Les maires LR veulent des centres de dépistage dans leurs communes

Les maires Les Républicains et apparentés de la Métropole de Lyon appellent l’État à soutenir et autoriser la mise en place de centres de dépistage du COVID-19 dans leurs communes.

Les maires "Les Républicains et apparentés" de la Métropole de Lyon ont appelé l’Etat dans une tribune à soutenir et autoriser la mise en place de centres de dépistage du coronavirus dans les communes. Pascal Charmot, maire de Tassin-la-Demi-Lune, Philippe Cochet, maire de Caluire-et-Cuire, Claude Cohen, maire de Mions, Laurence FAUTRA, maire de Décines-Charpieu, Gilles Gascon, maire de Saint-Priest, Jérôme Moroge, maire de Pierre-Bénite, Xavier Odo, maire de Grigny, Clotilde Pouzergue, maire d’Oullins, Christophe Quiniou, maire de Meyzieu, Michel Rantonnet, maire de Francheville, Véronique Sarselli, maire de Sainte-Foy-lès-Lyon, et Alexandre Vincendet, maire de Rillieux-la-Pape ont signé celle-ci

« Elus sur l’ensemble de la couronne lyonnaise, nous disposons de l’expertise de proximité et de la légitimité pour participer à ce qui s’annonce être la plus grande opération de santé qu’ait connue notre pays », ont indiqué les élus.

Diverses actions déjà entreprises

Rappelant leur mobilisation quotidienne dans la gestion du respect du confinement et des nombreuses conséquences de celui-ci sur la vie des administrés, ils ont souligné que leur devoir était d’agir au service des administrés, «au quotidien et en proximité avec tous les partenaires mobilisables dans le domaine des soins et de la santé : médecins, infirmiers, pharmaciens… ».

Ils ont indiqué leur actions, comme la mise en place dans certaines communes de services de portages de repas à domicile, ou encore la mise à disposition des stocks de gel hydro alcoolique, de masques chirurgicaux ou FFP2 pour répondre aux demandes des professionnels de santé.

Suite à la fermeture des marchés alimentaires, des points de vente de produits frais ont été ouverts en lien avec les producteurs locaux. « Nous avons également, par le moyen de nos forces de police municipale, participé aux opérations de respect du confinement. Enfin, nous sommes aux premières lignes pour commander des masques afin qu’à l’issue du confinement, nos concitoyens puissent circuler protégés, dans nos rues », ajoutent-ils.

« L’Etat ne peut pas tout »

Mais « l’Etat ne peut pas tout » pour gérer au mieux cette crise, affirment-ils. « Il doit s’appuyer sur les maires car avec nos agents, nos administrations, nos CCAS, nous sommes en permanence au contact de tous les publics, notamment auprès des plus fragiles », soulignent-ils.

Ce mardi, le ministre de la santé a annoncé que dès le 11 mai, des tests de dépistage seront largement diffusés partout dans le pays. « Dans ce cadre, la connaissance par les maires du tissu socio-économique de leur commune et des publics les plus vulnérables qui y vivent, en fait les acteurs les plus à même d’assurer avec efficacité et légitimité la gestion des opérations de test d’envergure qui vont avoir lieu. Nous sommes les premiers acteurs de la proximité avec les Français ! », affiment-ils.

Les maires sollicitent donc la préfecture d’Auvergne Rhône Alpes ainsi que l’agence régionale de santé (ARS) afin que ceux-ci se rapprochent dans les meilleurs délais des Maires, pour préparer au plus vite la mise en place sur les territoires des centres de dépistage avec l’ensemble des représentants des professionnels de santé et des établissements de soin présents sur l’ensemble de leurs communes. Selon eux, « c’est dès aujourd’hui que le déconfinement doit se préparer ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lancement d’une plateforme pour la qualité de l’air, «Air’Attitude»

L’observatoire ATMO Auvergne-Rhône-Alpes a lancé cette plateforme collaborative avec pour objectif que chacun puisse contribuer à améliorer la qualité de l’air et l’environnement.


Une démographie dynamique dans la périphérie des grandes villes de la région

L’INSEE a fait part d’une étude qui révèle que la population croît fortement dans les couronnes des grandes et très grandes aires d’attraction des villes.


Castex et Wauquiez signent le plan de relance Etat-Région

3 milliards d’euros d’investissements sont prévus au total dans ce plan dans les deux ans à venir.


Fin de la pédagogie pour les voies de covoiturage M6/M7

null
Les automobilistes seuls à bord de leur véhicule et empruntant ces voies pourront, dès ce lundi, être verbalisés.


Vers davantage de sécurité pour le Boulevard Urbain Est

La Métropole de Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin ont annoncé mettre en place des mesures immédiates, suite au décès d’un cycliste.


La définition de « logement décent » élargie

Ceci va permettre d’exclure les premières passoires énergétiques du marche locatif.


Les professionnels de l’événementiel en quête de visibilité

Ceux-ci souhaitent une date prévisionnelle et de modalités de réouverture des activités événementielles.


La Région soutient un centre superviseur urbain mutualisé

La Région s’engage à hauteur de 100.000 euros pour le futur centre superviseur urbain mutualisé de 5 communes du sud-ouest lyonnais : Grigny, Pierre-Bénite, Vernaison, Charly et Saint-Genis-Laval.


28 millions d’euros de travaux immobiliers pour les policiers du Rhône

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, portera sur la réalisation de projets de rénovation et de modernisation des bâtiments de la police nationale.


La ligne de bus express 15E mise en service entre Gare d’Yvours et Bellecour

null
Cette nouvelle ligne offre désormais une desserte du sud-ouest lyonnais via la voie métropolitaine M7.


Auvergne-Rhône-Alpes approche des 8 millions d’habitants

null L’INSEE a fait part ce jour des populations légales des territoires, dont ceux des régions et des départements.


Saint-Étienne poursuit son rebond démographique

La préfecture de la Loire compte aujourd’hui plus de 175.000 habitants, et conforte un peu plus sa position de deuxième ville d’Auvergne Rhône-Alpes.


Nouvelle réunion sur la liaison Lyon – Saint-Étienne

La préfecture a fait un point sur la poursuite des projets d’amélioration des déplacements multimodaux entre les métropoles de Lyon et Saint-Étienne.


L’aide aux loyers et prêts immobiliers prolongée et élargie

Cette aide exceptionnelle avait été mise en place par Action Logement pour les salariés fragilisés par la crise.


Une concertation engagée entre le gouvernement et Action Logement

Le ministère du logement, le ministère des comptes publics et Action Logement engagent une concertation au service de la relance économique et sociale, et de la transformation du groupe.