L’objectif « zéro retour à la rue » prend forme dans la Métropole

L’État, la Métropole de Lyon et les acteurs se mobilisent pour mettre à disposition 500 premiers logements.

La fin du confinement ne doit pas se traduire par un retour à la rue pour les personnes mises à l’abri sur la Métropole de Lyon pendant cette période. C’est en substance l’objectif de l’État, de la Métropole de Lyon et d’autres acteurs du logements.

Ils ont donc fixé un objectif « Zéro retour à la rue ». Et avec la mise à disposition accélérée de 500 logements sociaux, celui-ci prend forme, sous l’impulsion du préfet Pascal Mailhos et du président de la Métropole, David Kimelfeld, et autour d’Action Logement, des acteurs sociaux et de l’habitat social. Cette première étape permet de lancer cette démarche visant à ce qu’il n’y ait aucun retour à la rue pour les personnes mises à l’abri sur la Métropole de Lyon pendant la période de confinement.

Plusieurs réunions

Une première réunion avait eu lieu avec la Préfecture, Action Logement, la Métropole de Lyon et les bailleurs sociaux le 19 mai dernier. Puis une cellule opérationnelle composée des mêmes acteurs et des associations spécialisées dans l’accompagnement social s’est tenue quelques jours plus tard, le mercredi 27 mai.

« Elle a défini les conditions d’accès au logement des personnes actuellement hébergées en centres d’hébergement (CADA, CHRS, CHU, ...) qui en ont la capacité (droits CAF ouverts, ...). Cette dynamique permettra de flécher les places d’urgences à destination des personnes mises à l’abri, notamment dans le contexte du Covid-19, afin d’éviter leur retours à la rue. Ces acteurs se sont fixés comme objectif d’accélérer la mise à disposition de 500 logements sur 5 mois (contre 200 en rythme habituel) », note la Métropole.

Des professionnels de l’action sociale formés, notamment l’année dernière, à l’occasion du plan « logement d’abord » accompagneront les personnes ainsi logées. Cette action est la première des 4 composantes de la stratégie « zéro retour à la rue » que la Métropole a initié avec le préfet.

3 piliers

Les 3 autres piliers sont le développement du logement temporaire, dans des modulaires par exemple (objectif : avoir 250 logements disponibles de manière permanente), celui de l’offre de logement accompagné, comme des pensions de famille, de l’habitat groupé (objectif 400 places en 3 ans), et enfin celui de la mobilisation des appartements privés (objectif : 150 logements mobilisés chaque année).

David Kimelfeld, le président de la Métropole de Lyon, a salué dans un communiqué « la mobilisation de chacun des acteurs, sous l’impulsion de la Préfecture et de la Métropole de Lyon. Cette crise sanitaire nous confronte à une crise sociale dont on ne perçoit pour le moment que les prémices. L’objectif de 'zéro retour à la rue' s’impose à nous. La mise à disposition de ces premiers logements, qui permettra de loger 500 foyers, n’est qu’une première étape, qui verra à terme la mise à disposition de 1 500 logements, qu’ils soient issus du parc privé, d’une offre de logement accompagné ou de logement temporaire.»






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


T10 : la concertation se poursuit

Après la définition du tracé, cette concertation va permettre de préciser le projet et notamment l’insertion du tramway dans l’espace public.


Saint-Priest : Dent All acquiert des locaux industriels de 2.095 m²

null
Brice Robert Arthur Lloyd a fait part de ses transactions de novembre en cours de semaine dernière.


Le Sytral devient un établissement public local

Le SYTRAL est devenu le 1er janvier dernier un établissement public local en lieu et place du syndicat mixte. Il tenait ce lundi son premier conseil d’administration.


Vélo dans la Métropole de Lyon : une année record

nullUne hausse de 21% de la pratique du vélo a été enregistrée par rapport à l’année 2020.


Des travaux lancés pour la réouverture du chemin de Charbonnières

Une solution a été trouvée pour la réouverture cette voie avant la fin du 1er semestre.


2021, « l’année des records », selon Meilleurs Agents


Le site d’évaluation immobilière souligne que l’année aura été marquée par un record de prix au m², mais aussi de volumes.


A46 sud: Bruno Bernard critique la décision du gouvernement

nullLe président de la Métropole de Lyon a réagi face à la décision du gouvernement de poursuivre les études relatives à la mise en œuvre du projet d’élargissement de l’autoroute.


La Métropole de Lyon compte 1.411.571 habitants

L’INSEE a fait état des chiffres des populations légales 2022 des communes du Rhône et de la région Auvergne-Rhône-Alpes, basées sur les populations millésimées au titre de l’année 2019.


Forte hausse de l’ILC : les commerces tirent le signal d’alarme

L’indice des loyers commerciaux (ILC) publié cette semaine par l’INSEE augmente de 3,46%, à 119,70.


Aides à la construction durable : Bourgoin-Jallieu et Villeurbanne en tête dans la région

En Auvergne-Rhône-Alpes, on notera que 209 communes ont obtenu une aide à la relance de la construction durable de 1.000 € au moins, pour un total de 17.817.890€.


Le comité de pilotage Lyon-Turin s’est réuni ce lundi

Les études se poursuivent pour l’aménagement des voies d’accès au tunnel.


Forum de clôture, ce jeudi, de la concertation métro

Une concertation sur les 4 lignes de métro avait lieu depuis septembre. Un forum de clôture est organisé ce jeudi en visioconférence, au lendemain du dépôt par le maire de Tassin au pied du sapin du président de la Métropole de 12.000 « lettres au Père Noël ».


Le 1er règlement local de publicité intercommunal voté

La Métropole de Lyon a voté lundi à l’occasion de son conseil métropolitain cet arrêt de projet du premier règlement.


Liaison Lyon / Saint-Étienne : poursuite des projets d’amélioration des mobilités

Le préfet de région a récemment organisé une réunion visant à la poursuite des projets d’amélioration des déplacements multimodaux entre les deux métropoles.


Capacité doublée pour les vélos pour le parc relais de Saint-Genis-Laval

La capacité d’accueil du futur parc relais sera de 550 places pour les vélos.