L’objectif « zéro retour à la rue » prend forme dans la Métropole

L’État, la Métropole de Lyon et les acteurs se mobilisent pour mettre à disposition 500 premiers logements.

La fin du confinement ne doit pas se traduire par un retour à la rue pour les personnes mises à l’abri sur la Métropole de Lyon pendant cette période. C’est en substance l’objectif de l’État, de la Métropole de Lyon et d’autres acteurs du logements.

Ils ont donc fixé un objectif « Zéro retour à la rue ». Et avec la mise à disposition accélérée de 500 logements sociaux, celui-ci prend forme, sous l’impulsion du préfet Pascal Mailhos et du président de la Métropole, David Kimelfeld, et autour d’Action Logement, des acteurs sociaux et de l’habitat social. Cette première étape permet de lancer cette démarche visant à ce qu’il n’y ait aucun retour à la rue pour les personnes mises à l’abri sur la Métropole de Lyon pendant la période de confinement.

Plusieurs réunions

Une première réunion avait eu lieu avec la Préfecture, Action Logement, la Métropole de Lyon et les bailleurs sociaux le 19 mai dernier. Puis une cellule opérationnelle composée des mêmes acteurs et des associations spécialisées dans l’accompagnement social s’est tenue quelques jours plus tard, le mercredi 27 mai.

« Elle a défini les conditions d’accès au logement des personnes actuellement hébergées en centres d’hébergement (CADA, CHRS, CHU, ...) qui en ont la capacité (droits CAF ouverts, ...). Cette dynamique permettra de flécher les places d’urgences à destination des personnes mises à l’abri, notamment dans le contexte du Covid-19, afin d’éviter leur retours à la rue. Ces acteurs se sont fixés comme objectif d’accélérer la mise à disposition de 500 logements sur 5 mois (contre 200 en rythme habituel) », note la Métropole.

Des professionnels de l’action sociale formés, notamment l’année dernière, à l’occasion du plan « logement d’abord » accompagneront les personnes ainsi logées. Cette action est la première des 4 composantes de la stratégie « zéro retour à la rue » que la Métropole a initié avec le préfet.

3 piliers

Les 3 autres piliers sont le développement du logement temporaire, dans des modulaires par exemple (objectif : avoir 250 logements disponibles de manière permanente), celui de l’offre de logement accompagné, comme des pensions de famille, de l’habitat groupé (objectif 400 places en 3 ans), et enfin celui de la mobilisation des appartements privés (objectif : 150 logements mobilisés chaque année).

David Kimelfeld, le président de la Métropole de Lyon, a salué dans un communiqué « la mobilisation de chacun des acteurs, sous l’impulsion de la Préfecture et de la Métropole de Lyon. Cette crise sanitaire nous confronte à une crise sociale dont on ne perçoit pour le moment que les prémices. L’objectif de 'zéro retour à la rue' s’impose à nous. La mise à disposition de ces premiers logements, qui permettra de loger 500 foyers, n’est qu’une première étape, qui verra à terme la mise à disposition de 1 500 logements, qu’ils soient issus du parc privé, d’une offre de logement accompagné ou de logement temporaire.»






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Yannick Ainouche, nouveau président de la CDI FNAIM

La Chambre des diagnostiqueurs immobiliers s’est dotée ce jeudi d’un nouveau bureau.


Un vaste projet d’apaisement pour la presqu’île de Lyon

Le maire de Lyon et le président de la Métropole ont présenté ce mercredi les grandes orientations de la transformation envisagée de ce secteur de Lyon.


Saint-Priest : vente d’un immeuble de New Forest par Nexity

Theoreim a investi dans le premier immeuble de bureaux bas carbone de l’opération située dans la ZAC Urban’East.


Tassin-la-Demi-Lune : un dispositif d’analyse de la qualité de l’air

Pascal Charmot a lancé ce dispositif d’analyse de la qualité de l’air et de l’environnement sonore, suite à un « développement de la congestion automobile ».


L’ANAH promeut sur les bons réflexes face aux risques de fraudes

L’Agence nationale de l’habitat a rappelé les bonnes pratiques lors de la réalisation de travaux de rénovation énergétique, face aux risques de fraude.


Concertation sur la « Voie Lyonnaise 2 »

nullCette autoroute à vélo se développera à terme sur 32 kilomètres entre Cailloux-sur Fontaines au nord à Mions au sud. La concertation qui débute le 6 juin concerne la section qui va du Rhône à l’avenue Berthelot.


La validation du ticket TCL en direct par carte bancaire désormais possible

SYTRAL Mobilités a lancé ce lundi le service « TCL carte bancaire », qui vise à favoriser une mobilité connectée pour des voyages simplifiés dans l’agglomération lyonnaise.


Mise à l’eau de la coque du théâtre Île Ô

La méga coque du futur théâtre, une structure béton de près de 500 tonnes, qui mesure 38,33 mètres de long, 11,4 mètres de large par 2,9 mètres de hauteur, est maintenant posée sur l’eau.


Quanta Lyon, dernier immeuble du Bioparc de Lyon 8e

nullLa première pierre de ce futur accélérateur biotechnologique et digital a été posée il y a une dizaine de jours. Cet immeuble sera le dernier de cette opération d’aménagement urbain débutée il y a plus de 20 ans.


« La Fabric » accueille ses locataires

Cette nouvelle résidence de Lyon Métropole Habitat située au sud de Lyon Gerland accueille ses locataires depuis le 12 mai.


Bientôt des annonces sur la ligne LCO

La Métropole devrait dans les prochaines semaines dévoiler les arbitrages sur la ligne de transports Centre Ouest, qui reliera Ecully à la Part-Dieu.


L’ex-tour du CIRC au centre d’un appel à projet lancé par la Ville de Lyon

Le centre international de recherche sur le cancer étant amené à déménager à Gerland, la Ville de Lyon prépare l’après, avec le lancement d’un appel à projet pour une requalification future du site avec l’appui du C40.


Voies Lyonnaises : les travaux de la ligne 3 débutent

Les travaux vont débuter ce lundi sur le territoire de la commune de Couzon-au-Mont d’Or.


Le téléphérique Francheville / Lyon ne se fera pas

Dans un communiqué, le SYTRAL a fait part du bilan de la concertation portant sur l’opportunité de réalisation d’un transport par câble entre les deux villes. Celui-ci montre une forte opposition de la population.


La Métropole de Lyon lance la solarisation de son patrimoine immobilier

Un appel à manifestation d’intérêt a été lancé pour installer des installations photovoltaïques sur plusieurs de ses bâtiments.