Lyon, 1ère ville en nombre de très hauts revenus, derrière Paris et Neuilly

L’INSEE a publié une étude sur les très hauts revenus. En Auvergne-Rhône-Alpes, ceux-ci sont souvent localisés dans les métropoles et près de la frontière suisse.

L’INSEE a publié ce mardi une étude sur les très hauts revenus en France. Ces « très hauts revenus » représentent 1 % de la population française. Ils appartiennent à des ménages gagnant au moins 9.060 euros par mois, la détention d’un patrimoine n’étant ici pas prise en compte. En leur sein, les « très aisés », soit 0,1 % de la population française, sont des ménages dont le revenu initial par unité de consommation dépasse 22.360 euros par mois.

Ces très hauts revenus sont inégalement répartis sur le territoire. En France, la plupart des très hauts revenus vivent en Île-de-France (43 %) puis en Auvergne-Rhône-Alpes (11 %). Dans la grande Région, ils représentent 73.300 personnes, soit moins de 1% de la population régionale (0,95%). Le taux figure parmi les plus hauts des régions françaises, mais reste toutefois loin de celui de l’Île-de-France, où celui-ci s’établit à 2,3%. Ces très hauts revenus forment ainsi 31.500 ménages, soit 0,9% des ménages de la Région.

Des très hauts revenus localisés dans les 4 métropoles

Les personnes à très hauts revenus d’Auvergne-Rhône-Alpes sont localisées principalement dans les quatre métropoles et les grandes agglomérations, ainsi qu’autour de la frontière suisse. On notera que la Métropole de Lyon concentre à elle seule un quart des très hauts revenus, et en particulier à Lyon, qui est la première ville de province en nombre de très hauts revenus, derrière Paris et Neuilly-sur- Seine. L’ensemble des métropoles de la région en concentre les deux tiers.

Comme dans la Métropole de Lyon, on soulignera que les très hauts revenus sont localisés dans la ville centre, même si certaines de leurs communes périphériques en concentrent un nombre important. On remarquera que la partie française du pôle métropolitain de Genève, qui rassemble notamment les intercommunalités du Pays de Gex, de Thonon Agglomération et du Genevois, abrite par ailleurs 18% des très hauts revenus. Les très hauts revenus sont également nombreux dans le sillon alpin, de Valence à Annecy, en passant par Chambéry et le Grésivaudan. « Trois très hauts revenus sur quatre habitent le Rhône, la Haute-Savoie, l’Ain ou l’Isère », résume l’INSEE.

Un revenu six fois plus important que celui de l’ensemble des ménages

La part de très hauts revenus dans la population départementale, qui est de 2% en Haute-Savoie, et de 1,3 % dans l’Ain et le Rhône, fait partie des dix plus élevées des départements français derrière Paris, les Hauts- de-Seine et les Yvelines.

Les très hauts revenus perçoivent un revenu initial six fois plus important que celui de l’ensemble des ménages de la région, une proportion qui s’élève à près de sept fois en France. Le revenu est en moyenne de 14.150 euros par mois pour une personne seule et de 29.700 euros pour un couple avec deux enfants de moins de 14 ans, note l’INSEE.

Les revenus dédits ménages proviennent surtout d’activités salariées (48 %), une proportion bien supérieure à celle des autres régions hors Ile-de-France. La région Auvergne-Rhône-Alpes concentre les emplois parmi les mieux rémunérés. Un emploi de la région sur dix est ainsi celui d’un cadre des fonctions métropolitaines.

Des revenus salariaux plus élevés en Suisse

On notera que la part des très hauts revenus près de la frontière suisse s’explique par le fait que de nombreux ménages frontaliers travaillent en Suisse, où les revenus salariaux sont en moyenne plus élevés. Dans les départements frontaliers, l’Ain et la Haute-Savoie, respectivement 20 % et 7 % des ménages perçoivent des salaires de source étrangère.

