Les fédérations du BTP lancent un cri d’alarme

Celles-ci anticipent un effondrement de la construction, si aucune mesure de soutien n’est prise dans le cadre du projet de loi de finances rectificatif.

Les fédérations du BTP ont donné de la voix ce mardi, en amont de la présentation d’un troisième projet de loi de finances rectificatif mercredi en conseil des ministres. La fédération française du bâtiment (FFB) et la fédération nationale des travaux publics (FNTP) ont en effet averti que la reprise des chantiers ne signifiait pas la fin des problèmes pour les entreprises du BTP. Celles-ci anticipent même « un effondrement de la construction si aucune mesure de soutien n’est prise par le Gouvernement ».

Les fédérations évoquent notamment la question des surcoûts liés à la mise en sécurité des compagnons sur chantier, qui « ne sont que rarement partagés, ce qui fragilise fortement les entreprises du BTP ». Mais à ce premier choc vient s’ajouter un second, qui tient à l’effondrement de la commande publique comme privée. « Si rien n’est fait, cette combinaison désastreuse se traduira inévitablement en septembre avec des entreprises en faillite et des salariés qui ne manqueront pas de grossir les rangs de pôle emploi », avertissent-elles.

« La construction représente près de 2 millions d’emplois et près de 500 000 entreprises, essentiellement des TPE /PME situées sur tout le territoire, dont la baisse d’activité a été comparable aux entreprises frappées par les fermetures administratives », soulignent-elles.

Les fédérations font des propositions

Elles critiquent notamment l’attentisme des autorités vis-à-vis du secteur de la construction. « Autant les premières mesures de soutien du gouvernement se sont avérées efficaces, autant, depuis plusieurs semaines, il tergiverse à prendre les dispositions qui s’imposent pour maintenir à flot un secteur essentiel à l’ensemble de l’économie du pays », indiquent-elles. Les fédérations demandent donc au gouvernement et aux parlementaires d’intégrer un certain nombre de mesures au projet de loi de finances rectificatif. Elles souhaitent notamment la prise en charge des surcoûts liés au COVID-19 et l’annulation des charges fiscales et sociales, mais aussi la mise en place d’un véritable mécanisme d’incitation à l’investissement local grâce au FCTVA, et un plan massif de rénovation énergétique des bâtiments. Elles demandent également le relèvement des budgets consacrés au niveau national aux infrastructures et à la gestion de l’eau, et le retour à un taux réduit de TVA à 5,5 % pour l’ensemble des travaux.

Pour Jacques Chanut, président de la FFB, « le ministre de l’Économie et des Finances a annoncé que la question des surcoûts sera traitée mais nous n’avons toujours pas de précisions à ce stade ». « En tout état de cause, nous ne pouvons-nous contenter de demi-mesures. Quid par ailleurs des mesures de soutien aux comptes d’exploitation de nos entreprises ? Nous demandons l’annulation et non le lissage des reports de charges ce qui est justifié dans un secteur qui a été tout autant impacté par la crise que les secteurs fermés par décision administrative. Par ailleurs, nous souhaitons la mise en place au plus vite du grand plan d’accompagnement de la rénovation énergétique annoncé depuis plusieurs années. »

Pour sa part, selon Bruno Cavagné, président de la FNTP, « la priorité du gouvernement doit être donnée au soutien à la demande ». « Nous craignons, en effet, un effondrement des appels d’offres à la rentrée de septembre. Il convient donc de soutenir par tous moyens la commande publique locale, qui représente 50% de notre activité, voire plus de 90% pour de nombreuses TPE/PME. »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les assemblées générales de BTP Rhône et de la FNAIM se sont tenues jeudi

nullSans concertation entre les fédérations, toutes deux se tenaient jeudi au Matmut Stadium. L’assemblée générale de BTP Rhône et Métropole avait pour thème « Un monde en transition(s) ».


La barre des 500.000 permis de construire dépassée

nullLe service des données et études statistiques (SDES) du ministère de la transition écologique a fait part des statistiques en matière de construction de logements.


Le Pôle Habitat FFB veut des «politiques durablement entreprenantes»

nullLa convention nationale 2022 de la fédération se tenait ce jeudi.


Le chantier de réhabilitation des universités des quais Berthelot livré

Les bâtiments du site universitaire des quais ont fait l’objet d’un vaste programme de réhabilitation depuis 2014.


Le « Vallon des hôpitaux », futur quartier équilibré au sud de la Métropole de Lyon

Mixité fonctionnelle, mobilités repensées, mixité sociale : l’abandon du projet de l’« Anneau des Sciences » a transformé le projet urbain situé à Saint-Genis-Laval, à la lisière d’Oullins et de Pierre-Bénite. Les différents acteurs publics, dont les HCL, présentaient mercredi celui-ci lors d’une visite de presse.


Joris Duquoc devient directeur Auvergne-Rhône-Alpes de Linkcity

Celui qui avait rejoint Linkcity il y a 8 ans, en 2014, a désormais la responsabilité du développement et des activités depuis les implantations de la région.


Comment l’arrivée du métro transforme les hôpitaux Sud

nullUne visite du chantier du futur pôle multimodal était organisée ce mercredi. L’occasion pour Anne Decq-Garcia, la directrice du groupement hospitalier Lyon Sud d’expliquer la mue profonde pour l’établissement.


Les artisans décrivent un rythme de travail intense qui génère de la fatigue

La CAPEB a fait part des résultats de la 8e édition du baromètre ARTI Santé BTP.


Le bâtiment tient, mais…

nullLa fédération française du bâtiment (FFB) a, en cours de semaine, fait part, lors d’une conférence de presse, des derniers chiffres du secteur. Si ce dernier, globalement, tient, l’organisation espère pouvoir faire avancer certaines problématiques récurrentes lors des assises du bâtiment.


Charbonnières-les-Bains : livraison de « Carré Lison »

nullLe Groupe em2c a annoncé ce jeudi la livraison de ce programme localisé au coeur de la ville de l’ouest lyonnais.


«Nous atteignons les 5.000€ du m² à Clermont-Ferrand »

Stéphane Roque est le président de la FPI Auvergne. Nous évoquons avec lui les principales problématiques du marché sur ce territoire.


Le « Domaine de Thémis », Pyramide d’Argent 2022 en Auvergne


La fédération des promoteurs immobiliers (FPI) d’Auvergne organisait jeudi sa cérémonie des « Pyramides d’Argent » à l’Hôtel de ville de Clermont-Ferrand.


Sainte-Foy-lès-Lyon : pose de la première pierre d’«Esprit Domaine»

Eiffage Immobilier a réalisé jeudi dernier la pose de la première pierre de cette résidence situé sur le site de la Salette.


La résidence « Eko » inaugurée à Villeurbanne


Cette inauguration avait lieu jeudi dernier, en présence de de la première adjointe au maire de Villeurbanne.


Villeurbanne : inauguration de la résidence « Solaris »

L’évènement inaugural de ce programme situé cours Tolstoï est inscrit, ce mardi, à l’agenda du maire, Cédric Van Styvendael.