Lyon, 1ère ville en nombre de très hauts revenus, derrière Paris et Neuilly

L’INSEE a publié une étude sur les très hauts revenus. En Auvergne-Rhône-Alpes, ceux-ci sont souvent localisés dans les métropoles et près de la frontière suisse.

L’INSEE a publié ce mardi une étude sur les très hauts revenus en France. Ces « très hauts revenus » représentent 1 % de la population française. Ils appartiennent à des ménages gagnant au moins 9.060 euros par mois, la détention d’un patrimoine n’étant ici pas prise en compte. En leur sein, les « très aisés », soit 0,1 % de la population française, sont des ménages dont le revenu initial par unité de consommation dépasse 22.360 euros par mois.

Ces très hauts revenus sont inégalement répartis sur le territoire. En France, la plupart des très hauts revenus vivent en Île-de-France (43 %) puis en Auvergne-Rhône-Alpes (11 %). Dans la grande Région, ils représentent 73.300 personnes, soit moins de 1% de la population régionale (0,95%). Le taux figure parmi les plus hauts des régions françaises, mais reste toutefois loin de celui de l’Île-de-France, où celui-ci s’établit à 2,3%. Ces très hauts revenus forment ainsi 31.500 ménages, soit 0,9% des ménages de la Région.

Des très hauts revenus localisés dans les 4 métropoles

Les personnes à très hauts revenus d’Auvergne-Rhône-Alpes sont localisées principalement dans les quatre métropoles et les grandes agglomérations, ainsi qu’autour de la frontière suisse. On notera que la Métropole de Lyon concentre à elle seule un quart des très hauts revenus, et en particulier à Lyon, qui est la première ville de province en nombre de très hauts revenus, derrière Paris et Neuilly-sur- Seine. L’ensemble des métropoles de la région en concentre les deux tiers.

Comme dans la Métropole de Lyon, on soulignera que les très hauts revenus sont localisés dans la ville centre, même si certaines de leurs communes périphériques en concentrent un nombre important. On remarquera que la partie française du pôle métropolitain de Genève, qui rassemble notamment les intercommunalités du Pays de Gex, de Thonon Agglomération et du Genevois, abrite par ailleurs 18% des très hauts revenus. Les très hauts revenus sont également nombreux dans le sillon alpin, de Valence à Annecy, en passant par Chambéry et le Grésivaudan. « Trois très hauts revenus sur quatre habitent le Rhône, la Haute-Savoie, l’Ain ou l’Isère », résume l’INSEE.

Un revenu six fois plus important que celui de l’ensemble des ménages

La part de très hauts revenus dans la population départementale, qui est de 2% en Haute-Savoie, et de 1,3 % dans l’Ain et le Rhône, fait partie des dix plus élevées des départements français derrière Paris, les Hauts- de-Seine et les Yvelines.

Les très hauts revenus perçoivent un revenu initial six fois plus important que celui de l’ensemble des ménages de la région, une proportion qui s’élève à près de sept fois en France. Le revenu est en moyenne de 14.150 euros par mois pour une personne seule et de 29.700 euros pour un couple avec deux enfants de moins de 14 ans, note l’INSEE.

Les revenus dédits ménages proviennent surtout d’activités salariées (48 %), une proportion bien supérieure à celle des autres régions hors Ile-de-France. La région Auvergne-Rhône-Alpes concentre les emplois parmi les mieux rémunérés. Un emploi de la région sur dix est ainsi celui d’un cadre des fonctions métropolitaines.

Des revenus salariaux plus élevés en Suisse

On notera que la part des très hauts revenus près de la frontière suisse s’explique par le fait que de nombreux ménages frontaliers travaillent en Suisse, où les revenus salariaux sont en moyenne plus élevés. Dans les départements frontaliers, l’Ain et la Haute-Savoie, respectivement 20 % et 7 % des ménages perçoivent des salaires de source étrangère.

