Stéphane Fritz nommé président de Guy Hoquet l’Immobilier

Celui qui était auparavant directeur général du réseau a pris la présidence du troisième franchiseur immobilier en France.

Guy Hoquet l’Immobilier a annoncé dans un communiqué la nomination de Stéphane Fritz à la présidence de l’un grands réseaux d’agences immobilières franchisées en France, et propriété du groupe Arche. Il était auparavant son directeur général. Il entend poursuivre le développement du réseau et de l’agence multi-services, une première dans le secteur immobilier.

Stéphane Fritz, âgé de 53 ans, a débuté sa carrière immobilière en 2008 au siège du réseau Century 21 comme consultant management en charge de l’activité entreprises et commerces France, puis comme responsable du développement dans les agences en Rhône-Alpes pendant deux ans.

Il était arrivé en février 2015 au sein du réseau Guy Hoquet l’Immobilier, occupant successivement les postes de directeur du développement, directeur exploitation et développement, avant d’être nommé directeur général en 2019. Le réseau a accueilli chaque année sous son impulsion une centaine de nouveaux franchisés pour porter le nombre d’agences à 580, réparties sur l’ensemble du territoire.

3 axes de développement

Stéphane Fritz, en tant que président du réseau, vise à poursuivre son déploiement en s’appuyant sur 3 axes, à savoir la formation des franchisés et des collaborateurs, la simplification du parcours client à travers le digital, et le changement de l’image perçue de l’agent immobilier. Il va également prendre un virage avec l’intégration d’une offre unique sur le marché immobilier, le « multi-services », permettant à ses clients de réaliser de A à Z leurs projets immobiliers.

« En plus du socle de garanties (prix et délais de vente, revente, dépannage, GLI, vices cachés et équipements), Guy Hoquet l’Immobilier a développé une gamme de services comprenant financement, gestion, assurance, patrimoine, expertises avec l’agence comme seul interlocuteur. Une première dans le secteur immobilier qui doit contribuer à consolider l’expertise de Guy Hoquet et faire évoluer l’image traditionnelle de l’agent immobilier vers un ‘tiers de confiance’ aux compétences étendues et pointues », indique le réseau.

« Guy Hoquet l’Immobilier est aujourd’hui le troisième franchiseur immobilier en France, et à sa présidence, je souhaite poursuivre le travail entamé depuis des années. Mon objectif est de renforcer la compétitivité du réseau, ses performances et densifier le maillage territorial. C’est un soutien essentiel que nous devons à nos franchisés et partenaires, et qui a pris d’autant plus de sens avec la crise sanitaire traversée. Nous avons pu constater la solidarité du réseau et sa force durant le confinement, avec des équipes impliquées et des impacts très limités. La solidité du réseau, la formation, la digitalisation et l’offre multi-services sont des éléments par lesquels ma présidence sera guidée, afin que Guy Hoquet l’Immobilier consolide sa place de réseau à la fois 100% humain et 100% expert», a indiqué Stéphane Fritz, président de Guy Hoquet l’Immobilier.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vers davantage de sécurité pour le Boulevard Urbain Est

La Métropole de Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin ont annoncé mettre en place des mesures immédiates, suite au décès d’un cycliste.


La définition de « logement décent » élargie

Ceci va permettre d’exclure les premières passoires énergétiques du marche locatif.


Les professionnels de l’événementiel en quête de visibilité

Ceux-ci souhaitent une date prévisionnelle et de modalités de réouverture des activités événementielles.


La Région soutient un centre superviseur urbain mutualisé

La Région s’engage à hauteur de 100.000 euros pour le futur centre superviseur urbain mutualisé de 5 communes du sud-ouest lyonnais : Grigny, Pierre-Bénite, Vernaison, Charly et Saint-Genis-Laval.


28 millions d’euros de travaux immobiliers pour les policiers du Rhône

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, portera sur la réalisation de projets de rénovation et de modernisation des bâtiments de la police nationale.


La ligne de bus express 15E mise en service entre Gare d’Yvours et Bellecour

null
Cette nouvelle ligne offre désormais une desserte du sud-ouest lyonnais via la voie métropolitaine M7.


Auvergne-Rhône-Alpes approche des 8 millions d’habitants

null L’INSEE a fait part ce jour des populations légales des territoires, dont ceux des régions et des départements.


Saint-Étienne poursuit son rebond démographique

La préfecture de la Loire compte aujourd’hui plus de 175.000 habitants, et conforte un peu plus sa position de deuxième ville d’Auvergne Rhône-Alpes.


Nouvelle réunion sur la liaison Lyon – Saint-Étienne

La préfecture a fait un point sur la poursuite des projets d’amélioration des déplacements multimodaux entre les métropoles de Lyon et Saint-Étienne.


L’aide aux loyers et prêts immobiliers prolongée et élargie

Cette aide exceptionnelle avait été mise en place par Action Logement pour les salariés fragilisés par la crise.


Une concertation engagée entre le gouvernement et Action Logement

Le ministère du logement, le ministère des comptes publics et Action Logement engagent une concertation au service de la relance économique et sociale, et de la transformation du groupe.


Marceau Immo crée sa première filiale à Lyon

Le spécialiste de l’acquisition et de la valorisation d’immeubles résidentiels anciens a pour objectif d’investir dès 2021 entre 10 et 20 millions d’euros en cœur de ville.


Clap de fin pour le feuilleton Rhônexpress


Le SYTRAL va verser 29,87 millions d’euros à la société Rhônexpress SAS et 1,9 millions d’euros à Transdev Rail Rhône du fait de la la résiliation de la concession.


Bruno Bernard devient 1er vice-président du GART

Il agira ainsi aux côtés de Louis Nègre, le président du groupement des autorités responsables des transports.


Les craintes des fédérations du bâtiment sur la RE2020

La FFB et son Pôle Habitat ont exprimé leurs craintes, suite à la présentation ce mardi de la nouvelle réglementation environnementale.