Violences infrafamiliales : la Région met à disposition des logements

Cette mesure fait partie d’un plan d’urgence annoncé lundi par la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour soutenir et accompagner les victimes de violences.

Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, et Samy Kefi-Jérôme, vice-président de la Région délégué aux politiques sociales, à la politique de la ville et à la famille, ont annoncé ce lundi un plan d’urgence pour soutenir et accompagner les victimes de violences infrafamiliales en proposant notamment la mise à disposition de 60 logements. Ce sont en tout 150 logements supplémentaires, réservés aux femmes salariées, sont désormais disponibles.

La Région s’était déjà engagée il y a quelques mois sur cette question. En novembre dernier, la Région signait avec Action Logement un partenariat permettant de multiplier les places d’hébergement d’urgence pour les femmes victimes de violences et leurs enfants.

Le 114, nouveau numéro pour les femmes victimes

Le président de la Région, Laurent Wauquiez, a, dans le cadre de la crise sanitaire actuelle et ses conséquences, alerté le 24 mars dernier le ministre de l’Intérieur pour que les femmes victimes de violences conjugales puissent envoyer des SMS d’urgence sur le 114, initialement réservé aux personnes sourdes et malentendantes. Les victimes devaient en effet se rendre sur une plateforme internet pour signaler des violences. Or cette situation n’était pas satisfaisante pour de nombreuses femmes privées de connexions internet, dans des zones rurales notamment. Le Gouvernement a donc accepté cette proposition visant à mettre à disposition ce numéro aux victimes de violences infrafamiliales. La Région va donc très largement communiquer sur le 114.

«Le sujet de la lutte contre les violences intrafamiliales nous mobilise depuis très longtemps à la Région. Mais nous sommes très préoccupés par l’explosion des interventions des forces de l’ordre sur ce sujet depuis que le confinement a été mis en place en France.Avec Samy Kefi-Jérôme, nous menons donc un travail au quotidien pour trouver des solutions les plus adaptées afin de soutenir et accompagner les femmes et leurs enfants face aux épreuves qu’elles endurent. Je me réjouis que que nous ayons pu trouver déjà un certain nombre de solutions avec l’ensemble des acteurs associatifs. Par ailleurs, l’ouverture du 114 aux victimes de violences conjugales que j’ai demandée au Gouvernement est une excellente nouvelle. Il faut maintenant faire connaître très largement cet outil. Je m’y engage.», déclare Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La Fondation Abbé Pierre soutient des collectifs citoyens

nullA l’occasion de son éclairage régional 2021, l’agence Auvergne Rhône-Alpes de la Fondation Abbé Pierre a souhaité rendre visible l’action locale de collectifs citoyens qui apportent des solutions concrètes en matière de logement.


Est Métropole Habitat distribue des paniers repas aux étudiants

Cette opération a lieu ce samedi auprès des étudiants de 16 résidences étudiantes de Villeurbanne, Vaulx-en-Velin et Vénissieux.


La démolition de la barre Monmousseau, acte majeur du NPNRU à Vénissieux

Ce vendredi 2 avril était un jour majeur pour le plateau des Minguettes, à Vénissieux. La barre Monmousseau a en effet été détruite par implosion à Vénissieux. Une opération qui s’inscrit dans le NPNRU 2020/2030.


Action Logement a lancé le 3ème AMI de l’opérateur national de vente

Les deux premiers appels à manifestation d’intérêt, lancés en juillet 2018 et septembre 2019 avaient permis l’acquisition de 3.433 logements répartis en 94 biens.


Pour la relance de la production, CDC Habitat lance un appel à projet

CDC Habitat a indiqué mercredi lancer un appel à projets pour la relance de la production de logements sur la période 2021-2022.


Les conventions d’utilité sociale des 3 OPH métropolitains ont été signées

La signature a eu lieu mercredi au Grand Lyon entre la secrétaire générale de la préfecture du Rhône et le vice-président de la Métropole de Lyon.


La Ville de Lyon a présenté sa PPI 2021-2026

nullLe projet de programmation pluriannuelle des investissements 2021-2026 a été présenté ce jeudi devant le conseil municipal. Il comprend notamment des élements en matière de logement.


Un accord de relance de 216 M€ signé entre l’État et la Métropole

L’État et la Métropole de Lyon ont identifié des mesures qu’ils se donnent pour objectif de cofinancer ensemble en 2021 et 2022.


Action Logement lance un appel à projets pour le financement d’OFS

Pour financer des organismes de foncier solidaire, le groupe paritaire a décidé de lancer un appel à projet.


Protocole pour atteindre l’objectif de production de logements sociaux

Pour relever le défi de produire 250.000 logements sociaux en deux ans, Emmanuelle Wargon, le mouvement HLM, la Banque des territoires et Action Logement ont signé un protocole d’engagements.


La programmation d’Alliade Habitat a été impactée par la Covid en 2020

La direction de la filiale d’Action Logement a, en début de mois, dressé un bilan de son activité l’année dernière.


«Le navire Opac est robuste. Il tient bien la mer »

nullXavier Inglebert est le nouveau directeur général de l’Opac du Rhône. SAC avec Loire Habitat, diversification des sources de financement, nouvelle convention d’utilité sociale avec l’Etat: nous évoquons avec lui les enjeux de l’office public de l’habitat du département du Rhône.


Réforme de la loi SRU : le Sénat lance une consultation des maires

Cette consultation se tiendra sur son site internet.


L’Opac du Rhône devient organisme de foncier solidaire

nullL’office veut par ce biais devenir un acteur incontournable de l’accession sociale à la propriété.


«La VEFA et la maîtrise d’ouvrage directe sont très complémentaires»

Nicolas Bouzou, directeur du cabinet d’études économiques et de conseil Asterès, commente une étude que sa structure a réalisée pour Alila : « La Vefa et le logement social : plus de mixité et plus d’efficacité économique ».