Centres commerciaux : seul celui de la Confluence est largement rouvert

La réouverture des grands centres commerciaux ne pouvait se faire qu’à la discrétion des préfets. Un arrêté a précisé où une réouverture assez large était possible dans la Métropole de Lyon.

Le centre commercial de la Part-Dieu n'est pas fermé, mais ne propose toujours pas une offre aussi large qu'avant le confinement. « Suite aux annonces du Gouvernement le 7 mai et conformément à l’arrêté préfectoral du 15 mars 2020, seules les enseignes de produits de première nécessité restent ouvertes et votre centre accessible », a indiqué le centre commercial de la Part-Dieu. Seules 26 enseignes étaient ouvertes au 12 mai. Rappelons que la réouverture des centres commerciaux de plus de 40.000 m² ne pouvait se faire qu’à la discrétion des préfets, avait indiqué dans son discours le Premier ministre, Edouard Philippe. Ceci concernait notamment les grands centres commerciaux de la Part-Dieu, de Carré de Soie, et de la Confluence.

Confluence ouvert

Un arrêté a précisé mardi où une réouverture assez large était possible dans la Métropole de Lyon. Et bien que disposant d’une surface totale supérieure à 50.000 m², seul le centre commercial de la Confluence a obtenu le droit de rouvrir assez largement, si l’on excepte les restaurants qui n’ont pour l’heure que la possibilité d’opérer en vente à emporter. Il faut dire que le centre n’est pas proche, comme à la Part-Dieu ou au Carré de Soie, d’un pôle multimodal de nature à attirer des flux importants. Les différentes boutiques ouvrent ainsi très progressivement, et ce « dans le respect strict des mesures sanitaires recommandées par les autorités », indique le centre. Le port du masque est ainsi recommandé.

Le centre commercial de la Confluence indique ainsi « limiter l’accès au centre si cela est nécessaire », avec une « mise à disposition de gel hydroalcoolique aux endroits stratégiques du centre », une « adaptation du parcours de visite par le marquage au sol et la mise en place de sens de circulation », et un accroissement de la fréquence de nettoyage des zones de contact.

Seuls les commerces indispensables à Carré de Soie et Part-Dieu

Côté Carré de Soie, alors que le centre préparait à rouvrir, les commerces y restent finalement fermés, à l’exception de ceux présentant un caractère indispensable, comme l'alimentaire, les pharmacies, les banques ou la distribution de la presse.

Pour leur part, les commerces qui étaient déjà ouverts dans l’enceinte du centre de la Part-Dieu continueront à accueillir du public. Il s'agit ainsi des hypermarchés, des commerces alimentaires, des pharmacies, des banques, opticiens, des boutiques de téléphonie, informatique, et électroménager, des blanchisseries-teintureries, des kiosques à journaux, tabacs, restaurants pour la vente à emporter ou des livraisons, ainsi que les enseignes hors commerces essentiels pouvant aussi ouvrir pour la partie retrait de commande (« click & collect »).

« Par dérogation à l’alinéa précédent, les commerces installés dans ce centre commercial qui étaient ouverts à la date du 11 mai 2020 conformément au II de l’article 8 du décret du 23 mars 2020 modifié, peuvent continuer à recevoir du public en veillant au strict respect des mesures d'hygiène et de distanciation sociale, dites "barrières" telles que décrites à l’article 1er du décret n°2020-548 du 11 mai 2020 », indique en effet l’arrêté préfectoral.

Pour l'heure, une date de réouverture plus complète n'est pas encore établie. «La préfecture nous a informé via un nouvel arrêté, du maintien des dispositions actuelles du centre jusqu'au 10 juillet. Cette date est celle de la fin de l'état d'urgence. Il s'agit d'une disposition standard qui ne préjuge pas d'une réouverture plus tôt, le Premier Ministre ayant évoqué le 2 juin comme date de réexamen à ce stade», précise le centre commercial de la Part-Dieu.

Article mis à jour le 14/05/2020, suite à la précision du centre commercial de la Part-Dieu.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Jean-Marie Guillet rejoint 6e Sens Unik

L’ancien directeur France du département logistique de JLL intègre la toute nouvelle structure née de la joint-venture entre KSI filiale promotion d’APRC Group et 6e Sens Immobilier.


Villefranche-sur-Saône : exercice de sécurité civile sur un site industriel

Un exercice de sécurité civile est programmé au cours de cette matinée du 14 septembre sur le site Rhône-Saône-Engrais.


Laetitia Sago rejoint le groupe em2c en qualité de directrice « Grands Projets »

Le groupe a annoncé le retour de cette ancienne collaboratrice au sein du promoteur basé à Vourles.


La Métropole de Lyon veut soutenir la transformation de l’industrie

nullA l’occasion du Salon Global Industrie 2021, la président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, a exposé les nouvelles orientations de la collectivité en matière de soutien à l’industrie. Le salon a également permis le lancement avec Saint-Étienne Métropole du fonds d’amorçage à impact environnemental et social, mais aussi de la Fondation pour la reconnexion industrielle.


La Métropole de Lyon participe au MIPIM 2021

La collectivité est présente au salon international de l’immobilier à Cannes.


Le MIPIM 2021 ouvre ses portes

Le salon international de l’immobilier se tient exceptionnellement en septembre, pendant deux jours.


La Métropole de Lyon a dévoilé le nouveau projet de la Cité de la gastronomie

nullLa Métropole, le fonds de dotation de la Cité, et les mécènes organisaient jeudi une conférence de presse pour présenter les contours d’un nouveau projet pour cette institution présente au sein du Grand Hôtel-Dieu.


Olivier Durif prend du galon chez JLL

Le professionnel a été nommé « Directeur France Transactions Supply Chain & Logistics Solutions », et est désormais en charge des équipes transactionnelles « Industrie et Logistique » basées sur les grands pôles de la dorsale.


Villeurbanne Saint-Jean : Célestin Nettoyage acquiert un local de 350 m²

Valoris Real Estate était le conseil de Célestin Nettoyage dans sa recherche d’un local à l’achat.


Un rapport sur les tiers-lieux remis au gouvernement

France Tiers-Lieux a remis son rapport intitulé « Nos territoires en action : dans les tiers-lieux se fabrique notre avenir ».


«Passe sanitaire» pour 8 centres commerciaux de la Métropole de Lyon

De nouvelles mesures de freinage de l’épidémie de Covid-19 vont entrer en vigueur ce lundi 16 août.


Partenariat entre WeWork et Cushman & Wakefield

Les deux acteurs souhaitent collaborer pour proposer une plateforme d’exploitation innovante pour les espaces flexibles.


Immobilier logistique : signature d’une charte d’engagement

Un engagement a été signé entre le gouvernement et les principaux acteurs de l’immobilier logistique pour améliorer leur performance environnementale et leur intégration territoriale. Parallèlement, une autre charte a été signée pour réduire l’impact environnemental du e-commerce.


Trévoux : Zitron acquiert un local d’activité

null
Ce local, qui comprend un atelier et des bureaux en étage, est localisé au sein du Parc de Fétan, situé dans la commune de l’Ain.


Genay : Cozip acquiert des locaux d’activités

Valoris Real Estate était conseil de la transaction.