Villeurbanne veut limiter les nuisances des chantiers

La ville de Villeurbanne a pris un arrêté pour limiter les chantiers très bruyants en cette période de confinement.

Villeurbanne est, avec Lyon, l’une des communes où les développements urbains sont les plus nombreux. Or, en ce temps de confinement, certains travaux très bruyants provoquent des nuisances sur le voisinage. Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne, vient donc de prendre un arrêté pour limiter, durant la période, les nuisances provoquées par les chantiers très bruyants, publics comme privés, et qu’il s’agisse de démolition, de construction, ou encore de réhabilitation de bâtiments. Celui-ci s’applique jusqu’ à la fin de la période de confinement.

La ville explique en effet que si le gouvernement a demandé le redémarrage des chantiers pour une reprise rapide de l’activité économique, Villeurbanne est une ville dense, où les chantiers y sont nombreux. « Ces circonstances locales imposent des mesures particulières dès lors que les règles du confinement ne permettent plus aux habitants de s’éloigner de leur domicile. Certains subissent en permanence les nuisances de travaux qui, par leur durée, leur répétition et leur intensité, peuvent porter atteinte à leur tranquillité voire à leur santé », indique la ville.

Des horaires obligatoires

Cette limitation des nuisances passe notamment par le respect des horaires de fonctionnement. Tous les travaux bruyants et répétés ne sont autorisés que de 9 heures à 12 heures et 14 heures à 17 heures du lundi au vendredi. Ils sont interdits les samedis, dimanches et jours fériés. En outre, les chantiers très bruyants ne pourront s’effectuer que sur une amplitude horaire quotidienne de trois heures maximum soit de 9h à 12h soit de 14h à 17 h.

« Selon les circonstances, des dérogations pourront être accordées ou, à l’inverse, des mesures plus strictes pourront être mises en œuvre », tempère toutefois la Ville, qui indique qu’elle devra être prévenue de la tenue d’un chantier 72 heures au préalable et les riverains informés des phases de déroulement, de la durée et si possible de l’intensité sonore générée par les travaux. Les contrevenants s’exposent à des poursuites pénales et administratives.

« Des dispositions différentes s’appliquent en cas d’intervention urgente nécessaire au maintien de la sécurité des personnes et des biens », précise toutefois la Ville.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le chantier de réhabilitation des universités des quais Berthelot livré

Les bâtiments du site universitaire des quais ont fait l’objet d’un vaste programme de réhabilitation depuis 2014.


Le « Vallon des hôpitaux », futur quartier équilibré au sud de la Métropole de Lyon

Mixité fonctionnelle, mobilités repensées, mixité sociale : l’abandon du projet de l’« Anneau des Sciences » a transformé le projet urbain situé à Saint-Genis-Laval, à la lisière d’Oullins et de Pierre-Bénite. Les différents acteurs publics, dont les HCL, présentaient mercredi celui-ci lors d’une visite de presse.


Joris Duquoc devient directeur Auvergne-Rhône-Alpes de Linkcity

Celui qui avait rejoint Linkcity il y a 8 ans, en 2014, a désormais la responsabilité du développement et des activités depuis les implantations de la région.


Comment l’arrivée du métro transforme les hôpitaux Sud

nullUne visite du chantier du futur pôle multimodal était organisée ce mercredi. L’occasion pour Anne Decq-Garcia, la directrice du groupement hospitalier Lyon Sud d’expliquer la mue profonde pour l’établissement.


Les artisans décrivent un rythme de travail intense qui génère de la fatigue

La CAPEB a fait part des résultats de la 8e édition du baromètre ARTI Santé BTP.


Le bâtiment tient, mais…

nullLa fédération française du bâtiment (FFB) a, en cours de semaine, fait part, lors d’une conférence de presse, des derniers chiffres du secteur. Si ce dernier, globalement, tient, l’organisation espère pouvoir faire avancer certaines problématiques récurrentes lors des assises du bâtiment.


Charbonnières-les-Bains : livraison de « Carré Lison »

nullLe Groupe em2c a annoncé ce jeudi la livraison de ce programme localisé au coeur de la ville de l’ouest lyonnais.


«Nous atteignons les 5.000€ du m² à Clermont-Ferrand »

Stéphane Roque est le président de la FPI Auvergne. Nous évoquons avec lui les principales problématiques du marché sur ce territoire.


Le « Domaine de Thémis », Pyramide d’Argent 2022 en Auvergne


La fédération des promoteurs immobiliers (FPI) d’Auvergne organisait jeudi sa cérémonie des « Pyramides d’Argent » à l’Hôtel de ville de Clermont-Ferrand.


Sainte-Foy-lès-Lyon : pose de la première pierre d’«Esprit Domaine»

Eiffage Immobilier a réalisé jeudi dernier la pose de la première pierre de cette résidence situé sur le site de la Salette.


La résidence « Eko » inaugurée à Villeurbanne


Cette inauguration avait lieu jeudi dernier, en présence de de la première adjointe au maire de Villeurbanne.


Villeurbanne : inauguration de la résidence « Solaris »

L’évènement inaugural de ce programme situé cours Tolstoï est inscrit, ce mardi, à l’agenda du maire, Cédric Van Styvendael.


Une matinale de la FPI sur le logement pour tous

nullLa fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise organisait ce mercredi une matinale de débat sur le logement pour tous.


Le net rebond des permis de construire se poursuit


Le service des données et des études statistiques du ministère de la Transition écologique a fait part des données sur la construction de logements à fin avril.


«Nous avons une action très importante pour le foncier économique»

nullBéatrice Vessiller est la vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme. Nous évoquons avec elle le lancement de la révision du SCOT, les grandes opérations d’urbanisme récemment présentées, et les enjeux en matière d’accueil d’activités économiques.