Stéphane Fritz nommé président de Guy Hoquet l’Immobilier

Celui qui était auparavant directeur général du réseau a pris la présidence du troisième franchiseur immobilier en France.

Guy Hoquet l’Immobilier a annoncé dans un communiqué la nomination de Stéphane Fritz à la présidence de l’un grands réseaux d’agences immobilières franchisées en France, et propriété du groupe Arche. Il était auparavant son directeur général. Il entend poursuivre le développement du réseau et de l’agence multi-services, une première dans le secteur immobilier.

Stéphane Fritz, âgé de 53 ans, a débuté sa carrière immobilière en 2008 au siège du réseau Century 21 comme consultant management en charge de l’activité entreprises et commerces France, puis comme responsable du développement dans les agences en Rhône-Alpes pendant deux ans.

Il était arrivé en février 2015 au sein du réseau Guy Hoquet l’Immobilier, occupant successivement les postes de directeur du développement, directeur exploitation et développement, avant d’être nommé directeur général en 2019. Le réseau a accueilli chaque année sous son impulsion une centaine de nouveaux franchisés pour porter le nombre d’agences à 580, réparties sur l’ensemble du territoire.

3 axes de développement

Stéphane Fritz, en tant que président du réseau, vise à poursuivre son déploiement en s’appuyant sur 3 axes, à savoir la formation des franchisés et des collaborateurs, la simplification du parcours client à travers le digital, et le changement de l’image perçue de l’agent immobilier. Il va également prendre un virage avec l’intégration d’une offre unique sur le marché immobilier, le « multi-services », permettant à ses clients de réaliser de A à Z leurs projets immobiliers.

« En plus du socle de garanties (prix et délais de vente, revente, dépannage, GLI, vices cachés et équipements), Guy Hoquet l’Immobilier a développé une gamme de services comprenant financement, gestion, assurance, patrimoine, expertises avec l’agence comme seul interlocuteur. Une première dans le secteur immobilier qui doit contribuer à consolider l’expertise de Guy Hoquet et faire évoluer l’image traditionnelle de l’agent immobilier vers un ‘tiers de confiance’ aux compétences étendues et pointues », indique le réseau.

« Guy Hoquet l’Immobilier est aujourd’hui le troisième franchiseur immobilier en France, et à sa présidence, je souhaite poursuivre le travail entamé depuis des années. Mon objectif est de renforcer la compétitivité du réseau, ses performances et densifier le maillage territorial. C’est un soutien essentiel que nous devons à nos franchisés et partenaires, et qui a pris d’autant plus de sens avec la crise sanitaire traversée. Nous avons pu constater la solidarité du réseau et sa force durant le confinement, avec des équipes impliquées et des impacts très limités. La solidité du réseau, la formation, la digitalisation et l’offre multi-services sont des éléments par lesquels ma présidence sera guidée, afin que Guy Hoquet l’Immobilier consolide sa place de réseau à la fois 100% humain et 100% expert», a indiqué Stéphane Fritz, président de Guy Hoquet l’Immobilier.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le réseau des villes d’Auvergne-Rhône-Alpes interpelle le gouvernement

Le réseau des villes de la Région s’est réuni à Lyon le 1er juillet et a interpellé dans un communiqué le gouvernement sur les annonces de futures ponctions fiscales.


Olivier Klein devient ministre délégué au logement

nullLa composition du deuxième gouvernement Borne a été dévoilé ce jour. Un ministre délégué au logement a été nommé.


Pierre Bonnet prend la présidence de SLCI

Il succède à Bernard Deschaux Baume en tant que président de SLCI, mais aussi de Procivis Rhône. Pierre-Marie Le Gloanec devient, pour sa part, directeur général des deux entités.


« La trace laissée par la crise sanitaire est considérable »

Jean-Marc Torrollion est le président de la fédération nationale de l’immobilier (FNAIM). A l’occasion de la présentation des chiffres de l’immobilier du premier semestre 2022, nous avons, avec lui, évoqué la surperformance des villes moyennes.


Un premier « plan piéton » adopté par la Métropole de Lyon

Ce lundi, les élus du Conseil de la Métropole ont adopté ce plan, premier du genre pour la collectivité.


Un plan solaire adopté par la Métropole de Lyon

Ce plan a été adopté par les élus métropolitains en Conseil de la Métropole.


Règlement local de publicité : l’enquête publique bientôt lancée

Une nouvelle étape a été franchie pour le règlement local de publicité métropolitain avec le lancement de l’enquête publique à la rentrée. 49 communes se sont exprimées en faveur du projet initial.


Écoréno’v : enveloppe supplémentaire de 21 millions d’euros

La Métropole de Lyon a voté une autorisation de programme complémentaire pour le dispositif.


A Villeurbanne, toute l’avenue Henri Barbusse devient piétonne

nullDès ce lundi, la portion comprise entre le cours Emile-Zola et la rue Anatole-France est définitivement fermée aux véhicules.


Le métro B de Lyon est désormais entièrement automatique

Depuis ce samedi, la ligne B du métro est passée en 100% automatique. Un chantier de 10 années de travail continu s’achève.


Prolongement du T6 : lancement de l’enquête publique unique


Cet axe vise à relier les Hôpitaux-Est au campus Lyon Tech La Doua – INSA Lyon.


Yannick Ainouche, nouveau président de la CDI FNAIM

La Chambre des diagnostiqueurs immobiliers s’est dotée ce jeudi d’un nouveau bureau.


Un vaste projet d’apaisement pour la presqu’île de Lyon

Le maire de Lyon et le président de la Métropole ont présenté ce mercredi les grandes orientations de la transformation envisagée de ce secteur de Lyon.


Saint-Priest : vente d’un immeuble de New Forest par Nexity

Theoreim a investi dans le premier immeuble de bureaux bas carbone de l’opération située dans la ZAC Urban’East.


Tassin-la-Demi-Lune : un dispositif d’analyse de la qualité de l’air

Pascal Charmot a lancé ce dispositif d’analyse de la qualité de l’air et de l’environnement sonore, suite à un « développement de la congestion automobile ».