Un comité métropolitain de relance créé par la Métropole de Lyon

La collectivité a créé cet outil pour faire face à la crise et préparer le rebond du territoire.

Le président de la Métropole de Lyon a annoncé ce samedi dans un communiqué la création d’un comité métropolitain de relance. David Kimelfeld, qui souligne que « la crise sanitaire est en train de transformer notre monde » indique avoir engagé, à la tête de la Métropole de Lyon, une action d’une ampleur inédite, avec une cellule de crise, une réserve métropolitaine, et un budget d’urgence. « Je remercie toutes les voix qui s’expriment pour s’y associer, celles en particulier des maires et des élus de la Métropole. J’ai entendu l’appel des maires de Caluire et de Rillieux, qui fait écho à ma volonté que nous unissions toutes les forces de nos territoires dans le combat contre la pandémie », a souligné l’élu.

Renforcer la coordination entre État, collectivités et acteurs institutionnels

Pour lui, « le pic est encore devant nous », et « ce serait une grave erreur de relâcher nos efforts ». « Il faut au contraire intensifier et approfondir notre action et surtout la coordination de tous les acteurs institutionnels et ceux qui luttent sur le terrain, clé de la réussite de notre combat commun. »

Il a donc indiqué lancer un appel à renforcer la coordination entre État, collectivités locales et acteurs institutionnels mobilisés dans la crise au travers d’une cellule de travail élargie à des acteurs de terrain, et ce « afin d’être encore plus opérationnels et de répondre dans l’immédiateté aux besoins exprimés, en conjuguant mieux nos forces ». Pour lui, cette action et l’association de tous est capitale. Elle le sera également pour préparer les étapes ultérieures comme celle, le temps venu, du déconfinement progressif et de l’éradication de la maladie.

Préparer le rebond du territoire

Un comité métropolitain de relance (CMR) a ainsi été créé pour préparer ensemble le rebond du territoire. Celui-ci « rassemblera élus, représentants syndicaux, acteurs économiques et associatifs, personnels soignants et aidants, femmes et hommes mobilisés dans les circuits d’alimentation ou les services essentiels à la vie collective qui toutes et tous se sont engagés dans le combat qui nous rassemble ». Il a ainsi proposé qu’il travaille en lien étroit avec les services de l’État, tous les acteurs du territoire et les collectivités partenaires.

« Cette coordination opérationnelle à tous les niveaux, celui de l’urgence puis celui de la refondation, permettra d’organiser le soutien à la vie économique et sociale dont nous avons tous besoin. Le CMR proposera des actions pour prévenir les faillites économiques, soutenir les populations les plus fragiles et relancer immédiatement la dynamique de notre territoire sur tous les plans. Il participera à la refondation d’une collectivité plus forte et plus juste, dotée en particulier d’une capacité nouvelle de résistance aux crises », conclut David Kimelfeld.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


T10 : la concertation se poursuit

Après la définition du tracé, cette concertation va permettre de préciser le projet et notamment l’insertion du tramway dans l’espace public.


Saint-Priest : Dent All acquiert des locaux industriels de 2.095 m²

null
Brice Robert Arthur Lloyd a fait part de ses transactions de novembre en cours de semaine dernière.


Le Sytral devient un établissement public local

Le SYTRAL est devenu le 1er janvier dernier un établissement public local en lieu et place du syndicat mixte. Il tenait ce lundi son premier conseil d’administration.


Vélo dans la Métropole de Lyon : une année record

nullUne hausse de 21% de la pratique du vélo a été enregistrée par rapport à l’année 2020.


Des travaux lancés pour la réouverture du chemin de Charbonnières

Une solution a été trouvée pour la réouverture cette voie avant la fin du 1er semestre.


2021, « l’année des records », selon Meilleurs Agents


Le site d’évaluation immobilière souligne que l’année aura été marquée par un record de prix au m², mais aussi de volumes.


A46 sud: Bruno Bernard critique la décision du gouvernement

nullLe président de la Métropole de Lyon a réagi face à la décision du gouvernement de poursuivre les études relatives à la mise en œuvre du projet d’élargissement de l’autoroute.


La Métropole de Lyon compte 1.411.571 habitants

L’INSEE a fait état des chiffres des populations légales 2022 des communes du Rhône et de la région Auvergne-Rhône-Alpes, basées sur les populations millésimées au titre de l’année 2019.


Forte hausse de l’ILC : les commerces tirent le signal d’alarme

L’indice des loyers commerciaux (ILC) publié cette semaine par l’INSEE augmente de 3,46%, à 119,70.


Aides à la construction durable : Bourgoin-Jallieu et Villeurbanne en tête dans la région

En Auvergne-Rhône-Alpes, on notera que 209 communes ont obtenu une aide à la relance de la construction durable de 1.000 € au moins, pour un total de 17.817.890€.


Le comité de pilotage Lyon-Turin s’est réuni ce lundi

Les études se poursuivent pour l’aménagement des voies d’accès au tunnel.


Forum de clôture, ce jeudi, de la concertation métro

Une concertation sur les 4 lignes de métro avait lieu depuis septembre. Un forum de clôture est organisé ce jeudi en visioconférence, au lendemain du dépôt par le maire de Tassin au pied du sapin du président de la Métropole de 12.000 « lettres au Père Noël ».


Le 1er règlement local de publicité intercommunal voté

La Métropole de Lyon a voté lundi à l’occasion de son conseil métropolitain cet arrêt de projet du premier règlement.


Liaison Lyon / Saint-Étienne : poursuite des projets d’amélioration des mobilités

Le préfet de région a récemment organisé une réunion visant à la poursuite des projets d’amélioration des déplacements multimodaux entre les deux métropoles.


Capacité doublée pour les vélos pour le parc relais de Saint-Genis-Laval

La capacité d’accueil du futur parc relais sera de 550 places pour les vélos.