« Par ailleurs, ils contribuent davantage à la redistribution que le reste de la population par la progressivité de l’impôt sur le revenu et la quasi-absence de perception de prestations sociales. Les impôts pèsent en moyenne moins pour les ménages à très hauts revenus de la région, du fait de la présence dans l’Ain et la Haute- Savoie de frontaliers travaillant en Suisse », indique l’INSEE. Les ménages règlent en effet leurs impôts qu’ils n’ont pas à repayer en France, le canton de Genève versant chaque année à la France une compensation financière.

On notera que, globalement, les très hauts revenus sont âgés, même si cela est moins marqué dans le Genevois français. Parmi les ménages à très hauts revenus, 45 % ont à leur tête une personne âgée d’au moins 60 ans. Ce sont plutôt des couples, le plus souvent sans enfants à charge.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


«6e Sens Immobilier Retail», nouveau nom de Key’s Immobilier

La structure créée en 2015 par Anne Caudard a changé de nom en devenant 6e Sens Immobilier Retail.


Accord entre LCL et Action Logement Services


La banque et l’une des six entités d’Action Logement ont signé une convention sur l’accès au logement et l’amélioration de l’habitat.


Lyon 4 : évacuation de l’ex-collège Scève

Les services de l’État ont mené ce mardi l’évacuation en matinée de l’ex-collège Scève, en lien avec la Métropole et la Ville de Lyon.


Silex 2 se veut une réponse aux nouveaux enjeux tertiaires


La transformation de l’ex-tour EDF se poursuit. Covivio organisait il y a quelques jours une visite au sein du bâtiment en cours de chantier.


Deux expérimentations lancées par LPA, issues de son Lab

Le Lab LPA avait été créé il y a trois ans. Il s’engage dans une phase d’expérimentation avec deux startups, Carl et Mob-Energy.


Large soutien des élus suite aux menaces à l’encontre de Jérémie Bréaud

Le maire de Bron, menacé de mort, a reçu des soutiens tant de la part des élus de droite que des élus de l’opposition.


La SPL Lyon Confluence récompensée au SIATI

La SPL a reçu le trophée d’or de la transformation urbaine la plus innovante dans la catégorie « Aménageurs ».


Le SYTRAL deviendra un EPL au premier janvier 2022

Le syndicat mixte a annoncé amorcer son évolution en établissement public local, du fait de l’application prochaine de la loi d’orientation des mobilités.


Grégory Doucet nommé président du conseil de surveillance des HCL

Le maire de Lyon a été élu ce lundi à l’unanimité des suffrages exprimés président du conseil de surveillance des Hospices Civils de Lyon.


Grégory Doucet, co-président de la commission «santé» de France Urbaine

Suite à l’élection du bureau et de Johanna Rolland à la présidence de l’association, les premières nominations aux co-présidences de commissions ont été dévoilées ce lundi. Gaël Perdriau reste coprésident de la commission « Sécurité ».


350 millions d’euros pour développer des programmes de logements denses

C’est l’un des éléments du plan de relance économique de 100 milliards d’euros dévoilé à la rentrée par le gouvernement: l’accompagnement des collectivités pour développer des logements.


Lyon, Saint-Étienne et Grenoble entrent en couvre-feu

Un couvre-feu est mis en place dans les trois métropoles de 21h00 à 06h00 pour une durée minimale de 4 semaines. Le télétravail est de nouveau promu.


Le 2ème trimestre a vu un recul du nombre d’ouvriers du BTP inférieur à celui de l’activité

La crise sanitaire liée à la Covid-19 a eu un lourd impact sur toutes les activités du secteur de la construction au 2ème trimestre, a indiqué le service des données et études statistiques (SDES).


Doucet et Bernard signataires d’une lettre ouverte pour la baisse des émissions

Coordonnée par C40 Cities et Eurocities, une lettre ouverte a été adressée par 58 maires de toute l’Europe à la présidente du Conseil de l’Union européenne et au président du Conseil européen pour rehausser les objectifs de réduction des émissions pour 2030.


Lyon et Francfort célèbrent leurs 60 ans de jumelage

Cela fait tout juste 60 ans, le 15 octobre 1960, que les deux villes signaient une convention de jumelage, scellant ainsi sur notre territoire la réconciliation engagée dans l’après-guerre.