Des travaux dans le lac des Eaux Bleues

Ce dernier est situé au cœur du Grand Parc Miribel Jonage.

C’est ce lundi 29 juin que commenceront les travaux sur le lac des Eaux Bleues, au cœur du Grand Parc Miribel Jonage. Ceux-ci ont pour objectif de garantir la sécurisation de l’approvisionnement en eau potable de l’usine de secours de La Pape dont le captage est situé sur ce lac. « L’usine de la Pape et sa réserve constituent un dispositif de sécurité unique utilisé exclusivement en cas de problème sur la ressource principale de Crépieu-Charmy. Elles permettent à la Métropole de Lyon de bénéficier d’une autre source de production d’eau potable d’où la nécessité qu’elle soit mobilisable en permanence », indique la Métropole.

Celle-ci précise que ces travaux sont devenus nécessaires car, depuis la fin des années 90, le lac des Eaux Bleues subit une production importante de matière organique végétale. « Ce phénomène – l’eutrophisation - accéléré par le réchauffement climatique, se caractérise par la présence d’algues et d’herbiers aquatiques en période estivale. La qualité de l’eau est satisfaisante pour les usages comme la baignade. Néanmoins, l’usine de production ne peut plus utiliser la prise d’eau actuelle pour produire de l’eau potable », note la collectivité.

« Les études montrent que l’eau située loin du bord du lac a des caractéristiques plus adaptées, même en cas de forte chaleur. La solution retenue pour alimenter l'usine de la Pape est un pompage provisoire, installé sur trois barges, reliées par une canalisation flottante à la prise d'eau actuelle, située en bordure du lac. Les techniciens vont donc installer 5 pompes sur 3 radeaux. Ces pompes – en cas de crise – permettront d’acheminer l’eau vers la prise d'eau existante grâce à la mise en place d'une canalisation semi-flottante de 900 m de longueur sur le lac », ajoute-t-elle.

Début des travaux ce lundi

C’est donc dès ce lundi que les travaux débuteront pour s’étaler sur une durée de 5 semaines. Avant d’être démontée fin octobre dès lors que les caractéristiques de l’eau seront à nouveau compatibles avec les capacités de traitement de l’usine de la Pape, l’installation restera en exploitation jusqu’en septembre. Le coût du chantier s’élève à environ 800.000 euros. « Cette solution provisoire permettra d’assurer la sécurisation de l’approvisionnement en eau potable de la Métropole de Lyon dans l’attente du projet de refonte de l’usine de La Pape programmé dans le prochain mandat »souligne la collectivité.

Un balisage terrestre et aquatique sera installé pour assurer la sécurité des usagers du Grand Parc. L’accès aux installations sera lui absolument interdit pour tous les usagers du lac. « Des agents sur place assureront la médiation autour du site et la sécurité du public et des installations », conclut la Métropole.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Loi SRU : le ministère communique le bilan triennal 2017-2019

Le ministère chargé du logement a fait part de son bilan triennal 2017-2019 sur les objectifs en matière de production de logements sociaux.


Polémique sur la prolongation de la centrale nucléaire du Bugey

Les écologistes de la Métropole et de la Ville de Lyon demandent à l’Autorité de sûreté nucléaire de refuser la prolongation de 10 ans, tandis que la droite s’insurge contre cette prise de position.


Un appel a candidatures pour lutter contre la vacance des logements

Celui-ci vise à accompagner des collectivités dans leurs démarches de lutte contre la vacance des logements.


Auvergne-Rhône-Alpes emprunte à taux négatif

null
La Région est ainsi la première collectivité française à emprunter sur le long terme à taux négatif.


Les modes doux pèsent moins de 10% des déplacements domicile-travail

C’est ce que révèle une étude de l’INSEE Auvergne-Rhône-Alpes sur les modes de déplacement domicile-travail de la population de la région.


Lancement d’une plateforme pour la qualité de l’air, «Air’Attitude»

L’observatoire ATMO Auvergne-Rhône-Alpes a lancé cette plateforme collaborative avec pour objectif que chacun puisse contribuer à améliorer la qualité de l’air et l’environnement.


Une démographie dynamique dans la périphérie des grandes villes de la région

L’INSEE a fait part d’une étude qui révèle que la population croît fortement dans les couronnes des grandes et très grandes aires d’attraction des villes.


Castex et Wauquiez signent le plan de relance Etat-Région

3 milliards d’euros d’investissements sont prévus au total dans ce plan dans les deux ans à venir.


Fin de la pédagogie pour les voies de covoiturage M6/M7

null
Les automobilistes seuls à bord de leur véhicule et empruntant ces voies pourront, dès ce lundi, être verbalisés.


Vers davantage de sécurité pour le Boulevard Urbain Est

La Métropole de Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin ont annoncé mettre en place des mesures immédiates, suite au décès d’un cycliste.


La définition de « logement décent » élargie

Ceci va permettre d’exclure les premières passoires énergétiques du marche locatif.


Les professionnels de l’événementiel en quête de visibilité

Ceux-ci souhaitent une date prévisionnelle et de modalités de réouverture des activités événementielles.


La Région soutient un centre superviseur urbain mutualisé

La Région s’engage à hauteur de 100.000 euros pour le futur centre superviseur urbain mutualisé de 5 communes du sud-ouest lyonnais : Grigny, Pierre-Bénite, Vernaison, Charly et Saint-Genis-Laval.


28 millions d’euros de travaux immobiliers pour les policiers du Rhône

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, portera sur la réalisation de projets de rénovation et de modernisation des bâtiments de la police nationale.


La ligne de bus express 15E mise en service entre Gare d’Yvours et Bellecour

null
Cette nouvelle ligne offre désormais une desserte du sud-ouest lyonnais via la voie métropolitaine M7.