La CGL s’inquiète de la séparation entre les ministères du Logement et celui de la Ville

Le fait que le logement soit désormais séparé de la politique de la ville inquiète profondément la Confédération Générale du Logement.

Peu d'observateurs ont noté ce fait à l'annonce du nouveau gouvernement : le ministère de la Ville et le ministère du Logement sont désormais rattachés à deux ministères différents. Emmanuelle Wargon a en effet été nommée lundi Ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement, tandis que Nadia Hai devient ministre déléguée auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargée de la Ville. Et le fait que le logement soit désormais séparé de la politique de la ville inquiète profondément la Confédération Générale du Logement (CGL).

« Le logement ne plane pas au dessus de la réalité. C'est l'un des éléments constitutif de la ville, de la cité, du territoire. Alors pourquoi le détacher du Ministère de la ville et le rattacher au Ministère de la Transition de l'écologie ? Est-ce nier la nécessaire intégration du Logement dans la cité, dans les transports, dans le quotidien ? », demande Michel Fréchet, président de la Confédération Générale du Logement (CGL).

«Le prisme du Logement est bien plus large que celui de l'écologie»

« Rattacher le Logement au Ministère de la Transition écologique, c'est le voir par le petit bout de la lorgnette. En effet, considérer le Logement uniquement par le prisme de l'écologie c'est le réduire à des problématiques environnementales, l'exclure de l'aménagement du territoire, et donc être réduit à ne travailler que sur des solutions écologiques, et non plus économiques, sociales et sociétales. Il n'est pas question de nier l'importance de l'écologie, de la restauration, de l'isolation, mais le prisme du Logement est bien plus large que celui de l'écologie, qui souvent se traduit par des taxes supplémentaires, des restrictions et règlementations, là où nous avons besoin de crédits supplémentaires pour construire plus ou accélérer l'enveloppement», poursuit-il.

« L'exemple récent de la convention citoyenne pour le climat qui proposait de réduire le chauffage à 19 degrés dans les habitations, le prouve. C'est méconnaître la vie dans un immeuble où le chauffage n'est jamais équilibré, tant en raison de différences d'isolation que d'orientation Nord ou Sud de chaque appartement. La nouvelle ministre va regarder le logement à travers le prisme de l'économie d'énergie et de l'impact environnemental, les relations sociales n'étant pas de ses compétences ministérielles. Or nous avons notamment un besoin très important de nouveaux logements dans les agglomérations», affirme le responsable associatif.

Le logement, l'un des rares secteurs oubliés pendant la crise, affirme la CGL

« Le confinement a soulevé le besoin d'air et d'espaces verts qui montre que dans les agglomérations, il faut repenser les politiques d'aménagements, lesquelles sont centrées sur de grands pôles d'habitats comme le Grand Paris, là où d'autres territoires se désertifient, des lignes de train s'arrêtent, des magasins de proximité ferment… Toutes ces dimensions sociales du Logement et de la Ville ne font pas partie des compétences de la nouvelle ministre déléguée désormais, car les pouvoirs de son ministère touchent uniquement à l'écologie. Le logement est l'un des rares secteurs oubliés pendant la crise du COVID-19. Nous sommes inquiets face à une très probable succession de nouvelles normes qui limiteraient le développement de nouveaux logements. Il faut garder conscience de la vie dans les quartiers et du rôle du logement dans le lien social. Espérons que l'intitulé du ministère, “transition écologique et solidaire”, ne soit pas seulement des mots», conclut Michel Fréchet.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La garantie Visale a sécurisé 700.000 ménages depuis son lancement

Début juin, Action Logement a accordé son dispositif de cautionnement gratuit, simple et rapide à obtenir.


Le « Vallon des hôpitaux », futur quartier équilibré au sud de la Métropole de Lyon

Mixité fonctionnelle, mobilités repensées, mixité sociale : l’abandon du projet de l’« Anneau des Sciences » a transformé le projet urbain situé à Saint-Genis-Laval, à la lisière d’Oullins et de Pierre-Bénite. Les différents acteurs publics, dont les HCL, présentaient mercredi celui-ci lors d’une visite de presse.


Lancement du 4ème AMI de l’ONV d’Action Logement

L’opérateur national de vente du groupe Action Logement dédié à l’achat en bloc de logements sociaux et à la revente à l’unité au profit, prioritairement, des locataires du parc social, a lancé son 4ème appel à manifestation d’intérêt.


Première pierre de « Ginkgo » dans le 7e arrondissement de Lyon

nullGrandLyon Habitat a posé il y a une dizaine de jours la première pierre de ce programme résidentiel de 83 logements.


Le « Domaine de Thémis », Pyramide d’Argent 2022 en Auvergne


La fédération des promoteurs immobiliers (FPI) d’Auvergne organisait jeudi sa cérémonie des « Pyramides d’Argent » à l’Hôtel de ville de Clermont-Ferrand.


Yssingeaux : première pierre de la résidence « Taillevent »

Alliade Habitat et Atrium se sont associés pour compléter l’offre de logements des étudiants de l’École Nationale de Pâtisserie.


La résidence « Eko » inaugurée à Villeurbanne


Cette inauguration avait lieu jeudi dernier, en présence de de la première adjointe au maire de Villeurbanne.


Chaponnay : pose de la première pierre de la résidence « Giroudon »

nullCette résidence est construite par Alliade Habitat en plein centre-ville, après la démolition d’un ancien garage.


Convention entre Action Logement et la Cité du Design

Ce document a été signé à l’occasion de la 12ème Biennale Internationale du Design de Saint-Étienne.


Les bailleurs sociaux en soutien à l’accueil de familles ukrainiennes

L’association Habitat & Humanisme Rhône et des bailleurs sociaux de la Métropole ont favorisé l’accueil de 80 familles ukrainiennes.


Pont-de-Claix : le programme « Impulsion » a été inauguré

Ce programme de 118 logements a été inauguré début mai, après 24 mois de travaux.


Après l’élection d’Emmanuel Macron, la CNL réclame des mesures

La Confédération nationale du logement a appelé des mesures rapides et concrètes, dont une revalorisation immédiate des APL et l’extension du bouclier tarifaire des énergies.


Ouverture de l’APL aux déplacés d’Ukraine

Le gouvernement a fait part de l’ouverture de l’aide personnalisée au logement avec complément familial et des prestations familiales d’entretien aux déplacés d’Ukraine.


Ecully : Alliade Habitat agit pour la végétalisation du quartier des Sources

nullAlliade Habitat agit pour la qualité de vie de ses locataires à travers cette végétalisation, que le bailleur entend opérer sur plusieurs de ses sites au sein de la Métropole.


GrandLyon Habitat met à disposition un local pour « Lyon-Ukraine »

L’office public de l’habitat met à disposition gratuitement à l’association un local de 55 m².