La CGL s’inquiète de la séparation entre les ministères du Logement et celui de la Ville

Le fait que le logement soit désormais séparé de la politique de la ville inquiète profondément la Confédération Générale du Logement.

Peu d'observateurs ont noté ce fait à l'annonce du nouveau gouvernement : le ministère de la Ville et le ministère du Logement sont désormais rattachés à deux ministères différents. Emmanuelle Wargon a en effet été nommée lundi Ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement, tandis que Nadia Hai devient ministre déléguée auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargée de la Ville. Et le fait que le logement soit désormais séparé de la politique de la ville inquiète profondément la Confédération Générale du Logement (CGL).

« Le logement ne plane pas au dessus de la réalité. C'est l'un des éléments constitutif de la ville, de la cité, du territoire. Alors pourquoi le détacher du Ministère de la ville et le rattacher au Ministère de la Transition de l'écologie ? Est-ce nier la nécessaire intégration du Logement dans la cité, dans les transports, dans le quotidien ? », demande Michel Fréchet, président de la Confédération Générale du Logement (CGL).

«Le prisme du Logement est bien plus large que celui de l'écologie»

« Rattacher le Logement au Ministère de la Transition écologique, c'est le voir par le petit bout de la lorgnette. En effet, considérer le Logement uniquement par le prisme de l'écologie c'est le réduire à des problématiques environnementales, l'exclure de l'aménagement du territoire, et donc être réduit à ne travailler que sur des solutions écologiques, et non plus économiques, sociales et sociétales. Il n'est pas question de nier l'importance de l'écologie, de la restauration, de l'isolation, mais le prisme du Logement est bien plus large que celui de l'écologie, qui souvent se traduit par des taxes supplémentaires, des restrictions et règlementations, là où nous avons besoin de crédits supplémentaires pour construire plus ou accélérer l'enveloppement», poursuit-il.

« L'exemple récent de la convention citoyenne pour le climat qui proposait de réduire le chauffage à 19 degrés dans les habitations, le prouve. C'est méconnaître la vie dans un immeuble où le chauffage n'est jamais équilibré, tant en raison de différences d'isolation que d'orientation Nord ou Sud de chaque appartement. La nouvelle ministre va regarder le logement à travers le prisme de l'économie d'énergie et de l'impact environnemental, les relations sociales n'étant pas de ses compétences ministérielles. Or nous avons notamment un besoin très important de nouveaux logements dans les agglomérations», affirme le responsable associatif.

Le logement, l'un des rares secteurs oubliés pendant la crise, affirme la CGL

« Le confinement a soulevé le besoin d'air et d'espaces verts qui montre que dans les agglomérations, il faut repenser les politiques d'aménagements, lesquelles sont centrées sur de grands pôles d'habitats comme le Grand Paris, là où d'autres territoires se désertifient, des lignes de train s'arrêtent, des magasins de proximité ferment… Toutes ces dimensions sociales du Logement et de la Ville ne font pas partie des compétences de la nouvelle ministre déléguée désormais, car les pouvoirs de son ministère touchent uniquement à l'écologie. Le logement est l'un des rares secteurs oubliés pendant la crise du COVID-19. Nous sommes inquiets face à une très probable succession de nouvelles normes qui limiteraient le développement de nouveaux logements. Il faut garder conscience de la vie dans les quartiers et du rôle du logement dans le lien social. Espérons que l'intitulé du ministère, “transition écologique et solidaire”, ne soit pas seulement des mots», conclut Michel Fréchet.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Élodie Aucourt Pigneau prend la direction générale de Cité Nouvelle

La dirigeante a, en début d’année, pris les rênes de cette filiale immobilière régionale du groupe Action Logement implantée dans la Loire.


Constat de carence pour 11 communes de la Métropole de Lyon

Si un effort notable a eu lieu dans les communes de la Métropole de Lyon et du Rhône en faveur de la production de logements sociaux, l’État se dit vigilant et en soutien dans l’objectif d’amplifier les résultats.


Les OPH de la Loire et du Rhône vont coopérer via une SAC

null
L’OPAC du Rhône et Loire Habitat vont s’engager dans une une future coopération via une société anonyme de coordination, une SAC.


La Ville de Lyon va adhérer à l’OFS métropolitain

null
Une délibération, amenée à être votée par la majorité, est présentée ce jeudi en ce sens devant le conseil municipal de Lyon.Le logement social a également été évoqué.


550 communes n’ont pas atteint leurs objectifs SRU

Sur les 1.035 communes soumises à la loi imposant de compter 20% ou 25% de logements sociaux en 2025, plus de la moitié n’ont pas atteint leurs objectifs, selon la Fondation Abbé Pierre.


COVID-19: 16 069 places supplémentaires mobilisées

Ces places ont pour objectif d’héberger des sans-abris. 927 places sont ouvertes en centre médicalisé.


Lyon 2 : l’«espace de santé et prévention» vendu à Alliance Santé Confluence


Ce groupement de trois opérateurs de santé et de la Banque des territoires a acquis auprès de Linkcity ce programme situé au cœur du quartier du 2ème arrondissement de Lyon.


Un pacte national pour la relance de la construction durable


Ce pacte matérialise l’engagement pour la relance de la construction de logements avec les principales fédérations et organisations.


Un nouvel effort sur l’accession sociale souhaité par les Coop’HLM et Procivis


Si les deux organisations se sont montrées satisfaites du report à fin 2022 la disparition du PTZ, elles demandent la mise en place d’une prime exceptionnelle à l’achat et un soutien aux dispositifs PSLA et BRS.


Une aide de l’Opac du Rhône pour les commerces

L’office ne demandera pas de loyer aux commerces « non essentiels » de son patrimoine en novembre.


Allex, un projet pour rénover le siège d’Alliade Habitat

JLL et Tétris interviennent dans le cadre d’une mission de rénovation et d’extension du siège de la filiale d’Action Logement.


Carré de Soie : Cogedim vend un immeuble de bureaux à EMH


Cogedim Grand Lyon annonce avoir vendu en VEFA à Est Métropole Habitat un immeuble de bureau de 6.000 m² au sein de « Ilot G » sur le secteur du Carré de Soie. Le bailleur en fera, à terme, son siège social.


Des remous suite à l’augmentation de l’offre d’hébergement d’urgence

La Ville de Lyon a mis à disposition deux lieux permettant d’augmenter de 250 lits l’offre d’hébergement d’urgence. Pour sa part, l’hôpital Charial des HCL, situé sur Francheville et Craponne, va être confié à l’Etat pour transformer les locaux en centre d’hébergement d’urgence. Un choix discuté par les élus.


Aide au logement prolongée pour les saisonniers agricoles


C’est ce qu’ont indiqué dans un communiqué commun le ministère de l’Agriculture et Action Logement.


Accord entre LCL et Action Logement Services


La banque et l’une des six entités d’Action Logement ont signé une convention sur l’accès au logement et l’amélioration de l’habitat.