Lyon 4 : évacuation de l’ex-collège Scève

Les services de l’État ont mené ce mardi l’évacuation en matinée de l’ex-collège Scève, en lien avec la Métropole et la Ville de Lyon.

Les services de l’État ont effectué ce matin, dans le 4e arrondissement de Lyon, l’évacuation de l’ex-collège Scève, et ce en lien avec la Métropole et la Ville de Lyon. Pour la Métropole, il était, face à l’urgence, « essentiel de trouver des solutions dignes pour chacun des occupants, quelle que soit sa situation ».

La Métropole de Lyon a précisé avoir pris en charge les personnes ayant saisi le juge pour reconnaitre leur minorité, en leur proposant des hébergements d’urgence dans l’attente de la mise en place de structures plus stables sur le long terme. Depuis deux ans, entre 200 et 300 personnes en moyenne, occupaient cet ancien collège du 4e arrondissement, et y vivaient dans des conditions indignes. « Le délai d’un an accordé par la justice en septembre 2019 avait repoussé d’autant la résolution de cette situation pour l’ensemble des occupants. La Métropole s’est engagée dès le mois de juillet, auprès des acteurs associatifs, et en lien étroit avec la Préfecture du Rhône et la Ville de Lyon, à trouver des solutions d’hébergement pour l’ensemble des occupants et ainsi éviter toute remise à la rue », précise-t-elle, tout en indiquant que la priorité pour l’ensemble des acteurs était de sortir au plus vite de ce lieu.

«Une issue positive et humaine pour chacun des habitants»

« Le travail entrepris dès le mois de juillet par la Métropole, en lien avec la Préfecture et la Ville de Lyon, afin de trouver une issue positive et humaine pour chacun des habitants. Tout le monde s’accordait sur le fait que l’occupation du collège Maurice Scève devait prendre fin. Encore fallait-il trouver des solutions d’hébergement. Nous l’avons fait en prenant en compte chaque situation singulière. C’est inédit sur notre territoire. On ne peut prétendre que la Métropole de Lyon est un territoire attractif sans en assumer tous les effets », a indiqué Renaud Payre, vice-président de la Métropole de Lyon en charge de l’habitat, du logement social et de la politique de la ville.

« Fidèles à ses engagements et aux valeurs d’humanité qui lui sont chères, la nouvelle majorité de la Métropole s’est mobilisée dès son arrivée aux responsabilités en juillet 2020 pour résoudre cette situation inacceptable qui dure depuis plus de deux ans. L'objectif d’éviter toute remise à la rue et de garantir des solutions d’hébergement à chacun est tenu puisqu’à ce jour, toutes les personnes présentes ce matin au collège dormiront à l’hôtel dès ce soir », ont signé dans un communiqué commun les membres de la majorité, à savoir Benjamin Badouard et Vinciane Brunel Vieria, co-présidents du groupe « Les Écologistes », Jean-Michel Longueval, président du groupe « Socialistes, la gauche sociale et écologique & Apparentés », Pierre-Alain Millet, président du groupe « Communiste et républicain », Laurent Legendre, président du groupe « Métropole insoumise, résiliente et solidaire », et Mathieu Azcue, président du groupe « La Métropole en commun ».

« Au terme de cet hébergement provisoire en hôtel, les demandeurs d’asile majeurs seront pris en charge par les services de l’état. La Métropole de Lyon proposera un hébergement pérenne et digne à l’ensemble des Mineurs Non Accompagnés et continuera à travailler en lien étroit avec les associations. La Métropole de Lyon, en lien avec les services de l’État et les acteurs associatifs, répond ainsi aux attentes des occupants du Collège Maurice Scève, dont les conditions de vie insalubres sur ce site étaient humainement dégradantes et dont l’occupation ne pouvait plus durer. La nouvelle majorité écologiste et de gauche réaffirme ainsi ses valeurs d’accueil et sa détermination à lutter contre l’habitat indigne et le sans-abrisme », concluent-ils.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le futur bâtiment de l’Anses et l’ANSM se dessine à Lyon Gerland

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail et l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé vont y rapprocher certaines de leurs activités.


Villeurbanne signe un protocole d’accord avec le Procureur de la République

Le Procureur a proposé à la Ville d’expérimenter une nouvelle procédure de traitement des infractions pénales correspondant aux contraventions, de la 1ère à la 5ème classe.


Un CPER 2021-2027 de 5,2 milliards d’euros

null
Le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes se réunissait mardi en visioconférence. Laurent Wauquiez a précisé les grands montants sur le contrat de plan État/Région.


Un soutien étatique aux projets de jardins partagés et collectifs

Cette mesure de soutien à ces projets en zone urbaine ou périurbaine se traduit par une enveloppe de 17 millions d’euros.


La Ville de Lyon veut renforcer le lien nature-enfant

42 projets de végétalisation sont lancés dans les crèches.


Philippe Cochet critique les «menaces» de la Métropole sur les communes

Le maire de Caluire-et-Cuire a, lors de la commission permanente de la Métropole de Lyon, fustigé la tendance à l’autoritarisme du président de la Métropole de Lyon et « la verticalité de l’exercice du pouvoir ».


Un premier trolleybus nouvelle génération sur la ligne C13

Le SYTRAL accélère la transition énergétique via une politique de renouvellement de l’ensemble des véhicules de son réseau bus.


Pascale Gibert nommée directrice générale de LPA

null
Avec cette nomination, c’est la première fois qu’une femme occupe ce poste ce poste au sein de la société d’économie mixte.


Bientôt les premières pierres de «L’Autre Toit»

Le début de ce programme immobilier de 50 logements situé dans le quartier de « L’autre Soie » à proximité du Carré de Soie devrait intervenir au printemps.


Thizy-les-Bourgs est l’un des lauréats du programme POPSU Territoires

Jacqueline Gourault a annoncé lundi les lauréats de ce programme national de recherche-action sur les petites villes et les territoires ruraux.


L’installation en zone rurale, un choix pour les jeunes actifs et les familles

L’INSEE a publié une étude sur l’installation dans les communes rurales en Auvergne Rhône-Alpes. Selon cette étude, il s’agit là d’un choix de proximité, privilégié par ce type de populations.


T9, le projet de tram entre Vaulx-en-Velin La Soie et l’ouest de Villeurbanne est lancé

Le comité syndical du SYTRAL a voté lundi dernier l’engagement de l’opération de cette ligne qui reliera Vaulx-en-Velin/La Soie à Villeurbanne/La Doua et/ou Charpennes.


Jean-Jacques Boyer, nouveau sous-préfet de Villefranche-sur-Saône

nullAuparavant sous-préfet de Chalon-sur-Saône, il succédera à Pierre Castoldi le 1er mars.


Neige et froid à Lyon : de nouvelles places d’hébergement

Au regard des conditions climatiques à venir, le dispositif de veille saisonnière est renforcé.


Permis de construire : la Métropole de Lyon veut accompagner les promoteurs

A l’occasion de la présentation des chiffres du CECIM, Renaud Payre, vice-président de la Métropole de Lyon en charge de l’habitat, a voulu rassurer le secteur.