Centres commerciaux : seul celui de la Confluence est largement rouvert

La réouverture des grands centres commerciaux ne pouvait se faire qu’à la discrétion des préfets. Un arrêté a précisé où une réouverture assez large était possible dans la Métropole de Lyon.

Le centre commercial de la Part-Dieu n'est pas fermé, mais ne propose toujours pas une offre aussi large qu'avant le confinement. « Suite aux annonces du Gouvernement le 7 mai et conformément à l’arrêté préfectoral du 15 mars 2020, seules les enseignes de produits de première nécessité restent ouvertes et votre centre accessible », a indiqué le centre commercial de la Part-Dieu. Seules 26 enseignes étaient ouvertes au 12 mai. Rappelons que la réouverture des centres commerciaux de plus de 40.000 m² ne pouvait se faire qu’à la discrétion des préfets, avait indiqué dans son discours le Premier ministre, Edouard Philippe. Ceci concernait notamment les grands centres commerciaux de la Part-Dieu, de Carré de Soie, et de la Confluence.

Confluence ouvert

Un arrêté a précisé mardi où une réouverture assez large était possible dans la Métropole de Lyon. Et bien que disposant d’une surface totale supérieure à 50.000 m², seul le centre commercial de la Confluence a obtenu le droit de rouvrir assez largement, si l’on excepte les restaurants qui n’ont pour l’heure que la possibilité d’opérer en vente à emporter. Il faut dire que le centre n’est pas proche, comme à la Part-Dieu ou au Carré de Soie, d’un pôle multimodal de nature à attirer des flux importants. Les différentes boutiques ouvrent ainsi très progressivement, et ce « dans le respect strict des mesures sanitaires recommandées par les autorités », indique le centre. Le port du masque est ainsi recommandé.

Le centre commercial de la Confluence indique ainsi « limiter l’accès au centre si cela est nécessaire », avec une « mise à disposition de gel hydroalcoolique aux endroits stratégiques du centre », une « adaptation du parcours de visite par le marquage au sol et la mise en place de sens de circulation », et un accroissement de la fréquence de nettoyage des zones de contact.

Seuls les commerces indispensables à Carré de Soie et Part-Dieu

Côté Carré de Soie, alors que le centre préparait à rouvrir, les commerces y restent finalement fermés, à l’exception de ceux présentant un caractère indispensable, comme l'alimentaire, les pharmacies, les banques ou la distribution de la presse.

Pour leur part, les commerces qui étaient déjà ouverts dans l’enceinte du centre de la Part-Dieu continueront à accueillir du public. Il s'agit ainsi des hypermarchés, des commerces alimentaires, des pharmacies, des banques, opticiens, des boutiques de téléphonie, informatique, et électroménager, des blanchisseries-teintureries, des kiosques à journaux, tabacs, restaurants pour la vente à emporter ou des livraisons, ainsi que les enseignes hors commerces essentiels pouvant aussi ouvrir pour la partie retrait de commande (« click & collect »).

« Par dérogation à l’alinéa précédent, les commerces installés dans ce centre commercial qui étaient ouverts à la date du 11 mai 2020 conformément au II de l’article 8 du décret du 23 mars 2020 modifié, peuvent continuer à recevoir du public en veillant au strict respect des mesures d'hygiène et de distanciation sociale, dites "barrières" telles que décrites à l’article 1er du décret n°2020-548 du 11 mai 2020 », indique en effet l’arrêté préfectoral.

Pour l'heure, une date de réouverture plus complète n'est pas encore établie. «La préfecture nous a informé via un nouvel arrêté, du maintien des dispositions actuelles du centre jusqu'au 10 juillet. Cette date est celle de la fin de l'état d'urgence. Il s'agit d'une disposition standard qui ne préjuge pas d'une réouverture plus tôt, le Premier Ministre ayant évoqué le 2 juin comme date de réexamen à ce stade», précise le centre commercial de la Part-Dieu.

Article mis à jour le 14/05/2020, suite à la précision du centre commercial de la Part-Dieu.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Immobilier de bureaux: vers une demande placée de 200.000 m² à Lyon

C’est ce que prévoit Brice Robert Arthur Loyd pour l’année 2020. Le conseil faisait jeudi dernier un point sur le marché lyonnais de l’immobilier d’entreprise.


Le marché des locaux d’activité lyonnais devrait tenir bon en 2020

Brice Robert Arthur Loyd tenait la semaine dernière, à l’occasion des 40 ans de la structure, une conférence de presse. L’occasion de faire le point sur le marché des locaux d’activité en région lyonnaise.


«Park View», «Green campus», et «Gingko» lauréats des trophées CIEL-Mag2Lyon

Malgré l’annulation du «Carrefour de l’immobilier lyonnais », les Trophées organisés en partenariat avec Mag2Lyon ont été maintenus. 10 entreprises ont été récompensées.


CTM Style prend à bail 884 m² de locaux à Caluire


La société s’est installée dans ce local d’activité qui comprend 664 m² de bureaux.


Contrôle des installations classées « Seveso seuil haut » sur 5 sites

Des inspecteurs ont déclenché, dans la nuit du 30 septembre au 1er octobre 2020, cinq exercices inopinés dans cinq établissements « Seveso seuil haut » du Rhône et de l’Isère


Un projet de 50.500 m² de plateforme logistique vendu à Pont d’Ain

null
Sorovim a accompagné PRD dans la promotion et la vente de ce projet.


« Orange Lumière » inauguré à la Part-Dieu


Cet ensemble qui s’étend sur 36.000 m² a été inauguré en présence du maire de Lyon, Grégory Doucet, des dirigeants d’Orange, ainsi que ceux de Pitch Promotion, promoteur qui a réalisé ce campus.


Relative bonne tenue du marché français des entrepôts

La baisse du marché locatif sur neuf mois a été contenue à -33%, avec 1.645.000 m² commercialisés sur le marché français des entrepôts de plus de 10.000 m².


L’édition 2020 du CIEL n’aura pas lieu


Le salon qui devait se tenir ce mercredi 14 octobre au Palais de la Bourse est reporté en juin prochain.


La dégradation de la situation sanitaire place la Métropole en alerte maximale

La reprise de l’épidémie de Covid-19 a fait réagir le maire de Lyon et le président de la Métropole, qui dénoncent une opération de communication de la part de Jean Castex. Des évènements sont remis en cause, dont le CIEL.


Villette D’Anthon : 6ème Sens Immobilier réalise une importante acquisition

L’achat de cet ancien site du groupe AFTRAL vise à la réalisation d’un projet logistique.


CBRE accompagne Bayer pour un projet de 5.000 m² à Gaillard

Ce projet immobilier portait sur le développement des nouveaux locaux de sa Division Consumer Health.


Lyon 7 : mise à disposition d’un immeuble pour des familles en précarité

JLL a aidé l’Entreprise des Possibles, collectif d’entreprises de la métropole dont l’objectif est de favoriser la réintégration de personnes qui n’ont plus de toit décent, à signer une convention de mise à disposition temporaire avec Patriarca.


La fréquentation est au rendez-vous pour « Steel »

Ce nouveau pôle commercial situé à la lisière Est de Saint-Étienne a déjà attiré 132.000 visiteurs, a annoncé mercredi la direction du centre.


La neutralité carbone visée pour les bureaux de JLL à horizon 2030


Le conseil en immobilier d’entreprise a fait cette annonce à l’occasion de la Climate Week.