Villeurbanne veut limiter les nuisances des chantiers

La ville de Villeurbanne a pris un arrêté pour limiter les chantiers très bruyants en cette période de confinement.

Villeurbanne est, avec Lyon, l’une des communes où les développements urbains sont les plus nombreux. Or, en ce temps de confinement, certains travaux très bruyants provoquent des nuisances sur le voisinage. Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne, vient donc de prendre un arrêté pour limiter, durant la période, les nuisances provoquées par les chantiers très bruyants, publics comme privés, et qu’il s’agisse de démolition, de construction, ou encore de réhabilitation de bâtiments. Celui-ci s’applique jusqu’ à la fin de la période de confinement.

La ville explique en effet que si le gouvernement a demandé le redémarrage des chantiers pour une reprise rapide de l’activité économique, Villeurbanne est une ville dense, où les chantiers y sont nombreux. « Ces circonstances locales imposent des mesures particulières dès lors que les règles du confinement ne permettent plus aux habitants de s’éloigner de leur domicile. Certains subissent en permanence les nuisances de travaux qui, par leur durée, leur répétition et leur intensité, peuvent porter atteinte à leur tranquillité voire à leur santé », indique la ville.

Des horaires obligatoires

Cette limitation des nuisances passe notamment par le respect des horaires de fonctionnement. Tous les travaux bruyants et répétés ne sont autorisés que de 9 heures à 12 heures et 14 heures à 17 heures du lundi au vendredi. Ils sont interdits les samedis, dimanches et jours fériés. En outre, les chantiers très bruyants ne pourront s’effectuer que sur une amplitude horaire quotidienne de trois heures maximum soit de 9h à 12h soit de 14h à 17 h.

« Selon les circonstances, des dérogations pourront être accordées ou, à l’inverse, des mesures plus strictes pourront être mises en œuvre », tempère toutefois la Ville, qui indique qu’elle devra être prévenue de la tenue d’un chantier 72 heures au préalable et les riverains informés des phases de déroulement, de la durée et si possible de l’intensité sonore générée par les travaux. Les contrevenants s’exposent à des poursuites pénales et administratives.

« Des dispositions différentes s’appliquent en cas d’intervention urgente nécessaire au maintien de la sécurité des personnes et des biens », précise toutefois la Ville.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Rebond des mises en vente de logements neufs dans la Métropole de Lyon

nullLa FPI a fait part jeudi des points marquants du marché du logement neuf dans les régions. Les réservations nettes de logements sont en assez nette hausse.


Des maires font planer des menaces sur les octrois de permis de construire

Bruno Bernard a réagi à la tribune de plus d’une quarantaine de maires de la Métropole publiée le week-end dernier dans le JDD.


La FFB décrit « une relance bridée »

Le logement neuf poursuit son redressement, mais l’amélioration-entretien est affiche des chiffres un peu moins positifs que prévu.


Nexity lauréat des îlots B1 et C1 Nord à Lyon Confluence

nullLa Métropole de Lyon, la Ville de Lyon et la SPL Lyon Confluence ont sélectionné l’offre du promoteur à l’issue d’une consultation lancée en 2020.


Poursuite du redressement des heures travaillées sur les chantiers du BTP

C’est ce qui ressort de l’étude sur l’activité des ouvriers sur les chantiers du BTP au deuxième trimestre 2021.


La Métropole de Lyon participe au MIPIM 2021

La collectivité est présente au salon international de l’immobilier à Cannes.


Villefranche-sur-Saône: un bâtiment de santé réalisé en modulaire bois

La construction, démarrée il y a près d’un an, est réalisée sur le site de l’Hôpital Nord-Ouest-Villefranche.


ZAC des Girondins : Atelier du Pont Architectes remporte un concours

Atelier du Pont Architectes a remporté avec Diagonale et Edelis le concours pour la construction en bois et pierre massive d’un îlot de logements sur la ZAC des Girondins à Lyon. Le projet a été dessiné à quatre mains par plusieurs architectes.


Groupe SLCI : Pierre-Marie Le Gloanec devient directeur général délégué

nullCette nomination vise à contribuer au développement que s’est fixé le groupe sur le territoire régional.


Net rebond de la construction de logements

Les chiffres des mises en chantier et des permis de construire clos à fin juillet montrent une nette progression de l’activité sur un an. Y compris en Auvergne-Rhône-Alpes.


Ôm2c, la nouvelle marque d’em2c dédiée à l’immobilier résidentiel

Le groupe développe une gamme de produits en accession et en investissement locatif.


« On ne peut plus avoir la certitude d’avoir raison tout seul »

Nous avons rencontré, avant l’été, Hélène Geoffroy, la nouvelle présidente de la SERL. Nous avons évoqué avec elle les nouvelles orientations en termes d’aménagement, d’urbanisme qu’elle compte porter au sein de cette société d’économie mixte. Elle était accompagnée de Vincent Malfère, directeur général de la structure.


Net rebond des réservations de logements neufs au deuxième trimestre

null
Le niveau des réservations demeure toutefois toujours inférieur à celui observé avant la crise sanitaire.


Logement : la droite critique vertement la politique de la Métropole de Lyon

nullLe groupe d’opposition de droite estime que le logement n’est un sujet « ni important ni urgent » pour la majorité métropolitaine.


Hausse des mises en chantier de logements

nullLes autorisations et mises en chantier logement ont augmenté, à la fois en juin et sur un an. Les mises en chantier s’avèrent être en nette hausse en Auvergne-Rhône-Alpes.