L’encadrement des loyers au centre d’intenses débats à la Métropole

Le conseil de la Métropole de ce lundi a mis en lumière d'importantes divergences en matière de vision sur le logement entre les différents groupes politiques.

Avant le vote sur l'expérimentation de l'encadrement des loyers, les élus des différents groupes politiques ont, tour à tour débattu sur la nécessité d'encadrer les loyers dans les deux principales villes de la Métropole.

«Pouvoir déposer un tel dossier dans les 100 premiers jours du mandat témoigne de la priorité qui est la nôtre, rappeler que le droit à l’habitat est un droit fondamental », a d’emblée indiqué Renaud Payre, le vice-président de la Métropole de Lyon, pour présenter le projet. «Aujourd’hui, le logement est le principal point de tension pour les habitants et les habitantes de la Métropole. Bon nombre d'entre eux et d'entre elles - et un nombre de plus en plus important - ne sont plus en mesure soit d'accéder à un premier logement, soit même de déménager alors que leur foyer peut évoluer », a indiqué l’élu, qui a rappelé que le loyer médian était de plus de 12€ le m² par mois sur Lyon et Villeurbanne, et même pour les petites surfaces de plus de 16€ le m² par mois. Celles-ci dépassent même régulièrement les 20€ et constituent une priorité pour la Métropole, a rappelé Renaud Payre.

Selon lui, cette question de l'encadrement des loyers et, plus largement celle du logement, posent la question de la vision de la Métropole. « La question est relativement simple : voulons nous une région parisienne bis, excluant de plus en plus loin les classes populaires et les classes moyennes ? Voulons-nous d’une augmentation du coût du logement effrénée au nom d’une opposition à toute forme de régulation du marché ? Nous sommes à un moment de choix, avant qu'il ne soit trop tard. Il est donc temps d’agir. Et nous le pouvons, car la loi ELAN rend possible l'expérimentation », a indiqué Renaud Payre.

« Métropole en commun » se félicite de cette décision

Mathieu Azcué, du groupe Métropole en commun, s’est félicité de cette décision d’encadrer les loyers. «Le groupe ‘Métropole en commun’ se félicite de cette décision vers une régulation des prix des loyers dans le parc privé pour les grands lyonnais. Nous l'avions demandé au mandat précédent, sans succès, ni sous M. Collomb, ni sous M.Kimelfeld », a-t-il indiqué.

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


GrandLyon Habitat obtient la certification ISO 50001

L’office public de l’habitat affiche ainsi des objectifs ambitieux en matière de politique énergétique responsable.


Accord sur les propositions de réforme d’Action Logement

Le ministère du logement et Action Logement se sont accordés sur les propositions de réforme du groupe Action Logement.


«Le Moulin » a été inauguré dans le 7e arrondissement de Lyon


Cette coopérative d’habitants avait repris il y a six ans un projet initié en 2009. Cet immeuble de 6 logements a été inauguré en amont des rencontres nationales de l’habitat participatif.


Les 6èmes rencontres nationales de l’habitat participatif ont ouvert à Lyon

Celles-ci se tiennent sur 4 jours, du 8 au 11 Juillet 2021.


La Métropole autorise pendant un an l’occupation d’un squat

Un accord de médiation a été signé, qui acte l’occupation sous conditions d’un bâtiment métropolitain dans le 3e arrondissement de Lyon jusqu’au 30 juin 2022.


Cécile Mazaud reconduite à la présidence de Foncière Logement

Le Conseil d’administration a par ailleurs désigné Pascaline Fourgoux comme vice-présidente de l’association.


Anne Warsmann prend la présidence d’ABC Hlm

Elle succède à Bertrand Prade, qui avait élu en 2019.


Un nouveau cap pour le projet Part-Dieu

nullLe maire de Lyon, Grégory Doucet, et Bruno Bernard, le président de la Métropole de Lyon, ont dévoilé mardi leurs nouvelles ambitions pour ce quartier du troisième arrondissement de Lyon.


Pour l’opposition à la Métropole de Lyon, une « ligne rouge » a été franchie

Le groupe d’opposition centriste à la Métropole de Lyon a regretté qu’une délibération sur la « délégation des aides à la pierre de l’État 2021-2026 » soit inscrite à la prochaine commission permanente plutôt qu’en Conseil métropolitain.


Nivolas-Vermelle : pose de 1ère pierre pour « Le Clos du Marais »

nullCette résidence sera composée de 12 maisons individuelles groupées et de 27 logements collectifs.


Maintien des places d’hébergement ouvertes pendant la crise

Emmanuelle Wargon a annoncé le maintien de toutes les places d’hébergement ouvertes pendant la crise.


Une convention de mise à disposition d’un bâtiment métropolitain

La Métropole de Lyon et l’association «Vivre dignement dans notre métropole » ont signé une convention de mise à disposition d’un bâtiment métropolitain.


L’Opac du Rhône et Loire Habitat créent la SAC «Au Fil des Deux Fleuves»

nullLes conseils d’administration des deux offices publics de l’habitat départementaux ont approuvé la création de la société anonyme de coordination.


Nicolas Bonnet, nouveau directeur général de la CCI

L’ancien dirigeant d’Action Logement en Auvergne-Rhône-Alpes a rejoint début mai la chambre de commerce et d’industrie Lyon Métropole Saint- Etienne Roanne.


Action Logement en soutien aux objectifs de construction de logements sociaux

Le groupe a annoncé déployer subventions et titres participatifs pour soutenir les bailleurs sociaux et relever le défi de construire 250.000 logements sociaux.