Des travaux dans le lac des Eaux Bleues

Ce dernier est situé au cœur du Grand Parc Miribel Jonage.

C’est ce lundi 29 juin que commenceront les travaux sur le lac des Eaux Bleues, au cœur du Grand Parc Miribel Jonage. Ceux-ci ont pour objectif de garantir la sécurisation de l’approvisionnement en eau potable de l’usine de secours de La Pape dont le captage est situé sur ce lac. « L’usine de la Pape et sa réserve constituent un dispositif de sécurité unique utilisé exclusivement en cas de problème sur la ressource principale de Crépieu-Charmy. Elles permettent à la Métropole de Lyon de bénéficier d’une autre source de production d’eau potable d’où la nécessité qu’elle soit mobilisable en permanence », indique la Métropole.

Celle-ci précise que ces travaux sont devenus nécessaires car, depuis la fin des années 90, le lac des Eaux Bleues subit une production importante de matière organique végétale. « Ce phénomène – l’eutrophisation - accéléré par le réchauffement climatique, se caractérise par la présence d’algues et d’herbiers aquatiques en période estivale. La qualité de l’eau est satisfaisante pour les usages comme la baignade. Néanmoins, l’usine de production ne peut plus utiliser la prise d’eau actuelle pour produire de l’eau potable », note la collectivité.

« Les études montrent que l’eau située loin du bord du lac a des caractéristiques plus adaptées, même en cas de forte chaleur. La solution retenue pour alimenter l'usine de la Pape est un pompage provisoire, installé sur trois barges, reliées par une canalisation flottante à la prise d'eau actuelle, située en bordure du lac. Les techniciens vont donc installer 5 pompes sur 3 radeaux. Ces pompes – en cas de crise – permettront d’acheminer l’eau vers la prise d'eau existante grâce à la mise en place d'une canalisation semi-flottante de 900 m de longueur sur le lac », ajoute-t-elle.

Début des travaux ce lundi

C’est donc dès ce lundi que les travaux débuteront pour s’étaler sur une durée de 5 semaines. Avant d’être démontée fin octobre dès lors que les caractéristiques de l’eau seront à nouveau compatibles avec les capacités de traitement de l’usine de la Pape, l’installation restera en exploitation jusqu’en septembre. Le coût du chantier s’élève à environ 800.000 euros. « Cette solution provisoire permettra d’assurer la sécurisation de l’approvisionnement en eau potable de la Métropole de Lyon dans l’attente du projet de refonte de l’usine de La Pape programmé dans le prochain mandat »souligne la collectivité.

Un balisage terrestre et aquatique sera installé pour assurer la sécurité des usagers du Grand Parc. L’accès aux installations sera lui absolument interdit pour tous les usagers du lac. « Des agents sur place assureront la médiation autour du site et la sécurité du public et des installations », conclut la Métropole.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Trottinettes électriques en libre-service : Dott et Tier désignés à Lyon

Un appel à projet avait été lancé en mai pour proposer un droit exclusif à deux entreprises d’opérer à Lyon.


La Métropole de Lyon réunit son deuxième Conseil

Le nouveau conseil de la Métropole de Lyon se réunit notamment pour un plan de soutien exceptionnel au secteur médico-social, la cité internationale de la gastronomie de Lyon et la ZFE.


Perte de 15.800 emplois dans le secteur privé en juin, selon ADP

Le rapport national sur l’emploi en France d’ADP® montre que le commerce, les services aux entreprises et l’industrie sont les secteurs les plus touchés.


Les dépenses dans la construction ont stagné en Suisse en 2019

L’office fédéral de la statistique a publié ce matin les résultats provisoires de l’enquête suisse sur la statistique de la construction en 2019.


L’Epora a accompagné la reprise des chantiers

Les actions de l’établissement pour accompagner la reprise ont été présentées il y a une semaine au conseil d’administration.


Emmanuelle Wargon en visite à Lyon

La ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique en charge du Logement est à Lyon pour visiter des solutions d’hébergement et de relogement.


Une première émission obligataire durable réussie pour l’AFL

La banque des collectivités locales a levé 500 millions d’euros sur les marchés en lançant cette première émission obligataire.


Chute de la demande placée d’immobilier de bureaux à Lyon au 1er semestre

Conséquence directe de la crise du Covid-19 : moins de 100.000 m² ont été placés au titre du premier semestre, contre 223.000 m² l’an dernier.


Lyon-Turin: un contrat de 220 millions d’euros pour Vinci

Le groupe va réaliser 4 puits de ventilation de 500 mètres de profondeur chacun, de galeries et de 7 cavernes.


Un vœu de l’exécutif régional pour un soutien au Lyon-Turin

La Région a adopté ce vœu de l’exécutif « appelant à la responsabilité pour soutenir largement le projet ».


Béatrice Vessiller devient vice-présidente de la Métropole en charge de l’urbanisme


Les délégations des vice-présidents de la Métropole de Lyon ont été dévoilées ce jour. Renaud Payre est lui délégué à l’Habitat, au Logement social et à la Politique de la ville.


Gaël Perdriau reste président de Saint-Etienne Métropole

Celui qui a été réélu maire de Saint-Étienne il y a quelques jours a également été réélu président de la métropole stéphanoise. Celle-ci comptera 19 vice-présidents.


La FFB presse le nouveau gouvernement pour un plan de relance

La fédération française du bâtiment a appelé à un plan de relance « au plus vite » pour le secteur.


La Cité de la gastronomie de Lyon ne rouvrira pas


Implantée dans le grand Hôtel-Dieu de Lyon, celle-ci n’a pas pu se relever de la fermeture liée à l’épidémie de Covid-19.


Emmanuelle Wargon, nouvelle ministre en charge du Logement

Julien Denormandie quitte le ministère du Logement pour prendre le portefeuille de l’agriculture.