Lyon, 1ère ville en nombre de très hauts revenus, derrière Paris et Neuilly

L’INSEE a publié une étude sur les très hauts revenus. En Auvergne-Rhône-Alpes, ceux-ci sont souvent localisés dans les métropoles et près de la frontière suisse.

L’INSEE a publié ce mardi une étude sur les très hauts revenus en France. Ces « très hauts revenus » représentent 1 % de la population française. Ils appartiennent à des ménages gagnant au moins 9.060 euros par mois, la détention d’un patrimoine n’étant ici pas prise en compte. En leur sein, les « très aisés », soit 0,1 % de la population française, sont des ménages dont le revenu initial par unité de consommation dépasse 22.360 euros par mois.

Ces très hauts revenus sont inégalement répartis sur le territoire. En France, la plupart des très hauts revenus vivent en Île-de-France (43 %) puis en Auvergne-Rhône-Alpes (11 %). Dans la grande Région, ils représentent 73.300 personnes, soit moins de 1% de la population régionale (0,95%). Le taux figure parmi les plus hauts des régions françaises, mais reste toutefois loin de celui de l’Île-de-France, où celui-ci s’établit à 2,3%. Ces très hauts revenus forment ainsi 31.500 ménages, soit 0,9% des ménages de la Région.

Des très hauts revenus localisés dans les 4 métropoles

Les personnes à très hauts revenus d’Auvergne-Rhône-Alpes sont localisées principalement dans les quatre métropoles et les grandes agglomérations, ainsi qu’autour de la frontière suisse. On notera que la Métropole de Lyon concentre à elle seule un quart des très hauts revenus, et en particulier à Lyon, qui est la première ville de province en nombre de très hauts revenus, derrière Paris et Neuilly-sur- Seine. L’ensemble des métropoles de la région en concentre les deux tiers.

Comme dans la Métropole de Lyon, on soulignera que les très hauts revenus sont localisés dans la ville centre, même si certaines de leurs communes périphériques en concentrent un nombre important. On remarquera que la partie française du pôle métropolitain de Genève, qui rassemble notamment les intercommunalités du Pays de Gex, de Thonon Agglomération et du Genevois, abrite par ailleurs 18% des très hauts revenus. Les très hauts revenus sont également nombreux dans le sillon alpin, de Valence à Annecy, en passant par Chambéry et le Grésivaudan. « Trois très hauts revenus sur quatre habitent le Rhône, la Haute-Savoie, l’Ain ou l’Isère », résume l’INSEE.

Un revenu six fois plus important que celui de l’ensemble des ménages

La part de très hauts revenus dans la population départementale, qui est de 2% en Haute-Savoie, et de 1,3 % dans l’Ain et le Rhône, fait partie des dix plus élevées des départements français derrière Paris, les Hauts- de-Seine et les Yvelines.

Les très hauts revenus perçoivent un revenu initial six fois plus important que celui de l’ensemble des ménages de la région, une proportion qui s’élève à près de sept fois en France. Le revenu est en moyenne de 14.150 euros par mois pour une personne seule et de 29.700 euros pour un couple avec deux enfants de moins de 14 ans, note l’INSEE.

Les revenus dédits ménages proviennent surtout d’activités salariées (48 %), une proportion bien supérieure à celle des autres régions hors Ile-de-France. La région Auvergne-Rhône-Alpes concentre les emplois parmi les mieux rémunérés. Un emploi de la région sur dix est ainsi celui d’un cadre des fonctions métropolitaines.

Des revenus salariaux plus élevés en Suisse

On notera que la part des très hauts revenus près de la frontière suisse s’explique par le fait que de nombreux ménages frontaliers travaillent en Suisse, où les revenus salariaux sont en moyenne plus élevés. Dans les départements frontaliers, l’Ain et la Haute-Savoie, respectivement 20 % et 7 % des ménages perçoivent des salaires de source étrangère.

