La CGL s’inquiète de la séparation entre les ministères du Logement et celui de la Ville

Le fait que le logement soit désormais séparé de la politique de la ville inquiète profondément la Confédération Générale du Logement.

Peu d'observateurs ont noté ce fait à l'annonce du nouveau gouvernement : le ministère de la Ville et le ministère du Logement sont désormais rattachés à deux ministères différents. Emmanuelle Wargon a en effet été nommée lundi Ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement, tandis que Nadia Hai devient ministre déléguée auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargée de la Ville. Et le fait que le logement soit désormais séparé de la politique de la ville inquiète profondément la Confédération Générale du Logement (CGL).

« Le logement ne plane pas au dessus de la réalité. C'est l'un des éléments constitutif de la ville, de la cité, du territoire. Alors pourquoi le détacher du Ministère de la ville et le rattacher au Ministère de la Transition de l'écologie ? Est-ce nier la nécessaire intégration du Logement dans la cité, dans les transports, dans le quotidien ? », demande Michel Fréchet, président de la Confédération Générale du Logement (CGL).

«Le prisme du Logement est bien plus large que celui de l'écologie»

« Rattacher le Logement au Ministère de la Transition écologique, c'est le voir par le petit bout de la lorgnette. En effet, considérer le Logement uniquement par le prisme de l'écologie c'est le réduire à des problématiques environnementales, l'exclure de l'aménagement du territoire, et donc être réduit à ne travailler que sur des solutions écologiques, et non plus économiques, sociales et sociétales. Il n'est pas question de nier l'importance de l'écologie, de la restauration, de l'isolation, mais le prisme du Logement est bien plus large que celui de l'écologie, qui souvent se traduit par des taxes supplémentaires, des restrictions et règlementations, là où nous avons besoin de crédits supplémentaires pour construire plus ou accélérer l'enveloppement», poursuit-il.

« L'exemple récent de la convention citoyenne pour le climat qui proposait de réduire le chauffage à 19 degrés dans les habitations, le prouve. C'est méconnaître la vie dans un immeuble où le chauffage n'est jamais équilibré, tant en raison de différences d'isolation que d'orientation Nord ou Sud de chaque appartement. La nouvelle ministre va regarder le logement à travers le prisme de l'économie d'énergie et de l'impact environnemental, les relations sociales n'étant pas de ses compétences ministérielles. Or nous avons notamment un besoin très important de nouveaux logements dans les agglomérations», affirme le responsable associatif.

Le logement, l'un des rares secteurs oubliés pendant la crise, affirme la CGL

« Le confinement a soulevé le besoin d'air et d'espaces verts qui montre que dans les agglomérations, il faut repenser les politiques d'aménagements, lesquelles sont centrées sur de grands pôles d'habitats comme le Grand Paris, là où d'autres territoires se désertifient, des lignes de train s'arrêtent, des magasins de proximité ferment… Toutes ces dimensions sociales du Logement et de la Ville ne font pas partie des compétences de la nouvelle ministre déléguée désormais, car les pouvoirs de son ministère touchent uniquement à l'écologie. Le logement est l'un des rares secteurs oubliés pendant la crise du COVID-19. Nous sommes inquiets face à une très probable succession de nouvelles normes qui limiteraient le développement de nouveaux logements. Il faut garder conscience de la vie dans les quartiers et du rôle du logement dans le lien social. Espérons que l'intitulé du ministère, “transition écologique et solidaire”, ne soit pas seulement des mots», conclut Michel Fréchet.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Claveisolles : première pierre d’une maison d’accueil spécialisée

L’Opac du Rhône en assure la construction.


Villefranche-sur-Saône: inauguration de la résidence « Évolution »

nullConstruite par le groupe Alila, celle-ci compte 66 appartements neufs et un local commercial.


Lyon Métropole Habitat : Vincent Cristia succède à Bertrand Prade

null
Le conseil d’administration de Lyon Métropole Habitat a nommé lundi matin son nouveau directeur général.


GrandLyon Habitat obtient la certification ISO 50001

L’office public de l’habitat affiche ainsi des objectifs ambitieux en matière de politique énergétique responsable.


Accord sur les propositions de réforme d’Action Logement

Le ministère du logement et Action Logement se sont accordés sur les propositions de réforme du groupe Action Logement.


«Le Moulin » a été inauguré dans le 7e arrondissement de Lyon


Cette coopérative d’habitants avait repris il y a six ans un projet initié en 2009. Cet immeuble de 6 logements a été inauguré en amont des rencontres nationales de l’habitat participatif.


Les 6èmes rencontres nationales de l’habitat participatif ont ouvert à Lyon

Celles-ci se tiennent sur 4 jours, du 8 au 11 Juillet 2021.


La Métropole autorise pendant un an l’occupation d’un squat

Un accord de médiation a été signé, qui acte l’occupation sous conditions d’un bâtiment métropolitain dans le 3e arrondissement de Lyon jusqu’au 30 juin 2022.


Cécile Mazaud reconduite à la présidence de Foncière Logement

Le Conseil d’administration a par ailleurs désigné Pascaline Fourgoux comme vice-présidente de l’association.


Anne Warsmann prend la présidence d’ABC Hlm

Elle succède à Bertrand Prade, qui avait élu en 2019.


Un nouveau cap pour le projet Part-Dieu

nullLe maire de Lyon, Grégory Doucet, et Bruno Bernard, le président de la Métropole de Lyon, ont dévoilé mardi leurs nouvelles ambitions pour ce quartier du troisième arrondissement de Lyon.


Pour l’opposition à la Métropole de Lyon, une « ligne rouge » a été franchie

Le groupe d’opposition centriste à la Métropole de Lyon a regretté qu’une délibération sur la « délégation des aides à la pierre de l’État 2021-2026 » soit inscrite à la prochaine commission permanente plutôt qu’en Conseil métropolitain.


Nivolas-Vermelle : pose de 1ère pierre pour « Le Clos du Marais »

nullCette résidence sera composée de 12 maisons individuelles groupées et de 27 logements collectifs.


Maintien des places d’hébergement ouvertes pendant la crise

Emmanuelle Wargon a annoncé le maintien de toutes les places d’hébergement ouvertes pendant la crise.


Une convention de mise à disposition d’un bâtiment métropolitain

La Métropole de Lyon et l’association «Vivre dignement dans notre métropole » ont signé une convention de mise à disposition d’un bâtiment métropolitain.