Vénissieux : assez nette victoire pour Michèle Picard

Maire sortante, l'élue communiste a obtenu 40,02% des suffrages au sein d'une quadrangulaire.

Michel Picard reste maire de Vénissieux. Avec 40,02% des suffrages, l'élue communiste est en effet arrivée en tête dimanche dans la troisième ville de la Métropole de Lyon, avec près de 5 points de plus que la liste arrivée deuxième au sein d'une quadrangulaire. Dans un communiqué, elle a toutefois regretté l'abstention attachée à cette élection, un fait national. « Chaque parti attaché à la République doit s’interroger et mettre tout en œuvre pour ramener les électeurs vers les urnes, les débats d’idées et vers les centres de décision », a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Elle s'est néanmoins réjouie de la victoire de son camp, ayant su rassembler les forces communistes, écologistes et de gauche. « La victoire de ce soir, c’est celle des électeurs qui se sont déplacés malgré la pandémie qui n’est toujours pas derrière nous. Mais c’est aussi et surtout la victoire d’une gauche rassemblée et des écologistes, la victoire des politiques humaines que nous menons, et dont on a mesuré la force, l’utilité et l’efficacité ces trois derniers mois. Les Vénissians ne s’y sont pas trompés. Ils ont compris, je le sais, la place essentielle et centrale de la commune et de ses services publics de proximité quand l’État a montré de sérieuses défaillances. En faisant gagner notre liste, ils ont enfin affirmé avec force leur opposition aux politiques libérales dont on a vu les dégâts terribles qu’elles ont provoquées dans les hôpitaux et notre santé publique. Nous n’en voulons plus, nous ne voulons plus de ce cynisme financier, de cette course au profit immédiat, de la marchandisation de nos territoires aux dépens des habitants, du lien social et de l’intérêt général. Ils ont enfin reconnu la sincérité et la fidélité à nos convictions de gauche, quand beaucoup d’autres font preuve d’opportunisme et de carriérisme ».

Elle a également évoqué la crise économique qui se profile. « Devant nous, les défis sont immenses. La crise économique frappe déjà nos territoires et quartiers et nous en redoutons l’ampleur inédite dans les mois à venir. Le réchauffement climatique nous oblige à apporter des réponses rapides et adaptés pour mieux vivre la ville d’aujourd’hui et de demain. La refonte des relations des collectivités avec l’État est également sur la table. Pour les habitants et les communes, les politiques d’austérité du gouvernement macroniste doivent cesser immédiatement ».

L’échec d’Yves Blein

L’élue sera, avec cette victoire, à la tête d’une liste composée pour une part de nouveaux élus. « Certains d’entre nous sont expérimentés, d’autres vont faire leurs premières armes, nous resterons soudés et solidaires pour servir les Vénissians, l’intérêt général et des politiques humaines qui ne laisseront personne sur le bord de la route. Quand la gauche, les écologistes, les forces progressistes et du monde du travail sont unis, nous savons fédérer et réunir les habitants et les quartiers autour des valeurs de solidarité, de citoyenneté et de développement durable ».

Elle a par ailleurs taclé son adversaire LREM du soir, Yves Blein (LREM) qui a recueilli 35,57% des voix. « La victoire de notre liste aux Métropolitaines est le signe du désaveu et de l’échec de notre député, du refus cinglant des politiques libérales qu’il mène à l’assemblée sous la bannière de La République en Marche. Cette victoire marque aussi le renouveau, dans les pratiques démocratiques comme dans la prise en compte de l’intérêt des communes et des habitants, que nous voulons engager à l’échelle de l’agglomération lyonnaise. Je vous remercie », a-t-elle conclu.

Quant aux deux autres candidats présents dans cette quadrangulaire, on notera que Christophe Girard (Divers droite) arrive en troisième position avec 16,73% des votes, quand Damien Monchau, (Rassemblement National) termine dernier avec 7,68% des suffrages.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Béatrice Vessiller devient vice-présidente de la Métropole en charge de l’urbanisme


Les délégations des vice-présidents de la Métropole de Lyon ont été dévoilées ce jour. Renaud Payre est lui délégué à l’Habitat, au Logement social et à la Politique de la ville.


Gaël Perdriau reste président de Saint-Etienne Métropole

Celui qui a été réélu maire de Saint-Étienne il y a quelques jours a également été réélu président de la métropole stéphanoise. Celle-ci comptera 19 vice-présidents.


La FFB presse le nouveau gouvernement pour un plan de relance

La fédération française du bâtiment a appelé à un plan de relance « au plus vite » pour le secteur.


La Cité de la gastronomie de Lyon ne rouvrira pas


Implantée dans le grand Hôtel-Dieu de Lyon, celle-ci n’a pas pu se relever de la fermeture liée à l’épidémie de Covid-19.


Emmanuelle Wargon, nouvelle ministre en charge du Logement

Julien Denormandie quitte le ministère du Logement pour prendre le portefeuille de l’agriculture.


Élections des maires dans de nombreuses communes de la Métropole

À Lyon, Villeurbanne, Vénissieux, Vaulx-en-Velin, Bron, ce samedi va se traduire par l’élection des maires. Grégory Doucet prendra notamment l’écharpe de maire, dans la ville centre de la Métropole de Lyon.


Le conseil de la Métropole de Lyon a élu ses vice-présidences et sa commission permanente

Au cours de la séance d’installation du conseil de la Métropole, ont été désignées les vice-présidences, mais aussi la commission permanente.


Bruno Bernard rend hommage à ses parents, ainsi qu’à Kimelfeld et Collomb

Dans son premier discours en tant que président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard a rendu un hommage à ses parents, mais aussi aux anciens présidents, David Kimelfeld et Gérard Collomb.


Partenariat de distribution entre la CERA et AMDG

La Caisse d’Epargne Rhône-Alpes a annoncé avoir signé un partenariat de distribution avec AMDG, une société de gestion agréée par l’AMF.


Bruno Bernard, nouveau président de la Métropole de Lyon

Le président écologiste de la collectivité a été élu ce jeudi au premier tour de scrutin.


Le président de la Métropole de Lyon va être désigné ce jeudi


L’élection du nouveau président de la Métropole par les 150 conseillers métropolitains va être réalisée ce jeudi, à la Cité internationale de Lyon. Bruno Bernard devrait, sans surprise, être désigné.


Cédric Van Styvendael sera le prochain maire de Villeurbanne


Le candidat d’union de la gauche soutenu par les écologistes a remporté l’élection municipale face au candidat LREM, Prosper Kabalo.


Vénissieux : assez nette victoire pour Michèle Picard

Maire sortante, l’élue communiste a obtenu 40,02% des suffrages au sein d’une quadrangulaire.


Grégory Doucet, futur maire de Lyon


L’écologiste est ressorti largement en tête du second tour des élections municipales, loin devant Yann Cucherat et Georges Képénékian.


Clermont-Ferrand : Olivier Bianchi réélu

Le maire actuel de la ville préfecture du Puy-de-Dôme va initier un nouveau mandat, la liste « Naturellement Clermont » qu’il conduisait s’étant placée en tête des suffrages.