« Par ailleurs, ils contribuent davantage à la redistribution que le reste de la population par la progressivité de l’impôt sur le revenu et la quasi-absence de perception de prestations sociales. Les impôts pèsent en moyenne moins pour les ménages à très hauts revenus de la région, du fait de la présence dans l’Ain et la Haute- Savoie de frontaliers travaillant en Suisse », indique l’INSEE. Les ménages règlent en effet leurs impôts qu’ils n’ont pas à repayer en France, le canton de Genève versant chaque année à la France une compensation financière.

On notera que, globalement, les très hauts revenus sont âgés, même si cela est moins marqué dans le Genevois français. Parmi les ménages à très hauts revenus, 45 % ont à leur tête une personne âgée d’au moins 60 ans. Ce sont plutôt des couples, le plus souvent sans enfants à charge.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Noiise acquiert 726 m² de bureaux à Vaise


L’agence de référencement SEO/SEA fait appel à Valoris Real Estate pour cette acquisition. Le promoteur, 6ème Sens Immobilier, a pour conseiller Brice Robert/Arthur Loyd.


Immobilier d’entreprise : la FNAIM Entreprises de Lyon présente ce vendredi ses chiffres

Cette publication interviendra quelques jours après la publication des chiffres en Ile-de-France, qui avait montré un rebond de 32% de la demande placée de bureaux par rapport à 2020.


T10 : la concertation se poursuit

Après la définition du tracé, cette concertation va permettre de préciser le projet et notamment l’insertion du tramway dans l’espace public.


Saint-Priest : Dent All acquiert des locaux industriels de 2.095 m²

null
Brice Robert Arthur Lloyd a fait part de ses transactions de novembre en cours de semaine dernière.


Le Sytral devient un établissement public local

Le SYTRAL est devenu le 1er janvier dernier un établissement public local en lieu et place du syndicat mixte. Il tenait ce lundi son premier conseil d’administration.


Vélo dans la Métropole de Lyon : une année record

nullUne hausse de 21% de la pratique du vélo a été enregistrée par rapport à l’année 2020.


Des travaux lancés pour la réouverture du chemin de Charbonnières

Une solution a été trouvée pour la réouverture cette voie avant la fin du 1er semestre.


2021, « l’année des records », selon Meilleurs Agents


Le site d’évaluation immobilière souligne que l’année aura été marquée par un record de prix au m², mais aussi de volumes.


A46 sud: Bruno Bernard critique la décision du gouvernement

nullLe président de la Métropole de Lyon a réagi face à la décision du gouvernement de poursuivre les études relatives à la mise en œuvre du projet d’élargissement de l’autoroute.


La Métropole de Lyon compte 1.411.571 habitants

L’INSEE a fait état des chiffres des populations légales 2022 des communes du Rhône et de la région Auvergne-Rhône-Alpes, basées sur les populations millésimées au titre de l’année 2019.


Forte hausse de l’ILC : les commerces tirent le signal d’alarme

L’indice des loyers commerciaux (ILC) publié cette semaine par l’INSEE augmente de 3,46%, à 119,70.


Aides à la construction durable : Bourgoin-Jallieu et Villeurbanne en tête dans la région

En Auvergne-Rhône-Alpes, on notera que 209 communes ont obtenu une aide à la relance de la construction durable de 1.000 € au moins, pour un total de 17.817.890€.


Le comité de pilotage Lyon-Turin s’est réuni ce lundi

Les études se poursuivent pour l’aménagement des voies d’accès au tunnel.


Forum de clôture, ce jeudi, de la concertation métro

Une concertation sur les 4 lignes de métro avait lieu depuis septembre. Un forum de clôture est organisé ce jeudi en visioconférence, au lendemain du dépôt par le maire de Tassin au pied du sapin du président de la Métropole de 12.000 « lettres au Père Noël ».


Le 1er règlement local de publicité intercommunal voté

La Métropole de Lyon a voté lundi à l’occasion de son conseil métropolitain cet arrêt de projet du premier règlement.