L’objectif « zéro retour à la rue » prend forme dans la Métropole

L’État, la Métropole de Lyon et les acteurs se mobilisent pour mettre à disposition 500 premiers logements.

La fin du confinement ne doit pas se traduire par un retour à la rue pour les personnes mises à l’abri sur la Métropole de Lyon pendant cette période. C’est en substance l’objectif de l’État, de la Métropole de Lyon et d’autres acteurs du logements.

Ils ont donc fixé un objectif « Zéro retour à la rue ». Et avec la mise à disposition accélérée de 500 logements sociaux, celui-ci prend forme, sous l’impulsion du préfet Pascal Mailhos et du président de la Métropole, David Kimelfeld, et autour d’Action Logement, des acteurs sociaux et de l’habitat social. Cette première étape permet de lancer cette démarche visant à ce qu’il n’y ait aucun retour à la rue pour les personnes mises à l’abri sur la Métropole de Lyon pendant la période de confinement.

Plusieurs réunions

Une première réunion avait eu lieu avec la Préfecture, Action Logement, la Métropole de Lyon et les bailleurs sociaux le 19 mai dernier. Puis une cellule opérationnelle composée des mêmes acteurs et des associations spécialisées dans l’accompagnement social s’est tenue quelques jours plus tard, le mercredi 27 mai.

« Elle a défini les conditions d’accès au logement des personnes actuellement hébergées en centres d’hébergement (CADA, CHRS, CHU, ...) qui en ont la capacité (droits CAF ouverts, ...). Cette dynamique permettra de flécher les places d’urgences à destination des personnes mises à l’abri, notamment dans le contexte du Covid-19, afin d’éviter leur retours à la rue. Ces acteurs se sont fixés comme objectif d’accélérer la mise à disposition de 500 logements sur 5 mois (contre 200 en rythme habituel) », note la Métropole.

Des professionnels de l’action sociale formés, notamment l’année dernière, à l’occasion du plan « logement d’abord » accompagneront les personnes ainsi logées. Cette action est la première des 4 composantes de la stratégie « zéro retour à la rue » que la Métropole a initié avec le préfet.

3 piliers

Les 3 autres piliers sont le développement du logement temporaire, dans des modulaires par exemple (objectif : avoir 250 logements disponibles de manière permanente), celui de l’offre de logement accompagné, comme des pensions de famille, de l’habitat groupé (objectif 400 places en 3 ans), et enfin celui de la mobilisation des appartements privés (objectif : 150 logements mobilisés chaque année).

David Kimelfeld, le président de la Métropole de Lyon, a salué dans un communiqué « la mobilisation de chacun des acteurs, sous l’impulsion de la Préfecture et de la Métropole de Lyon. Cette crise sanitaire nous confronte à une crise sociale dont on ne perçoit pour le moment que les prémices. L’objectif de 'zéro retour à la rue' s’impose à nous. La mise à disposition de ces premiers logements, qui permettra de loger 500 foyers, n’est qu’une première étape, qui verra à terme la mise à disposition de 1 500 logements, qu’ils soient issus du parc privé, d’une offre de logement accompagné ou de logement temporaire.»






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Corbas : DCB Logistics a livré sa plateforme courrier-colis


Celle-ci, qui a été construite en un an, est destinée au groupe La Poste


Tramway T10 : Michèle Picard ne donne pas d’avis sur les variantes

La vice-présidente de la Métropole et maire de Vénissieux organisait mercredi sa traditionnelle conférence de presse de rentrée.


Emmanuelle Wargon rend public le rapport Girometti/Leclercq

Ce rapport porte sur la qualité d’utilisation du logement, afin d’en faire « un des éléments de référence du logement de demain, plus agréable a vivre, plus sobre en énergie et en foncier, et plus évolutif dans le temps ».


Lancement de la concertation sur la ZFE

nullLa Métropole de Lyon a présenté vendredi sur les modalités de la concertation sur la mise en place de la zone à faibles émissions.


Le pont de Couzon rouvre dès ce mercredi

Dès ce 1er septembre, le pont va rouvrir à tous les modes de déplacement.


Les prix de l’immobilier restent en nette hausse à Lyon

nullLPI-Seloger a fait part vendredi de son dernier baromètre mensuel.


Vers la création d’un 3e cimetière métropolitain au sud de la Métropole de Lyon

Une étude lancée en 2017 a permis d’identifier le site de Charly, au niveau de la route de Saint Abdon. La commune est toutefois opposée au projet.


Lyon, l’une des villes les plus tendues en matière de colocation

nullLocService a fait part de son observatoire de la colocation 2021. Derrière La Rochelle, la capitale des Gaules fait partie des villes où la demande pour ce type de location est la plus forte. Loin devant Saint-Etienne.


Chasse-sur-Rhône : concertation mobile ce jeudi pour l’A46 Sud

Cette concertation sur l’élargissement de l’axe autoroutier interviendra ce 26 août de 9 heures à 12 heures./p>


Élargissement de l’A46 Sud : la concertation publique se poursuit

Une réunion publique numérique se tient ce mardi 24 août à 19 heures.


Décès de Jean-Charles Foddis, directeur exécutif de l’ADERLY

Les hommages se sont succédé, après la disparition brutale du dirigeant de l’agence de développement économique de Lyon.


Début de la concertation pour les lignes T9 et T10

nullCe lundi 23 août marque le début de la concertation de deux lignes de tramway prévues dans le plan de mandat du SYTRAL 2021-2026 : les lignes T9 et T10. Celles-ci vont desservir Lyon, Vaulx-en-Velin, Villeurbanne, Saint-Fons, et Vénissieux.


Écully et Saint-Genis-les-Ollières : pas d’état de catastrophe naturelle

Les communes n’ont pas été reconnues en état de catastrophe naturelle au titre des mouvements de terrains survenus les 10 mai et 11 mai de cette année.


Vicat : des résultats semestriels bien accueillis

Le cimentier basé à L’Isle d’Abeau a publié mercredi ses résultats.


Lyon 7 : « À la Source » loue 350 m² de locaux mixtes

Valoris Real Estate était conseil de l’opération.