« Par ailleurs, ils contribuent davantage à la redistribution que le reste de la population par la progressivité de l’impôt sur le revenu et la quasi-absence de perception de prestations sociales. Les impôts pèsent en moyenne moins pour les ménages à très hauts revenus de la région, du fait de la présence dans l’Ain et la Haute- Savoie de frontaliers travaillant en Suisse », indique l’INSEE. Les ménages règlent en effet leurs impôts qu’ils n’ont pas à repayer en France, le canton de Genève versant chaque année à la France une compensation financière.

On notera que, globalement, les très hauts revenus sont âgés, même si cela est moins marqué dans le Genevois français. Parmi les ménages à très hauts revenus, 45 % ont à leur tête une personne âgée d’au moins 60 ans. Ce sont plutôt des couples, le plus souvent sans enfants à charge.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Immobilier : pas de pertes d’emploi en avril, selon ADP

Selon le rapport national sur l’emploi d’ADP®, le secteur privé en France a enregistré la perte de 18.500 emplois en avril.


Le groupe Cabinet Hermès s’implante à Valence

Le spécialiste de la transaction immobilière destinée aux professionnels poursuit son déploiement en Auvergne-Rhône-Alpes via une collaboration avec Didier Lacoste, associé de Lacoste Cabinet Conseil.


Les parcs à nouveau ouverts à Lyon, réouverture prochaine des terrasses

null
La Ville rappelle que si les parcs sont a nouveau ouverts, les aires de jeux et de fitness restent fermées. Elle a également indiqué qu’en prévision de la réouverture envisagée des restaurants, elle allait autoriser l’installation des terrasses estivales.


A Lyon, cet automne, une 2ème édition du salon immobilier de montagne

Le salon est programmé les 15, 16 et 17 octobre 2020, à la Cité Internationale de Lyon.


Rhône et Haute-Savoie: en mars-avril, une surmortalité supérieure à 30%

L’INSEE Auvergne Rhône-Alpes a fait un point ce mardi sur la surmortalité observée dans les territoires de la région du 2 mars au 26 avril, période marquée par l’épidémie de coronavirus.


Christophe Geourjon pousse à la création d’un Réseau Express Métropolitain

Les propositions que l’UDI porte depuis 3 ans pour la création d’un « RER à la lyonnaise » sont, selon lui, plus que jamais d’actualité.


Une fréquentation moyenne de l’ordre de 25% sur le réseau TCL


Le SYTRAL a fait un bilan de la première semaine de déconfinement et annoncé des dispositifs affinés et renforcés dans les jours et semaines à venir.


Auvergne-Rhône-Alpes : 420.000 habitants dans un logement suroccupé

Selon l’INSEE, cette situation concerne, en situation de confinement, 5,5 % des habitants de la grande région, soit une proportion inférieure à celle observée en France métropolitaine.


La crise sanitaire n’arrête pas LPA


Malgré une activité ralentie en cette période de crise sanitaire, cette dernière s’est traduite, chez Lyon Parc Auto, par l’expérimentation de nouveaux services, du parking relais «modes doux» au «drive des producteurs».


Lyon, 1ère ville en nombre de très hauts revenus, derrière Paris et Neuilly


L’INSEE a publié une étude sur les très hauts revenus. En Auvergne-Rhône-Alpes, ceux-ci sont souvent localisés dans les métropoles et près de la frontière suisse.


Déconfinement : une charte pour préciser le recours aux transports en commun

Une charte a été signée ce mardi par nombre d’acteurs afin de préciser les modalités d’organisation pour les transports en commun en période de déconfinement.


Les parcs de la Métropole rouvrent progressivement

Depuis ce mardi, le Parc de Parilly est de nouveau accessible au public, après les berges du Rhône et les rives de Saône. Le Domaine de Lacroix-Laval sera lui ouvert à partir de ce mercredi.


La Foire de Lyon reprogrammée du 8 au 12 octobre

Un format alternatif, plus court, a été imaginé pour l’édition 2020.


Vers une hausse de l’aide pour l’achat d’un VAE

L’aide pour l’acquisition d’un vélo à assistance électrique devrait passer de 100 à 500 euros dans la Métropole de Lyon.


Avec le déconfinement, réouverture des parcs et marchés à Lyon

La Ville de Lyon a indiqué rouvrir ses parcs, squares et jardins de manière progressive.