président de la commission environnement & innovation de la FFB AURA. Nous évoquons avec lui les « journées de la mobilité » organisées par la fédération dans la perspective de la mise en place des ZFE, les zones à faible émission.


Une « Journée de la Mobilité » a eu lieu ce mercredi à Villeurbanne

nullCet évènement était organisé par la FFB Auvergne-Rhône-Alpes & la Fédération BTP Rhône et Métropole.


La FPI lance « l’appel de Strasbourg »

Cet appel vise à élaborer une stratégie nationale du logement qui réunirait toutes les parties prenantes.


«Une grande satisfaction de montrer que le BTP compte»

Samuel Minot est président de BTP Rhône. Nous évoquons avec lui l’assemblée générale de BTP Rhône et Métropole, et les grandes problématiques actuelles du secteur.


Les assemblées générales de BTP Rhône et de la FNAIM se sont tenues jeudi

nullSans concertation entre les fédérations, toutes deux se tenaient jeudi au Matmut Stadium. L’assemblée générale de BTP Rhône et Métropole avait pour thème « Un monde en transition(s) ».