Vacances : un guide pour les professionnels de la location

La FNAIM a édité un guide de préconisations sanitaires pour tous les professionnels réglementés.

Le Premier ministre a annoncé ce jeudi que les Français pourront partir en vacances cet été. La FNAIM a ainsi édité à son initiative pour un guide de préconisations sanitaires pour tous les professionnels réglementés de la location touristique. « Imposant des règles de sécurité sanitaires contraignantes, il permettra de garantir aux professionnels et aux vacanciers une sécurité maximale », note la fédération.

Protocoles de nettoyage

Les protocoles de nettoyage très spécifiques qui devront être institués dans les locations de courte durée y sont détaillés. Le dispositif y est certes contraignant pour toutes les parties concernées, que ce soit pour le locataire, le bailleur et le professionnel, mais celui-ci « est absolument incontournable pour garantir la sécurité des logements mis en location », note la fédération.

« Cet ensemble de préconisations, constitué à partir des recommandations scientifiques, permettra aux professionnels de la location saisonnière, partout sur le territoire, de mettre en place un protocole précis qui garantira à tous les vacanciers l’accès à un logement conforme aux exigences de sécurité sanitaire », ajoute l’organisation.

« Pour les locataires vacanciers, ce guide représente l’assurance de pouvoir partir en vacances en toute sécurité, de trouver un logement conforme aux exigences sanitaires de cette période sans précédent. Rédiger ce protocole nous a paru d’autant plus prioritaire que nos compatriotes, après ces mois de confinement, ont envie de partir en vacances et de s’évader», explique Jean-Marc Torrollion, le président de la FNAIM. « Notre responsabilité de professionnel est de le leur permettre puisque les contraintes assouplies, mais réelles, du déconfinement les contraindront à demeurer en France. Ce guide montre que la reprise de la location touristique est possible, que des solutions existent pour partir en vacances en toute sécurité », poursuit-il.

Un secteur mis à mal par le confinement

Le secteur touristique a été fortement mis à mal par le confinement et les contraintes de sécurité sanitaire, et accuse des pertes colossales. Et les réservations de séjour peinent à repartir, en cette période où, usuellement, chaque Français sait où il partira en vacances.

Les professionnels du tourisme, dans leur diversité, hôteliers, agents immobiliers pratiquant la location saisonnière, sont les seuls en capacité de garantir la sécurité, estime la FNAIM. « Cet engagement est un atout considérable pour relancer l’activité », affirme-t-elle.

« Avoir un intermédiaire professionnel prend dans ces circonstances tout son sens. Nous pensons que cet effort de sécurisation des séjours touristiques, indispensable pour rassurer nos compatriotes, sera la chance de notre secteur. Ce sera d’ailleurs un atout concurrentiel de la destination France. Les professionnels soumis à la loi Hoguet, implantés dans le tissu économique local représentent 30% du secteur de la location saisonnière » précise Jean-Marc Torrollion.

La FNAIM appelle le Gouvernement à valoriser l’engagement des professionnels autant que le pavillon France. Elle appelle le Gouvernement « à encourager tout autant le tourisme pratiqué par des professionnels responsables. Il s’agit d’un élément essentiel pour la sécurité des estivaliers autant que pour l’emploi français ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Opac du Rhône : Xavier Inglebert succède à Michel Micoulaz


Suite au départ à la retraite de Michel Micoulaz, celui qui avait été préfet délégué à l’égalité des chances dans le département du Rhône devient le nouveau directeur général de l’office public de l’habitat.


Les loyers pourront augmenter de 0,46%


L’indice de référence des loyers, qui régit la révision des loyers en cours de bail, progresse légèrement, mais dans des proportions bien moindres qu’en 2019.


L’UNIS souhaite un observatoire des charges de copropriété

Relations partenariales avec les professionnels et les élus, encadrement des loyers, éco-rénovation : les sujets sont nombreux dans les prochains mois pour l’UNIS Lyon-Rhône.


«L’encadrement des loyers ne réglera pas le problème du manque de logements»


Patrick Lozano est le président de l’UNIS-Lyon-Rhône. Nous évoquons, avec celui qui a récemment été réélu pour trois ans à la tête de l’Union locale, la question de l’encadrement des loyers à Lyon et Villeurbanne.


Patrick Lozano réélu président de l’UNIS

Celui qui était déjà président de l’Union des syndicats de l’immobilier Lyon-Rhône a été renouvelé pour un mandat de 3 ans.


L’encadrement des loyers au centre d’intenses débats à la Métropole

Le conseil de la métropole de ce lundi a mis en lumière d’importantes divisions en matière de vision sur le logement entre les différents groupes politiques.


L’encadrement des loyers voté pour Lyon et Villeurbanne


La Métropole de Lyon a voté ce lundi le dépôt d’une candidature pour l’expérimentation de l’encadrement des loyers dans ces deux villes.


Un barème qui sera défini par arrêté préfectoral

La demande d’encadrement des loyers qui devrait être votée ce lundi vise notamment à réguler les loyers des petites surfaces. Après validation par le ministère, le barème serait ensuite défini par le préfet.


La Métropole de Lyon va s’engager sur l’encadrement des loyers


Lors de son conseil métropolitain ce lundi, la Métropole de Lyon devrait voter une demande d’expérimentation du dispositif d’encadrement des loyers.


Bruno Arcadipane reste président d’Action Logement

Le conseil d’administration du groupe, qui se réunissait mercredi, l’a renouvelé dans ses fonctions.


« Nous avons un objectif volontariste »


Renaud Payre est le vice-président de la Métropole en charge de l’habitat, du logement social et de la politique de la ville. Nous évoquons avec lui les nouvelles orientations de la Métropole en matière de logement, notamment social, et les premières mesures qu’elle souhaite prendre, comme l’encadrement des loyers.


L’UNPI se met en retrait de Clameur

null
L’Union nationale des propriétaires immobiliers a indiqué se désolidariser « de certains syndicats de professionnels de l’immobilier face à leurs positionnements anti-propriétaires ».


Le marché locatif se rééquilibre


La crise du coronavirus a eu pour effet de rééquilibrer le marché locatif, auparavant perturbé par les locations de courte durée de type Aibnb. C’est ce que montre une récente étude du groupe Seloger.


La réforme des APL sera mise en œuvre au 1er janvier 2021

La ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, l’a confirmé dans le journal « Le Parisien ». Elle a également évoqué d’autres mesures, notamment en faveur de la rénovation énergétique.


Les loyers ont continué de grimper à Paris, en dépit de l’encadrement

L’observatoire des loyers de l’agglomération parisienne a publié en fin de semaine dernière les résultats définitifs de son enquête annuelle.