Des travaux dans le lac des Eaux Bleues

Ce dernier est situé au cœur du Grand Parc Miribel Jonage.

C’est ce lundi 29 juin que commenceront les travaux sur le lac des Eaux Bleues, au cœur du Grand Parc Miribel Jonage. Ceux-ci ont pour objectif de garantir la sécurisation de l’approvisionnement en eau potable de l’usine de secours de La Pape dont le captage est situé sur ce lac. « L’usine de la Pape et sa réserve constituent un dispositif de sécurité unique utilisé exclusivement en cas de problème sur la ressource principale de Crépieu-Charmy. Elles permettent à la Métropole de Lyon de bénéficier d’une autre source de production d’eau potable d’où la nécessité qu’elle soit mobilisable en permanence », indique la Métropole.

Celle-ci précise que ces travaux sont devenus nécessaires car, depuis la fin des années 90, le lac des Eaux Bleues subit une production importante de matière organique végétale. « Ce phénomène – l’eutrophisation - accéléré par le réchauffement climatique, se caractérise par la présence d’algues et d’herbiers aquatiques en période estivale. La qualité de l’eau est satisfaisante pour les usages comme la baignade. Néanmoins, l’usine de production ne peut plus utiliser la prise d’eau actuelle pour produire de l’eau potable », note la collectivité.

« Les études montrent que l’eau située loin du bord du lac a des caractéristiques plus adaptées, même en cas de forte chaleur. La solution retenue pour alimenter l'usine de la Pape est un pompage provisoire, installé sur trois barges, reliées par une canalisation flottante à la prise d'eau actuelle, située en bordure du lac. Les techniciens vont donc installer 5 pompes sur 3 radeaux. Ces pompes – en cas de crise – permettront d’acheminer l’eau vers la prise d'eau existante grâce à la mise en place d'une canalisation semi-flottante de 900 m de longueur sur le lac », ajoute-t-elle.

Début des travaux ce lundi

C’est donc dès ce lundi que les travaux débuteront pour s’étaler sur une durée de 5 semaines. Avant d’être démontée fin octobre dès lors que les caractéristiques de l’eau seront à nouveau compatibles avec les capacités de traitement de l’usine de la Pape, l’installation restera en exploitation jusqu’en septembre. Le coût du chantier s’élève à environ 800.000 euros. « Cette solution provisoire permettra d’assurer la sécurisation de l’approvisionnement en eau potable de la Métropole de Lyon dans l’attente du projet de refonte de l’usine de La Pape programmé dans le prochain mandat »souligne la collectivité.

Un balisage terrestre et aquatique sera installé pour assurer la sécurité des usagers du Grand Parc. L’accès aux installations sera lui absolument interdit pour tous les usagers du lac. « Des agents sur place assureront la médiation autour du site et la sécurité du public et des installations », conclut la Métropole.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Corbas : DCB Logistics a livré sa plateforme courrier-colis


Celle-ci, qui a été construite en un an, est destinée au groupe La Poste


Tramway T10 : Michèle Picard ne donne pas d’avis sur les variantes

La vice-présidente de la Métropole et maire de Vénissieux organisait mercredi sa traditionnelle conférence de presse de rentrée.


Emmanuelle Wargon rend public le rapport Girometti/Leclercq

Ce rapport porte sur la qualité d’utilisation du logement, afin d’en faire « un des éléments de référence du logement de demain, plus agréable a vivre, plus sobre en énergie et en foncier, et plus évolutif dans le temps ».


Lancement de la concertation sur la ZFE

nullLa Métropole de Lyon a présenté vendredi sur les modalités de la concertation sur la mise en place de la zone à faibles émissions.


Le pont de Couzon rouvre dès ce mercredi

Dès ce 1er septembre, le pont va rouvrir à tous les modes de déplacement.


Les prix de l’immobilier restent en nette hausse à Lyon

nullLPI-Seloger a fait part vendredi de son dernier baromètre mensuel.


Vers la création d’un 3e cimetière métropolitain au sud de la Métropole de Lyon

Une étude lancée en 2017 a permis d’identifier le site de Charly, au niveau de la route de Saint Abdon. La commune est toutefois opposée au projet.


Lyon, l’une des villes les plus tendues en matière de colocation

nullLocService a fait part de son observatoire de la colocation 2021. Derrière La Rochelle, la capitale des Gaules fait partie des villes où la demande pour ce type de location est la plus forte. Loin devant Saint-Etienne.


Chasse-sur-Rhône : concertation mobile ce jeudi pour l’A46 Sud

Cette concertation sur l’élargissement de l’axe autoroutier interviendra ce 26 août de 9 heures à 12 heures./p>


Élargissement de l’A46 Sud : la concertation publique se poursuit

Une réunion publique numérique se tient ce mardi 24 août à 19 heures.


Décès de Jean-Charles Foddis, directeur exécutif de l’ADERLY

Les hommages se sont succédé, après la disparition brutale du dirigeant de l’agence de développement économique de Lyon.


Début de la concertation pour les lignes T9 et T10

nullCe lundi 23 août marque le début de la concertation de deux lignes de tramway prévues dans le plan de mandat du SYTRAL 2021-2026 : les lignes T9 et T10. Celles-ci vont desservir Lyon, Vaulx-en-Velin, Villeurbanne, Saint-Fons, et Vénissieux.


Écully et Saint-Genis-les-Ollières : pas d’état de catastrophe naturelle

Les communes n’ont pas été reconnues en état de catastrophe naturelle au titre des mouvements de terrains survenus les 10 mai et 11 mai de cette année.


Vicat : des résultats semestriels bien accueillis

Le cimentier basé à L’Isle d’Abeau a publié mercredi ses résultats.


Lyon 7 : « À la Source » loue 350 m² de locaux mixtes

Valoris Real Estate était conseil de l’opération.