Les fédérations du BTP lancent un cri d’alarme

Celles-ci anticipent un effondrement de la construction, si aucune mesure de soutien n’est prise dans le cadre du projet de loi de finances rectificatif.

Les fédérations du BTP ont donné de la voix ce mardi, en amont de la présentation d’un troisième projet de loi de finances rectificatif mercredi en conseil des ministres. La fédération française du bâtiment (FFB) et la fédération nationale des travaux publics (FNTP) ont en effet averti que la reprise des chantiers ne signifiait pas la fin des problèmes pour les entreprises du BTP. Celles-ci anticipent même « un effondrement de la construction si aucune mesure de soutien n’est prise par le Gouvernement ».

Les fédérations évoquent notamment la question des surcoûts liés à la mise en sécurité des compagnons sur chantier, qui « ne sont que rarement partagés, ce qui fragilise fortement les entreprises du BTP ». Mais à ce premier choc vient s’ajouter un second, qui tient à l’effondrement de la commande publique comme privée. « Si rien n’est fait, cette combinaison désastreuse se traduira inévitablement en septembre avec des entreprises en faillite et des salariés qui ne manqueront pas de grossir les rangs de pôle emploi », avertissent-elles.

« La construction représente près de 2 millions d’emplois et près de 500 000 entreprises, essentiellement des TPE /PME situées sur tout le territoire, dont la baisse d’activité a été comparable aux entreprises frappées par les fermetures administratives », soulignent-elles.

Les fédérations font des propositions

Elles critiquent notamment l’attentisme des autorités vis-à-vis du secteur de la construction. « Autant les premières mesures de soutien du gouvernement se sont avérées efficaces, autant, depuis plusieurs semaines, il tergiverse à prendre les dispositions qui s’imposent pour maintenir à flot un secteur essentiel à l’ensemble de l’économie du pays », indiquent-elles. Les fédérations demandent donc au gouvernement et aux parlementaires d’intégrer un certain nombre de mesures au projet de loi de finances rectificatif. Elles souhaitent notamment la prise en charge des surcoûts liés au COVID-19 et l’annulation des charges fiscales et sociales, mais aussi la mise en place d’un véritable mécanisme d’incitation à l’investissement local grâce au FCTVA, et un plan massif de rénovation énergétique des bâtiments. Elles demandent également le relèvement des budgets consacrés au niveau national aux infrastructures et à la gestion de l’eau, et le retour à un taux réduit de TVA à 5,5 % pour l’ensemble des travaux.

Pour Jacques Chanut, président de la FFB, « le ministre de l’Économie et des Finances a annoncé que la question des surcoûts sera traitée mais nous n’avons toujours pas de précisions à ce stade ». « En tout état de cause, nous ne pouvons-nous contenter de demi-mesures. Quid par ailleurs des mesures de soutien aux comptes d’exploitation de nos entreprises ? Nous demandons l’annulation et non le lissage des reports de charges ce qui est justifié dans un secteur qui a été tout autant impacté par la crise que les secteurs fermés par décision administrative. Par ailleurs, nous souhaitons la mise en place au plus vite du grand plan d’accompagnement de la rénovation énergétique annoncé depuis plusieurs années. »

Pour sa part, selon Bruno Cavagné, président de la FNTP, « la priorité du gouvernement doit être donnée au soutien à la demande ». « Nous craignons, en effet, un effondrement des appels d’offres à la rentrée de septembre. Il convient donc de soutenir par tous moyens la commande publique locale, qui représente 50% de notre activité, voire plus de 90% pour de nombreuses TPE/PME. »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La Fabric’, Grand prix régional des pyramides d’argent de la FPI


La fédération des promoteurs immobiliers a fait part des 9 prix récompensant les projets architecturaux les plus emblématiques en région lyonnaise.


Capelli vise une croissance de 50% au 1er semestre


Le promoteur a fait état d’un maintien des ventes à un niveau élevé dans un contexte économique perturbé.


Une solution de lavage promue par la FFB pour les peintres du bâtiment

La fédération du bâtiment lance O’Niveau, opération visant à aider les entreprises de peinture à s’équiper d’une station de nettoyage d’outils plus respectueuse de l’environnement.


Vers une mise à jour de la charte de 2006 pour promouvoir les matériaux biosourcés

Peu avant la clôture de l’exposition « Architecture en fibres végétales » qui s’est tenue durant l’été à Archipel, les adjoints au maire de Lyon, Sylvain Godinot et Raphaël Michaud, ainsi la vice-présidente de la Métropole, Béatrice Vessiller, ont fait un point sur la filière des matériaux biosourcés et les moyens de la promouvoir.


Logement : les permis de construire peinent à rebondir

Après un recul en mars et avril dû au confinement puis une reprise en mai et juin, les autorisations et mises en chantier de logements se sont stabilisées en juillet et août, en données corrigées.


« L’Avant-Scène », grand prix régional des Pyramides d’argent de la FPI Alpes

La FPI Alpes remettait jeudi dernier dans le château de Servolex en Savoie les huit pyramides d’argent de l’arc alpin.


Renaud Payre, nouveau président de l’OFS métropolitain

Le vice-président de la Métropole de Lyon délégué à l’habitat, au logement social et à la politique de la ville, a été élu ce lundi président de l’organisme de foncier solidaire métropolitain.


Loi de finances 2021 : la FFB presse le gouvernement


La FFB attend de nombreux compléments et détails par voie d’amendements pendant les débats parlementaires ou sous forme de textes règlementaires à venir.


Benjamin Courraud, nouveau délégué régional de la FPI Alpes


Le nouveau délégué souhaite instaurer une proximité avec l’ensemble des élus locaux, leurs représentants et leurs administrations, ainsi qu’avec l’ensemble des institutions locales.


« Jazz » a été bien accueilli aux Minguettes

null
Lyon Métropole Habitat, office public de l’habitat métropolitain, a lancé le week-end dernier son nouveau programme d’accession sociale à la propriété dans ce secteur de Vénissieux.


Les mises en ventes de logements neufs en chute libre à Lyon

La fédération des promoteurs immobiliers a communiqué il y a quelques jours les derniers chiffres en matière de réservations de logements neufs, et de prix, toujours orientés à la hausse.


Immobilier neuf : les craintes des promoteurs

La fédération des promoteurs immobiliers (FPI) a fait un point la semaine dernière sur l’activité du secteur au cours du premier semestre, marqué par le confinement.


Ardoix : pose de la première pierre de l’usine ASF 4.0

La Région Auvergne-Rhône-Alpes accompagne ce projet, qui devrait à terme permettre la création de 40 emplois.


Entrée en vigueur des logements évolutifs au 1er janvier prochain

Dans un peu plus de trois mois, l’obligation de construire des logements neufs avec des salles de bain adaptables avec zéro ressaut de douche sera effective.


LCA-FFB devient le « Pôle habitat FFB »

null
LCA-FFB organisait ce jour sa convention nationale. Elle a émis des propositions pour une reprise du secteur et annoncé son changement de dénomination