Fermeture de la Cité de la gastronomie : la Métropole « prend acte »

Pour Bruno Bernard, le président de la Métropole de Lyon, cette décision est une opportunité pour la Métropole et les habitants de se réapproprier ce lieu emblématique.

La Métropole de Lyon a annoncé prendre acte du souhait de Magma Cultura de ne plus exploiter la Cité Internationale de la Gastronomie de Lyon. Elle annonce qu’une délibération sera proposée au vote lors du prochain conseil de la Métropole, qui se réunira fin juillet.

«La décision de Magma confirme que ce projet n’était pas viable dès sa genèse, une situation amplifiée par la crise du Covid», indique la Métropole de Lyon, qui avait accompagné financièrement, aux côtés de la Ville de Lyon, de l’État et de mécènes, le projet. A l’époque de son ouverture, la Cité «répondait parfaitement aux objectifs» qu’elle s’était donnée «en matière d’attractivité», selon le propos du président du président de l’époque, David Kimelfeld. Mais certaines critiques avaient vite fusé, émanant notamment de politiques membres l’opposition maintenant dans l’actuelle majorité. Etaient ainsi fustigé le prix mais aussi le manque de contenu de ce qui voulait pourtant être une référence au niveau national parmi les 4 villes du réseau de Cités de la Gastronomie (Lyon, Tours, Paris-Rungis et Dijon).

Un prochain travail sur le futur du lieu

« L’avenir du lieu sera étudié en lien étroit avec les parties prenantes du projet, dont les mécènes. La réouverture rapide au public du Grand Dôme est par ailleurs en cours d’étude », a indiqué dans un communiqué la Métropole de Lyon.

Le président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, a, lui, tenu à affirmer que « la décision de Magma Cultura est une opportunité pour la Métropole et les Grandes Lyonnaises et les Grands Lyonnais de se réapproprier ce lieu emblématique du territoire ».

« Je vais me rapprocher de l’ensemble des acteurs économiques, associatifs et institutionnels afin de travailler ensemble au futur de ce lieu. Un avenir qui ne peut se construire qu’avec les habitantes et habitants de la Métropole », a-t-il conclu.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Investissement immobilier à Lyon : 2020, deuxième meilleure année de tous les temps

Malgré la crise sanitaire, le volume d’investissement en immobilier d’entreprise a atteint un niveau élevé, de 1,6 milliard d’euros dans la Métropole de Lyon.


Chute historique du marché immobilier tertiaire à Lyon en 2020

Après un zénith en 2019, la crise sanitaire a fait revenir la demande placée en immobilier de bureaux sous sa moyenne décennale. Avec une baisse de 52% des m² et de 30% des transactions…


Bonne résistance du marché des locaux à Lyon en 2020

Selon les chiffres dévoilés vendredi par la FNAIM Entreprises, la baisse de la demande placée en locaux industriels et mixtes s’est limitée à 7% en 2020 à l’intérieur et autour de la Métropole de Lyon.


Immobilier logistique: une bonne année 2020 en région lyonnaise

A la faveur de nombreuses transactions émanant de prestataires logistiques, l’année dernière a vu une progression du segment par rapport à 2019.


INES CRM prend à bail 318 m² dans la Halle Cavenne

null
La transaction a été conseillée par Sorovim Bureaux et Valoris Real Estate.


Un nouveau parc Artipolis à Communay

nullDéjà développé à Vourles, le Groupe em2c duplique son modèle de parc d’activités à destination des artisans, TPE et PME dans cette commune du sud de Lyon.


Jonage : un immeuble d’activité acquis en VEFA

Roche Dubar & Associés a acquis un immeuble d’activité en VEFA sur la zone industrielle de Jonage Meyzieu auprès d’un investisseur privé.


Plus de 2 bâtiments de bureaux sur 3 encore trop énergivores

C’est le constat d’une étude réalisée par Deepki, à l’occasion de la parution de l’arrêté « valeurs absolues » du décret tertiaire.


Grenoble : 6e Sens Immobilier livre Alpes City à la CERA


Le groupe a livré le futur siège administratif de la Caisse d’Epargne Rhône Alpes, Alpes City, situé Zac Bouchayer-Viallet à Grenoble.


Symbio prend à bail des surfaces dans « Initial »

L’immeuble construit par Fontanel est situé à Vénissieux dans le nouveau quartier entre Leroy Merlin et Ikea.


Grenoble-Alpes Métropole veut aider à la rénovation de son parc tertiaire

L’agglomération grenobloise veut mettre à niveau son parc de bureaux, qui compte au total 1,6 million de m², et dont les deux tiers sont mal entretenus.


Légère baisse de la demande placée en immobilier logistique

Immostat, le GIE des quatre grands conseils en immobilier d’entreprise (BNP Paribas Real Estate, CBRE, JLL et Cushman & Wakefield) a présenté ce vendredi les chiffres des grands indicateurs du marché de l’immobilier logistique en Île-de-France et en France.


La demande placée de bureaux s’est effondrée en 2020 en Île-de-France

Immostat a publié ce vendredi ses principaux chiffres de l’immobilier de bureaux dans la région. La crise sanitaire a poussé les acteurs à l’attentisme.


Mois de décembre historique pour « The Village »

Malgré le contexte de crise sanitaire, le village de marques situé à Villefontaine près de Lyon a enregistré un mois de décembre historique en termes de chiffres d’affaires.


2020, année positive pour le PIPA

null
Le parc industriel de la plaine de l’Ain a fait part ce jeudi de ses chiffres d’implantations au cours de l’année écoulée.