Un « pack rebond » pour les territoires d’industrie

Les ministres de la Cohésion des territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales et la ministre déléguée chargée de l’Industrie.

Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales, et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie, ont présenté lundi à Chalon-sur-Saône le « Pack rebond » destiné aux territoires d’industrie.

Etaient présents à cette occasion Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, Sébastien Martin, président du Grand Chalon et vice-président de l’Assemblée des Communauté de France (AdCF), Eric Lombard, directeur général de la Caisse des dépôts et consignations, et Olivier Faron, administrateur général du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM).

Le ministère a rappelé que 70% de l’industrie se situe en dehors des grandes agglomérations et que 71% des investissements industriels étrangers avaient eu lieu l’an dernier dans des communes de moins de 20.000 habitants, et que ces territoires d’industrie constituent une priorité du Gouvernement. Une action qui s’inscrit dans le cadre du cap fixé le 14 juillet dernier par le Président de la République, en matière de souveraineté nationale, de reconstruction économique et de partenariat avec les territoires.

Quatre objectifs

Le « Pack rebond » est structuré autour de quatre objectifs, à savoir « attirer de nouveaux investissements et relocaliser notre production », « expérimenter des sites pilotes pour les transitions industrielle et écologique », « préserver les savoir-faire et développer les compétences », et « accélérer les projets des collectivités et des industriels ».

Afin d’accélérer la réalisation des investissements industriels dans les territoires, les ministres ont dévoilé 66 nouveaux sites « clés en main », dans 13 régions. Ces sites « clés en main » concilient un haut niveau de protection environnementale, en ayant purgé ou anticipé l’ensemble des autorisations administratives, et des délais de réalisation des projets raccourcis pour les investisseurs. Lesdits sites ont vocation à devenir les vitrines de la relocalisation d’activités et feront l’objet d’un accompagnement prioritaire de l’Etat, en lien avec la Banque des territoires et les collectivités territoriales.

Les ministres et l’administrateur général du CNAM ont officialisé le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI) à destination des territoires d’industrie et des villes « action cœur de ville », afin de rouvrir des formations sur les compétences industrielles dans les territoires. L’objectif est, selon les ministères, « de soutenir la redynamisation du tissu économique et industriel des villes moyennes par la création de nouvelles formations professionnelles au plus près des besoins des PME et des ETI. Chaque collectivité lauréate bénéficiera l’ingénierie de formation du CNAM et d’un accompagnement « sur mesure », apporté par la Banque des territoires.

Une opération « 1.000 volontaires territoriaux en entreprise »

Une opération « 1.000 volontaires territoriaux en entreprise » dans les territoires d’industrie est lancée en complément. Le volontariat territorial en entreprise (VTE) a pour ambition d’attirer des jeunes diplômés dans les PME et ETI des territoires, en échange d’un accès plus facile à des responsabilités auprès des chefs d’entreprises. Les entreprises recrutant un VTE en territoire d’industrie bénéficieront d’une aide financière de 4.000 euros de l’Etat et de la Banque des territoires (opérée par Bpifrance). Le jeune bénéficiera pour sa part d’une aide de 1.200 euros versée par Action Logement, pour prendre en charge ses frais d’hébergement.

« Nos territoires sont la clef de voûte de la reconquête industrielle française. Pour la première fois depuis 2000, nous avons recréé de l’emploi industriel en France en 2017, 2018 et 2019. Parce que l’industrie est source d’attractivé, d’innovation et de souveraineté pour notre pays, nos efforts pour elle doivent être redoublés. Avec ce pack rebond dévoilé aujourd’hui, nous œuvrons pour relocaliser dans nos régions des activités stratégiques et créatrices d’emplois directs et indirects et renforçons ainsi la résilience de notre pays », a indiqué Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales.

