Ordonnance du 25 mars : la CAPEB lance elle aussi un cri d’alarme

La CAPEB a écrit au ministre Julien Denormandie pour demander plus de concertation entre la filière et le gouvernement.

Après le cri d’alarme de la FNAIM et divers acteurs du secteur de la construction, la CAPEB a elle aussi averti ce jeudi sur les effets délétères qu’aura l’ordonnance du 25 mars dernier sur le secteurs de la construction.

Le président de la CAPEB, Patrick Liébus, a indiqué avoir écrit en ce sens au ministre du logement. « Nous avons demandé au ministre du Logement que le gouvernement modifie les dispositions de l’ordonnance du 25 mars 2020, qui autorise les reports de différents délais d’instruction à la fin de la période d’urgence sanitaire. Cette disposition aura des effets désastreux. Elle annihilera, de facto, toute reprise de l’activité économique des entreprises et des artisans du bâtiment dans la construction », a indique le responsable.

Le souhait d’une plus grande concertation

Patrick Liébus s’étonne en outre d’une mesure prise sans dialogue avec le secteur. « Ces dispositions ont été prises sans aucune concertation avec la filière. Pour notre part, comment expliquer à nos entreprises que, du fait de la difficulté d’instruction des dossiers, elles devront subir des pertes d’activité considérables à la sortie du confinement ? Julien Denormandie nous a donné des assurances que cette ordonnance serait revue en conséquence, la CAPEB souhaite que cela soit fait désormais rapidement, dans le cadre d’une concertation des acteurs de la filière construction.»

Les petites entreprises, actuellement « confrontées à une situation d’une extrême gravité », recherchent selon la confédération les moyens de poursuivre leur activité dans des conditions de sécurité optimale et de conserver leur personnel en vue d’une prochaine reprise. Elle rencontrent encore parfois, selon elle, « de grandes difficultés à bénéficier de chômage partiel pour sécuriser leurs salariés (difficulté d’accès au site, difficulté pour récupérer ses codes, accès à un mauvais dossier d’entreprise, une fois les codes obtenus, demande de justification disproportionnée, etc.) ».

La CAPEB met en outre en avant que leur trésorerie a déjà été dégradée par une année de grèves et de manifestations, et qu’elle « pourra difficilement supporter cette nouvelle épreuve, malgré l’assouplissement des conditions d’attribution du fonds de solidarité aux travailleurs indépendants ». Elle note en outre que sur ce dernier point, « beaucoup reste à faire néanmoins ».

L’activité du BTP perturbée jusqu’au début de l’année 2021 ?

Elle souligne que la reprise sera très compromise par l’actuelle suspension des délais d’instruction des permis de construire et de toutes les demandes d’urbanisme. Selon elle, celle-ci entraînera « inéluctablement un arrêt des chantiers au-delà du simple délai de 3 mois reporté au 24 juin que prévoit cette ordonnance ».

Ceci pourrait même porter, dans les conditions actuelles, l’éventualité d’une reprise au début de l’année prochaine. « L’engorgement des demandes à traiter lors de la sortie de l’urgence sanitaire, les délais légaux, les demandes de pièces complémentaires et les recours des tiers qui ont eux aussi été suspendus vont certainement perturber l’ensemble de l’activité économique du BTP jusqu’au début de l’année 2021 », conclut l’organisation.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Ouverture de « France Renov », le service public de la rénovation de l’habitat

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement, et Thierry Repentin, président de l’ANAH ont présenté ce jour le nouveau service public de la rénovation de l’habitat, « France Renov ».


L’audit énergétique à la vente en vigueur dès le 1er septembre 2022

L’audit énergétique règlementaire pour les logements proposés à la vente sera requis dans un peu plus de 9 mois. La ministre a souhaité laisser un peu plus de temps aux professionnels.


Un comité local lancé en faveur de la jeunesse et de l’emploi

Ce comité a été lancé lundi en présence d’élus et de professionnels.


Un taux d’utilisation des capacités en hausse dans le bâtiment

nullPublié jeudi, le climat des affaires dans le bâtiment s’est affiché en légère hausse en novembre. Le taux d’utilisation des capacités de production augmente, lui, de façon continue.


Une convention de partenariat pour l’amélioration de l’habitat dans les villes


Cette convention a été signée ce mardi au salon des maires et des collectivités locales.


La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes alerte sur la pénurie de main d’œuvre

L’artisanat du bâtiment en Auvergne-Rhône-Alpes a fait part de son étude de conjoncture du 3e trimestre 2021. Celle-ci fait état d’une activité dynamique sur un marché toujours en tension.


Vincent Gaud élu président régional de la CMA Auvergne-Rhône-Alpes

La nouvelle gouvernance de la Chambre de métiers et de l’artisanat a été nommée.


La croissance de l’artisanat du bâtiment dopée par l’entretien-amélioration

La CAPEB, qui a présente les chiffres de l’activité du secteur, a fait part d’une croissance de 4 % au troisième trimestre. La rénovation énergétique des logements est notamment portée par le dispositif MaPrimeRénov’.


Rebond des ventes du commerce, difficultés de recrutement chez les artisans

L’INSEE a fait part cette semaine de plusieurs statistiques attestant du rebond de l’activité.


BTP Rhône pointe les risques sur le secteur de la construction

Malgré une activité satisfaisante dans le secteur en 2021, la fédération BTP Rhône et Métropole a pointé les risques à court et moyen terme, notamment en matière d’emploi et de prix des matériaux.


La Ville de Lyon et la Chambre des métiers signent une convention

Une visite d’acteurs de l’artisanat local du 9ème arrondissement était organisée par la Ville de Lyon et la Chambre des métiers et de l’artisanat, préalablement à la signature de cette convention visant à un développement économique local durable, créateur d’emplois et d’animation de proximité.


Emmanuelle Wargon promeut un modèle durable pour les maisons individuelles

nullLa ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, a rappelé jeudi ses priorités lors du discours de clôture de l’opération « Habiter la France de demain ». Mais ses propos sur la place de la maison individuelle ont été vivement commentés, l’obligeant à répondre vendredi aux critiques des fédérations.


Lyon 3 : fin des travaux de réhabilitation de la résidence Dauphiné

GrandLyon Habitat a achevé les travaux de cet ensemble datant des années 30, composé de 218 logements et 2 locaux commerciaux.


Projet de loi de finances 2022 : hausse du budget dédié au logement

Le ministère chargé du Logement voit son budget rehaussé de 1 milliard d’euros, pour atteindre 17,15 milliards d’euros.


La Métropole de Lyon veut agir sur le bâti des collèges

La collectivité veut rénover ses collèges et apaiser leur environnement. Un plan métropolitain de 300 millions d’euros a été dévoilé il y a quelques jours.