Villeurbanne veut limiter les nuisances des chantiers

La ville de Villeurbanne a pris un arrêté pour limiter les chantiers très bruyants en cette période de confinement.

Villeurbanne est, avec Lyon, l’une des communes où les développements urbains sont les plus nombreux. Or, en ce temps de confinement, certains travaux très bruyants provoquent des nuisances sur le voisinage. Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne, vient donc de prendre un arrêté pour limiter, durant la période, les nuisances provoquées par les chantiers très bruyants, publics comme privés, et qu’il s’agisse de démolition, de construction, ou encore de réhabilitation de bâtiments. Celui-ci s’applique jusqu’ à la fin de la période de confinement.

La ville explique en effet que si le gouvernement a demandé le redémarrage des chantiers pour une reprise rapide de l’activité économique, Villeurbanne est une ville dense, où les chantiers y sont nombreux. « Ces circonstances locales imposent des mesures particulières dès lors que les règles du confinement ne permettent plus aux habitants de s’éloigner de leur domicile. Certains subissent en permanence les nuisances de travaux qui, par leur durée, leur répétition et leur intensité, peuvent porter atteinte à leur tranquillité voire à leur santé », indique la ville.

Des horaires obligatoires

Cette limitation des nuisances passe notamment par le respect des horaires de fonctionnement. Tous les travaux bruyants et répétés ne sont autorisés que de 9 heures à 12 heures et 14 heures à 17 heures du lundi au vendredi. Ils sont interdits les samedis, dimanches et jours fériés. En outre, les chantiers très bruyants ne pourront s’effectuer que sur une amplitude horaire quotidienne de trois heures maximum soit de 9h à 12h soit de 14h à 17 h.

« Selon les circonstances, des dérogations pourront être accordées ou, à l’inverse, des mesures plus strictes pourront être mises en œuvre », tempère toutefois la Ville, qui indique qu’elle devra être prévenue de la tenue d’un chantier 72 heures au préalable et les riverains informés des phases de déroulement, de la durée et si possible de l’intensité sonore générée par les travaux. Les contrevenants s’exposent à des poursuites pénales et administratives.

« Des dispositions différentes s’appliquent en cas d’intervention urgente nécessaire au maintien de la sécurité des personnes et des biens », précise toutefois la Ville.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Réhabilitation des centres-villes : Nexity signe un partenariat avec Meridiam

Cet accord porte sur l’accompagnement des collectivités dans la réhabilitation des centres-villes en France.


Worldskills France 2022 : Vicat partenaire métiers

La phase 2 des finales nationales se déroule du 12 au 15 janvier à Lyon. Le groupe va fournir, dans ce cadre, tous types de produits.


«Un état mixte où on est à la fois locataire et propriétaire»

Mireille Vernerey est la présidente d’OGIC. Nous évoquons avec elle deux nouvelles solutions d’accession progressive à la propriété immobilière développées par le promoteur.


Le rebond de la construction de logements se poursuit

null
Le nombre de mises en chantier est désormais assez supérieur aux 12 mois précédant le premier confinement. Cette dynamique observée au niveau national est également sensible en Auvergne-Rhône-Alpes.


Le promoteur montpelliérain GGL s’implante dans la région

Aménageur et promoteur né à Montpellier il y a quarante ans, le groupe GGL a initié il y a deux ans une politique de conquête territoriale qui l’amène naturellement à envisager le secteur Rhône-Alpes. Deux projets sont déjà bien avancés au sein du pôle économique Techlid.


«Nous créons le lien entre investisseurs et promoteurs »

Mathieu Descout est président de Novaxia Investissement. Nous évoquons avec lui l’activité de la société de gestion, qui opère dans le recyclage urbain.


Vincent Davy, nouveau président de la FPI Alpes

nullLe directeur régional de Credit Agricole Immobilier succède à Oliver Gallais, qui présidait la FPI Alpes depuis presque 9 ans.


BLB Constructions devient Demathieu Bard Bâtiment Sud-Est

nullLe groupe basé à Villeurbanne a annoncé entamer une démarche d’uniformisation de ses entités et filiales.


Villefranche Beaujolais Saône : lancement du projet « Beau Parc »

nullSitué sur la commune d’Arnas, ce lancement constitue le plus grand projet de développement économique de la communauté d’agglomération.


Un comité local lancé en faveur de la jeunesse et de l’emploi

Ce comité a été lancé lundi en présence d’élus et de professionnels.


1e pierre d’un Intermarché au sein de la résidence «Le Liberty»

Le commerce s’implantera en rez-de-chaussée de la future résidence en cours de réalisation à Pierre-Bénite.


La FFB demande une mesure fiscale exceptionnelle

La fédération a été reçue par le ministre du Budget à Bercy, mardi matin.


Logement : forte hausse des permis de construire sur un an

null
468.000 logements ont été autorisés à la construction, soit 71.200 de plus qu’au cours des douze mois précédents. La hausse est ainsi de 17,9%. Sur 3 mois, les logements commencés sont, eux, en progression de 6%. La tendance s’observe aussi en Auvergne-Rhône-Alpes.


Un taux d’utilisation des capacités en hausse dans le bâtiment

nullPublié jeudi, le climat des affaires dans le bâtiment s’est affiché en légère hausse en novembre. Le taux d’utilisation des capacités de production augmente, lui, de façon continue.


Vill’Arborea Plaza et Brickwall ont été inaugurés


GERLAND, LA MUTATION –
DCB International, 6e Sens Immobilier, et Nexity ont inauguré lundi cet ensemble immeuble en présence d’élus de la Ville et de la Métropole.