Partenariat entre Mazaud et LafargeHolcim en Auvergne-Rhône-Alpes

Les deux groupes ont signé un partenariat inédit dans la région, afin de développer du béton bas carbone et des modes de construction durables.

Deux groupes, Mazaud et LafargeHolcim, nouent un partenariat inédit en Auvergne-Rhône-Alpes, afin de développer du béton bas carbone et des modes de construction durables. Mazaud, société innovante, et l'agence régionale de LafargeHolcim, labellisée RSE et 100% local, ont ainsi annoncé la signature d'un partenariat visant à développer du béton bas carbone et des modes constructifs en accord avec leurs valeurs environnementales et sociétales. Le premier coulage de béton bas carbone a été réalisé le 20 juillet dernier sur un chantier de la région.

Une étape vers des nouveaux modes de construction durables

Certifiée ISO 14001 depuis 2009, Mazaud place depuis plus de 10 ans le développement durable au cœur de ses activités. Avec plus de 50.000 m³ de bétons coulés par an, la PME villeurbannaise familiale souhaite plus que jamais affirmer son engagement pour l'environnement en mettant en place ce partenariat visant à faire baisser le poids carbone de ses réalisations.

« Dans la continuité de notre démarche RSE globale, ce rapprochement avec LafargeHolcim pour développer du béton bas carbone a été une évidence et représente une nouvelle étape clé de l'histoire de notre PME vers des nouveaux modes de construction durables », explique ainsi Cécile Mazaud, présidente de Mazaud.

Pour sa part, LafargeHolcim a créé en 2019 Lafarge 360, « une démarche d'entreprise basée sur l'éco-collaboration et la co-conception de projets plus responsables avec ses clients, en mettant à leur disposition des solutions innovantes pour atteindre leurs objectifs de performance environnementale ». Cette année, le groupe lance une gamme de bétons bas carbone « EcoPact » permettant une réduction de l'empreinte CO2 allant de 30% minimum jusqu'à plus de 70%. L'ensemble de ces bétons affiche désormais son classement suivant l'échelle de notation Lafarge 360Score.

« Au travers de notre démarche Lafarge 360 nous déployons des solutions innovantes autour des enjeux bas carbone, de l'économie circulaire et poursuivons nos innovations pour mener la transition écologique dans le secteur des matériaux de construction », conclut Gaël Figon, directeur général de l'agence Rhône Alpes Auvergne LafargeHolcim Bétons.

Des moyens associés pour le développement de bétons très bas carbone

Les entreprises ont décidé d'associer leurs moyens pour le développement de bétons très bas carbone à court terme, ainsi que de participer à la mise en œuvre de nouvelles solutions de construction durable. Ainsi l'entreprise mettra à disposition son ingénierie en amont des projets, et l'ensemble de ses moyens humains et matériels pour déployer les bétons bas carbone in situ.

L'agence Rhône Alpes Auvergne LafargeHolcim Bétons, de son côté, « donnera accès à ses nouveaux produits et services pour mener à bien des projets innovants sur le marché ». En utilisant notamment la plateforme Lafarge 360Design, les équipes de l'entreprise Mazaud pourront estimer dès la phase amont le poids carbone du gros œuvre et procéder à son optimisation CO2 par le choix des bétons appropriés.

Utilisation de granulats recyclés

Mazaud, qui contribue à l'économie circulaire, intégrera plus régulièrement l'utilisation de granulats recyclés dans les bétons à destination de ses chantiers. Afin de répondre à cette attente, LafargeHolcim produira depuis les sites de Herriot et Vaulx-en-Velin des bétons intégrant jusqu'à 15% de granulats recyclés.

Pour renforcer cette démarche, le groupe a fait le choix de dédier une de ses unités de production pour la fabrication de nouvelles solutions bétons très bas carbone, et il travaillera de concert avec l'entreprise Mazaud pour tester ces nouveaux bétons sur chantier.