« Il n’y a pas de grande économie sans industrie. Et le cœur battant de cette industrie, ce sont nos territoires. Avec le pack rebond à destination des territoires d’industrie, nous faisons de notre industrie le moteur de la relance sur tout le territoire national. Car la bataille économique pour la croissance future, l’emploi et l’innovation, mais aussi la bataille pour les compétences, la décarbonation de nos activités et notre souveraineté renforcée, c’est dans l’industrie qu’elle se joue», a déclaré Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Dagneux : T2M Déménagement acquiert 448 m² de locaux

La société a fait appel à Valoris Real Estate pour l’acquisition de ces nouveaux locaux d’activités au sein du parc d’activités le Cot’parc.


Patriarca à l’œuvre sur le PUP Duvivier

nullC’est une option peu courante en centre-ville que le promoteur Patriarca met en œuvre sur le PUP Duvivier à Lyon 7e. Son immeuble, le New-Worker associe locaux d’activités et bureaux, comme l’avait déjà fait précédemment son confrère Duval.


Un crématorium animalier réalisé par em2c à Saint-Laurent de Mure

Il s’agit là du 1er crématorium animalier du Rhône, qui va permettre de créer 15 emplois. Le bâtiment développera 1.700 m² de SDP.


Un marché de l’investissement immobilier au-dessus du milliard d’euros à Lyon en 2021

C’est ce qui ressort des chiffres émanant du bilan en matière d’investissement immobilier à Lyon présenté vendredi par la FNAIM Entreprises.


Projet Sollys : l’îlot Santé & Bien-être est livré

Le dernier bâtiment de l’îlot Santé & Bien-être situé dans le quartier de la Confluence à Lyon a été livré le 9 décembre par les équipes de Linkcity Sud-Est et Bouygues Bâtiment Sud-Est. Le dernier bâtiment de l’îlot Santé & Bien-être situé dans le quartier de la Confluence à Lyon a été livré le 9 […]


Locaux d’activités en région lyonnaise : +11% de demande placée en 2021


383.426 m² ont été placés sur ce type d’actifs. Face à une demande qui est restée forte l’an dernier, le marché reste pénalisé par son caractère sous-offreur.


Saint-Priest : Provost Rayonnage acquiert des locaux

Valoris Real Estate était le conseil de la société lors de cette acquisition, qui avait été précédée de la vente de ses anciens locaux.


Auvergne-Rhône-Alpes présente son plan de relocalisation industrielle

Le Conseil régional se réunit pendant deux jours en assemblée plénière, avec au programme, le budget primitif 2022, mais aussi la thématique de la relocalisation. La Région a dévoilé ses outils, notamment en matière de foncier.


2 nouveaux pôles entrepreneuriaux à Vaulx-en-Velin et Vénissieux

Après Neuville-sur-Saône, Givors, et Lyon Duchère, la Métropole de Lyon investit 14 millions d’euros pour la création de ces 2 nouveaux pôles d’entrepreneurs à l’est du territoire.


L’investissement en bureaux devrait approcher le million d’euros en 2021

C’est ce que projette CBRE sur le marché lyonnais pour l’année en cours. En Auvergne-Rhône-Alpes, le marché reste également dynamique.


Vallée de la Chimie : Amandine Jacquet succède à Julien Lahaie

nullCette urbaniste-aménageur de formation, qui a passé 13 années au sein de l’agence AREP, a été nommée le 1er décembre directrice de la Mission au sein de la Métropole de Lyon.


20 premières « Manufactures de proximité » labellisées

France Relance consacre 30 millions d’euros au développement de « Manufactures de proximité ». Certaines des manufactures labellisées sont localisées en Auvergne-Rhône-Alpes.


Ouverture de la 21 ème édition du SIMI

Cet évènement a lieu du 8 au 10 décembre au Palais des Congrès à Paris.


«L’obsolescence des actifs est un vrai sujet»

nullBenoit de Fougeroux est le directeur régional de BNP Paribas Real Estate. Nous évoquons avec lui la dynamique du marché de l’immobilier d’entreprise à Lyon.


Villefranche Beaujolais Saône : lancement du projet « Beau Parc »

nullSitué sur la commune d’Arnas, ce lancement constitue le plus grand projet de développement économique de la communauté d’agglomération.