Déconfinement : Carré de Soie rouvre ses portes

Le centre commercial rouvre ce lundi, en mettant en œuvre les prescriptions du guide spécifique élaboré par le CDCF.

Le centre commercial du Carré de Soie rouvrira ce lundi ses portes au public à partir de 10 heures (et une heure plus tôt pour Carrefour), avec plus de 30 boutiques et 17 espaces de restauration qui attendront les visiteurs.

« Dans cette période de réouverture, notre priorité est avant tout de préserver la santé de nos équipes et de nos clients, préoccupation que nous avions également pendant la période de confinement durant laquelle les commerces de première de nécessité étaient ouverts », souligne François Porte, directeur du centre Carré de Soie dans un communiqué.

Mise en œuvre des prescriptions du guide du CDCF

Cette reprise s’effectuera notamment via la mise en œuvre des prescriptions du guide spécifique élaboré par le CDCF (Guide du Conseil du Commerce de France) et des mesures sanitaires préconisées par le CNCC (Conseil National des Centres Commerciaux). Cette approche lui «permet de garantir le plus haut niveau de sécurité possible», note le centre.

« Nous avons travaillé depuis plusieurs semaines pour créer les conditions d’un shopping le plus agréable possible. Notre centre est un véritable lieu de vie et de rencontres, il doit le rester dans cette période particulière pour tous », note François Porte.

La sécurité sanitaire de toutes les personnes présentes sur le centre, que se soit les salariés (agents de sécurité, de nettoyage, personnels des magasins), la clientèle, ou les prestataires sont la « préoccupation première des équipes et de la direction de Carré de Soie », indique le centre. Les mesures déployées par les équipes de direction s’appliqueront à l’ensemble de l’espace commercial, et des équipes dédiées veilleront à leur bonne application.

Quatre piliers

Le dispositif repose sur quatre piliers. Le premier sera l’obligation de porter un masque pour tous les collaborateurs du centre. Des distributeurs de gel hydroalcoolique automatiques sans contact auront également été mis en place aux endroits clés (accueil, sanitaires, caisses de paiement parking…). La disponibilité du gel et du savon sera vérifiée toutes les heures par le personnel de nettoyage. Un nettoyage fréquent des équipements communs (ascenseurs, mains courantes, sanitaires etc) sera effectué.

L’autre pilier sera celui de la distanciation, qui sera respectée. Le nombre de clients sera limité. Un parcours entrées/sorties aura été créé afin d’assurer la gestion des flux et le respect de la limite d’entrées autorisées par les boutiques. Les aires et des espaces de jeux seront fermées, et un siège sur deux sera bloqué sur les espaces de détente.

Le troisième pilier sera la communication sur les gestes barrières, via la présence d’affichages pédagogiques, de messages vocaux, de marquages au sol, et d’une vigilance bienveillante des équipes de prévention mises en place.

Enfin, le dernier pilier sera l’accompagnement des enseignes. Au sein du centre, celle-ci est responsable des mesures sanitaires prises dans son espace. Elle pourra s’appuyer en permanence sur l’assistance du responsable unique de sécurité de Carré de Soie, notamment pour l’application des recommandations précises qui ont été transmises à chaque enseigne pour assurer un parcours client optimal en fonction de son activité, de l’affluence, de la taille du mail devant la boutique, avec une signalétique et des affichages obligatoires.

Elle pourra également s’appuyer sur cette assistance pour la mise en place d’une file guidée et d’une signalétique au sol permettant de matérialiser la distanciation sociale « barrière » d’un mètre durant la file d’attente.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La neutralité carbone visée pour les bureaux de JLL à horizon 2030


Le conseil en immobilier d’entreprise a fait cette annonce à l’occasion de la Climate Week.


Corbas : FGEN prend 1.730 m²

La société s’installe dans ce local d’activité situé sur un terrain de 3.600 m².


L’impact de la Covid-19 pèse sur les foncières commerciales

L’augmentation de capital de 3,5 milliards d’euros annoncée mercredi par Unibail-Rodamco-Westfield a ravivé les craintes concernant l’impact du Covid-19 sur le secteur de l’immobilier commercial.


La Banque de France étudie la macroéconomie du télétravail

Dans sa dernière note publiée en cours de semaine dernière, la Banque de France a voulu se pencher sur les conséquences macro-économiques du développement du télétravail.


Steel, un nouveau pôle commercial, a ouvert à Saint-Étienne


Ardoix : pose de la première pierre de l’usine ASF 4.0

La Région Auvergne-Rhône-Alpes accompagne ce projet, qui devrait à terme permettre la création de 40 emplois.


« Il n’y a pas de risque de déséquilibre du marché »


Stéphane Jullien est le directeur du département bureaux de JLL à Lyon.


Villeurbanne : Yamada Dobby Co prend à bail 500 m² de locaux

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses dernières transactions.


6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance


Hertz prend à bail 1.091 m² de locaux d’activités à Gerland


Valoris Real Estate a annoncé installer à la location la société Hertz dans un local industriel de 1.091 m² dans ce quartier du 7ème arrondissement de Lyon.


Saint-Priest : JSC France prend à bail un local d’activité de 780 m²

EOL est intervenu en tant que conseil des deux parties.


Le président de la Métropole s’est rendu mardi dans la Vallée de la Chimie

Il était accompagné des différents maires du secteur, afin d’évoquer les principaux projets sur le territoire.


«Le télétravail est une bonne chose pour Roanne»

Philippe Madelrieux est le vice-président de la FNAIM de la Loire. Selon lui, une proportion plus importante de télétravailleurs devrait bénéficier au bassin roannais.


«La crise ne remet pas en cause l’idée de développer le tram, les télécabines et les bus»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les transports, le renouvellement urbain, et les changements à venir dans le quartier de la Part-Dieu.


La Compagnie Foncière Lyonnaise acquiert le Cubiik


Vinci Immobilier et la compagnie ont signé la vente en l’état futur d’achèvement de l’immeuble en construction à Gerland, dans le septième arrondissement de Lyon.