Un « pack rebond » pour les territoires d’industrie

Les ministres de la Cohésion des territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales et la ministre déléguée chargée de l’Industrie.

Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales, et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie, ont présenté lundi à Chalon-sur-Saône le « Pack rebond » destiné aux territoires d’industrie.

Etaient présents à cette occasion Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, Sébastien Martin, président du Grand Chalon et vice-président de l’Assemblée des Communauté de France (AdCF), Eric Lombard, directeur général de la Caisse des dépôts et consignations, et Olivier Faron, administrateur général du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM).

Le ministère a rappelé que 70% de l’industrie se situe en dehors des grandes agglomérations et que 71% des investissements industriels étrangers avaient eu lieu l’an dernier dans des communes de moins de 20.000 habitants, et que ces territoires d’industrie constituent une priorité du Gouvernement. Une action qui s’inscrit dans le cadre du cap fixé le 14 juillet dernier par le Président de la République, en matière de souveraineté nationale, de reconstruction économique et de partenariat avec les territoires.

Quatre objectifs

Le « Pack rebond » est structuré autour de quatre objectifs, à savoir « attirer de nouveaux investissements et relocaliser notre production », « expérimenter des sites pilotes pour les transitions industrielle et écologique », « préserver les savoir-faire et développer les compétences », et « accélérer les projets des collectivités et des industriels ».

Afin d’accélérer la réalisation des investissements industriels dans les territoires, les ministres ont dévoilé 66 nouveaux sites « clés en main », dans 13 régions. Ces sites « clés en main » concilient un haut niveau de protection environnementale, en ayant purgé ou anticipé l’ensemble des autorisations administratives, et des délais de réalisation des projets raccourcis pour les investisseurs. Lesdits sites ont vocation à devenir les vitrines de la relocalisation d’activités et feront l’objet d’un accompagnement prioritaire de l’Etat, en lien avec la Banque des territoires et les collectivités territoriales.

Les ministres et l’administrateur général du CNAM ont officialisé le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI) à destination des territoires d’industrie et des villes « action cœur de ville », afin de rouvrir des formations sur les compétences industrielles dans les territoires. L’objectif est, selon les ministères, « de soutenir la redynamisation du tissu économique et industriel des villes moyennes par la création de nouvelles formations professionnelles au plus près des besoins des PME et des ETI. Chaque collectivité lauréate bénéficiera l’ingénierie de formation du CNAM et d’un accompagnement « sur mesure », apporté par la Banque des territoires.

Une opération « 1.000 volontaires territoriaux en entreprise »

Une opération « 1.000 volontaires territoriaux en entreprise » dans les territoires d’industrie est lancée en complément. Le volontariat territorial en entreprise (VTE) a pour ambition d’attirer des jeunes diplômés dans les PME et ETI des territoires, en échange d’un accès plus facile à des responsabilités auprès des chefs d’entreprises. Les entreprises recrutant un VTE en territoire d’industrie bénéficieront d’une aide financière de 4.000 euros de l’Etat et de la Banque des territoires (opérée par Bpifrance). Le jeune bénéficiera pour sa part d’une aide de 1.200 euros versée par Action Logement, pour prendre en charge ses frais d’hébergement.

« Nos territoires sont la clef de voûte de la reconquête industrielle française. Pour la première fois depuis 2000, nous avons recréé de l’emploi industriel en France en 2017, 2018 et 2019. Parce que l’industrie est source d’attractivé, d’innovation et de souveraineté pour notre pays, nos efforts pour elle doivent être redoublés. Avec ce pack rebond dévoilé aujourd’hui, nous œuvrons pour relocaliser dans nos régions des activités stratégiques et créatrices d’emplois directs et indirects et renforçons ainsi la résilience de notre pays », a indiqué Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales.

« Il n’y a pas de grande économie sans industrie. Et le cœur battant de cette industrie, ce sont nos territoires. Avec le pack rebond à destination des territoires d’industrie, nous faisons de notre industrie le moteur de la relance sur tout le territoire national. Car la bataille économique pour la croissance future, l’emploi et l’innovation, mais aussi la bataille pour les compétences, la décarbonation de nos activités et notre souveraineté renforcée, c’est dans l’industrie qu’elle se joue», a déclaré Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Thomas Vantorre et Emmanuel Mazille reprennent Malsch

Les deux dirigeants s’associent pour reprendre le cabinet de conseil en immobilier d’entreprise dans la région Auvergne Rhône-Alpes.


6e Sens Immobilier s’offre les conseils de Sonny Anderson

null
L’ancien international brésilien devient ambassadeur sponsoring et mécénat du groupe. Ce dernier fait appel à l’ancien joueur lyonnais pour le conseiller dans le cadre de ses différents partenariats.


CBRE s’engage dans une réduction drastique de ses émissions

null
Le conseil en immobilier d’entreprise a annoncé ce mercredi la validation par l’initiative Science Based Targets (SBTi) de ses objectifs de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre.


Les Jardins du LOU, Lauréat du Grand Prix SIMI 2020

Le projet porté par AIA Life Designers et Albert Constantin pour le compte de Foncière Polygone, 6ème Sens Immobilier et le Lou Rugby, a a été récompensé par le Grand Prix SIMI 2020 dans la catégorie parc de bureaux de plus de 10.000 m².


Gifrer: aucune transaction n’est en cours

Suite à la communication de la Métropole de Lyon, Gifrer a tenu à préciser qu’aucune transaction n’était pour l’heure en cours s’agissant des biens fonciers de l’entreprise.


La Métropole veut racheter le foncier du site de Gifrer à Décines

Ce rachat par la Métropole de Lyon vise à permettre le maintien des activités productives du site et tenter de sauver les 125 postes menacés de suppression.


Lyon 2 : l’«espace de santé et prévention» vendu à Alliance Santé Confluence


Ce groupement de trois opérateurs de santé et de la Banque des territoires a acquis auprès de Linkcity ce programme situé au cœur du quartier du 2ème arrondissement de Lyon.


Villeurbanne : prise à bail de 2.100 m² dans « Impulse »

L’école de cinéma Factory a pris ces surfaces au sein du programme développé par 6e Sens Immobilier et Promoval.


M Plus M vend un immeuble mixte de 6.500 m² à Lyon-Vénissieux

Cette vente à MIDI 2i a été réalisée en VEFA.


Après Epure, Youse planche sur 3 nouveaux dossiers


Alors qu’elle a livré sa première opération cet été à Lyon Gerland, la jeune société de promotion lyonnaise Youse mène aujourd’hui trois dossiers de front : People Connect à Grenoble, la Villa Monoyer à Lyon 3e ainsi que la All In Academy à Décines.
» La « All In Academy », conseillée par JLL


La SERL maintient ses mesures exceptionnelles pour ses locataires

Le Conseil d’Administration du Groupe SERL a décidé de poursuivre ses dispositions exceptionnelles en faveur de ses locataires


Les dernières transactions industrielles et logistiques de JLL en AURA

Le conseil en immobilier d’entreprise a fait part de ses dernières transactions en région Auvergne-Rhône-Alpes.


Lyon 2 : 6e Sens Retail acquiert 1.100 m²

La filiale de 6ème Sens Immobilier a annoncé avoir acquis cette surface commerciale située place Bellecour.


Genas : MNA automobile prend à bail 2.446 m² de locaux d’activité


L’immeuble est situé au sein de la Zone industrielle Mi-Plaine.


Genay : GLS France prend à bail un local industriel de 3.880 m²

Ces locaux ont été commercialisés au nord de Lyon par Valoris Real Estate.