« Ce partenariat vient souligner le rôle de l'entreprise Mazaud en tant qu'acteur économique responsable et engagé sur son territoire, et permet à LafargeHolcim de co-construire de nouveaux projets innovants et durables dans une région dynamique en matière de construction », indiquent les deux groupes.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Où peut-on obtenir des chiffres concernant les niveaux CO2 obtenus ainsi que les moyens utilisés pour y parvenir?

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La crise sanitaire a eu un impact limité sur l’activité de Vicat

Le chiffre d’affaires consolidé au 31 mars 2021 du groupe basé à L’Isle d’Abeau est en hausse de 22,1%.


Xerfi trace des perspectives de rebond pour la promotion à horizon 2023

nullXerfi a fait état de la publication d’une étude intitulée : « Quelles stratégies de rebond pour les groupes de promotion immobilière ? ».


Léger mieux pour la construction de logements au 1er trimestre

Les logements autorisés ont progressé de 1% par rapport au dernier trimestre 2020, alors que les mises en chantier de logement sont estimées en hausse de 3,2%.


«La hausse des prix va continuer, c’est mathématique»

nullINTERVIEW – Philippe Layec est le président de la fédération des promoteurs immobiliers (FPI) en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’évolution du marché du logement neuf dans la Métropole, la nouvelle offre en BRS, mais aussi la modification n°3 du PLU-H.


Charly : inauguration de «Prélude»

nullGrandLyon Habitat et Alila ont inauguré ce mercredi cette résidence entièrement dédiée au logement social.


À Lyon, baisse des ventes de logements neufs et nette hausse des prix

nullLa FPI en région lyonnaise a présenté les chiffres des ventes dans le collectif neuf pour le premier trimestre 2021. Les réservations reculent de 18%. Les prix dépassent les 6.000€ le m² à Lyon.


Les perspectives restent toujours bonnes dans le bâtiment

En avril, les perspectives personnelles d’activité dans le bâtiment restent élevées, selon la dernière enquête mensuelle de conjoncture dans l’industrie du bâtiment publiée par l’INSEE.


La hausse des prix des matériaux fait craindre des retards sur les chantiers

null
Samuel Minot, président de la fédération BTP Rhône et Métropole, tenait une visioconférence de presse pour alerter sur les conséquences de la hausse majeure des prix des matériaux. Laquelle pourrait à terme impacter les marges des entreprises du secteur et certains chantiers du territoire de la Métropole de Lyon.


Alila vise une nouvelle année de croissance en 2021

Le promoteur spécialisé dans la construction de logements abordables organisait mardi 13 avril une conférence de presse. Il a fait part au cours de celle-ci de ses chiffres 2020 et de ses ambitions pour 2021.


La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes alerte sur la flambée des prix des matériaux

null
Selon la confédération, l’artisanat du bâtiment est « en danger ».


Les fédérations évoquent un « succès collectif » sur la RE2020

null
Un accord a été trouvé sur la RE2020 dans le cadre du CSCEE du 13 avril. Les organisations signataires se sont félicitées de celui-ci.


GrandLyon Habitat a été agréé en tant qu’OFS

L’office public de l’habitat métropolitain a obtenu en février les agréments préfectoraux en tant qu’organisme foncier solidaire.


Bâtiment : renforcement de la collaboration de la FFB et de Pôle emploi

nullLa FFB et Pôle emploi renforcent leur collaboration pour accompagner les entreprises dans leurs besoins en recrutement


Clermont-Ferrand : des fouilles archéologiques sur le site de l’Hôtel-Dieu

nullClermont Auvergne Métropole organisait mercredi dernier une visite des fouilles archéologiques sur préalable au chantier de construction de la future bibliothèque métropolitaine.


Lancement d’une enquête régionale sur le parc de véhicules du BTP

Une enquête est réalisée pour dresser un état des lieux du parc de véhicules des artisans et entreprises du bâtiment, des travaux publics et des matériaux de construction en Auvergne-Rhône-Alpes.